Les erreurs et instabilités de l’hébergeur Blogger (Google) :

Liens internes (menus et notes maintenant inopérants sur certaines pages ; sélectionnez le point à atteindre, et recherchez la cible... Patience… ! Pour atteindre les notes (vous pouvez faire copie de la page) cherchez : ♣

Perte d’une page par Blogger, message « Désolé, la page que vous recherchez dans ce blog n'existe pas. », recherchez le titre avec lien valide ici : Nos divers documents. Si nous ne l’avons pas encore détecté nous en faire part ici orfaep@gmail.com, merci.

samedi 8 mai 2010

CN-2010-07, Le Salon Beige, François Desouche et Cie, imbéciles utiles ?, pire, menteurs !

Du : 08.05.2010, existe1 en PDF ici : ND. Actualisé : dim. 22 juil. 2012, 08.51.
En la fête de la Ste Vierge Marie, Médiatrice de toute Grâce,
et de l’Apparition de Saint Michel archange,
le samedi 8 mai 2010,
cette nouvelle leur est confiée !
Table de cette nouvelle, CN-2010-…
7 - Le Salon Beige, François Desouche et Cie, imbéciles utiles ?, pire, menteurs !
7.A - Elle a commencé avec un bandana, a terminé sous le niqab, puis les coups sont venus !
7.A.1 - Rétablissons la Vérité !, et ainsi l’Honneur de l’Époux de ladite Zeïna
7.A.1.a - L’on reproche au pauvre Époux de ladite Zeïna d’avoir porté des coups !
7.A.1.b - Ce n’est pas le fait de donner des coups qui est mal, l’État le faisant !
7.A.1.c - Ce qui est mal, c’est de donner des coups sans avoir l’Autorité !
7.A.1.d - En affaire familiale, qui a Autorité pour permettre et donner des coups ?
7.A.1.e - Le pauvre Époux de ladite Zeïna ayant Autorité, l’État ne l’a donc pas !
7.A.1.f - Pour lutter contre un désordre, l’on ne peut justifier un désordre bien plus grand !
7.A.2 - Concluons !
7.A - Elle a commencé avec un bandana, a terminé sous le niqab, puis les coups sont venus !
Le titre ci-dessus est celui des sites nommés ensuite.
Cette nouvelle est chaleureusement dédiée2
au pauvre Époux de ladite Zeïna !
Ces sites continuent ainsi :
Rien ne semblait disposer son mari à lui obliger ces supplices. Et cette histoire se passe en France. Michel Janva3
Puis le site Le Salon Beige* renvoie vers le site François Desouche*4 :
C’est un témoignage rare que vous a proposé RTL vendredi matin. Zeïna (le prénom a été modifié) portait le voile intégral, imposé par son mari. Malgré les menaces, cette jeune femme musulmane a réussi à s’échapper pour vivre libre. Elle raconte son histoire dans un livre intitulé “Sous mon niqab”, qui sort cette semaine aux éditions Plon. Elle s’est confiée en exclusivité à Anne-Claire Danel.
Cette fable (recherchez sur internet : Elle a commencé avec un bandana) a été reprise (ou est reprise de ?, peu importe ; en effet, il est bien inutile, vain de savoir quel est le mouton stupide qui a foncé le premier vers le ravin, entraînant ainsi vers l’abîme, Éternel de fait, tout le troupeau moutonnier5 tête baissée ?!) bêtement par Chrétienté info6, CatInfor.com7, etc., etc., etc.
7.A.1 - Rétablissons la Vérité !, et ainsi l’Honneur de l’Époux de ladite Zeïna
Maintenant, l’on ne réfléchit plus du tout !, arrêtons d’être ‘gérés’ par des sentiments, qui ne sont même plus des arguments de boniches*, mais des pulsions, des réactions pavloviennes* !
C’est ce que nous allons tenter de rétablir par étapes :
7.A.1.a - L’on reproche au pauvre Époux de ladite Zeïna d’avoir porté des coups !
La provocation de réactions pavloviennes en action : … puis les coups sont venus, dit Le Salon Beige !
Vicieux, malicieux !, et vous dites, Le Salon Beige et Cie, défendre les valeurs chrétiennes, occidentales !, la Famille, le Mariage, l’Autorité en la Famille !, menteurs !
Le Salon Beige et Cie épinglent cette affaire prétendant luter contre l’islamisation de la France en particulier et de l’Europe chrétienne en général ; et pour ce, ils détruisent à bras raccourcis la Base de toutes ces sociétés, État et Église : La Famille ; en s’acharnant méchamment sur un pauvre Chef de Famille musulman, base et raison d’être de cette Famille !
C’est soit votre stupidité, ou soit votre malice que nous allons démontrer maintenant :
7.A.1.b - Ce n’est pas le fait de donner des coups qui est mal, l’État le faisant !
Réfléchissez pavloviens ! Le Salon Beige, et complices, se réjouit manifestement, avec la meute des imbéciles utiles : que cet Époux soit stigmatisé ; il se réjouit manifestement que ce pauvre Époux de ladite Zeïna soit poursuivi endite Justice : Elle a porté plainte contre lui pour coups et blessures8.
Et c’est eux qui parlent de coups !, lisons :
→ La Loi peut donner des coups : Ne dit-on pas tomber sous le coup de la Loi ?
→ Le fait de donner desdits coups à Son épouse, maintenant, sous ce régime honni de khmers rouges* : ne vous fait-il pas tomber sous le coup de la Loi ?
→ Le fait de porter le niqab, si son interdiction est votée comme envisagé : ne vous fera-t-il pas tomber sous le coup de la Loi ?
→ Le fait d’imposer le port de niqab à Son épouse, si cela est voté : ne vous fera-t-il pas tomber sous le coup de la Loi ?
→ Le fait de doubler en haut d’une côte : ne vous expose-t-il pas au coup de la Loi ?
(Re)Voyez ND : CN-2009-35, Les pauvresses ‛libérées’ sont pauvres ?, loué soit Dieu pour sa Sainte Justice !, et plus particulièrement le point : 2) Une violation de Loi mérite vengeance.
→ Et mieux !, si ladite Zeïna conduit sans permis de conduire, ou double en haut d’une côte : ceci ne la fera-t-elle pas tomber sous le coup de la Loi ?
→ Etc !
Ledit État, à travers ses Lois, non seulement menace de ses coups, mais fait bien tomber sous le coup de cettedite Loi !
Ainsi donc, le faisant, Il ne peut dire dans le même temps que de donner des coups ou menacer de coups est mal !
Très utilement, entre autres, (Re)Voyez ND :
→ DP-08, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (II) ; point DP-08, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (II) ; point DP-8B2f, La Loi naturelle, le fond commun de toutes les religions !,
→ et particulièrement : CN-2008-16, Valérie Létard veut susciter une réaction ?, la voici !
7.A.1.c - Ce qui est mal, c’est de donner des coups sans avoir l’Autorité !
L’État dit bien, n’est-ce pas : si vous faites quelque chose qui ne vous est pas permis, Je vous fais tomber sous mes coups, c’est ma Loi !
Donc le disant et le faisant*, il ne peut dire dans le même temps que le principe de dire (donc imposer) ce qui est permis ou pas, et de donner des coups en cas d’infraction est mal !
Ainsi, ce n’est pas le fait de permettre ou interdire, et les coups qui peuvent suivre, qui pose problème !, mais c’est l’Autorité que l’on a ou pas à : permettre telle ou telle chose, et donc interdire son contraire, puis le cas échéant à donner des coups qui est en cause !
C’est l’Autorité de l’Époux qui est en cause !,
c’est la destruction de la Famille qui est visée !
7.A.1.d - En affaire familiale, qui a Autorité pour permettre et donner des coups ?
En sa Famille, le pauvre Époux de ladite Zeïna a-t-il Autorité ?, peut-Il permettre et donc interdire, et le cas échéant donner des coups ?
La réponse est principalement ici : (Re)Voyez ND :
→ CN-2008-22, L’islam est le contraire des droits de l’Homme !?
7.A.1.e - Le pauvre Époux de ladite Zeïna ayant Autorité, l’État ne l’a donc pas !
Toutes les actions contre ce pauvre Époux de ladite Zeïna sont des crimes, des atteintes à Son Autorité de Droit divin !, tous ceux qui Le condamnent peu ou prou sont complices de ces crimes et devront en répondre !
Pour se prémunir contre la Très Sainte et redoutable Vengeance de Dieu, Le Salon Beige et Cie doivent réparer par un article bien circonstancié, réparer tout le tort qu’ils ont fait à ce pauvre Époux !, et ainsi donc à tous les Époux !
Oui !, de par Ses souffrances, l’atroce vol de Son épouse, l’atroce vol de Son enfant, l’anéantissement de Son Honneur, et toutes les autres peines qu’Il connait bien, le pauvre !, l’Époux de ladite Zeïna est martyr du Sacrement de Mariage qui existe dans la plus absolue intégralité tant chez Lui, infidèle, que chez lesdits Catholiques.
7.A.1.f - Pour lutter contre un désordre, l’on ne peut justifier un désordre bien plus grand !
Le Salon Beige dit vouloir lutter contre l’invasion par l’Islam de nos terres qui furent chrétiennes !, mais tous les coups ne sont pas permis : l’on ne peut pas mentir, calomnier, et pire violer impunément le Sacrement de Mariage !
Si cette pauvresse de Zeïna, se plaint de coups, qu’elle s’en prenne qu’à elle ! Elle est l’unique responsable des coups qu’elle est bien en Droit de recevoir de son pauvre Époux.
Oui, qu’à Lui !, toute la peine !
7.A.2 - Concluons !
Si un Homme de bonne volonté pouvait faire savoir notre compassion au pauvre Époux de ladite Zeïna, qu’Il le fasse !
Si cet Époux de ladite Zeïna voulait nous contacter, ou un de ses proches, qu’Il le fasse par notre page Accueil, vocation…, nous Lui garantissons la plus totale discrétion. Nous pouvons aussi lui ouvrir nos colonnes selon ses honnêtes désirs !
Hommes, Chefs de Famille, si vous voulez soutenir ce pauvre Époux de ladite Zeïna, vous pouvez aussi signer, si ce n’est pas encore fait, notre protestation publique : Restauration de la Famille par l’Autorité de l’Époux, du Père, lance une pétition-protestation !
2-Dédier : 2. Domaine de l’action. [L’obj. désigne une chose concr. ou abstr.; le dédicataire est une pers. ou une entité plus ou moins personnifiée] Mettre au service de quelqu’un ou de quelque chose pour lui faire honneur, pour lui venir en aide…
http://www.cnrtl.fr/definition/d%C3%A9dier
* - Pour connaître la raison de cet astérisque et des suivants, veuillez lire : Nos documents comportent des astérisques ‘*’…
5- Moutonnier : Il se dit des Personnes qui, à la manière des moutons, font ce qu’elles voient faire, suivent aveuglément l’exemple des autres. Nation moutonnière. Peuple moutonnier. La foule est moutonnière.
http://www.cnrtl.fr/definition/academie8/moutonnier

mercredi 5 mai 2010

CN-2010-06, Éric Zemmour : Tant que l’Époux n’aura pas rebridé Son épouse, rien n’ira !

6 - Éric Zemmour : Tant que l’Époux n’aura pas rebridé Son épouse, rien n’ira !

Du : 05.05.2010, existe1 en PDF ici : ND. Actualisé : lun. 30 mai 2011, 20.13.

Commencée en la Saints Philippe et Jacques, le 1 mai ;
rédigée en la St Athanase, Invention Ste Croix, Ste Monique ;
cette nouvelle est publiée en la Saint Pie V, le 5 mai 2010 ;
elle leur est confiée !

Ce que nous allons voir en cette nouvelle :

6.A.1 - 1) La recommandation mortifère d’ Artémisia Collège

Voici, dans ses ‘Libres infos’, la n° 151, Artémisia Collège vient d’écrire textuellement : Tout cela montre que nous avons un devoir d’insoumission à toute autorité, quelle qu’elle soit !2

Cette parole d’Artémisia Collège est non équivoque, il dit bien : insoumission à toute autorité ; et, ayant peur d’être incompris, il ajoute : quelle qu’elle soit ! Soit donc : l’Autorité de Dieu, l’Autorité du Chef de Famille, toutes les autres Autorités !

Ceci rejoint, n’est-ce pas, le mot fameux du Révolté en chef : Non serviam* ! [Lisez-moi], et de fait recopié ainsi sur la Titanic, Ni Dieu ni maître3, et crié par Santerre en souffletant le Roy Louis XVI : Mort au tyran* !4, etc.

6.A.2 - 2) L’Autorité vérifiée, enseigne, l’on doit Lui obéir

Voyons ce que nous rapportent les Évangélistes au sujet de l’Autorité ! Rappelons que ce que nous rapportent les Évangélistes fait partie du dépôt de la Foi, nous sommes tenus de le croire.

Nous allons voir que :

A) L’Autorité doit être vérifiée, prouvée

B) Seule l’Autorité prouvée peut enseigner les Siens

C) Ceux qui résistent à l’Autorité seront condamnés

6.A.2.a - A) L’Autorité doit être vérifiée, prouvée

Lorsqu’Il fut arrivé dans le temple, les princes des prêtres et les anciens du peuple s’approchèrent de Lui pendant qu’Il enseignait, et Lui dirent : Par quelle autorité faites-Vous ces choses ? et qui Vous a donné ce pouvoir ? Jésus leur répondit : Je vous adresserai Moi aussi, une question ; si vous M’y répondez, Je vous dirai, Moi aussi, par quelle autorité Je fais ces choses.5

Ainsi donc, l’État et l’Église doivent pouvoir nous prouver leur Autorité, en général : est-ce bien l’État légal, légitime ?; est-ce bien l’Église légitime ?; et tous deux : ce qu’Ils commandent, prescrivent, entre-t-il bien dans leur champ de compétence ?; et ce, plus particulièrement en ce qui touche leurdit Droit de regard en la Famille, de fait leur ingérence ! Et pour ce point : Bon courage !

Or, il est bien une Autorité qui n’a pas à se prouver, car seule Elle est d’essence !, c’est Celle en la Famille, celle de l’Époux-Père ! En effet, à partir du moment où l’épouse a dit validement son Oui, celle-ci est irrémédiablement scellée à son Époux !, et l’Autorité de son Époux est bien la plus sûre, la plus vérifiable et incontestable :

Il n’y a que l’autorité paternelle dont on n’est pas revêtu, dont rien aussi ne saurait dépouiller, et que celui-là même en qui elle réside ne peut abdiquer. C’est la seule qui soit le plus complètement possible à l’image de l’autorité divine.

Non : le père n’est pas simplement revêtu de l’autorité paternelle : il la possède. Dieu pouvait ne pas lui communiquer la paternité elle-même : mais la paternité une fois reçue, l’autorité paternelle y est essentiellement attachée et inaliénable.

Aussi, la première idée de puissance qui ait été parmi les hommes, est manifestement l’idée de la puissance paternelle.6

6.A.2.b - B) Seule l’Autorité prouvée peut enseigner les Siens

Or il arriva que, lorsque Jésus eut achevé Ses paroles, les foules étaient dans l’admiration de Sa doctrine ; car Il les enseignait comme ayant autorité, et non pas comme leurs scribes et les pharisiens.7

Comme ayant autorité, veut dire parce qu’ayant autorité ! Ayant Autorité, Il, Jésus, pouvait donc enseigner. Et, parce qu’ayant Autorité, cet enseignement est admirable !

Ainsi donc, l’Autorité en la Famille étant prouvée, seul l’Époux-Père peut enseigner les Siens, Son épouse et Ses enfants ; et de par ce fait, Son enseignement est admirable !

Toute tentative de s’interposer entre cette Autorité et Ses sujets, et ce par qui que ce soit, donc Église comprise, et pour quoi que ce soit, est un crime des plus graves.

6.A.2.c - C) Ceux qui résistent à l’Autorité seront condamnés

Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures : car il n’y a pas d’autorité qui ne vienne de Dieu, et celles qui existent ont été instituées par Dieu. C’est pourquoi celui qui résiste à l’autorité résiste à l’ordre établi par Dieu ; et ceux qui résistent attirent la condamnation sur eux-mêmes. […] Il est donc nécessaire de vous soumettre, non seulement par crainte de la colère, mais aussi par conscience.8

Tous ceux qui résistent à cette Autorité qui vient de Dieu le Père même, comme aucune autre pareille, attirent la condamnation sur eux-mêmes !

Ainsi donc tous ceux qui résistent à cette Autorité de l’Époux-Père :

  • à l’intérieur de cette société Famille : épouse et enfants ;

  • à l’extérieur de cette société Famille : État et Église, etc. ;

attirent la condamnation sur eux-mêmes !

6.A.3 - 3) Éric Zemmour dit : l’Époux doit imposer Sa Loi à Son épouse !

Voici peu, nous sommes tombé sur cette vidéo : Zemmour : “Nous sommes tous des monstres puisque nous donnons des fessées…” 9

Ce petit discours tourne autour de la fessée, voici le passage qui nous intéresse plus particulièrement :

[Depuis Jean-Jacques Rousseau…] La Famille est devenue une démocratie, où le Père jadis Roy, guillotiné depuis, n’a plus la légitimité pour imposer l’intérêt général familial à sa femme et ses enfants. La Famille est devenue une super démocratie où chacun peut discuter sans fin. Dans ce contexte super démocratique la fessée apparaît comme une torture moyenâgeuse.

Éric Zemmour, semble être sur un chemin qui, s’il le poursuit, doit l’amener forcément à la conversion !, pourvu qu’il persévère sur son long chemin de Damas10 !

Rien qu’à cause de ce qu’il vient de dire, et en plus pour ce que nous rapportions en une dernière nouvelle11, nous prierons et ferons prier ardemment nos enfants pour lui !, que le Bon Dieu Lui rende ceci au centuple !

6.A.3.a - Étudions ensemble cette belle parole d’Éric Zemmour

[Depuis Jean-Jacques Rousseau…], non !, de fait bien bien avant, cf. toute notre étude !

La Famille est devenue une démocratie, sauf ici et en de très très rares foyers stigmatisés par la meute, et dont le Chef, le Roy, l’Époux-Père est martyrisé et poursuivi devant lesdits Tribunaux d’eux !

Où le Père jadis Roy ; jadis ?, non toujours !

Guillotiné depuis ; certes, mais par qui s. v. p. ?, des noms Éric Zemmour !

N’a plus la légitimité ; si !, Il l’a, mais l’on, État et Église coalisés, le Lui a cachée. C’est du reste pour cela que nous avons commencé notre étude en parlant : d’un manuel d’enseignant*, d’une notice* d’utilisation, etc.12

Ensuite, nous remarquons bien qu’Éric Zemmour dit sans aucune langue de bois*, comme nous ici : pour imposer l’intérêt général familial à sa femme et ses enfants.

6.A.3.b - Éric Zemmour, Saint Paul, Concile de Trente, Curé d’Ars…

Éric Zemmour dit :
l’Époux doit imposer Son Autorité,
par tous les moyens qui Lui semblent bons,
à Son épouse et Ses enfants !

Oui !, Éric Zemmour dit bien : imposer l’intérêt général familial à sa femme et ses enfants.

  • Imposer : commander, contraindre, sommer, prescrire, obliger, impressionner, exiger, assujettir, éblouir, frapper, ordonner, forcer…13

Et qui impose l’intérêt général selon Éric Zemmour : le Père jadis Roy !

Ainsi, ils disent tous bien la même chose :

L’Époux doit imposer, par les moyens qui Lui semblent bons, Sa volonté à Son épouse !

Voyons cela qu’avec certains auteurs, Saints et sains :

  • Saint Paul : Elle [l’épouse] doit être soumise [à son Époux] en toutes choses*

  • Saint Pierre : Femmes, soyez de mêmes soumises à vos maris*.

  • Concile de Trente : Enfin il [l’Époux] doit régler sa famille, corriger et former les mœurs de tous ceux qui la composent, et contenir chacun dans son devoir*.

  • Pie XII : Ne vous contentez pas d’accepter et presque de subir l’autorité de votre époux à qui Dieu vous a soumises par les dispositions de la nature et de la grâce*.

  • Éric Zemmour : (transposition du constat à l’affirmation) : Le Père-Roy, a la légitimité pour imposer l’intérêt général familial à sa femme et ses enfants.

6.A.3.c - Etc !

Nous sauterons l’erreur, non malicieuse il semble, qu’il fait en utilisant l’expression : torture moyenâgeuse. Recherchez moyen-âge*.

Éric Zemmour continu en disant que les français seraient 82% à refuser l’abandon de la fessée ; c’est bien la confirmation que tout ceci rentre dans le cadre d’un immense complot contre le Roy le plus incontestable qu’il soit : l’Époux-Père !

6.A.3.d - Souvenez-vous, nous avions dit qu’il fallait rebrider l’épouse.

Ce terme ébouriffant pour ceux qui ont bien voulu oublier la notice d’utilisation*, la rebrider*, a été largement développé en ce point : (Re)Voyez ND : DP-11, Les épreuves, tribulations et afflictions, l’Espérance (II) ; point DP-11C, Tant que l’on ne l’aura pas rebridée, rien, rien n’ira !

Eh bien !, voici qu’Éric Zemmour dit bien la même chose !, il dit imposer !

6.A.3.e - Le Saint Curé d’Ars aussi parlait de bride !

Nous avons lu dernièrement un sermon du Saint Curé d’Ars, et voici comment, Lui aussi, Il parle sans langue de bois* :

Moi, dire à ces pères et mères qui font leurs pâques, et qui lâchent la bride à leurs enfants, de persévérer ! Ah ! non, non, je ne veux pas être le bourreau de leur pauvre âme.14

En cet endroit, le Curé d’Ars parle bien des enfants qui ont été débridés* par les parents, ce qui conduira ces derniers, et certainement aussi les enfants, à perdre leur Âme pour l’Éternité, à aller en enfer.

Pourquoi cela ?, parce que l’épouse, asservie à son Époux, est responsable avec Lui de l’éducation des enfants ! Lui, par Autorité ; elle, par délégation.

Mais pour l’épouse, qui est responsable d’elle ?, l’Époux ! Ainsi, si l’épouse est débridée*, et se perd donc éternellement, qui est responsable : l’Époux !

6.A.4 - Concluons !

Éric Zemmour, comme nous ici en ce site, préconise donc bien de corriger de main de maître Son épouse si celle-ci ne veut pas plier gracieusement devant ce que son Chef lui impose pour : le bien de Son épouse ; le bien de Ses enfants ; Son propre bien en premier ; et donc ainsi, le bien commun, ou l’intérêt général familial !

Tout ceci nous écarte décidément bien de la malicieuse fable tétanisante* de : la femme battue*, la femme opprimée* ou en danger*, la femme violentée* psychologiquement*, etc.

Peut-être même, car il n’est pas interdit d’espérer, qu’Éric Zemmour viendra signer, et faire signer, notre protestation publique : CN-2010-04, Restauration de la Famille par l’Autorité de l’Époux, du Père, lance une pétition-protestation !

3Il est du reste symptomatique qu’Artémisia Collège (Libres infos n°160 Désespoir ou des espoirs ?), comme d’autres sites dits ‘bien pensants’, aime tant Léo Ferré qui chanta Ni dieu ni maitre (http://www.dailymotion.com/video/x5laov_leo-ferre-ni-dieu-ni-maitre_music) !

4(Re)Voyez ND : DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II) ; point DP-6H2, La haine de tout Roy, et principalement du Roy de la Famille.

5Évangile selon Saint Matthieu, chapitre 21, 23-24.

6(Re)Voyez ND : DP-05, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (I) ; point DP5C7, Le Chef n’est pas revêtu de l’Autorité, elle lui est inhérente.

7Évangile selon Saint Matthieu, chapitre 7, 28-29.

8Épître de Saint Paul aux Romains, Chapitre 12, 1-5.

10Ce qui ne connaissent pas l’expression chemin de Damas, voyez :

L’expression chemin de Damas évoque un parcours provoquant un changement radical d’attitude chez celui qui le vit (cf. Retournement). Elle évoque l’expérience de Saint-Paul, persécuteur des chrétiens quelques années après la mort de Jésus : selon les Actes des Apôtres, se rendant à Damas, il eut une illumination et une révélation qui en firent le principal prosélyte des premières heures du Christianisme.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Damas

La sainte bible, au sujet de Saint Paul, ou Saul, ou Paul de Tarse :

1. Cependant Saul, ne respirant encore que menaces et carnage contre les disciples du Seigneur, alla trouver le prince des prêtres,

2. et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas, afin que, s’il trouvait des hommes ou des femmes engagés dans cette voie, il les amenât enchaînés à Jérusalem.

3. Mais comme il était en chemin et qu’il approchait de Damas, il arriva que tout à coup une lumière du Ciel brilla autour de lui.

4. Et, tombant à terre, il entendit une voix qui lui dit : Saul, Saul, pourquoi Me persécutes-tu ?

5. Il répondit : Qui êtes-Vous, Seigneur ? Et le Seigneur : Je suis Jésus, que tu persécutes ; il t’est dur de regimber contre l’aiguillon.

6. Alors, tremblant et stupéfait, il dit : Seigneur, que voulez-Vous que je fasse ? Le Seigneur lui dit : Lève-toi et entre dans la ville, et là on te dira ce qu’il faut que tu fasses.

Actes des Apôtres, chapitre 9

11(Re)Voyez ND : CN-2010-05, Le christianisme moderne, féminisé ! celui de la Tradition, non ? ; la note de bas de page, du point La féminisation de ladite Tradition, la fornication de son clergé.

14Sermons du Saint Curé d’Ars, 2ème dimanche après Pâques, sur la Persévérance ; que vous trouverez en cette page Livres & sources.