Les erreurs et instabilités de l’hébergeur Blogger (Google) :

Liens internes (menus et notes maintenant inopérants sur certaines pages ; sélectionnez le point à atteindre, et recherchez la cible... Patience… ! Pour atteindre les notes (vous pouvez faire copie de la page) cherchez : ♣

Perte d’une page par Blogger, message « Désolé, la page que vous recherchez dans ce blog n'existe pas. », recherchez le titre avec lien valide ici : Nos divers documents. Si nous ne l’avons pas encore détecté nous en faire part ici orfaep@gmail.com, merci.

jeudi 17 septembre 2009

CN-2009-30, Les Intransigeants : ‛bien intentionnés’, véhiculent le criminel féminisme.

Du : 17.09.2009, existe1 en PDF ici : ND. Actualisé : dim. 26 févr. 2012, 22.52.
Table de cette nouvelle, CN-2009-…
30 - Les Intransigeants : ‛bien intentionnés’, véhiculent le criminel féminisme.
30.A.1.a - Introduction.
30.A.1.b - Un article finalement hautement féministe, subversif, anti-Famille
30.A.1.c - Désinformation : C’est de son exemple que dépend la conduite de son mari, c’est elle qui Le conduira vers le Salut !
30.A.1.d - Alors que oui, tout dépend de l’Époux !
30.A.1.e - Désinformation : C’est de son exemple que dépend la conduite de ses enfants.
30.A.1.a - Introduction.
Le site Les Intransigeants* vient de publier, aujourd’hui le 17 septembre 2009, un article ainsi nommé : “On n’a pas le droit de s’habiller comme des prostituées à l’école, c’est dégeulasseuh !2
Lisez cet article véritablement ‛bien intentionné’, qui est une réaction tout-à-fait louable à de bien impures attitudes féminines ; il comporte des raisonnements que nous ne pouvons qu’appuyer quant-à l’intention ; mais malheureusement nous dénonçons un féminisme latent, et bien mortifère pour les Âmes, pour notre Salut à tous !
Au préalable, nous désirons que Les Intransigeants*, et plus particulièrement l’auteur El Cristero*, sachent notre amitié bien réelle, malgré qu’ils éjectent l’aile ‛droite’ et considèrent l’aile ‛gauche’*, ce qui est positivement la manière d’agir des libéraux*.
Ce qui fit, qu’ils censurèrent certains de nos articles portant au préalable agréés, et qu’ils refusent de publier nos commentaires.
Puisse une bonne Âme faire un commentaire sur leur article avec un lien vers cette nouvelle… !
30.A.1.b - Un article finalement hautement féministe, subversif, anti-Famille
Lisons la partie où le féminisme si peu rampant de ces Intransigeants si peu intransigeants est le plus flagrant, et qui dénonce bien une féminisation avancée dans toute nos sociétés actuelles, même dans des milieux catholiques s’autoproclamant ‛résistants’.
Voici le passage :
C’est de son [la femme] exemple que dépend la conduite de ses enfants, de son mari, et des hommes qui la côtoient. Une femme pure conduira son entourage et elle-même vers la pureté et de là, vers le Salut.
30.A.1.c - Désinformation : C’est de son exemple que dépend la conduite de son mari, c’est elle qui Le conduira vers le Salut !
Ceci entend qu’elle est le moteur du foyer, le directeur spirituel, le garant moral des enfants, et surtout du Mari ! Que tout dépend d’elle, que d’elle dépendrait la bonne ou mauvaise conduite de ce pauvre mollusque sans défense que serait (et que de fait est de plus en plus maintenant) son Époux !
Il n’y a pas pire destructeur que celui qui fait le mal en pleine ‘sureté’ de conscience !
Las !, nous renvoyons à toute notre étude ((Re)Voyez ND) pour le référencement et les développements des citations qui vont suivre !
Voici que quelques citations-réfutations de ce qu’avance cet article :
1. Dépendre de l’exemple, c’est bien écouter, suivre ; alors comment concilier ceci avec cela : Parce que vous avez écouté la voix de votre femme, et que vous avez mangé du fruit de l’arbre dont je vous avais défendu de manger*3 ?
(Re)Voyez ND : DP-03, Le Mariage, son origine, sa Mission divine ; point DP-3C4, Adam qui a tout pouvoir sur Sa femme, la re-nomme Ève ; et autres.
2. Comment la femme peut-elle faire dépendre la conduite de son Époux d’elle, alors que : les femmes doivent être soumises à leurs maris en toutes choses*4 ?
(Re)Voyez ND : DP-04, Le Mariage, définition, célébration, règles et usage… ; point DP-4E1e, On ne peut dire une chose et son contraire, pour l’Église ; et autres.
3. Donner l’exemple c’est bien enseigner et donc dominer, alors comment conciliez-vous ceci avec cela : Je ne permets point à la femme d’enseigner ni de dominer sur l’homme*5 ?
(Re)Voyez ND : DP-05, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (I) ; point DP-5B3f, La femme ne peut soigner, comme Prêtre ; et autres.
4. Comment peut-elle faire dépendre d’elle son Époux, alors qu’elles sont tenues qu’elles sont obligées […] de leur être soumises et de leur obéir avec joie et empressement*6 ?
(Re)Voyez ND : DP-03, Le Mariage, son origine, sa Mission divine ; point DP-3D1b, Ci-dessus, nous avons écrit en cas de ‘différent’ ; et autres.
5. Que l’épouse craigne son mari*7, alors comment peut-elle Le craindre si celui-Ci dépend d’elle ?
(Re)Voyez idem ci-dessus.
6. Vous devez assujettir votre épouse*8, alors comment peut-on assujettir l’épouse dont on dépendrait ?
(Re)Voyez idem ci-dessus.
7. Comment peut-on faire dépendre l’Époux de l’épouse, alors que l’épouse doit Le craindre : non point une crainte pleine de terreur, mais pleine de respect* ?
(Re)Voyez idem ci-dessus ; et (Re)Voyez ND : DP-07, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (I) ; point DP-7.D.8, Une soumission pleine de crainte et de respect, amoureuse.
8. Faire dépendre, c’est jouir d’une autorité, alors comment concilier ceci avec cela : maris, vous avez été investis de l’autorité. Dans vos foyers, chacun de vous est le chef, avec tous les devoirs et toutes les responsabilités que comporte ce titre. N’hésitez donc point à exercer cette autorité ; ne vous soustrayez point à ces devoirs, ne fuyez point ces responsabilités. La barre de la nef domestique a été confiée à vos mains : que l’indolence, l’insouciance, l’égoïsme et les passe-temps ne vous fasse pas abandonner ce poste* (Pie XII) ?
(Re)Voyez ND : DP-03, Le Mariage, son origine, sa Mission divine ; point DP-3D1b, Ci-dessus, nous avons écrit en cas de ‘différent’ ; et autres.
9. Comment faire dépendre l’Époux de l’exemple de l’épouse, alors que : S’il devait compatir à sa femme, il devait la discipliner, puisqu’elle était son inférieure, car l’homme est le chef de la femme. Or il devait à Dieu obéissance et soumission* (Saint Bernard) ?
(Re)Voyez ND : DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II) ; point DP-6C5, Saint Bernard : Adam n’a pas discipliné Ève, il ne l’aimait pas ! ; et autres.
10. Faire dépendre son Époux de son exemple, c’est bien avoir maille sur Lui, c’est le dominer, alors comment concilier ceci avec cela : Épouses et mères chrétiennes, que jamais ne vienne à vous saisir la soif d’usurper le sceptre familial* (Pie XII) ?
(Re)Voyez ND : DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II) ; point DP-6D1b, Ci-dessus, nous avons écrit en cas de ‘différent’. ; et autres.
11. Montrer l’exemple, c’est bien corriger et former, alors comment lire ceci : Enfin il [l’Époux !] doit régler sa famille, corriger et former les mœurs de tous ceux qui la composent, et contenir chacun dans son devoir* (Concile de trente) ?
(Re)Voyez ND : DP-02, La Loi, le Droit ; point DP-2D3, l’Église confirme que l’Époux est Le bras de Son Droit. ; et autres.
12. Comment peut-elle, la femme, l’épouse, estimer son Époux qui dépendrait de son exemple, alors que : Enfin, – et ceci est le point capital dans le mariage – elles se souviendront que, selon Dieu, elles ne doivent ni aimer ni estimer personne plus que leurs maris* (Concile de Trente) ?
(Re)Voyez ND : DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II) ; point DP-6D1a, Pour commencer, voici un courriel que nous avons envoyé à Rivarol ; et autres.
13. Comment aurait-elle mission de conduire(a) son entourage […] vers le Salut, donc Époux compris, alors que l’homme doit, à tout prix, être le sanctificateur de celle que le mariage lui a donnée pour épouse et pour sœur* (Mgr Jean-Joseph Gaume).
(Re)Voyez ND : DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II) ; point DP-6B2, L’Époux doit sanctifier son l’épouse, et autres.
14. Etc., etc., etc. !
Ces assertions :
1. C’est de son exemple que dépend la conduite de son mari,
2. c’est elle qui le conduira vers le Salut ;
sont positivement scandaleuses, subversives, hautement féministes !
Les intransigeants auraient-ils passé un accord secret avec Rockefeller, Rothschild & Cie ?, comme la FSSPX & Cie ?
30.A.1.d - Alors que oui, tout dépend de l’Époux !
Oui, si l’épouse et les filles s’habillent comme des pauvresses, c’est en effet par la faute de l’Époux-Père qui a trahi sa Mission divine !, celle de corriger et former les mœurs de tous les Siens !
Mais de dire ceci, est aussi une condamnation magistrale de ceux qui condamnent l’Époux-Père ‛violent’. En effet, sans moyens, pas possible de discipliner ces pauvresses essentiellement révoltées, et ainsi aguicheuses, dévoyées, etc.
Les Intransigeants auraient rappelé cela, ils auraient fait Œuvre pie !, car la charité ne consiste pas à dire desdites vérités, mais la Vérité, soit toute la Vérité !
(Re)Voyez ND : principalement CN-2008-16, Valérie Létard veut susciter une réaction ?, la voici !
30.A.1.e - Désinformation : C’est de son exemple que dépend la conduite de ses enfants.
Las !, de nous répéter continuellement, et visiblement à fond perdu, nous renvoyons à toute notre étude ((Re)Voyez ND) pour le développement des deux affirmations qui vont suivre :
→ Les enfants appartiennent* aucunement à la femme, l’épouse-mère !, ils appartiennent* qu’à l’Époux-Père le dispensateur unique de la Vie ; Vie qu’Il détient de Dieu même : Je fléchis les genoux devant le Père de Notre-Seigneur Jésus-Christ, de qui toute paternité, au ciel et sur la terre, tire son nom*.
→ La ‛maternité’ n’est pas une puissance, mais qu’un canal*, qu’un jardin fermé*, qu’une fontaine scellée*, qu’une terre féconde* !
Recherchez dans toute notre étude les termes dérivant d’appartenir : appartient, appartiennent… ; et, tous les autres mots suivis par un*.
(Re)Voyez ND :
→ DP-03, Le Mariage, son origine, sa Mission divine ; point DP-3A2, Définition des termes nommer et appartenir. ;
→ idem ; point DP-3.B, L’Homme est établi Propriétaire, Maître de toute la création !;
→ idem ; point DP-3D2, Je fléchis les genoux devant le Père… ;
→ idem ; point DP-3E1c et suite, et DP-3E3 à 7 ;
→ DP-05, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (I) ; point DP-5B5d, L’Homme défend, attaque… ;
→ DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II) ; point DP-6E1a, Adam, devient le seul Semeur, la seule Source de Vie et suite.
* - Pour connaître la raison de cet astérisque et des suivants, veuillez lire : Nos documents comportent des astérisques ‘*’…
* - Pour connaître la raison de cet astérisque et des suivants, veuillez lire : Nos documents comportent des astérisques ‘*’…
3Genèse 3, 17. Ancien Testament que vous trouverez ici : Livres & sources,
4Épître de Saint Paul aux Éphésiens, chapitre V, 24. Nouveau Testament que vous trouverez ici : Livres & sources.
5I Tim. II, 12. Nouveau Testament que vous trouverez ici : Livres & sources.
6Concile de Trente.
7Eph., v. 32. Ancien Testament que vous trouverez ici : Livres & sources.
8Gen 3, 16. Ancien Testament que vous trouverez ici : Livres & sources.
* - Pour connaître la raison de cet astérisque et des suivants, veuillez lire : Nos documents comportent des astérisques ‘*’…

mardi 15 septembre 2009

CN-2009-29, Exclusivité : la FSSPX & Cie et Rockefeller, Rothschild & Cie ont passé un accord secret !

Du : 15.09.2009, existe1 en PDF ici : ND. Actualisé : mar. 17 mai 2016, 08.39.
Table de cette nouvelle, CN-2009-…
29 - Exclusivité : la FSSPX & Cie et Rockefeller, Rothschild & Cie ont passé un accord secret !
29.A - Toute cette nouvelle est un acte d’accusation tout-à-fait officiel !
29.A.1.a - Un accord secret entre FSSPX & Cie et Rockefeller, Rothschild & Cie ?
29.A.1.b - Précisions très importante sur des composantes de la Grande Fraternité du Goupillon Malicieux.
29.A.1.c - Compléments nécessaires
29.A.2 - Alors que tout devrait vous opposer, les RR&C et la GFGM !
29.A.2.a - Alors que tout devrait vous opposer !, disions-nous ?
29.A.2.b - Tout oppose Lucifer à Dieu, donc tout doit opposer les tenants de l’un et de l’Autre !
29.A.2.c - Vérifions : 1) La femme est libre, et donc non asservie, elle a une autonomie, son Époux ne peut la considérer comme sa servante !
29.A.2.d - Encore une fois, nous allons réfuter cette malicieuse affirmation : 1) votre femme n’est pas votre servante !
29.A.2.e - Époux, Votre épouse doit être dans Votre servitude, servitude toute pleine de dignité !
29.A.2.f - Nombre d’entre eux poussent l’audace jusqu’à…
29.A.2.g - … parler d’une indigne servitude.
29.A.2.h - Et sur la servitude de l’épouse envers son Époux, que disent :
29.A.2.i - Vérifiions : 2) L’on peut divorcer, ou comme disent les malicieux hypocrites de la GFGM*, l’on peut se séparer !
29.A.2.j - Et sur la possibilité de se séparer, que disent :
29.A.3 - Alors que tout devrait vous opposer !, tout ne vous oppose pas !
29.A.3.a - Concluons.
29.A.3.b - Évidemment, ne peut voir que celui qui veut voir !
29.A - Toute cette nouvelle est un acte d’accusation tout-à-fait officiel !
Achevée en l’Exaltation de la Sainte Croix,
le lundi 14 septembre 2009 ;
publiée en la Notre Dame des Sept Douleurs,
le mardi 15 septembre 2009.
Soit, lorsque l’Église ne sera plus éclipsée* et 2 ; ou soit, devant un Prince très chrétien si Dieu le veut ; mais de toutes les façons, devant notre Juge suprême au Jugement dernier qui sera sans appel : cette nouvelle est un acte d’accusation très partiel de toute la coterie dite de la Tradition*.
Oui, cette nouvelle servira, comme l’ensemble de nos documents, de pièces contre cette mouvance formée de multiples sous-sectes particulièrement malicieuses car elles servent à empêcher la véritable restauration de l’Église et de l’État, elles travaillent effectivement à l’endormissement des Âmes, elles les conduisent à leur Perdition éternelle…
29.A.1.a - Un accord secret entre FSSPX & Cie et Rockefeller, Rothschild & Cie ?
Nous n’avons aucune preuve écrite de cet accord secret, véritable pacte avec le Diable comme nous allons le voir, qui fut passé vers 1980, voire même avant ; mais il existe bel et bien !
En effet, lorsque sur un point capital, vous vous réunissez alors que tout devrait vous opposer, il est évident qu’un accord au moins tacite existe !
La ‛principale’ base secrète de cette entente est : la destruction de la Famille !
Un accord, secret ou pas, se passe entre deux (ou plusieurs) parties, en l’occurrence cet accord fut passé entre :
→ Les Rockefeller, Rothschild & Cie, ensuite nommés : RR&C ; et,
→ La Grande Fraternité du Goupillon Malicieux*3 ensuite nommée GFGM, et dont les principales composantes sont la FSSPX* et la FdlT.
29.A.1.b - Précisions très importante sur des composantes de la Grande Fraternité du Goupillon Malicieux.
Acte d’accusation officiel, porté au moins contre :
→ FSSPX = Fraternité Sacerdotale Saint Pie X, recherchez ce sigle largement utilisé dans notre étude.
→ FSSP = Fraternité Sacerdotale Saint Pierre, idem que la FSSPX, sauf qu’elle se prétend plus à l’intérieur de ladite Église catholique.
→ Les multiples autres sous-sectes de la GFGM.
Même si ces mouvances se disent ‛opposées’ (distinction toute ‛commerciale’ pour mieux gruger), tels les sédévacantistes de tout acabit : les abbés de Sodalitium dits les ‛italiens’ ; les abbés Paul Schoonbroodt & Cie ; des abbés Hervé Belmont et Philippe Guépin & Cie ; etc. ; elles sont bien réellement unies pour faire front contre un Époux qui aurait été échaudé par une de ces composantes et qui irait chercher secours dans une autre de celles-ci.
Elles sont toutes la main dans la main, très Fraternellement, pour ruiner des Mariages, et même toutes opposées qu’elles se disent, elles se portent objectivement secours dès qu’un Époux cherche appui ailleurs !
Dans le moins pire des cas, connaissant le crime, elles gardent un silence complice, ce en infraction radicale au devoir qu’un vrai chrétien a de déclarer les crimes et de porter à la conversion ; soit en opposition à ce que dit ce texte : J’ai annoncé ta justice dans la grande assemblée ; Seigneur, je n’ai pas fermé mes lèvres, tu le sais • Je n’ai pas caché ta justice au fond de mon cœur ; ta fidélité, ton salut, je les ai proclamés. (Graduel, St Pie X)
Ainsi, bizarrement, en ce qui touche à la servitude de l’épouse et à l’inséparabilité des Époux, ils sont tous, et l’aile libérale de la Trahition* et l’aile antilibérale de cette même Trahition* : copains cochons, main dans la main ! pas un ne dénote !
Tous font partie de la GFGM* !, et tous disent la même chose, faites un test !, et tenez-nous au courant ! : la femme n’est pas la servante de son Époux ; et, en cas de démangeaison* l’épouse peut larguer (séparation de corps) son Époux.
Ce avec l’appui et la bénédiction de ces cloaques d’impureté* (prêtre) !, n’est-ce pas l’abbé Paul Schoonbroodt ?, et donc en opposition radicale à ce qu’a dit NSJC : Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare point !
Ce qui a amené ce cloaque d’impureté, cet abbé Schoonbroodt, tout opposé qu’il se prétend à la sous-secte FSSPX, à appuyer fermement et personnellement la décision d’une épouse (cas qui nous fut communiqué ici) qui a demandé la séparation de corps auprès du pervers abbé François Pivert dit responsable de ladite Rote de la FSSPX !
Et, comble du comble, c’est que ce même abbé Schoonbroodt déclare dans le même temps la plus haute illégalité de cettedite Rote !, nous avons eu communication des documents que ce pauvre Époux a reçu de cet abbé. Inutile de vous préciser que l’épouse défaillante dans sa criminelle initiative, fut rassurée et même bien confortée en sa décision par ce loup* venu à elle sous des vêtements de brebis*.
→ FdlT = Fraternité de la Transfiguration. Sachez que cette dernière dite Fraternité, fait ô combien partie de la Grande Fraternité du Goupillon Malicieux (GFGM) qu’est de fait toute ladite tradition* ou plus exactement Trahition*.
Cette FdlT, tout comme l’autre sous-secte du reste, la FSSPX, est absolument loin de l’innocence ! Certains de ses membres sont même très hautement suspects !; et, sont pour le moins des acteurs très très prenants de dislocations scientifiquement menées de Familles, ils sont responsables au premier chef de séparations de corps*.
Étant appuyés tout-à-fait consciemment et bien méthodiquement par les quatre Mousquetaires-Évêques* de cette mouvance (Mgrs Alfonso de Galarreta (attention !, méfiez-vous aussi de ce splendide Raminagrobis* !) et Bernard Fellay, Bernard Tissier de Mallerais et Richard Williamson), dès qu’un Homme est un Homme (Les faits qui viennent sont absolument véridiques comme tout ce que nous avançons !) :
→ immédiatement ces pervers* de prêtres, véritables cloaques d’impureté*, énervent l’épouse en lui susurrant* très pieusement il va sans dire, comme de parfaits Raminagrobis* qu’ils sont, des conseils du genre votre Époux n’a pas le droit de vous commander ceci, de vous interdire cela ;
→ puis, ils utilisent le confessionnal*, en faisant fort attention que leur longue queue fourchue* ne dépasse pas, pour forniquer* allégrement et au moins spirituellement avec elle, et avec Vos enfants ;
→ c’est, comme nous allons le voir ensuite, ces pervers de prêtres qui ont dit à un Époux que nous connaissons très bien ici : votre femme n’est pas votre servante, vous devez respecter son autonomie ! Alors que Celui-ci ne la considérait pas ainsi (quand bien même !), Il voulait seulement, le plus légitiment possible, que Son épouse cesse du ruer dans les brancards comme vous le verrez au moins au Jugement dernier !, quelle consolation que Celui-ci, pour tant d’Époux-martyrs du Sacrement de Mariage, Époux très chrétiens qui furent atrocement stigmatisés, et dépouillés de Leurs Biens les plus chers, (honneur, épouse, enfants…) par ceux-même qui se prétendent leursdits pasteurs !
→ enfin, ils en viennent à instiguer l’épouse contre son Époux en lui disant qu’elle doit (devait), au nom de l’obéissance* au prêtre !, oui oui !, car en suivant le prêtre, disaient-ils, vous êtes assurée de ne pas vous tromper (!!!) et d’être sauvée !, lui dirent-ils, porter plainte contre son Époux pour violences* diverses ;
→ les enfants sont dans le même temps priés de soutenir la mère, pardite4 obéissance audit confesseur, véritable cloaque d’impureté* ;
→ pire, ces enfants doivent espionner et dénoncer le Chef de Famille au profit de ces pervers* !
Nous diffamons ?, alors, pervers de ces divers marigots, de toutes ces mouvances, venez ici vous embourber !, nous vous attendons bien de pied bien ferme ! Vaut mieux pour vous être confondus maintenant qu’au Jugement dernier !
29.A.1.c - Compléments nécessaires
Pour bien connaître la haine, inassouvissable et bien connue, de la Famille qu’ont les RR&C, CN-2009-11, Nous, Rockefeller, Rothschild & Cie, avons ‘libéré’ vos femmes pour saper vos sociétés !
Pour bien connaître la haine inassouvissable, mais perfidement rentrée comme le fait Lucifer, de la Famille qu’a la GFGM.
29.A.2 - Alors que tout devrait vous opposer, les RR&C et la GFGM !
Nous parlons d’accord secret !
Aussi, nous ne parlons pas :
→ d’une entente sur la pluie et le beau-temps,
→ de la façon de réussir la sauce béchamel !
→ d’une errance personnellement d’un prêtre enfreignant la règle du célibat attachée à la prêtrise (faute personnelle).
Nous parlons d’une entente pour bafouer des Règles sacrées, et pour Les faire enfreindre ; pour violer des Sacrements, et bien plus particulièrement le Sacrement fondateur, le Sacrement de Mariage : Celui donc qui aura violé un de ces moindres commandements, et appris aux hommes à faire de même, sera tenu pour le moindre dans le Royaume des cieux ; mais celui qui les aura pratiqués et enseignés, sera tenu pour grand dans le Royaume des cieux. Car je vous dis que si votre justice ne surpasse celle des Scribes et des Pharisiens, vous n’entrerez point dans le Royaume des cieux*5.
Nous allons nous cantonner, bien qu’il en existe beaucoup d’autres, aux violations des Règles régissant le Mariage, la Famille, principalement : 1) Homme-Chef, 2) femme-servante, 3) inséparabilité des Époux.
29.A.2.a - Alors que tout devrait vous opposer !, disions-nous ?
Lisons rien que ces quelques textes parlant du Camp de Dieu et du camp du Malicieux, appelé souvent ‛le monde’, et de l’impossibilité radicale de les concilier :
→ Mais quelle est la cause, M.F.6, que nous abandonnons le service de Dieu ? La voici, M.F. ! Nous voudrions pouvoir servir Dieu et le monde7
→ Jésus-Christ nous dit, M.F., que nous ne pouvons pas servir deux maîtres, c’est-à-dire, Dieu et le monde. Vous ne pouvez plaire à Dieu et au monde, nous dit-il. […] Ou tout à Dieu, ou tout au monde : point de partage8.
→ Le démon et le monde sont nos ennemis; mais le pire de nos ennemis c’est l’amour-propre9.
→ La noblesse du sang, la beauté corporelle, les charmes séduisants, l’éclat de la jeunesse, les riches domaines, les palais immenses, les meubles précieux, et, si vous voulez, la sagesse terrestre, tout cela appartient au monde, et le monde aime ce qui est à lui ; mais tout cela ne saurait subsister longtemps, car le monde passe, et sa concupiscence avec lui10.
→ D’autre part, après le baptême, pour que l’homme entre au ciel, la prière continuelle lui est nécessaire. Certes, par le baptême les péchés sont remis, mais il reste le foyer de convoitise qui nous attaque intérieurement, et le monde et les démons qui nous attaquent extérieurement11.
→ Rarement fait-on aucun bien sans peine; le diable est trop subtil et le monde trop corrompu pour ne pas s’efforcer d’étouffer une telle bonne œuvre en son berceau12.
Ainsi, à la faveur de ce que nous venons de lire, soit nous sommes les enfants de Dieu, ou soit les enfants du monde, ou plus exactement du Malicieux ! Point de milieu !
Si nous avons ne serait-ce qu’un seul point d’entente, mise à part l’entente sur la recette de la sauce béchamel évidemment !, nous sommes forcément du monde, car de Dieu l’on ne peut l’être qu’intégralement !
29.A.2.b - Tout oppose Lucifer à Dieu, donc tout doit opposer les tenants de l’un et de l’Autre !
Les Fruits de Dieu
Les ‛fruits’ de Lucifer
Le Bien
Le mal
La Vérité
Le mensonge
Le Beau (par exemple, dans une certaine mesure le Château de Versailles)
Le laid (dans une flagrante mesure : les exposition d’‛art’ moderne en ce dernier lieu, écrevisses13, squelette14, carrosse15)
La sainte cohabitation des Époux : Le mariage est un contrat établi par Dieu lui-même qui les oblige à se garder une fidélité mutuelle et inviolable, à cohabiter, à bien élever leurs enfants et à s’entraider16.
La séparation de corps* des Époux, soit d’habitat et de biens, et l’enlèvement des enfants par l’épouse ! Note pour les profanes : la séparation de corps* est un ‛code’ utilisé par la GFGM pour camoufler un divorce, tout en précisant hypocritement que l’on ne peut pas se remarier !
Etc.
Etc.
Pour tout dire, Dieu et Lucifer sont irréconciliables, car tout les oppose !, ou, pour être tout-à-fait Vrai, Lucifer s’oppose à Dieu en tout !
Donc, les tenants de Lucifer, les RR&C, et ceux qui se prétendent les tenants de Dieu, la GFGM, devraient s’opposer sur tout !, sauf sur la recette de la sauce béchamel évidemment.
Eux, ils sont du monde ;
c’est pourquoi ils parlent selon le monde,
et le monde les écoute17.
Or, les tenants de Lucifer, les RR&C, et ceux qui se prétendent les tenants de Dieu, la GFGM, s’entendent sur, en ce qui touche au Mariage et à la Famille, au moins ces points là :
1. La femme est dite libre, et l’Époux ne peut lui enlever sadite autonomie.
2. La femme n’est pas la servante* de son Époux, son Époux ne peut donc l’asservir.
Le premier point découlant du second, si l’épouse est libre elle a donc une autonomie, et inversement, si l’épouse est ou doit être asservie elle n’a donc pas d’autonomie, ainsi nous allons les réunir en un seul point :
1. La femme est libre, et donc non asservie, elle a une autonomie, son Époux ne peut la considérer comme sa servante !
Puis nous allons voir un second point :
2. L’on peut divorcer, ou comme disent les malicieux hypocrites de la GFGM, l’on peut se séparer de corps !
C’est ce qui disent et les RR&C, et la GFGM ; sur ces points au moins, ils ont une entente manifeste, un accord secret existe donc !
Vérifions cette très grave accusation !
29.A.2.c - Vérifions : 1) La femme est libre, et donc non asservie, elle a une autonomie, son Époux ne peut la considérer comme sa servante !
Ce qui est frappant dans cette proposition visible dans le titre ci-dessus, c’est que des pervers de prêtres (FdlT) de la GFGM ont dit justement ceci, à un de ces rudes pères de famille à l’autorité absolue et incontestée, gardiens fidèles de leur gens* que nous connaissons très bien ici : votre femme n’est pas votre servante, vous devez respecter son autonomie ! Alors que ce pauvre Époux ne considérait pas du tout Son épouse comme rien qu’une servante (quand bien même du reste !), Il l’aimait et l’aime si fort ; Il voulait seulement, le plus légitiment possible, que Son épouse cesse du ruer dans les brancards. Il sera justifié au moins au Jugement dernier ! ; et comment pensent-ils s’en sortir ces pervers de prêtres, comment pourront-ils apaiser la Justice divine qui voudra forcément venger tant de crimes ayant engendrés tant et tant de douleurs et de lèses ?, car il est écrit : A Moi la vengeance ; c’est Moi qui rétribuerai, dit le Seigneur18.
Le second membre, vous devez respecter son autonomie, est évidemment subordonné au premier membre : votre femme n’est pas votre servante ! Aussi, nous ne retiendrons que le premier membre : votre femme n’est pas votre servante !
Le second, vous devez respecter son autonomie, étant de plus annulé par au moins ceci :
→ De même que l’Église est soumise au Christ, de même aussi les femmes doivent être soumises à leurs maris en toutes choses19.
→ Elles aimeront aussi à rester chez elles, à moins que la nécessité ne les oblige à sortir, et même alors elles devront avoir l’autorisation de leurs maris20.
→ À Vous, Maris, Époux, elle doit être soumise, en toutes choses (Saint Paul), et qu’elles sont tenues qu’elles sont obligées […] de leur être soumises et de leur obéir avec joie et empressement (Concile de Trente), et que l’épouse craigne son mari (Eph., v. 32.), et avoir non point une crainte pleine de terreur, mais pleine de respect ; non point une obéissance servile, mais une obéissance amoureuse21 ?
Pour : non point une obéissance servile :
L’importance des mots ! Servile est mis ici dans son sens péjoratif, comme voulant dire : obéissance rampante, obséquieuse, flagorneuse, avec une âme d’esclave, fausse, etc.
Ne confondez pas avec la définition visible dans ces quelques extraits de citations (vous trouverez dans ce document les textes en entiers) :
→ Saint Astère : Elle [l’ épouse] se montre sa servante assidue et dévouée.
→ Shakespeare, La mégère apprivoisée : J’ai honte de voir des femmes assez simples pour offrir la guerre là où elles devraient demander la paix à genoux, et pour prétendre au pouvoir, à la suprématie et au gouvernement, là où elles sont tenues de servir, d’aimer et d’obéir.
→ L. de la Brière, la jeune Mariée : Et tout en s’occupant, il aura toujours son regard et son cœur à vous et à votre amoureux service. Il abandonnera toute autres maisons, toutes autres femmes, tous autres services et intérieurs.
→ Pie XI : Les mêmes maîtres d’erreurs qui ternissent l’éclat de la fidélité et de la chasteté nuptiales n’hésitent pas à attaquer la fidèle et honnête subordination de la femme à son mari. Nombre d’entre eux poussent l’audace jusqu’à parler d’une indigne servitude d’un des deux époux à l’autre ; ils proclament que tous les droits sont égaux entre époux ; estimant ces droits violés par la « servitude » qu’on vient de dire, ils prêchent orgueilleusement une émancipation de la femme, déjà accomplie ou qui doit l’être. L’émancipation de la femme. Casti Connubii - 1930 - Pie XI. CN-2008-11, La volonté propre, notre pire ennemie ! ou… le paravent derrière lequel s’avance le ‘non serviam !’
Ainsi, l’auteur, l’abbé Joseph Hoppenot, aurait été bien vrai, mieux avisé s’Il avait écrit : non point une obéissance servile, obséquieuse, flagorneuse, mais une obéissance de servante amoureuse.
→ Toutes les fois qu’elles désobéissent à leurs maris elles commettent un péché mortel22 !
Nous ne pouvons continuellement tout réécrire, lisez toute notre étude, elle n’est qu’une réfutation ample et sans faille de ces affirmations malicieuses : 1) votre femme n’est pas votre servante, 2) vous devez respecter son autonomie23, nous attendons toujours le premier contradicteur ! Aussi, nous pourrions donc nous arrêter là !
29.A.2.d - Encore une fois, nous allons réfuter cette malicieuse affirmation : 1) votre femme n’est pas votre servante !
Nous allons plutôt avoir la confirmation, si besoin était !, de nos précédentes réfutations avec qu’un seul auteur !, auteur qui devrait être ô combien respectable pour la GFGM qui fait accroire faire partie de l’Église catholique : le Pape Pie XI !
29.A.2.e - Époux, Votre épouse doit être dans Votre servitude, servitude toute pleine de dignité !
Lisons la confirmation de SS le Pape Pie XI : Nombre d’entre eux poussent l’audace jusqu’à parler d’une indigne servitude d’un des deux époux à l’autre ; ils proclament que tous les droits sont égaux entre époux ; estimant ces droits violés par la « servitude » qu’on vient de dire, ils prêchent orgueilleusement une émancipation de la femme, déjà accomplie ou qui doit l’être*24.
Concentrons-nous sur : Nombre d’entre eux poussent l’audace jusqu’à parler d’une indigne servitude, de l’épouse envers son Époux (d’un des deux époux à l’autre).
Analysons ce que nous dit, pour confirmation, Pie XI :
29.A.2.f - Nombre d’entre eux poussent l’audace jusqu’à…
-Audace : II.− [En mauvaise part] Hardiesse excessive et prêtant à critique. […] SYNT. Audace brutale, criminelle, diabolique, effrayante, impie, insultante; sacrilège, triste audace; audace d’imposture25.
Nous remarquons bien que Pie XI dit poussent l’audace, comme si pour Lui audace ne suffisait pas ; comme si Il disait Nombre d’entre eux poussent l’audace au plus au point !, du reste, Il dit ensuite : jusqu’à…
29.A.2.g - … parler d’une indigne servitude.
-digne : Qui mérite quelque chose. Digne de louange, de récompense. Indigne : Qui n’est pas digne, qui ne mérite pas.
-servitude : A. - "État de celui qui est sous la dépendance d’un autre qui a la propriété de sa personne"26
Ainsi donc, Pie XI s’élève contre ceux qui poussent l’audace de dire que la servitude de la femme envers l’Homme, et plus particulièrement de l’épouse envers son Époux, est indigne ; ou qu’il est indigne que l’Époux l’attende, la demande ou si nécessaire l’exige de Son épouse !; Pie XI dit donc que ces prêtres, comme quiconque d’autre, prêchent orgueilleusement une émancipation de la femme !
Donc, si cette servitude n’est point indigne, c’est qu’elle est digne ! C’est que cette servitude d’un des deux époux à l’autre, soit de l’épouse à son Époux est, comme le dit le dictionnaire : digne de louange, de récompense !
Donc, ce que nous dit Pie XI, est que la servitude de l’épouse envers l’Époux est toute pleine de dignité ; que cette servitude est digne de louange, de récompense !, et que ceux qui poussent l’audace jusqu’à déclarer le contraire sont à proscrire ; car ils prêchent orgueilleusement une émancipation de la femme !
29.A.2.h - Et sur la servitude de l’épouse envers son Époux, que disent :
→ Les RR&C, disent, et tout le monde le sait, qu’il y aurait égalité des sexes, et que la femme serait libre ; donc, évidemment ils ne vont pas dire qu’elle est la servante de son Époux !
→ La GFGM, dit exactement la même chose, car elle dit : la femme n’est pas la servante de son Époux !
Ainsi, nous venons de vérifier que sur ce point au moins les RR&C et la GFGM se rejoignent ; tous deux poussent l’audace jusqu’à parler d’une indigne servitude, tous deux prêchent donc bien orgueilleusement une émancipation de la femme
Il y a bien concordance de vue, alors que ce point, digne servitude, devrait les opposer radicalement !, il y a bien un accord, et un accord secret vue qu’ils ne veulent le déclarer.
Ces pervers de prêtres de la GFGM furent aussi marqués du fer rouge par ND de la Salette27 : Les prêtres, ministres de mon Fils, les prêtres par leur mauvaise vie, par leurs irrévérences et leur impiété à célébrer les saints mystères, par l’amour de l’argent, l’amour de l’honneur et des plaisirs, les prêtres sont devenus des cloaques d’impureté. Oui, les prêtres demandent vengeance, et la vengeance est suspendue sur leurs têtes28.
29.A.2.i - Vérifiions : 2) L’on peut divorcer, ou comme disent les malicieux hypocrites de la GFGM*, l’on peut se séparer !
Il est patent que la GFGM dit : que les époux peuvent se séparer ; pire, ils disent doivent se séparer, ou plus exactement encore que l’épouse doit se séparer de son Époux, si… ; si elle le veut ou si le cloaque d’impureté* le lui demande ou le lui ordonne !
Pour : le lui demande ou le lui ordonne :
Évidemment, étant positivement opportunistes et sans aucun scrupules, ils ne vont pas mettre en l’air un Mariage où l’Époux est un très gros donateur de cette coterie, ce exactement du reste comme le ferait des RR&C ! Ou, comme un certain abbé ‛ultra-antilibéral’, parce que la famille dont fut tirée une épouse, famille qui avait organisé sa désertion-trahison, était un de ses très rares ‛clients’, toute honte bue, il soutint par son silence criminel l’épouse dans son errance.
Et, si l’Époux est :
→ de ‛moindre importance’ financièrement parlant (un cas) ;
→ ou de petite influence à l’intérieur de cette coterie qu’est la GFGM ;
→ ou, si cet Époux est un ‛poids’ pour ces pervers, par exemple demandeur de bourses d’études pour Ses enfants (un autre cas) ;
→ s’il est une personne fort simple (encore un cas) ; voire même illettrée (un autre encore) ; ou même, comme nous en connaissons un cas, ‛dérangé’ (plus un) ; ou encore indifférent ou ‛opposé’ (un suivant) ;
→ ou si dénotant dans ce cercle BCBG que sont cesdites chapelles (encore) ;
→ ou qu’il n’hésite pas à déclarer toute ‛déviance’ à l’intérieur de cette GFGM (un suivant) ;
→ etc. (vous en voulez combien, nous en avons d’autres en réserve !)
alors, immédiatement le téléphone apporte le cri de rappel convenu : ‛au secours mes Frères du Goupillon Malicieux’, et toute la meute de loups ravisseurs*, de quelque sous-obédience que ce soit, s’organise pour mettre à mal dans les plus brefs délais ce foyer !
Ce que nous avançons est trop fort de café ?, nous affabulons même ?, alors questionnez n’importe quel pervers de cette coterie !, si par extraordinaire vous deviez en trouver ne serait-ce qu’un qui dirait que les époux ne peuvent en aucun cas se séparer, donnez-nous son nom que nous puissions le confronter à la réalité de ce que fait cette GFGM !
Et, mieux qu’avec la servitude de l’épouse envers son Époux où nous avions Pie XI, pour la séparation des époux nous avons Notre Seigneur Jésus-Christ (NSJC) qui nous rappelle Lui-même de la façon la plus explicite, la plus inéquivoque29, que :
Ce que Dieu a uni,
que l’homme ne le sépare point !
Ceci a été copieusement développé dans toute notre étude, et de nouveau dernièrement :
29.A.2.j - Et sur la possibilité de se séparer, que disent :
→ Les RR&C ?, tout le monde le sait !, que l’on peut se séparer, même mieux, que l’on peut divorcer !
→ La GFGM ?, exactement la même chose !, car elle dit : la séparation des époux est permise par l’Église, dans certains cas… ajoutent-ils hypocritement.
Ainsi, nous venons de vérifier que sur ce point aussi les RR&C et la GFGM se rejoignent ; justifient la séparation de corps* pour le moins.
Il y a bien concordance de vue, alors que ce point, séparation de corps, devrait les opposer radicalement !, il y a bien un accord, et un accord secret vue qu’ils ne veulent le déclarer.
29.A.3 - Alors que tout devrait vous opposer !, tout ne vous oppose pas !
Alors que tout devrait les opposer, les RR&C et le GFGM sont en accord sur au moins deux points de première importance :
1. la non servitude de la femme, donc sadite libération ;
2. la possibilité de se séparer-divorcer.
Nous avons commencé en déclarant un accord secret entre les RR&C et la GFGM, mais en spécifiant bien que nous n’avions pas de preuve écrite.
Avec ce que nous venons de développer, point besoin de plus de preuve que la preuve par les faits : […] Si une personne nous trompe une fois, nous dirons : Nous ne nous fions plus à elle ; et nous avons bien raison ; le monde nous trompe continuellement, et cependant nous l’aimons. « Gardez-vous bien, nous dit saint Jean, d’aimer le monde et de vous attacher à quoi que ce soit dans le monde30. » – « C’est en vain, nous dit le Prophète, que nous porterions la lumière à cette sorte de gens ; ils ont été trompés et ils le seront encore ; ils n’ouvriront les yeux que dans le temps où ils n’auront plus d’espérance de revenir à Dieu. »31.
29.A.3.a - Concluons.
La base secrète de cette entente que nous venons de révéler est : la destruction de la Famille !
Cet accord effectif fut passé au moins vers 1980, entre la FSSPX & Cie et les Rockefeller, Rothschild & Cie !
En effet, le Malicieux en Chef avait besoin de l’aide de la Grande Fraternité du Goupillon Malicieux pour atteindre les Familles autoproclamées protégées.
À cause de leur ‛attachement’ à des valeurs chrétiennes, les Rockefeller, Rothschild & Cie ne pouvaient atteindre directement ces Familles, d’où ce pacte secret avec la Grande Fraternité du Goupillon Malicieux !
Quel fut la contre-partie de cet accord pour la Grande Fraternité du Goupillon Malicieux ?, nous l’ignorons ! Toutefois, il existe bien des pistes :
→ conservation très suspecte de Saint-Nicolas-du-Chardonnet ;
→ écoles somme toute si si peu dites persécutées ;
→ protections très étonnantes de leurs business !; etc.
Contrairement à ce que fait courir la Grande Fraternité du Goupillon Malicieux, la Trahition, et plus particulièrement la FSSPX, ou F$$PX, est très riche32, elle spécule, agiote à fond la cale !
29.A.3.b - Évidemment, ne peut voir que celui qui veut voir !
Relisez cet extrait d’une Lettre de LIESI33 de novembre 2006, concernant cette secte FSSPX pivot de la Grande Fraternité du Goupillon Malicieux :
Ce qui s’est réalisé à Bordeaux s’inscrit dans la logique d’un scénario bien huilé. Est-il besoin de préciser que, depuis les printemps dernier [printemps 2005-2006 ?], TOUS les documents sont déjà signés entre la direction de ladite Fraternité lefebvriste et les néo-conservateurs du Vatican en vue d’un ralliement ? Aussi, se servir de la Sainte Mère de Dieu, du chapelet, pour faire croire que le plan de la Providence consiste dans le ralliement de l’opposition à la nouvelle religion conciliaire est en soi une ignominie. Mais ce pauvre clergé traditionaliste n’est malheureusement pas à une monstruosité près. Voilà des années que la branche maçonnique et la branche talmudique de cette "Fraternité" traditionaliste cherchent à obtenir le droit de réaliser l’expérience de la tradition dans la nouvelle église conciliaire. Ce n’est désormais plus qu’une question de… temps.
Sentant le vent venir, une semaine AVANT le ralliement du clergé "traditionaliste" de Bordeaux, le comité rédactionnel de LIESI avait précisé qu’il n’était pas lefebvriste. Notre opinion a été développée dans l’ouvrage L’EGLISE ECLIPSEE (voir catalogue). La stratégie du pontife de la nouvelle église conciliaire est claire : il lui faut faire tomber toute opposition pour se présenter début 2007 comme le chef incontesté de ce que les monde sioniste considère comme "l’Eglise catholique". Les discussions en faveur d’une Nouvelle Religion Mondiale pourront alors reprendre. Mais la Providence leur réserve bien des surprises34
Pour les Sources :
→ DP-9, Les Prêtres de l’Église catholique. ; particulièrement le point DP-9D, Les mauvais prêtres, accablante majorité dans la ‘tradition’.
* - Pour connaître la raison de cet astérisque et des suivants en nos documents, veuillez lire : Leur mode d’emploi…, point Nos documents comportent des astérisques ‘*’…
2ND à La Salette : Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’antéchrist… L’Eglise sera éclipsée, le monde sera dans la consternation*.
3Recherchez uniquement Goupillon Malicieux*, pour trouver Grande Fraternité du Goupillon Malicieux, Frères du Goupillon Malicieux, Confraternité du Goupillon Malicieux, etc.
5Notre-Seigneur Jésus-Christ - Évangile selon Saint Matthieu, Chapitre 5, verset 19.-20. Nouveau Testament que vous trouverez ici : Livres & sources.
6Dans les sermons du Saint curé d’Ars, Jean-Marie Vianney, M.F. = Mes Frères
713ème dimanche après la Pentecôte, II, sur le service de Dieu. Sermons du Saint Curé d’Ars que vous trouverez à notre page Livres & sources.
814ème dimanche après la Pentecôte, sur le Monde. Idem ci-dessus.
9Chapitre VII. De la mortification intérieure ou du renoncement à son amour-propre. Alphonse de Liguori, La véritable épouse de Jésus.
10La pensée de la mort. Les instruments de la perfection. Dom Jean de Mauléon, que vous trouverez à notre page Livres & sources.
11Synthèse de la somme théologique - Saint Thomas d’Aquin, docteur de l’Église. Édition : Jacques de Bonhome, 1996, Namur.
12La vie du vénérable serviteur de Dieu. Vincent de Paul, instituteur et premier Supérieur général de la congrégation de la mission.
16Chapitre I, « Nature et effets du sacrement de mariage »,. « Le Saint Curé d’Ars et la famille - ± 1830 ».
17Première Épître de Saint Jean, 4, 5. Nouveau Testament que vous trouverez ici : Livres & sources.
18Épître de Saint Paul aux Romains ~ Chapitre 12, 19.
19Épître de Saint Paul aux Éphésiens ~ Chapitre 5, 24. Nouveau Testament que vous trouverez ici : Livres & sources.
20DP-07, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (I) ; point DP-7D3, L’épouse ne peut aucunement sortir sans permission.
21DP-07, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (I) ; point DP-7D8, Une soumission pleine de crainte et de respect, amoureuse.
22DP-07, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (I) ; point DP-7E, La femme, comme insoumise, ce qu’elle encoure…
23Peut-être plus particulièrement, CN-2008-16, Valérie Létard veut susciter une réaction ?, la voici !, et plus particulièrement le point Erreur : source de la référence non trouvée ; et suivants.
25Toutes nos définitions sont de notre dictionnaire habituel, sauf spécification contraire : http://www.cnrtl.fr/definition/.
27DP-09, Les Prêtres de l’Église catholique ; point DP-9C, Les mauvais prêtres, accablante majorité avant Vatican II… ; et DP-9D, Les mauvais prêtres, accablante majorité dans la ‘tradition’.
28Ce terme est utilisé en de très nombreux points de ce document, notamment DP-10, Les épreuves, tribulations et afflictions, l’Espérance (I) ; point DP-10F9, La Très-Sainte Vierge Marie à La Salette.
30I JOAN. II, 15.
31Sermons du Saint Curé d’Ars, 14ème dimanche après la Pentecôte, sur le Monde. Sermons que vous trouverez à notre page Livres & sources.
32L’‛innocence’ du site Les Intransigeants, est stupéfiante ; oui vraiment, lorsque l’on ne veut pas voir, assurément l’on ne voit pas ! Voici, gênés aux entournures par une affaire commerciale scandaleuse selon nous que fait le Mgr Williamson, ils tentent de le justifier ainsi : Certes, certains reprocheront peut-être que les choses sont présentées de manière assez commerciale … N’oubliez cependant pas qu’aucun membre affilié d’une structure telle que la FSSPX (Prêtres, évêques, sœurs, frères …) ne roulent sur l’or et qu’ils vivent principalement de dons et autres formes d’entraides pour joindre les deux bouts…
Un dîner avec Mgr Williamson ! http://intransigeants.wordpress.com/2009/09/10/un-diner-avec-mgr-williamson/
Ils vivent principalement de dons ?, non !, principalement d’escroqueries.

33(Re)Voyez ND :
→ DP-9, Les Prêtres de l’Église catholique. ; particulièrement le point DP-9D, Les mauvais prêtres, accablante majorité dans la ‘tradition’.