Les erreurs et instabilités de l’hébergeur Blogger (Google) :

Liens internes (menus et notes maintenant inopérants sur certaines pages ; sélectionnez le point à atteindre, et recherchez la cible... Patience… ! Pour atteindre les notes (vous pouvez faire copie de la page) cherchez : ♣

Perte d’une page par Blogger, message « Désolé, la page que vous recherchez dans ce blog n'existe pas. », recherchez le titre avec lien valide ici : Nos divers documents. Si nous ne l’avons pas encore détecté nous en faire part ici orfaep@gmail.com, merci.

jeudi 27 juin 2013

RH-2013-06, Cher Sieur Luryio, doit-on être connus et reconnus, ou… faire connaître ?

Du : 27.06.2013. Version PDF1. Actualisé : jeu. 27 août 2015, 22.14.
Table de cette réponse, RH-2013-…
6 - Cher Sieur Luryio, doit-on être connus et reconnus, ou… faire connaître ?
6.A - Première partie de notre réponse à votre commentaire de ce 4 juin.
6.B - Le site de l’ŒRFAEP n’est même pas contredit, Il est carrément méconnu !
6.B.1.a - Doit-on être connus et reconnus ; ou, faire connaître ?, là est l’unique question !
6.B.2 - Avant, Les Intransigeants disaient : Nos amis de l’ ŒRFAEP !
6.B.2.a - [2008-09-05] Vous vous pensez “libres” ?
6.B.2.b - [2008-09-27] Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission
6.B.2.c - [2008-10-08] Maris, remettez vos femmes à leur place !
6.B.2.d - [2008-10-21] Quelques mensonges bien courants …
6.B.2.e - [2008-12-02] Dans le christianisme, la femme est censée être encore plus soumise qu’en islam !
6.B.2.f - [2009-01-14] Voici maintenant ce qui fit que nous fûmes éjectés.
6.B.2.g - Au fond, ce n’était que le chahut qui intéressait Lesdits Intransigeants.
6.B.3 - Le site La Question, et… ses positions.
6.B.3.a - La Question se dirait sédévacantiste.
6.B.3.b - Posons rien que cette question à La Question !
6.B.3.c - La Question et ladite Église catholique, apparente.
6.B.3.d - Quel honneur de ne point être repris en leur rubrique ‛liens’ !
6.B.3.e - Pour eux, évidemment, consultations et commentaires à foison !
6.B.4 - Très apparemment, tout nous distingue de cesdits sites bien pensants.
6.B.4.a - La Vérité dont une facette est masquée, est le pire des mensonges !
6.B.4.b - Notre pire ennemi ne sont pas les ennemis de tous les Hommes !
6.B.4.c - La Question, au fait de la question juive ?!
6.B.4.d - La Question, ne dénonce pas l’infiltration de l’Église, elle la masque même !
6.C - Concluons, sauf question(s), cette première partie de notre réponse.
6.D - Annexes diverses
6.D.1 - Commentaire : Luryio4 juin 2013 22:48
6.D.1.a - [Premier point]
6.D.1.b - [Second point]
6.D.2 - Commentaire : Pour l'ŒRFAEP : QJSIOJC5 juin 2013 11:00
6.D.3 - Liste des 343, ou salopes, ayant décroché leur ticket pour l’enfer.
6.D.4 - Chapitre III – La cinquième colonne en action.
6.D.5 - A l’occasion de la fête de la Sainte Famille : sortie d’un petit livret pour réussir une famille chrétienne
6.D.6 - QJSIOJC Says: Your comment is awaiting moderation. January 14, 2009 at 10:07 am
6.A - Première partie de notre réponse à votre commentaire de ce 4 juin.
Commencée en la Fête du Sacré-Cœur de Jésus,
le vendredi 7 juin 2013,
publiée en la Notre Dame du Perpétuel Secours,
le jeudi 27 juin 2013,
cette réponse Leur est confiée.
Chers Sieur Luryio, et Chefs et futurs Chefs de Famille,
Sieur Luryio vous venez de nous soumettre plusieurs questions, après de nombreuses autres, en votre dernier commentaire du 4 juin 2013 que nous retranscrivons en annexe, point 6.D.1, Commentaire : Luryio4 juin 2013 22:48 pour la facilité de nos Lecteurs ; et, comme annoncé en notre commentaire, voir point 6.D.2, Commentaire : Pour l'ŒRFAEP : QJSIOJC5 juin 2013 11:00, voici notre franche et détaillée réponse qui pour notre facilité et la vôtre, va être découpée en parties, en voici donc la première…
Votre commentaire est en deux points (Premier point, P1 ; et second point, P2) fort imbriqués, aussi nous allons vous répondre selon l’enchaînement qui nous semble le plus facile et progressif…
6.B - Le site de l’ŒRFAEP n’est même pas contredit, Il est carrément méconnu !
6.B.1.a - Doit-on être connus et reconnus ; ou, faire connaître ?, là est l’unique question !
Il est évident que le site de l’Œuvre pour la Restauration de la Famille par l’Autorité ; de l’Époux, du Père (ŒRFAEP) n’est même pas contredit, même pas moqué, mais carrément ignoré, méconnu ; ou, en imitant Saint Paul : comme inconnus, et pourtant bien connus !
montrons-nous en toutes choses comme des ministres de Dieu […] dans la gloire et l’ignominie, dans la mauvaise et la bonne réputation ; comme des séducteurs, et pourtant véridiques ; comme inconnus, et pourtant bien connus !2
Il est aussi évident qu’en nous contredisant ou nous moquant l’on permettrait à certaines personnes de bonne volonté de connaître tout ce que nous défendons et tout ce que nous dénonçons…
Ainsi donc, par leur méconnaissance volontaire, et leur obstruction systématique, ces sites qui auraient pu nous relayer, nous enterrent, nous et la Vérité que nous voulons faire connaître.
De fait leur obstruction, leur obstination à nous méconnaître est la meilleure preuve que nous disons la Vérité !, s’ils avaient, nos ennemis donc, ne serait-ce qu’une mignonnette petite erreur à épingler, ils auraient sauté sur cette inespérée petite friandise pour se gloser à pas cher de nous !
Leur silence témoignera contre eux bien vite !
J’ai annoncé ta justice dans la grande assemblée ; Seigneur, je n’ai pas fermé mes lèvres, tu le sais • Je n’ai pas caché ta justice au fond de mon cœur ; ta fidélité, ton salut, je les ai proclamés. (Graduel, St Pie X)
Nous allons vous montrer pourquoi nous sommes comme inconnus, ou non reconnus, et pourtant bien connus !, en prenant un des exemples le plus symptomatique, le comportement de feu le site Les Intransigeants (LI), qui fut des plus enthousiaste à l’égard de notre Œuvre, l’ŒRFAEP, ce au point de nous appeler chaleureusement nos amis ! ; puis, d’un seul coup d’un seul, subitement, LI supprimèrent toutes les reprises qu’ils firent de nos articles et refusèrent tout commentaire pourtant toujours courtois venant de nous, ils en vinrent à nous méconnaître férocement !
Que s’était-il donc passé ?, vous allez le découvrir en fin de ce prochain point.
6.B.2 - Avant, Les Intransigeants disaient : Nos amis de l’ ŒRFAEP !
Comme vous allez pourvoir le vérifier, le site LI nous appelaient nos amis, et de cela nous leur en sommes gré !, ils nous disaient courageux, n’ayant pas peur de dire carrément la Vérité, sagaces, ne tournant pas autour du pot, etc.
Ce, jusqu’au jour où nous publiâmes un certain article…, mais avant cela voyons la période lune de miel à travers certains de leurs articles qui reprenaient complaisamment des nôtres.
Nous en avons gardé certains pour mémoire, les liens vers leur site ne fonctionnent évidemment plus, le site étant fermé, voici les principaux avec leur titre de reprise :
6.B.2.a - [2008-09-05] Vous vous pensez “libres” ?
Voici l’introduction de El Cristero :
Le site http://restaurationdelafamille.blogspot.com répond à l’un de nos commentateurs franc-maçons à propos de la notion de “liberté” et des devoirs de la femme. Nous dédicaçons aussi ce texte à l’une autre de nos lectrices qui signe “De Beauvoir”. Bonne lecture.
Vous trouverez l’article que nous avions écrit à l’intention de LI, et qu’ils reprirent intégralement, ici : CN-2008-11, La volonté propre, notre pire ennemie ! ou… le paravent derrière lequel s’avance le ‘non serviam !’
Voici l’introduction de El Cristero :
Le site Restauration de la Famille par l’Autorité vient de publier un nouveau chapitre, au titre assez sympathique, pour son étude sur les rapports intrafamiliaux. Comme il s’avère assez long, nous nous contenterons de publier quelques extraits. Cela fait plaisir de voir des personnes affirmer la Vérité sans concessions, aussi déroutante soit-elle à notre époque ! C’est génial, comme d’habitude.
Vous trouverez l’article que LI reprirent une bonne partie, en sa totalité ici : DP-07, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (I)
Voici l’introduction de El Cristero :
Nos amis du blog restaurationdelafamille viennent d’ajouter un nouveau texte à leur étude sur les rapports de dominations au sein d’une famille. Etant donné qu’ils n’y sont pas allés de main morte et que cette nouvelle publication va totalement à contre-courant de l’idéologie dominante, c’est non sans plaisir que nous publions quelques extraits !
Si vous êtes une militante féministe convaincue, merci d’éviter de lire les lignes qui vont suivre, vous risquez de faire un infar … Quant aux machos, ça va vous plaire !
Vous trouverez l’article dont LI reprirent partiellement, ici : CN-2008-16, Valérie Létard veut susciter une réaction ?, la voici ! ; point 16.B - Hommes, de Droit divin Vous devez avoir une femme aimante et joyeusement soumise en toutes choses !
Puis ils conseillaient de voir un autre article, ainsi :
Vous pouvez également lire d’autres citations non-conformistes PAR ICI : CN-2008-02, Femme en islam et Le Rivarol, complément.
6.B.2.d - [2008-10-21] Quelques mensonges bien courants …
Voici l’introduction de El Cristero :
Nos amis du site Restauration de la Famille ont rédigé un petit listing de certains termes, chrétiens ou non, complètement galvaudés de nos jours. Ils ont également décidé de mettre au clair l’appellation “martyr“. Nous vous faisons part d’un extrait ici :
Et, LI reprirent une bonne partie de cet article, en coupant soigneusement nos dénonciations des cloaques d’impureté de prêtres : CN-2008-18, Le drame d’Anne-Lorraine, le martyre de la pureté, le viol…
Voici l’introduction de El Cristero :
Vous vous souvenez probablement du beau texte que nous avions publié précédemment au sujet du statut de la femme… Nous rappelions que le statut de la femme dans le christianisme était beaucoup plus intransigeant qu’en Islam. A l’heure où nous écrivons ces lignes, ce texte a généré plus de 150 commentaires !
Nos amis du blog Restautation de la Famille sont de retour et en rajoutent une dose avec un nouveau complément sans langues de bois pour leur fameuse étude. Ca cogne sec (c’est le cas de le dire) ! Nous les remercions pour ces éclaircissements ! Etant donné que le billet est un peu ample, nous en avons sélectionné les meilleurs extraits. Vous pouvez lire l’article dans son entièreté par IC : http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2008/11/restaurer-la-dignit-de-la-femme-par-sa.html
Et, LI reprirent en grande partie notre article dont le lien est ci-dessus.
6.B.2.f - [2009-01-14] Voici maintenant ce qui fit que nous fûmes éjectés.
El Cristero publia un article de l’abbé Alain Delagneau de la FSSPX, le 14 janvier 2009 : A l’occasion de la fête de la Sainte Famille : sortie d’un petit livret pour réussir une famille chrétienne ; le lien ne fonctionnant plus pour cause de censure scandaleuse de Wordpress, vous le trouverez en nos Annexes diverses ; point : 6.D.5, A l’occasion de la fête de la Sainte Famille : sortie d’un petit livret pour réussir une famille chrétienne.
Nous réagîmes le jour même à cet article scandaleux et hypocrite, certes énergiquement, par un commentaire sur leur site que vous pouvez lire en ces Annexes diverses ; point : 6.D.6, QJSIOJC Says: Your comment is awaiting moderation. January 14, 2009 at 10:07 am , il ne fut jamais agréé !
Et devant ceci, et dans la foulée, nous publiâmes sur notre site cet article de dénonciation : CN-2009-03, Conseils pour réussir une famille chrétienne, selon l’abbé Alain Delagneau de la FSSPX.
Tous nos commentaires suivants furent tous refusés !, même plus de deux ans après !
Nous pensons que le FSSPX, peut-être même l’abbé Delagneau lui-même, fit des pressions pour que LI coupent net toute relation avec nous !
Par messagerie, nous avons continué charitablement à les avertir de leurs erreurs, ce sans jamais de réponse de leur part !…
Pour : ce sans jamais de réponse de leur part 
Sauf que peu de temps avant leur troisième fermeture nous eûmes cet échange par messagerie :
Notre message à El Cristero, du 18 décembre 2012
objet: Sept raisons de dénoncer le faux « mariage » et l’adoption sodomite
Au sujet de votre scandaleuse dénonciation de la polygamie, "la pratique scandaleuse de la polygamie", veuillez lire, vraiment tout ceci :
Au sujet de votre juste dénonciation de cettedite manifestation du 13 janvier prochain, veuillez lire :
Que pouvons-nous faire de plus auprès de vous…
Pour le Vérité, QJSIOJC
Réponse de El Cristero, du même jour :
oui c’est scandaleux mais vous avez raison, bien moins pire que l’homosexualité .. Je vais corriger
je n’avais évidemment pas l’intention de dire que la polygamie était "pire", loin de là, mais je sais que malheureusement certaines personnes raisonnent comme cela
6.B.2.g - Au fond, ce n’était que le chahut qui intéressait Lesdits Intransigeants.
C’est exactement comme tous ces agitateurs qui se nomment bêtement La Manif Pour Tous (LMPT), c’est le chahut, la bravade, voire même la castagne qui les intéresse !, mais pas la restauration de soi par l’étude et l’amendement…, puis, par contagion de sa Famille (femmes en robe, à la maison, asservies), etc., !
Quel nom littéralement creux et positivement stupide que cettedite LMPT !, par ce nom évidemment d’inspiration luciabélienne, ils appellent ainsi leurs opposants à manifester contre eux !, soit vraiment la manif pour tous : et pour LMPT et pour leursdits opposants !
Pour : évidemment d’inspiration luciabélienne :
Luciférien : qui est propre à Lucifer : culte luciférien.
luciférienne : qui est propre à Lucifer : révolte luciférienne.
Ainsi donc, pour Luciabel*, l’on peut dire : luciabélien, luciabélienne !
Ils appellent littéralement à la confrontation, à la castagne ! Malheureusement, le Nicolas B., bien monté en sauce martyr par des Contre-info3 et compagnie, n’a que ce qu’il a cherché ! Oui bien !, les méchants […] s’écharperont entre eux…
Pour : les méchants […] s’écharperont entre eux :
CN-2013-02, Chefs de Famille !, ne participez surtout pas à tout ce qui va se passer !, point 2.A.1.c - Ne faites rien !, les méchants s’écharperont entre eux !
On ne gueule (manifestations) pas contre Lucifer, de plus cela Lui plaît tant !, l’on s’amende, l’on prie et se mortifie, l’on s’instruit !, soit l’on se restaure !, soit, réellement : Tout restaurer dans le Christ !
Pour Lesdits Intransigeants, leur site n’était rien que leur cour de récréation luciférienne, leur défouloir ; comme les manifestations prétendument contre ledit Mariage pour sodomites sont la cour de récréation luciabélienne, le défouloir de ceux de LMPT !
Pour : récréation luciférienne […] luciabélienne :
CN-2013-01, Sites Christ-Roi et autres menteurs, vous dites : Femmes mais pas Fem’haine !, vérifions cela… ; point 1.A.2.b - Avertissement de notre Légitime Contradicteur !
6.B.3 - Le site La Question, et… ses positions.
Nous rappelons que LI, après leur troisième fermeture (censure scandaleuse de l’hébergeur) préconisait de suivre La Question (LQ) !, tout un programme…
Pour : Nous rappelons que LI […] préconisait de :
Voir : CN-2013-03, Les prêtres de l’Église catholique, bien pires que les ennemis de tous les Hommes !; point 3.G - Ajouté au moment de la finalisation de ce document
6.B.3.a - La Question se dirait sédévacantiste.
Vous écrivez (P2, §3) : … je crois bien que le site "La Question" se dit sédévacantiste.
Nous reviendrons plus loin (seconde partie de cette réponse) sur le sédévacantisme quant-à nous…
De grâce !, Lecteurs !, lisez, lisez donc, ne lisez pas à l’envers ou en diagonale, ne lisez pas ce que vous voudriez bien lire, lisez donc ce qui est réellement écrit !, point par point, fatiguez vous !, déchaussez vos lunettes déformantes que Lucifer vous a imposées !
Cher Sieur Luryio, veuillez lire avec nous rien que les titres en la colonne de gauche de ce site de Luciabel !, LQ, ici…, qu’y lisez-vous ?, relisons ensemble :
– Le sédévacantisme est une erreur !
– Le sédévacantisme est luthérien !
– Le sédévacantisme est un péché mortel !
– Le sédévacantisme est une hérésie !
Alors !, cher Sieur Luryio, ce site est-Il sédévacantiste ?, serait-il double aussi en cette position, sédévacantiste et oui, oui et non, non ?, lisons, pour nous en convaincre, rien que l’un des précédents renvois :
Le sédévacantisme est une erreur !
Auteur : La Question Actualités
La thèse sédévacantiste (Le mot « sédévacantisme » est composé de deux mots latins qui signifient « la Chaire [du Pape] est vacante »), que l’on rencontre parfois dans le milieu traditionaliste, est simplement une thèse erronée, inexacte et fausse, que nous ne devons, ni ne pouvons tolérer dans un esprit de charité, car le sédévacantisme est un poison spirituel très dangereux. Il conduit à une attitude qui n’est pas catholique mais schismatique !
6.B.3.b - Posons rien que cette question à La Question !
Que disent-ils ?, que La thèse sédévacantiste […] est simplement une thèse erronée !
Voyez-vous comment l’on opère un glissement dialectique !, et c’est eux qui nous donne le bâton pour les battre, ils précisent bien que : Le mot « sédévacantisme » est composé de deux mots latins qui signifient « la Chaire [du Pape] est vacante » !
De constater qu’un siège est vacant serait une thèse !, ou… un fait ?
Qu’est-ce qu’une thèse :
-THÈSE, subst. fém. : Proposition ou théorie que l’on tient pour vraie et que l’on soutient par une argumentation pour la défendre contre d’éventuelles objections.4
Pauvre écervelés, de constater la vacance d’un siège est ou serait une thèse ?, nous, nous appelons cela un fait, et ce fait est réel ou pas !
Vous voulez une thèse ?
Eh bien, il en existe une au sujet de ce siège, précisément, de ce siège papal, c’est, entre autres, celle de Cassiciacum, ou, Thèse de Cassiciacum de Guérard des Lauriers (prêtre) !, ça c’est une thèse !
Thèse sur laquelle vous aurez notre avis ensuite !
Sachez déjà que nous considérons le Guérard des Lauriers, à la faveur de ce qu’a dit la Très-Sainte Vierge Marie (TSVM) à La Salette, comme un cloaque d’impureté ; et, à la faveur de ce que nous connaissons nous-même de lui depuis les années 1980, pour un destructeur de Mariages, un opportuniste.
Ainsi donc, selon LQ, de constater que la Chaire de Saint Pierre serait vacante serait schismatique, venons-nous de lire : une thèse erronée, inexacte et fausse […] un poison spirituel très dangereux. Il conduit à une attitude qui n’est pas catholique mais schismatique !
Pauvres margoulins !, comment s’accommodent-ils, ces gents en question, la gente5 de LQ, de ce fait, et non de cettedite thèse, parfaitement vérifiable :
→ depuis l’institution de Saint Pierre comme premier Berger en chef (Pape), il y a eu 2656 suivants, ou supposés suivants pour lesdits Papes post-Vatican II ;
→ soit donc, ayant forcément un battement si minime qu’il soit entre deux Papes, entre la mort de l’un et l’élection du suivant, 265 périodes sans Pape ! ; ainsi entre l’avant-dernier dit Pape (pour LQ, et non pour nous !), ledit Benoît XVI et ledit suivant, le François non premier, il y a eu : du 28 février 2013 (dite abdication du B16) au 13 mars 2013 (dite élection de F1), 44 jours (1 mois; 1 semaine; 6 jours).
Pour : entre la mort de l’un et l’élection du suivant :
Il semblerai que l’inter-règne (siège vacant) le plus long ait duré plus de trois ans : En 1271, après une vacance de trois ans de la papauté, Bonaventure, ministre général des franciscains et futur saint, convainquit le seigneur de Viterbe d’enfermer les électeurs, au pain et à l’eau, jusqu’à ce qu’ils réussissent à élire un pape, en l’occurrence Grégoire X. Celui-ci se souvint de ces péripéties et instaura le conclave, au IIe concile de Lyon en 1274.7
Pour : avant-dernier dit Pape […] et ledit suivant :
Le plus comique dans l’affaire, pourrions-nous dire, c’est que LQ a été de fait sédévacantiste aussi, bien que condamnant la chose !, lisez rien que le titre de leur article du 1er mars 2013 : Le Siège de Pierre est Vacant : Prions pour l’Eglise !
→ ainsi, il y a eu 265 fois où les Catholiques, parfois pendant une période fort longue, étaient de fait, à leur corps défendant sédévacantistes !, parce que constatant que le siège de Pierre était bien réellement vide !
→ … soit, somme toute, schismatiques d’après ce site LQ !
Et à la faveur de ceci, et rien que par là, nous pouvons dire avec certitude que le maintient de L’Église n’est nullement subordonné à l’existence d’un Pape réel (valide) et en vie !
Pour : le maintient de L’Église n’est nullement :
Ce maintient de l’Église n’est pas plus subordonné à l’existence d’un seul Ecclésiastique de l’Église Catholique (EÉC) !, rien qu’un seul baptisé constitue l’Église, sur terre, à lui seul !
Voir notamment : CN-2013-03, Les prêtres de l’Église catholique, bien pires que les ennemis de tous les Hommes !; point 3.F.1.a - L’Église existe sans sa hiérarchie !, sans les EÉC !
6.B.3.c - La Question et ladite Église catholique, apparente.
Ce site LQ qui doit être bien bien cher à Luciabel*, est très manifestement de la sphère moderniste !, de l’anti-Église, ou Synagogue de Satan* !, comme les autres sites qui draguent honteusement la sphère dite traditionaliste, la sphère de la Grande Fraternité du Goupillon Malicieux (GFGM), et se réclament de cette Église, et que nous dénonçons constamment : Christ Roi, Le Salon Beige, Contre-info, feu Les Intransigeants, etc.
Ce site LQ est adulateur du tordu en chef qui vient de faire ‛trois petits tours et puis s’en vont’, le Benoît XVI, et de son substitut en crapuleries, le François dit non 1er !
Pour : Grande Fraternité du Goupillon Malicieux :
Nous avons trop de renvois à donner à son sujet, aussi, veuillez-donc rechercher sur notre site, si vous cherchez à savoir : GFGM !
Sauf erreur, nous vous avons parlé de la GFGM pour la première fois en la Notre-Dame des Sept Douleurs, le 15 septembre 2009, ici : CN-2009-29, Exclusivité : la FSSPX & Cie et Rockefeller, Rothschild & Cie ont passé un accord secret !; point 29.A.1.a - Un accord secret entre FSSPX & Cie et Rockefeller, Rothschild & Cie ?
Pour : Ce site est adulateur du tordu en chef :
Voyez ce lien8 et recherchez-y Benoît XVI, et vous serez édifiés.
Attention !, parlant de Pape, voici, depuis au-moins ledit Jean XXIII, nous avons que de faux ou mauvais ou apostats Papes, mais maintenant, nous avons, semble-t-il bien fort, avec ce François non 1er le Pape à Satan même !, ou Satan Lui-même !?
Lisons ceci avec réserves : Question posée à Satan lors d’une séance de questions via Sophia Walder, rapportée par Le Diable au XIXème siècle : « – Combien de papes succéderont à Léon XIII ? – Neuf, et après eux je régnerai. » Le 9ème, c’était Benoît XVI. Ça ne s’invente pas ! Ce texte a été publié en 1892, il n’y a pas de falsification possible.
Pour : trois petits tours et puis s’en vont :
Voici une comptine que vous reconnaîtrez, et que nous avons comprimée et arrangée : Il court, il court le tordu, le B-XVI du siège maudit, il est entré par ici, il est passé par ici, il est ressorti par là, le flûteur des accroyants ; il court, il court le meneur des sabbats !
-Sabbat. [À cause de l’interprétation malveillante du sabbat juif faite par les chrétiens (v. supra ex. 1)] - OCCULT. Assemblée nocturne de sorciers et de sorcières, tenue dans un lieu désert souvent élevé, dans laquelle le culte rendu au diable, les danses et les orgies rappellent ceux de l’antiquité païenne; pratiques auxquelles on s’y livre.10
L’entre-crochet d’origine, ci-dessus, [À cause […] par les chrétiens], est particulièrement mensonger, vicieux, nous le laissons afin qu’il serve à notre futur « devoir de mémoire », voyez ainsi l’inversion accusatoire des ennemis de tous les Hommes*
6.B.3.d - Quel honneur de ne point être repris en leur rubrique ‛liens’ !
Vous devez comprendre, cher Sieur Luryio, que jamais les antilibéraux ne sont reconnus par les libéraux, et que jamais un vrai antilibéral, celui qui veut épouser la Vérité, ne recommandera un libéral… ; nous sommes, normalement !, deux camps absolument irréconciliables, comme Lucifer à Dieu, le mensonge à la Vérité, etc.
Eux, ils sont du monde ; c’est pourquoi ils parlent selon le monde, et le monde les écoute.11
Pour nous donc, c’est un grand honneur de ne point être repris dans leur rubrique : « Liens » !, ou « Liens amis », « Liens à visiter »…
6.B.3.e - Pour eux, évidemment, consultations et commentaires à foison !
Il est évident qu’en flattant les démangeaisons* de chacun de ses visiteurs dits bien-pensants, LQ comme du reste les autres sites précités, l’on fait de l’audience !
Pour ces sites, évidemment que les commentaires foisonnent ! ; et, la presse parle même d’eux ! signale souvent le Salon Beige* en s’en vantant et en en gloussant d’aise !
Et, larges d’esprit qu’à sa gauche, soit avec les un peu plus libéraux qu’eux, et prétendant accepter une critique dite constructive, validant donc dans la foulée des commentaires parfois blasphématoires ou impurs comme ce fut particulièrement le cas avec feu Lesdits Intransigeants*, tout libéral que l’on est, dans le même temps, l’on censure impitoyablement les commentaires venant de l’aile droite, comme les nôtres particulièrement !
Pour : ou impurs […] feu Lesdits Intransigeants :
CN-2009-03, Conseils pour réussir une famille chrétienne, selon l’abbé Alain Delagneau de la FSSPX. ; point 3.C - Nous confirmons notre message et notre proposition de débat.
Oui !, ils acceptent tous une critique dite constructive !, soit venant donc de plus tordus et impurs qu’eux, et là, point de convictions, il suffit de bien vouloir becqueter avec tout le monde dans leur satané auberge espagnole.
Si le monde vous hait, sachez qu’il M’a haï avant vous. Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui serait à lui ; mais, parce que vous n’êtes pas du monde, et que Je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait.12
6.B.4 - Très apparemment, tout nous distingue de cesdits sites bien pensants.
6.B.4.a - La Vérité dont une facette est masquée, est le pire des mensonges !
En effet, un mensonge bien honnête, pouvons-nous dire, est visiblement un mensonge, et point besoin de le décortiquer pour s’en convaincre, par ex., présenter une vache, et dire que c’est un œuf !
Pour : une vache, et dire que c’est un œuf :
Sauf !, que maintenant où les gents veulent absolument accroire* goulûment n’importe quoi et que donc Lucifer est tellement libre de mentir, l’on vous présente une couple* de pervers sodomites en vous disant que c’est un couple*, et, suicidaires, l’on veut obstinément le croire, soit l’on l’accroît* !
Sieur Luryio, vous écrivez (P1, §2) : en apparence, il n’y a pas grand chose qui vous distingue d’un site comme "La Question".
Souvent, pour mieux tromper, pour faire accroire donc, ces sites qui prétendent dire la Vérité, masquent ou atténuent rien qu’une facette de cette Vérité, ainsi donc, il ne disent pas la Vérité, même pas partiellement, ils disent le mensonge dans sa totale totalité !
Apparemment ces sites disent la Vérité, mais réellement ils mentent totalement !
Ils se taisent, pour le moins, sur une chose bien essentielle : la Famille !
Vous les entendrez par exemple, dire que le divorce progresse, mais se tairont criminellement sur le lit du divorce qu’est la séparation de corps* inventée, puis préconisée et appuyée exclusivement, pouvons-dire, par les prêtres !
Pour : lit du divorce qu’est la séparation de corps :
Nous avons en préparation un document sur ledit Privilège paulin… Samedi dernier, le 22 juin 2013, c’était la Saint Paulin. Vous verrez alors encore une fois la criminelle action d’un de ces évêques carrément illogiques, irresponsables et profanateurs du Sacrement de Mariage !
Saint, nous le pensons et Lui souhaitons malgré cela !, il n’empêche que…
Vous les entendrez blablater sur la déliquescence des Familles, mais jamais sur la cause de cette déliquescence, ladite émancipation de la femme ! ; et, s’ils semblent parler contre cettedite libération, aucun n’osera dire, en toute logique ou en toute Vérité, qu’elle, la femme, doit être drastiquement (re)bridée !
En effet, point de milieu !, est-elle, la femme, libre ou libérable, Oui, oui, ou Non, non !?
Que votre langage soit : Oui, oui ; Non, non ; car ce qu’on y ajoute vient du mal.13
S’ils ergotent que la femme ne doit pas être libérée dans le sens que leur donneraient des plus révolutionnaires qu’eux ; et, que dans le même temps ils la disent libre parce que non asservissable par son Époux réellement en toutes choses parce que cela ne serait pas chrétien !, alors ce sont de menteurs qui parlent pour le Malin !, en effet : … ce qu’on y ajoute vient du mal.
Pour : non asservissable par son Époux :
Vous savez, la tarte à la crème* comme quoi Dieu nous a fait libres !, ce du reste en opposition totale à ce qu’a dit le Seigneur Dieu au sujet de la femme, et même cette parole sera retournée inutilement contre nous : vous serez sous la puissance de votre mari, et il vous dominera.14, veuillez lire :
→ DP-07, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (I) ; point 7.B.6.a, La femme doit être toujours et en tout assujettie à l’Homme…
→ préféremment tout le point 7.B, La femme, son insoumission, origine de tous nos maux…
→ DP-03, Le Mariage, son origine, sa Mission divine ; point 3.C.4.e, Et c’est la femme qui se plaint du mal entré en ce monde !
Pour : la tarte à la crème comme quoi :
Recherchez bien tarte à la crème, ou escroquerie, et lisez ceci :
→ DP-11, Les épreuves, tribulations et afflictions, l’Espérance (II) ; point 11.D - La séparation ‘permise’, la tarte ‘Saint Nicolas de Flue’…
L’unique question est, au sujet de la femme :
La femme, et particulièrement l’épouse, est-elle libre ou libérable, ou asservie ou à réasservir en toutes choses à l’Homme, et particulièrement à son Époux ?, Oui, oui !, ou Non, non ?
6.B.4.b - Notre pire ennemi ne sont pas les ennemis de tous les Hommes !
Vous nous écrivez : vous dites la même chose à propos du Judaïsme moderne par exemple…
Non !, nous ne disons pas la même chose, parce que nous ne regardons pas du tout le problème juif comme clef de voûte, cause première de la déliquescence de toutes nos sociétés au rang desquelles nous plaçons en premier la base infrangible de toute les autres : la Famille !
Pour : pas le problème juif comme clef de voûte :
Comme tous les autres sites, LQ accuse somme toute Lucifer d’être Le seul responsable de tous nos malheurs !
Or, voulez-vous nous dire où est ladite Puissance de ce Lucifer si personne ne L’écoute ? ; si personne n’écoutait l’androgyne Luciabel*, elle se morfondrait en son enfer, et de confusion n’oserait plus en sortir !
Pour : personne n’écoutait l’androgyne Luciabel :
CN-2013-01, Sites Christ-Roi et autres menteurs, vous dites : Femmes mais pas Fem’haine !, vérifions cela… ; point 1.C.1.c - 3. Le désordre est essentiellement féminin, affranchi !
Allons-nous faire sans fin et suicidairement comme Ève, afin de nous cacher notre unique responsabilité et totale responsabilité, et d’ainsi donc nous tromper, qui pensait bêtement se dédouaner de sa faute en répliquant à son Dieu : Le serpent m’a trompée ; et j’ai mangé15 !?
Pour : et d’ainsi donc nous tromper :
le terme nous tromper veut littéralement dire, en Vérité, tromper nous-même, ou soi-même. Ainsi lorsque nous disons comme pour nous dédouaner d’une responsabilité : je me suis trompé, nous dressons de fait un acte accusatoire inéquivoque à notre encontre : oui j’ai trompé moi-même !
L’on dit je l’ai trompé, soit je lui ai mentiil m’a trompé, soit il m’a mentiil nous ou vous a trompé, soit il nous ou vous a menti – donc je me suis trompé veut exactement dire je me suis menti !, menti à moi-même !
Ainsi, lorsque nous nous sommes trompé, nous avons permis à Luciabel de faire une bonne petite sieste, ce en prenant Son relais auprès de notre propre Âme ; nous avons trompé notre Âme pour le compte de la maîtresse Menterresse16 !
Ou, allons-nous dire, enfin : Oui !, Luciabel et ses suppôts ne peuvent rien contre nous de par la Grâce de notre Dieu d’Amour, sauf si nous écoutons leurs pipeautages ! Ainsi donc, nos malheurs ne viennent que de nous, et pour nous prémunir des suivants, corrigeons-nous en mettant une fin de non recevoir totale aux discours du monde, et formons-nous !, restaurons-nous ! [notre cru]
Et, vous formant, sachant que tout se tient, vous vous apercevrez qu’en étudiant la base de toutes les sociétés, la Famille, vous aurez la clef des autres restaurations !
6.B.4.c - La Question, au fait de la question juive ?!
Nous avons fouillé que très peu, et sommes tombés sur cette page où LQ frétille de parler de cette : Sœur Emmanuelle : « Les Confessions d’une religieuse » victime de l’impudeur moderne.
Voici ce qu’en dit LQ en conclusion de sa page bien blablateuse17 : Ainsi Sœur Emmanuelle apparaît à présent, indirectement et après l’abbé Pierre sur des sujets voisins, sous prétexte d’une bien improbable nécessité du « parler vrai », l’une des pauvres victimes les plus emblématiques de la désorientation de l’Eglise moderne, faute d’avoir bénéficié du rappel à conserver un minimum de réserve sur ces questions par un directeur spirituel digne de ce nom, livrée tristement en pâture aux charognards impudiques du lamentable spectacle de la modernité faisandée.
Voyons donc ce qu’est cettedite victime de l’impudeur moderne !, ladite sœur Emmanuelle, et vous allez voir que ce n’est rien qu’une salope de tout premier ordre !
Pour : n’est rien qu’une salope de premier ordre :
Nous faisons allusion, avec le mot salope, à la Liste des 343 truies ayant décroché leur ticket pour l’enfer, voici un extrait de cet article publié par Bibliothèque de combat : les signataires du "manifeste des 343 salopes" qui ont proclamé fièrement (sic !) avoir assassiné leur propre enfant dans leur ventre. Paru dans dans le Nouvel Observateur n°334 du 5 avril 1971, journal du juif intégriste Jean Daniel (à noter la forte proportion de ses congénères ci-dessous…). Cette pétition a eu un impact considérable sur l’adoption en 1975 de la loi de la juive intégriste Simone Veil autorisant l’assassinat des enfants à naître (on en compte 7,5 millions à ce jour).
En les Annexes diverses ; point : Liste des 343, ou salopes, ayant décroché leur ticket pour l’enfer., vous verrez comme elles sont si particulièrement bien typées pour la plupart.
Si vous cherchez à savoir, vous chercherez et lirez !, et ainsi vous verrez que cette garce est juive, née d’un père juif du nom de Dreyfus18, dite convertie, soit une marrane !
Pour : dite convertie, soit une marrane :
-MARRANE, n. m.
XVe siècle, marran . Emprunté de l’espagnol marrano, proprement « porc ». Terme injurieux employé en Espagne ou au Portugal, au temps de l’Inquisition, pour désigner un juif qui s’était converti au catholicisme mais restait secrètement fidèle à sa religion. Un marrane andalou. Adjt. L’émigration marrane dans les pays méditerranéens.19
Elle fit carrière à ladite communauté Notre-Dame de Sion !, cela ne s’invente pas !, soit en une communauté d’infiltrés de Sion en Catholicité !
Communauté du reste fondée par qui ?, nous vous le donnons dans le mille, évidemment par deux autres marranes : fondée en 1843 par Théodore20 et Alphonse Ratisbonne21.22
Pour : évidemment par deux autres marranes :
Nous savons que nous n’avons pas de preuves, et que nous nous aventurons quelque peu, mais de fait certainement si si peu, mais la chose est tellement grave et suspect que nous osons, au moins par vertu prudentielle, dénoncer ladite conversion de ces deux Juifs, Théodore et Alphonse Ratisbonne !
Les Juifs sont de très bons comédiens !, et n’ont de cesse de vouloir infiltrer l’Église catholique, pour eux, de jouer la sainteté n’est nullement un problème : Ces responsables religieux, tout en étant des agents secrets mais efficaces du Communisme, de la Maçonnerie et du Judaïsme, essaient tout comme Satan de se transfigurer en vrais anges de lumière et de prendre les apparences de ministres de la justice, mais il ne faut pas en juger par ce qu’ils disent, mais par leurs œuvres, leurs efficaces complicités avec l’ennemi. [Voir article complet en annexe : Annexes diverses ; point : Chapitre III – La cinquième colonne en action.]
Et ailleurs, dans 2000 ans de complots contre l’Église que nous venons de citer, vous lirez : Les crypto-juifs du XXème siècle s’appellent entre eux par plaisanterie "catholiques, apostoliques, et marranes"
Si vous avez consulté nos notes à leur nom, vous verrez que :
→ Alphonse Ratisbonne reçut l’ordination sacerdotale en 1848, notez bien 1848 ;
→ Théodore Ratisbonne entra au séminaire et fut ordonné en 1830 ; notez bien 1830 !, et en 1843, notez bien 1843 !, il fonda la congrégation de Notre-Dame de Sion.
Et, la Très-Sainte Vierge Marie (TSVM), lors des apparition à La Salette, le 19-09-1846 à publier en 1858, a dit quoi ?, eh ben !, que Les prêtres, ministres de mon Fils, les prêtres par leur mauvaise vie, par leurs irrévérences et leur impiété à célébrer les saints mystères, par l’amour de l’argent, l’amour de l’honneur et des plaisirs, les prêtres sont devenus des cloaques d’impureté. Oui, les prêtres demandent vengeance, et la vengeance est suspendue sur leurs têtes.
Voir : DP-07, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (I) ; point 7.B.3.a - Où nous en revenons à parler de la direction spirituelle de la femme !
Ainsi donc, les Alphonse et Théodore sont donc bel et bien, selon la TSVM, étant tous les deux très certainement des infiltrés, et en tous les cas des prêtres de l’Église catholiques, des cloaques d’impureté*, et comme marranes, ils ont bien l’amour de l’argent, l’amour de l’honneur et des plaisirs !
Ainsi donc !, ces juifs forcément, ou bien plus que probablement, faussement convertis sont infiltrés !, sont des sapeurs de la Catholicité !, le genre de monstres, de sous-marins, de taupes bien dénoncés dans le livre 2000 ans de complots contre l’Église.
Pour : monstres, de sous-marins, de taupes :
Comme la Edith Stein, en religion sœur Thérèse-Bénédicte de la Croix23, marrane ; [liste à compléter, car il y en a bien d’autres !, l’on peut nous aider par le biais des commentaires, voir : Dépôt de commentaire…]
Pour : 2000 ans de complots contre l’Église :
→ Vous trouverez le livre ici : Livres & sources
Son parcours politique, à la Emmanuelle de Sion, car il convient bien de l’appeler ainsi, en a fait une femme positivement révolutionnaire et de plateaux de télévision, son discours est des plus ébouriffants, il tourne principalement autour de ladite lutte contre l’exclusion, ladite tolérance, ledit partage (émigration-invasion), ladite libération de la femme, etc. ; cette salope faisait dans l’humanitaire comme tout bon Juif que se respecte (Bernard Kouchner, etc.) !, et ainsi tout est dit ! Rien que de belles causes de Luciabel !
Recherchez, au sujet de Sœur Emmanuelle de :
de Sion, rien qu’avec ces mots, normalement tout est dit !, recherchez :
→ Sœur Emmanuelle contraception, et cela donne : Elle ne comprenait pas qu’on puisse s’opposer à la contraception.24
→ Sœur Emmanuelle avortement ou homosexualité, et cela donne : elle ne condamnait pas le mariage homosexuel, ni l’avortement.25
→ Sœur Emmanuelle masturbation, et cela donne : Sœur Emmanuelle, auteur érotique, réhabilite l’onanisme […] Comment et à quelle occasion ai-je commencé à me masturber, je ne m’en souviens pas.26
Cette Sœur de Sion : Sœur Emmanuelle, élue femme de l’année 2008 !27, à rapprocher :
→ de ceci : Eux, ils sont du monde ; c’est pourquoi ils parlent selon le monde, et le monde les écoute.28
→ Et de ceci, qui ne peut certainement pas lui être appliqué, étant adulée de ce monde pourri plus que jusqu’à la moelle des os, jusqu’à la moelle de leur Âme : Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui serait à lui ; mais, parce que vous n’êtes pas du monde, et que Je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait.29
→ Tout cela parce que juive, elle n’a pas écouté ceci : N’aimez pas le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui, car tout ce qui est dans le monde est concupiscence de la chair, et concupiscence des yeux, et orgueil de la vie ; et cela ne vient pas du Père, mais du monde.30
Cette garce, nous n’avons pas le temps de faire d’autres recherches de sources, travaillait très fort pour ladite éducation des femmes, soit en décodant, pour l’émancipation des femmes, ce qui est du reste confirmé par ceci : l’éducation, la santé et l’émancipation de la femme sont les axes des actions des amis de l’Association "Opération Orange de Sœur Emmanuelle".31
Pour : éducation […] santé […] émancipation de :
lesdites éducation et santé et émancipation sont les mamelles de la subversion !, par la femme, et par l’Homme forcément ramené à une sous-femme, soit le sodomite mûr ou en herbe.
→ Vous entendez le mot éducation, pensez à déconstruction, mot typiquement révolutionnaire, de ce que le Père pourtant tellement Lui-même contaminé aurait encore réussi à donner !, pensez aussi à la rééducation en le système communiste (mots utilisés par les Lucifériens : éducation = déconstruction = rééducation = conscientisation = ouverture = éveil = etc.), voici deux exemples :
1) Semaine pour la déconstruction des stéréotypes de genre : les jeunes s’engagent à Paris VIII32
2) Un rapport de l’IGAS qui fait froid dans le dos, pour lutter contre les « stéréotypes genrés » dès la crèche, a été remis à notre ayatolah de l’idéologie du genre Najat Vallaud-Belkacem. Toujours plus radicale et fanatisée, celle qui organise des stages anti-stéréotypes pour les ministres et s’applique à « déconstruire les stéréotypes masculins et féminins »33
→ Vous entendez santé, pensez contraception afin d’éviter ou faire passer ledit parasite (être humain dès sa conception, ayant une Âme immortelle qui coûta à Elle seule tout le Sang Très-Précieux de Notre-Seigneur Jésus-Christ (NSJC) !) qui s’installerait ou se serait installé parce que la fille n’est pas de suivie par le Planning Familial de Luciabel !
→ Vous entendez émancipation, pensez à destruction de l’Œuvre d’Amour de notre Seigneur Dieu par celle de la Famille, par la femme prostituée, et donc enchaînée à Lucifer !
Pour : à la rééducation en le système communiste :
Rééducation dans le monde communiste si bien typé…, France révolutionnaire à l’égard de la Chouannerie, URSS ou Chine ou autres contre les élites réactionnaires, ce par tortures, chantages, prisons ou goulags, endoctrinement et tueries à grande échelle, et autres joyeusetés !
Par ex. : un tuyau dans le vagin des femmes dans lequel l’on mettait des rats que l’on faisait avancer en introduisant ensuite en ce tuyau un fer rouge !, et qui dévoraient la femme par l’intérieur, ces monstres de bourreaux exultaient lorsque c’était une femme enceinte ! ; ou, femmes crucifiées à la porte des granges (Chouans, Cristeros, Allemagne dite libérées, etc.) et qu’on éventrait afin de laisser pendre le bébé qui agonisait parfois des heures avec sa mère !, etc., etc., etc !
Cette dernière pratique se fait maintenant tout dernièrement par lesdits amis et libérateurs de la Syrie, ce, en pleine inversion accusatoire34 !
6.B.4.d - La Question, ne dénonce pas l’infiltration de l’Église, elle la masque même !
Non seulement LQ ne dénonce pas l’infiltration de l’Église catholique d’avant ledit Vatican d’eux, elle érafle juste l’un ou l’autre dit abus, mais masque même les faits comme avec cette dite Sœur Emmanuelle précitée ; alors, n’attendons certainement pas d’elle qu’elle dénonce le vidage de la coquille église-bâtiment (Cité du Vatican) de la véritable Église par les ennemis de tous les Hommes* afin d’y placer les enfants de la Synagogue de Satan*, et sur le trône de Saint Pierre y mettre les crapules en chef de plus en plus évidemment d’eux (comme Vatican d’eux !), soit au-moins lesdits Jean XXIII, Paul VI, Jean-Paul I, Jean-Paul II, Benoît XVI, et maintenant le François non 1er !
Par ex., que fait-elle, LQ, avec le B16 ?, elle le cite complaisamment, le respecte et le défend même, soit tout comme la GFGM* !
Pas convaincus ?, obstinément accroyants* !, alors lisez donc au sujet de ce marrane, de cet infiltré de B16, ceci :
Pour : au sujet de ce marrane, de cet infiltré :
Voici un texte qui parle bien de l’infiltration juive de l’Église (comme des États et de tout le reste), et ce du reste depuis le mort de NSJC, tout ce qui suit en ce retrait, notes comprises, est tiré de 2000 ans de complots contre l’Église de Maurice Pinay :
Les fins que poursuit l’infiltration des crypto-juifs dans le clergé sont clairement exposés dans un document intéressant que fit connaître en France l’abbé Chabauty et que cite l’Archevêque de Port-Louis, Mgr Léon Meurin S. J. dans l’un de ses ouvrages. Il s’agit d’une lettre du chef secret de la juiverie internationale établi à la fin du XVème siècle à Constantinople, adressée aux juifs de France et leur donnant ses instructions, en réponse à une lettre antérieure que Chamor, le rabbin d’Arles, lui avait adressée en le sollicitant. Ce document tomba aux mains des autorités françaises, et l’abbé Chabauty lui donna de la publicité*. Cette lettre dit textuellement ceci :
Bien aimés frères en Moïse,
Nous avons reçu votre lettre dans laquelle vous nous avez fait connaître les anxiétés et les infortunes que vous endurez, et nous avons été envahis d’une aussi grande peine que vous-mêmes.
L’avis de nos plus grands Rabbins et Satrapes de notre Loi est le suivant :
Vous dites que le roi de France vous oblige à vous faire chrétiens ; alors faites-le, mais gardez la loi de Moïse dans vos cœurs.
Vous dites qu’ils veulent prendre vos biens : faites de vos fils des marchands, pour que par leur trafic ils dépossèdent les chrétiens des leurs.
Vous dites qu’on attente à vos vies : faites de vos fils des médecins et des apothicaires, afin qu’ils privent les chrétiens de la leur sans crainte du châtiment.
Vous dites qu’on détruit vos synagogues : faites de vos fils des curés et des chanoines afin qu’ils détruisent l’Église chrétienne.
Vous dites qu’on attente à vos existences : faites de vos fils des avocats, des notaires et autres membres de ces professions, et qu’ils soient couramment en charge des emplois publics, et de cette façon, vous dominerez les chrétiens, vous vous approprierez leurs terres et vous vengerez d’eux.
Suivez cet avis que nous vous donnons, et vous verrez par expérience que, d’abattus, vous arriverez au faîte du pouvoir.
Signé V. S. S. V. E. F. Prince des Juifs de Constantinople, le 21 de Casleu 148937.
Source : 2000 ans de complots contre l’Église de Maurice Pinay point 4 - La cinquième colonne juive dans le clergé., sous-point 4.XXIV - L’infiltration juive dans le clergé. Livre que vous trouverez ici : Livres & sources
6.C - Concluons, sauf question(s), cette première partie de notre réponse.
Nous allons maintenant poursuivre la rédaction de la seconde partie de notre réponse, dans ce laps de temps, vous avez le loisir de lire cette première partie…
Cher Sieur Luryio, et chers Chefs et futurs Chefs de Famille, que le Bon Dieu Vous bénisse tous, Vous et Vos Maisons !
Pour la Vérité,
QJSIOJC
6.D - Annexes diverses
6.D.1 - Commentaire : Luryio4 juin 2013 22:48
6.D.1.a - [Premier point]
De plus, j’ai regardé un peu les sites recommandés par ce site "La Question", du reste des sites qui ne sont pas forcément dans leur ligne de pensée et souvent bien moins exigeant par rapport à la vérité, et donc je n’ai pas vu le votre.
Bien que je m’y attendais un peu, je trouve ça tout de même bizarre que votre site ne soit pas connu ou reconnu par ce cercle "tradi". Ce que je veux dire c’est qu’en apparence, il n’y a pas grand chose qui vous distingue d’un site comme "La Question", vous dites la même chose à propos du Judaïsme moderne par exemple, enfin ce n’est pas rien. Pour un inculte et même pour beaucoup de catholique, on ne ferait pas la différence. Donc si ce cercle se disant catholique, traditionnaliste devait avoir connaissance de votre site, de vos dires, ils iraient bien se renseigner, rien que par charité pour vous ou pour eux-même afin de débattre avec raison. On ne peut pas être honnête, sincère et vous ignorer. Même moi qui n’était pas vraiment proche de ce cercle, ni même vraiment catholique, en voyant vos dires, j’ai voulu savoir la vérité.
Je ne connais pas le taux de fréquentation de l’OERFAEP, mais on devrait voir bien plus de commentaires, le blog "La Question" lui en a beaucoup, il devrait y avoir des gens assez honnêtes pour passer la procédure ou s’abonner à votre site. J’ai l’impression que vous êtes ignoré, voire pire, mais carrément fuit.
Enfin voilà un peu ma pensée, mais ce n’est pas grand chose.
6.D.1.b - [Second point]
Sinon, j’espère ne pas trop vous importuner, mais j’ai peut-être une idée d’un prochain article que vous pourriez faire à moins que cela ne soit déjà fait, ce serait très profitable à commencer par moi, mais à tout catholique.
Vous comprennez sûrement le fait qu’un catholique à notre époque soit bien perdu, au sein même de ce qu’il croit être l’Eglise, on met sa foi à rude épreuve.
Par exemple, je crois bien que le site "La Question" se dit sédévacantiste. Je sais que votre position n’est point celle-là, est justement il serait fort bien de l’expliquer dans un article, d’expliquer la position que doit être d’un catholique à notre époque, peut-être même d’expliquer ce qu’est l’Eglise, car je pense qu’il y a grande confusion là-dessus.
Pardonnez moi si je me trompe et j’espère que vous me corrigerez dans ce cas. D’après ce que j’ai pu comprendre, votre position ne reconnait pas le Pape apparent en tant que vrai Pape, car il est le chef de l’"Eglise" apparente, mais qui n’est pas la véritable puisqu’elle contredit l’Eglise d’il y a deux milles ans, et même Notre Seigneur Jésus-Christ. En cela elle n’est qu’une simple secte usurpatrice.
Sauf que contrairement au sédévacantisme qui affirme que l’Eglise n’a pas de Pape, de chef, vous dites que l’Eglise, la véritable en a un. Je crois justement que le problème est lié à ce qu’est l’Eglise. Je crois que c’est l’ensemble des vrais catholiques, et que donc de faux croyants n’appartiennent pas à l’Eglise, comme par exemple beaucoup de prêtres de nos jours. Le véritable Pape donc appartient à ce petit nombre de catholiques formant l’Eglise. Mais ce que je ne sais pas, c’est s’il est bien conscient qu’il est Pape. Normalement le Pape est élu par les cardinaux, et comme dans ce cas cela n’est pas possible, le Pape l’est-il directement par la Volonté de Dieu ?
En tous cas ce que l’on sait c’est que l’Eglise ne peut se contredire, et que les forces du Mal ne prévaudront pas contre elle. Le Pape apparent n’en est pas un, ce doit être un anti-Pape comme on en a connu plusieurs dans l’Histoire, mais à chaque fois n’y avait il pas un autre Pape, légitime et public. D’ailleurs est-ce possible que l’Eglise n’ait pas de Pape à un instant donné, si non j’aimerai vraiment savoir sur quoi m’appuyer pour l’affirmer.
Cher Sieur Luryio,
Nous avons bien-sûr agréé Votre commentaire.
Nous Vous répondrons sous quelques jours, vous en serez averti par un commentaire sur cette page, et par votre adresse de messagerie.
Dans cette attente, veuillez croire en nos prières pour Vous et tous nos Lecteurs, priez pour nous le Très-Saint Esprit et Notre Dame du Bon Conseil !
Que le Bon Dieu Vous bénisse, Vous et tous les Vôtres, de même pour tous nos autres Lecteurs!
Pour la Vérité,
QJSIOJC
6.D.3 - Liste des 343, ou salopes, ayant décroché leur ticket pour l’enfer.
J. Abba-Sidick / Janita Abdalleh / Monique Anfredon / Catherine Arditi / Maryse Arditi / Hélène Argellies / Françoise Arnoul / Florence Asie / Isabelle Atlan / Brigitte Auber / Stéphanie Audran / Colette Audry / Tina Aumont / L. Azan / Jacqueline Azim / Micheline Baby / Geneviève Bachelier / Cécile Ballif / Néna Baratier / D. Bard / E. Bardis / Anna de Bascher / C. Batini / Chantal Baulier / Hélène de Beauvoir / Simone de Beauvoir / Colette Bec / M. Bediou / Michèle Bedos / Anne Bellec / Lolleh Bellon / Edith Benoist / Anita Benoit / Aude Bergier / Dominique Bernabe / Jocelyne Bernard / Catherine Bernheim / Nicole Bernheim / Tania Bescomd / Jeannine Beylot / Monique Bigot / Fabienne Biguet / Nicole Bize / Nicole de Boisanger / Valérie Boisgel / Y. Boissaire / Silvina Boissonnade / Martine Bonzon / Françoise Borel / Ginette Bossavit / Olga Bost / Anne-Marie Bouge / Pierrette Bourdin / Monique Bourroux / Bénédicte Boysson-Bardies / M. Braconnier-Leclerc / M. Braun / Andrée Brumeaux /Dominique Brumeaux / Marie-Françoise Brumeaux / Jacqueline Busset / Françoise De Camas / Anne Camus / Ginette Cano / Ketty Cenel / Jacqueline Chambord / Josiane Chanel / Danièle Chinsky / Claudine Chonez / Martine Chosson / Catherine Claude / M.-Louise Clave / Françoise Clavel / Iris Clert / Geneviève Cluny / Annie Cohen / Florence Collin / Anne Cordonnier / Anne Cornaly / Chantal Cornier / J. Corvisier / Michèle Cristofari / Lydia Cruse / Christiane Dancourt / Hélène Darakis / Françoise Dardy / Anne-Marie Daumont / Anne Dauzon / Martine Dayen / Catherine Dechezelle / Marie Dedieu / Lise Deharme / Claire Delpech / Christine Delphy / Catherine Deneuve / Dominique Desanti / Geneviève Deschamps / Claire Deshayes / Nicole Despiney / Catherine Deudon / Sylvie Diarte / Christine Diaz / Arlette Donati / Gilberte Doppler / Danièle Drevet / Evelyne Droux / Dominique Dubois / Muguette Dubois / Dolorès Dubrana / C. Dufour / Elyane Dugny / Simone Dumont / Christiane Duparc / Pierrette Duperray / Annie Dupuis / Marguerite Duras / Françoise d’Eaubonne / Nicole Echard / Isabelle Ehni / Myrtho Elfort / Danièle El-Gharbaoui / Françoise Elie / Arlette Elkaim / Barbara Enu / Jacqueline d’Estree / Françoise Fabian / Anne Fabre-Luce / Annie Fargue / J. Foliot / Brigitte Fontaine / Antoinette Fouque-Grugnardi / Eléonore Friedmann / Françoise Fromentin / J. Fruhling / Danièle Fulgent / Madeleine Gabula / Yamina Gacon / Luce Garcia-Ville / Monique Garnier / Micha Garrigue / Geneviève Gasseau / Geneviève Gaubert / Claude Genia / Elyane Germain-Horelle / Dora Gerschenfeld / Michèle Girard / F. Gogan / Hélène Gonin / Claude Gorodesky / Marie-Luce Gorse / Deborah Gorvier / Martine Gottlib / Rosine Grange / Rosemonde Gros / Valérie Groussard / Lise Grundman / A. Guerrand-Hermes / Françoise de Gruson / Catherine Guyot / Gisèle Halimi / Herta Hansmann / Noëlle Henry / M. Hery / Nicole Higelin / Dorinne Horst / Raymonde Hubschmid / Y. Imbert / L. Jalin / Catherine Joly / Colette Joly / Yvette Joly / Hemine Karagheuz / Ugne Karvelis / Katia Kaupp / Nenda Kerien / F. Korn / Hélène Kostoff / Marie-Claire Labie / Myriam Laborde / Anne-Marie Lafaurie / Bernadette Lafont / Michèle Lambert / Monique Lange / Maryse Lapergue / Catherine Larnicol / Sophie Larnicol / Monique Lascaux / M.-T. Latreille / Christiane Laurent / Françoise Lavallard / G. Le Bonniec / Danièle Lebrun / Annie Leclerc / M.-France Le Dantec / Colette Le Digol / Violette Leduc / Martine Leduc-Amel / Françoise Le Forestier / Michèle Leglise-Vian / M. Claude Lejaille / Mireille Lelièvre / Michèle Lemonnier / Françoise Lentin / Joëlle Lequeux / Emmanuelle de Lesseps / Anne Levaillant / Dona Levy / Irène Lhomme / Christine Llinas / Sabine Lods / Marceline Loridan / Edith Loser / Françoise Lugagne / M. Lyleire / Judith Magre / C. Maillard / Michèle Manceaux / Bona de Mandiargues / Michèle Marquais / Anne Martelle / Monique Martens / Jacqueline Martin / Milka Martin / Renée Marzuk / Colette Masbou / Cella Maulin / Liliane Maury / Edith Mayeur / Jeanne Maynial / Odile du Mazaubrun / Marie-Thérèse Mazel / Gaby Memmi / Michèle Meritz / Marie-Claude Mestral / Maryvonne Meuraud / Jolaine Meyer / Pascale Meynier / Charlotte Millau / M. de Miroschodji / Geneviève Mnich / Ariane Mnouchkine / Colette Moreau / Jeanne Moreau / Nellv Moreno / Michèle Moretti / Lydia Morin / Mariane Moulergues / Liane Mozere / Nicole Muchnik / C. Muffong / Véronique Nahoum / Eliane Navarro / Henriette Nizan / Lila de Nobili / Bulle Ogier / J. Olena / Janine Olivier / Wanda Olivier / Yvette Orengo / Iro Oshier / Gege Pardo / Elisabeth Pargny / Jeanne Pasquier / M. Pelletier / Jacqueline Perez / M. Perez / Nicole Perrottet / Sophie Pianko / Odette Picquet / Marie Pillet / Elisabeth Pimar / Marie-France Pisier / Olga Poliakoff / Danièle Poux / Micheline Presle / Anne-Marie Quazza / Marie-Christine Questerbert / Susy Rambaud / Gisèle Rebillion / Gisèle Reboul / Arlette Reinert / Arlette Repart / Christiane Ribeiro / M. Ribeyrol / Delya Ribes / Marie-Françoise Richard / Suzanne Rigail-Blaise / Marcelle Rigaud / Laurence Rigault / Danièle Rigaut / Danielle Riva / M. Riva / Claude Rivière / Marthe Robert / Christiane Rochefort / J. Rogaldi / Chantal Rogeon / Francine Rolland / Christiane Rorato / Germaine Rossignol / Hélène Rostoff / G. Roth-Bernstein / C. Rousseau / Françoise Routhier / Danièle Roy / Yvette Roudy / Françoise Sagan / Rachel Salik / Renée Saurel / Marie-Ange Schiltz / Lucie Schmidt / Scania de Schonen / Monique Selim / Liliane Sendyke / Claudine Serre / Colette Sert / Jeanine Sert / Catherine de Seyne / Delphine Seyrig / Sylvie Sfez / Liliane Siegel / Annie Sinturel / Michèle Sirot / Michèle Stemer / Cécile Stern / Alexandra Stewart / Gaby Sylvia / Francine Tabet / Danièle Tardrew / Anana Terramorsi / Arlette Tethany / Joëlle Thevenet Marie-Christine Theurkauff / Constance Thibaud / Josy Thibaut / Rose Thierry / Suzanne Thivier / Sophie Thomas / Nadine Trintignant / Irène Tunc / Tyc Dumont / Marie-Pia Vallet / Agnès Van-Parys / Agnès Varda / Catherine Varlin / Patricia Varod / Cleuza Vernier / Ursula Vian-Kubler / Louise Villareal / Marina Vlady / A. Wajntal / Jeannine Weil / Anne Wiazemsky / Monique Wittig / Josée Yanne / Catherine Yovanovitch / Annie Zelensky
6.D.4 - Chapitre III – La cinquième colonne en action.
25 mars 2010 par judaisation
Comme on vient de le voir, le célèbre écrivain juif Cecil Roth déclare que le crypto-judaïsme, c’est à dire la position des hébreux qui masquent qu’ils le sont, en se couvrant de l’apparence d’autres religions et nationalités, est aussi ancien que le Judaïsme lui même. Cette infiltration des hébreux au sein des religions et des nationalités des gentils, tout en conservant leur religion d’origine et leurs organisations, mais en les rendant désormais encore plus secrètes, est ce qui a formé de véritables cinquièmes colonnes juives au sein des autres peuples et des diverses religions, car le juif introduit dans la citadelle de ses ennemis agit à l’intérieur de celle-ci en suivant les ordres et en réalisant les actions projetées dans les organisations juives clandestines, qui tendent à dominer de l’intérieur les peuples dont ils ont décidé la conquête, de même qu’à parvenir à contrôler leurs institutions religieuses et à désintégrer celles-ci, ou du moins, si ces deux choses s’avèrent impossibles, à susciter la réforme de ces religions de manière à favoriser les plans juifs de domination mondiale.
Il est évident que lorsqu’ils ont réussi à conquérir de l’intérieur la direction d’une confession religieuse, ils l’ont toujours utilisée pour favoriser les plans juifs de domination universelle, ou du moins pour affaiblir les défenses du peuple menacé.
Il importe de graver dans notre esprit ces trois objectifs fondamentaux de la cinquième colonne juive, qui, tout au long de pratiquement deux mille ans, ont constitué l’essentiel de leurs activités, qu’elles soient de conquête ou de subversion, ou qu’elles se présentent aujourd’hui dans le sein de la Sainte Eglise du Christ et dans celui des autres religions des gentils, ce qui explique que le travail des infiltrés crypto-juifs a été d’autant plus efficace qu’ils ont davantage réussi à acquérir de l’influence dans la religion où ils se sont infiltrés et embusqués. C’est précisément pour cela que l’une des principales activités des éléments crypto-juifs a été de s’introduire dans les rangs même du clergé, dans l’objectif d’escalader les hiérarchies de l’Eglise chrétienne ou de la religion non juive qu’ils cherchent à dominer, à réformer ou à détruire.
Une autre activité également de toute première importance pour eux est de créer des personnalités laïques qui puissent prendre le contrôle de la masse des fidèles dans un but politique déterminé utile à la Synagogue de Satan, dans un plan de synergie ou d’aide combinée avec les infiltrés prêtres et membres de la hiérarchie religieuse œuvrant dans le même objectif, et de la part desquels ces leaders laïcs reçoivent une aide précieuse fréquemment décisive étant donnée l’autorité spirituelle dont ces hiérarques religieux crypto-juifs ont préalablement réussi à se revêtir. C’est ainsi que les prêtres et les responsables ecclésiastiques peuvent, avec l’aide de ces personnalités et leaders, mettre en pièces les vrais défenseurs de la religion et des peuples menacés et affaiblir ou même détruire les défenses de la première et des seconds, facilitant la victoire de l’impérialisme judaïque et de ses entreprises révolutionnaires.
Il est important de se graver ces vérités dans l’esprit, car c’est dans ces quelques règles que se résume le secret des succès de la politique impérialiste et révolutionnaire juive depuis plusieurs siècles, tout comme il faut que les défenseurs de la religion ou de la patrie menacée prennent en compte que le danger ne provient pas seulement des organisations dites de gauche ou des groupes révolutionnaires judaïques, mais qu’il est à l’œuvre au sein même de la religion et des partis et organisations de droite, nationalistes et patriotes selon le cas, car la tactique millénaire du Judaïsme a été d’infiltrer secrètement ces secteurs et les institutions religieuses elles-mêmes, pour neutraliser, au moyen d’intrigues calomnieuses bien menées les vrais défenseurs de la patrie et de la religion, tout particulièrement ceux qui, étant bons connaisseurs de la menace judaïque, auraient la possibilité de sauver la situation. C’est de cette manière qu’ils réussissent à les éliminer et à leur substituer de faux apôtres, qui mènent à l’échec la défense de la religion et de la patrie et rendent possible le triomphe des ennemis de l’humanité, comme Saint Paul appela si justement les juifs. C’est là le grand secret dont les triomphes judaïques tirent leur origine, tout spécialement depuis cinq cents ans.
Il faut donc que tous les peuples et les institutions religieuses prennent des mesures défensives contre cet ennemi interne, dont le centre moteur est constitué par la cinquième colonne juive infiltrée dans les Eglises et surtout dans le clergé chrétien et dans les autres religions des gentils.
Si Cecil Roth, le Flavius Josèphe contemporain, nous assure que la quasi-totalité des conversions de juifs au Christianisme ont été feintes, nous pourrions nous demander s’il serait concevable que lesdits juifs aient pu tromper le Christ Notre-Seigneur, qui essaya de les convertir. La réponse à cette question ne peut qu’être négative, car personne ne peut tromper Dieu, et en outre, les faits le démontrent, car Jésus fut plus confiant en la conversion des Samaritains, des Galiléens et des autres habitants de la Palestine que dans celle des Juifs proprement dits, qui méprisaient les autres, les considérant comme leurs inférieurs, malgré que ceux-ci observaient aussi la loi de Moïse.
Le Christ ne se fia pas à la sincérité de la conversion des juifs, car Il les connaissait mieux que personne,comme le montre le passage suivant de l’Evangile de Saint Jean :
Chapitre II, 23. Et étant à Jérusalem le jour solennel de la Pâque, beaucoup crurent en Son nom, voyant les miracles qu’Il faisait.
24. Mais Jésus Lui-même ne se fiait pas à eux, parce qu’Il les connaissait tous.3)
Les juifs méprisaient Jésus Lui même parce qu’Il était galiléen. Malheureusement, les Samaritains, les Galiléens et les autres habitants de la Palestine s’assimilèrent petit à petit au Judaïsme moderne et furent pervertis par lui, à l’exception de ceux qui s’étaient préalablement convertis à la Foi de notre Divin Rédempteur.
Cette règle de ne pas avoir confiance en la conversion des juifs fut également observée par les Apôtres et ensuite par les divers dirigeants de l’Eglise Catholique. En revanche, lorsque ces conversions furent acceptées sans précautions, les résultats furent toujours désastreux pour le Christianisme, car celles-ci ne servirent alors qu’à grossir la cinquième colonne crypto-juive infiltrée dans la société chrétienne.
Le passage de l’Evangile de Saint Jean déjà cité par ailleurs, du chapitre VIII de cet Evangile,versets 31 à 59, nous montre comment divers juifs, qui selon le verset 31 cité avaient cru en Jésus, entreprirent alors de contredire ses prédications et essayèrent même de Le tuer, comme le Christ Lui-même l’affirme aux versets 37 et 40, 4), et que Notre-Seigneur s’était vu alors dans la nécessité d’argumenter vivement avec eux pour défendre Sa doctrine, puis ensuite de Se cacher pour éviter qu’ils ne Le lapident, car Son heure n’était pas encore venue. L’Evangile de Saint Jean nous apprend donc ici une autre des tactiques classiques des juifs faux convertis au Christianisme et de leurs descendants : faire semblant de croire au Christ pour ensuite essayer de tuer Son Eglise, comme ils tentèrent à l’époque des faits en question de tuer Jésus en personne.
Dans l’Apocalypse, apparaît un autre passage également très significatif à ce sujet :Chapitre II,1. Ecris, toi l’Ange de l’Eglise d’Ephèse…
2.Je connais tes œuvres, ton travail et ta patience et que tu ne peux souffrir les méchants : tu as mis à l’épreuve ceux qui se disent apôtres sans l’être, et tu les as trouvés mensongers ».5)
C’est une allusion claire à la nécessité d’éprouver la sincérité de ceux qui se disent apôtres et au fait qu’il résulte de ces examens que beaucoup sont faux et menteurs. Les Saintes Ecritures nous montrent que Notre-Seigneur Jésus-Christ et ses disciples, non seulement connaissaient le problème des faux convertis et des faux apôtres (les Evêques sont considérés comme les successeurs des Apôtres), mais qu’ils nous lancèrent expressément ce cri d’alarme afin de nous mettre en garde contre eux. Si Notre-Seigneur et les Apôtres avaient voulu éviter cette question pour éviter le scandale, comme beaucoup de peureux aujourd’hui nous y incitent, ils n’auraient pas consigné ausi expressément ce danger, non plus qu’ils n’auraient fait aussi clairement référence à des faits aussi tragiques que la trahison de Judas Iscariote, l’un des douze choisis.
Qui plus est, si le Christ avait cru qu’il fût fâcheux de démasquer publiquement ces faux apôtres, si nombreux dans le clergé du XX eme siècle, Il aurait pu étant Dieu éviter que le responsable de la plus grande trahison ne fût précisément l’un des douze Apôtres. S’il le permit ainsi, et s’il le démasqua ensuite publiquement en faisant consigner cette suprême trahison dans les Evangiles pour l’enseignement de tous les chrétiens jusqu’à la consommation des siècles, ce fut donc pour une raison bien spéciale.
Ce fait indique que Notre-Seigneur Jésus-Christ, tout comme les Apôtres, considérait comme un moindre mal de démasquer à temps les traîtres pour éviter qu’ils ne continuent plus longtemps à causer un mal mortel à l’Eglise, et qu’il est donc bien pire de les couvrir par crainte du scandale en leur permettant ainsi de poursuivre leur œuvre de destruction de l’Eglise et de conquête de ceux qui ont placé en elle leur foi et leur confiance. C’est ce qui explique pourquoi la Sainte Eglise, toutes les fois qu’il y eut un Evêque ou un Cardinal hérétique ou schismatique ou un faux Pape (Antipape), considéra indispensable de le démasquer publiquement, pour éviter qu’il poursuive (son œuvre impie) et pour arracher les fidèles au désastre.
Un clerc qui faciliterait dans son pays le triomphe du Communisme, mettant ainsi la Sainte Eglise et le reste du clergé en péril de mort, doit faire immédiatement l’objet d’une accusation auprès du Saint Siège, transmise, non pas par un seul canal, mais par plusieurs au cas où l’un échouerait, afin que le danger étant ainsi connu, il soit privé des moyens de continuer à causer le mal. Il est monstrueux de penser que la confiance déposée par les nations dans le clergé soit utilisée par les juifs pour conduire les peuples en question à leur perte.
Si cela avait été pratiqué à temps, la catastrophe de Cuba aurait été empêchée, et l’Eglise, le clergé et le peuple cubain n’auraient pas été précipités dans le gouffre insondable où ils se trouvent désormais, car ce fut l’œuvre pernicieuse et traîtresse de nombreux clercs en faveur de Fidel Castro qui fut le facteur décisif de son triomphe en empêchant la majorité du clergé cubain de s’opposer à lui, un clergé qui, de bonne foi, sans se rendre compte de l’imposture, poussa ainsi un peuple entier au suicide, un peuple qui précisément avait mis sa foi dans ses pasteurs d’âmes ! Nous voulons signaler cette circonstance de la manière la plus claire, pour que tous se rendent comptent de la gravité du problème, sachant que le clergé membre de la cinquième colonne juive essaie de pousser au Communisme les autres Etats Catholiques, comme l’Espagne, le Portugal, le Paraguay, le Guatemala, etc., en utilisant comme moyens les plus subtiles impostures, et en couvrant leur activité d’un zèle aussi hypocrite que faux, faisant semblant de défendre la Religion que dans le secret de leur cœur ils veulent détruire.
Il faut donc que ces traîtres soient rapidement démasqués publiquement pour neutraliser leur action et empêcher ainsi que leur travail destructeur n’ouvre les portes à un triomphe maçonnique ou communiste. Si ceux qui ont la possibilité d’intervenir gardent le silence par crainte ou par indolence, ils sont alors d’une certaine manière tout autant responsables de la catastrophe qui surviendra que les clercs de la cinquième colonne eux-mêmes.
Saint Paul, à une certaine occasion avant de partir pour Jérusalem, convoqua à Ephèse les Evêques et les prêtres de l’Eglise et leur dit ce que nous rapporte un passage des Actes des Apôtres dans le Nouveau Testament:
Chapitre XX. 18. Eux vinrent à lui, et une fois tous rassemblés, il leur dit : Vous savez comment depuis le premier jour où j’ai mis le pied en Asie je me suis comporté tout le temps que j’étais avec vous.
19. Servant le Seigneur en toute humilité et dans les larmes et les épreuves qui me vinrent des machinations des juifs…
28. Veillez donc sur vous-mêmes et sur le troupeau que le Saint-Esprit vous a confié comme Evêque, pour gouverner l’Eglise de Dieu qu’Il a conquise par Son Sang.
29. Quant à moi, je sais qu’après mon départ s’introduiront chez vous des loups ravisseurs qui n’épargneront pas le troupeau.
30. Et que, même parmi vous, s’élèveront des hommes qui proclameront des doctrines perverses, essayant d’entraîner des disciples derrière eux.
31. C’est pourquoi, veillez,et souvenez-vous que pendant trois ans je n’ai cessé nuit et jour d’exhorter en pleurant chacun d’entre vous. 6)
Saint Paul jugea donc indispensable de faire ouvrir les yeux aux Evêques, en les prévenant que s’introduiraient chez eux des loups ravisseurs qui n’épargneraient pas leur troupeau, et que, parmi les Evêques eux-mêmes, se lèveraient certains qui proclameraient des messages pervers pour entraîner des disciples derrière eux. Cette prophétie de Saint Paul s’est accomplie à travers les siècles au pied de la lettre, y compris de nos jours où elle prend une tragique actualité. Et il faut aussi noter que Saint Paul s’exprimait sous l’inspiration Divine, et que Dieu ne peut Se tromper quand Il prédit l’avenir. Il est aussi intéressant de remarquer que cet Apôtre et martyr de l’Eglise, loin de vouloir cacher cette tragédie de crainte du scandale, voulut en prévenir tous les intéressés, en recommandant à tous les Evêques présents d’être constamment en alerte à ce sujet et de la garder en mémoire (par ces mots « Veillez » et « gardez en mémoire »), cette mémoire qui, pour avoir fait défaut à tant de chrétiens, a rendu possible les victoires de la Synagogue de Satan et de sa révolution communiste.
Il faut noter encore que si les Apôtres avaient considéré imprudent ou dangereux de parler des loups et des traîtres qui surgiraient du sein même de l’Episcopat, ils n’auraient pas fait figurer ce passage dans le livre biblique des Actes des Apôtres. Mais puisqu’au contraire ils l’ont fait figurer ici, c’est la démonstration que, loin de considérer comme scandaleux ou imprudent de faire connaître ce fait, ils pensèrent qu’il était indispensable de le maintenir et de le divulguer jusqu’à la consommation des siècles, pour que la Sainte Eglise et les chrétiens fussent perpétuellement en alerte contre ce danger interne, danger souvent bien plus destructeur et plus mortel que celui présenté par les ennemis du dehors.
Comme nous le démontrerons tout au cours de ce livre, les dangers les plus graves pour la Chrétienté provinrent de ces loups dont la prophétie de Saint Paul parle si clairement, qui, en liaison avec le Judaïsme et ses hérésies et révolutions destructrices, ont facilité le triomphe de la cause judaïque. Toutes les fois que la Sainte Eglise fut à même de menotter et d’arrêter ces loups à temps, elle put vaincre la Synagogue de Satan, mais celle-ci commença à remporter des victoires de plus en plus marquantes à partir du XVIème siècle, lorsque fut supprimée dans une bonne partie de l’Europe la vigilance de l’Inquisition Pontificale qui s’était exercée constamment jusque là sur les rangs du clergé et de l’Episcopat, et qui se fit écraser sans pitié lorsque ces loups couverts de peaux de brebis s’infiltrèrent dans ses rangs.
De même dans les Empires espagnol et portugais, l’activité judaïque commença d’enregistrer des succès décisifs quand les Inquisitions d’Etat existantes furent paralysées à la fin du XVIIIème siècle dans les deux empires, car alors les loups à peau de brebis au sein du clergé purent librement faciliter en premier lieu les triomphes de la judéo-maçonnerie, puis ensuite ceux des judéo-communistes, qui heureusement sont demeurés jusqu’ici de proportions relativement réduites, mais qui deviendraient de jour en jour plus nombreux si l’on permettait à ces loups infiltrés dans le haut clergé d’utiliser les forces de l’Eglise pour écraser ses authentiques défenseurs et les patriotes qui défendent leur nation en luttant contre le Communisme, la Maçonnerie et le Judaïsme.
Saint Paul, dans son Epître aux Galates, mentionne clairement l’œuvre de cette cinquième colonne lorsqu’il dit au chapitre II : 1. Puis au bout de quatorze ans, je montai de nouveau à Jérusalem avec Barnabé, en emmenant aussi Tite avec moi…
3. Mais je n’exigeai même pas de Tite qui m’accompagnait et qui était gentil qu’il se fît circoncire,
4. en dépit des faux frères qui s’étaient glissés parmi nous pour épier la liberté que nous avons en Jésus-Christ et nous réduire de nouveau en esclavage,
5. et auxquels nous ne cédâmes pas un instant, cela afin de sauvegarder parmi vous la vérité de l’Evangile.7)
Une allusion très claire aux faux frères, c’est à dire aux faux chrétiens qui prétendent nous assujettir à la servitude (juive) en dénaturant la vraie doctrine du Christ et de l’Evangile, sujétion à laquelle Saint Paul et ses disciples ne tolérèrent jamais de se soumettre.
Dans son Epître à Tite également, le même responsable de l’Eglise fait aussi allusion à ces beaux parleurs et ces imposteurs principalement juifs qui firent tant de mal à l’Eglise, en disant expressément : Chapitre I, 10. Car il y a beaucoup d’insoumis, de vains discoureurs, de trompeurs, surtout ceux qui sont de la circoncision. 8).
Aux siècles suivants, les faits montrèrent que les faux convertis du Judaïsme et leurs descendants émirent les plus audacieuses impostures et furent des semeurs de désobéissance et d’anarchie dans la société chrétienne, et qu’ils furent les plus audacieux charlatans et « vains discoureurs », comme le dit Saint Paul, qui,dans sa IIème Epître aux Corinthiens, fait clairement voir les faux semblants que prendront dans l’avenir ces faux apôtres, lorsqu’il écrit textuellement : Chapitre XI. 12.Ce que je fais, je continuerai de le faire, afin d’enlever toute occasion à ceux qui cherchent l’opportunité de se faire appeler (apôtres) comme nous pour en faire étalage.
13. Parce que ces faux apôtres sont des imposteurs qui se déguisent en Apôtres du Christ.
14. Et il n’y a rien d’étrange à cela, puisque Satan lui-même se transfigure en ange de lumière.
15. Rien d’extraordinaire donc que ses ministres se transfigurent en ministres de la justice. Mais leur fin sera selon leurs œuvres. 9)
Dans ce passage du Nouveau Testament, Saint Paul nous dépeint prophétiquement et sous l’inspiration Divine quelques unes des caractérisiques essentielles des clercs de la cinquième colonne au service de la Synagogue de Satan, les faux apôtres d’aujourd’hui, puisque selon la Sainte Eglise les Evêques sont appelés les successeurs des Apôtres.
Ces responsables religieux, tout en étant des agents secrets mais efficaces du Communisme, de la Maçonnerie et du Judaïsme, essaient tout comme Satan de se transfigurer en vrais anges de lumière et de prendre les apparences de ministres de la justice, mais il ne faut pas en juger par ce qu’ils disent, mais par leurs œuvres, leurs efficaces complicités avec l’ennemi. Alors, ces paroles prophétiques de Saint Paul méritent bien d’être prises en compte, quand il les accuse au verset 12 « qu’ils font étalage de faire comme eux, les véritables Apôtres « .
Il est curieux en effet que ceux qui se vantent le plus de leur haute responsabilité dans le clergé sont ceux qui collaborent avec le Communisme, la Maçonnerie ou le Judaïsme, parce qu’ils ont besoin de leur autorité ecclésiastique pour écraser ceux qui défendent leur patrie ou la Sainte Eglise contre ces sectes. A ces derniers, ces faux apôtres ordonnent en privé en tant que Prélats de cesser leur défense, pourtant si justifiée. Ils se prévalent ainsi de leur autorité Episcopale, l’employant à favoriser le triomphe du Communisme et des puissances occultes qui le dirigent et le développent. Mais si, malgré un tel emploi sacrilège de l’autorité Episcopale, ces défenseurs du Catholicisme et de la patrie persistent à lutter, ils les accusent de rébellion à l’autorité ecclésiastique, de rébellion à la hiérarchie de l’Eglise, pour que les fidèles dès lors leur refusent leur appui et que l’œuvre de défense échoue, faisant ainsi usage à grande échelle de cet étalage de leur apparence d’Apôtres dont parle Saint Paul, et cela de la manière la plus préjudiciable à notre Sainte Religion.
Pour finir, nous citerons encore une fois le Nouveau Testament, avec la IIème Epître de Saint Pierre, le premier Souverain Pontife de l’Eglise, qui au chapitre II de cette Epître déclare :
1.Il y eut aussi de faux prophètes parmi le peuple, tout comme il y aura parmi vous de faux docteurs, qui lanceront des sectes de perdition et qui renieront ce même Seigneur qui les a rachetés, attirant sur eux-mêmes une prompte ruine.
2. Et nombreux sont ceux qui suivront leurs débauches, faisant blasphémer la voie de la vérité.
3. Et par cupidté, au moyen de feints discours, ils vous livreront, eux dont la condamnation ne saurait longtemps tarder et dont la perdition ne dort pas.10).
Nous allons voir au cours des chapitres suivants comment s’est accomplie cette prédiction du premier Vicaire du Christ sur la terre. Mais il est utile de faire remarquer que les Papes et les Conciles de l’Eglise appliquèrent ces paroles aux juifs qui se convertirent et à leurs enfants qui, ayant reçu les eaux du baptême, pratiquaient ensuite les rites judaïques, ce qu’évoque Saint Pierre dans un autre chapitre de la même Epître, où il dit :
Chapitre II, 21. En effet il eut mieux valu pour eux de ne pas avoir connu la voie de la justice, que de se détourner après l’avoir connue de la sainte règle qui leur fut donnée.
22. Il leur est arrivé alors ce que dit le proverbe véridique : « Le chien est retourné à son vomissement » (Proverbes XVI) 11) et « la truie lavée va se revautrer dans la fange ».
Nous rappelons ce texte parce que de nombreux juifs ont critiqué la dureté des termes employés par divers Conciles de la Sainte Eglise contre ceux qui, ayant été lavés de leurs péchés par les eaux du baptême, retournaient « aux vomissements du Judaïsme ». Il est donc juste de remarquer que ces Saints Synodes n’ont rien fait d’autre que de reprendre les paroles mêmes de Saint Pierre citant les versets Bibliques.
Par les passages du Nouveau Testament que nous avons cités, on peut donc affirmer en toute certitude qu’aussi bien le Christ Notre-Seigneur que les Apôtres doutaient de la sincérité des conversions des juifs, et que, se rendant parfaitement compte de ce que feraient les faux convertis et les faux Apôtres qui s’élèveraient, ils prévinrent les fidèles contre ce péril mortel, pour qu’ils puissent s’en défendre.
3) Bible, Evangile selon Saint Jean, chap. II, versets 23 et 24.
4) Bible, Evangile selon Saint Jean, chap. VIII, versets 31 à 59.
5) Apocalypse de Saint Jean, chap. II, versets 1 et 2.
6) Bible : Actes des Apôtres, chap. XX, versets 18 à 20 et 28 à 31.
7) Bible, Epître de Saint Paul aux Galates, chap. II, versets 1, 3 4 et 5.
8) Bible, Epître de Saint Paul à Tite, chap. I, verset 10
9) Bible, II eme Epître de Saint Paul aux Colossiens, chap. XI, versets 12 à 15.
10) Bible, IIeme Epître de Saint Pierre, chap. II, versets 1 à 3.
6.D.5 - A l’occasion de la fête de la Sainte Famille : sortie d’un petit livret pour réussir une famille chrétienne
En fondant son Eglise, le Christ a tenu compte de l’aspect emminemment social de l’homme. C’est pourquoi il a institué deux sacrements à caractère social : le mariage et le sacerdoce.
On ne reçoit pas ces sacrements d’abord pour son bien propre, mais pour le bien de la société.
Le sacrement de mariage est ordonné à la propagation du Corps mystique du Christ, à la multiplication des adorateurs de la Sainte Trinité. La famille est la cellule de base de la société chrétienne, qui a pour mission de coopérer à la formation de la cité catholique du Ciel.
Le prêtre a, quant à lui, la mission de conduire tous les hommes à leur destinée éternelle. La messe est au coeur de sa mission : par elle, il rend à Dieu, avec la participation des fidèles, un culte digne de lui, et il répand sur le peuple fidèle, les grâces de salut et de sanctification dont il a besoin.
Par sa prédication et ses conseils spirituels, il éclaire les âmes de la lumière de Dieu. Par les sacrements, il donne la vie divine en abondance aux fidèles. Par son autorité, il unit les fidèles autour de l’unique Sauveur du monde.
Depuis plus de quarante ans, toutes les forces du mal se sont associées pour corrompre et détruire la société chrétienne de fond en comble. Et, pour cela, elles se sont attaquées au sacerdoce et à la famille chrétienne.
Le prêtre a perdu sa raison d’être, sa vocation spécifique. Dés lors, la foi et l’esprit chrétien disparaissent et les âmes se perdent.
La famille, depuis mai 68, a perdu ses traditions, ses références chrétiennes dans la vie conjugale comme dans l’éducation. C’est pourquoi les divorces ou séparation se multiplient, les enfants se laissent imprégner par l’esprit libéral et sensuel dans lequel ils sont plongés.
Que faire ? Que proposer pour redresser la situation ?
Former de saints prêtres et de saintes familles ! C’est ce que Mgr Lefebvre a parfaitement compris et c’est pour quoi il a fondé la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X.
Ce fascicule n’a d’autre ambition que de développer quelques principes essentiels pour voous aider à réussir votre famille dans le contexte qui est le nôtre.
C’est un devoir strict que chaque foyer doit faire sien : former une famille unie et vertueuse qui donne de bons fruits devant Dieu et devant les hommes.
Une famille chrétienne réussie, c’est une famille dans laquelle le bon Dieu peut se choisir de bonnes vocations. Il faut avoir souvent cette pensée à l’esprit, et cela depuis la tendre enfance jusqu’à la maturité des âmes qui vous sont confiées.
J’ai tenu à vous présenter des aspects très concrets de la vie familiale, car bien souvent c’est plus efficace que le rappel de principes généraux.
C’est donc un document à lire et à relire régulièrement pour bien vous imprégner du véritable esprit chrétien.
Tout est important !
Dès que l’on est entré dans les liens du mariage, on doit se sanctifier en tant qu’époux à travers la vie commune et les lois de ce sacrement.
N’hésitez pas à offrir ce fascicule à vos amis, à des jeunes mariés et même à des fiancés. Chacun doit regarder souvent l’idéal vers lequel il veut tendre.
Comme vous le constaterez, les chapitres sont inégaux. C’est parce que j’ai voulu insister sur les vertus familiales et la vie spirituelle des époux. Cependant les aspects humains de la vie familiale ne sont pas négligés. La grâce se greffe sur la nature !
Que la Très Sainte Vierge et saint Joseph répandent en abondance lumières et grâces sur les lecteurs de ce livret.
Abbé Alain Delagneau
6.D.6 - QJSIOJC Says: Your comment is awaiting moderation. January 14, 2009 at 10:07 am
Nous ferons court !
Ce membre de la ’secte* FSSPX*’, l’abbé Alain Delagneau, ne manque pas d’air ! eux, fossoyeurs, entre autres, de plusieurs mariages !
Ce prêtre, cloaque d’impureté (cf. ND de La Salette), dit “C’est pourquoi il [le Christ]a institué deux sacrements à caractère social : le MARIAGE et le sacerdoce.” Faux !, voyez toute notre étude, et plus particulièrement :
1) tout le chapitre : 4, Le Mariage, définition, célébration, règles et usage.
2) 8.F.3.c Un petit retour sur : le Sacrement de Mariage.
Si ce pauvre prêtre est vraiment honnête et veut nous contredire, nous l’attendons et sommes prêts au débats sur nos très très graves accusations toutes vérifiables, prouvables !, comme nous le proposons depuis longtemps déjà :
3) : 7.F.9.a Où, nous devons plus particulièrement parler des prêtres de la Trahition.
Ce pauvre prêtre, peut utilise le canal de ce site si il le veut, et si Les Intransigeants le veulent bien, et nous répondrons par ce même canal.
Il peut aussi utiliser notre site…
Par contre, nous nous réservons le droit ‘d’appeler’ comme témoin tout prêtre de cette secte ou consœurs, et ce jusqu’au 4 évêques ! Cette condition n’est pas négociable ! L’abbé Alain Delagneau aura le même droit !
Ainsi, tout un chacun pourra vérifier les arguments et juger de la tenue du débat. Si nous devions être confondus, nous nous engageons formellement à faire amende honorable sur tous nos ‘errements’ par le même canal !
Nous ne pouvons pas être plus honnête !
QJSIOJC
* recherchez ce(s) terme(s) dans toute notre étude…
1Ce document existe en PDF ici : Télécharger nos PDFs
2Deuxième épître de saint Paul aux Corinthiens ~ Chapitre 6, 4-8. Nouveau Testament que vous trouverez ici : Livres & sources.
11Première épître de saint Jean ~ Chapitre 4, 5. Nouveau Testament que vous trouverez ici : Livres & sources.
12Évangile selon saint Jean ~ Chapitre 15, 18-19. Idem ci-dessus.
13Math. 5, 37. Nouveau Testament page Livres & sources
14Genèse 3,16. Nouveau Testament - Traduction catholique de Fillion », que vous trouverez en cette page : Livres & sources.
15Le livre de la Genèse – Gn ~ Chapitre 3,13. Ancien Testament que vous trouverez ici : Livres & sources,
28Première épître de saint Jean ~ Chapitre 4, 5. Nouveau Testament que vous trouverez ici : Livres & sources.
29Évangile selon saint Jean ~ Chapitre 15, 19. Idem ci-dessus
30Première épître de saint Jean ~ Chapitre 2, 15-16. Idem ci-dessus.
* NDT : Cette lettre, qu’analyse l’abbé Chabauty dans son livre, il l’indiquait d’après un ouvrage du XVIIème siècle de l’abbé Bouis : "La Royale Couronne d’Arles" qui l’avait tirée des archives d’une abbaye de Provence. Mais il signalait aussi deux lettres quasi-identiques figurant dans un ouvrage espagnol plus ancien : "La Silva Curiosa" deJulian de Medrano publié en 1583 à Paris, lettres qui ont fait l’objet d’une étude par la Revue des Etudes Juives, n° 1 de Juillet 1880 et n°2 d’Octobre, dans un article de M. Morel Fatio. La lettre du Prince des Juifs, dont de nombreuses copies auraient circulé en Espagne, semble donc bien selon cet auteur avoir été une circulaire envoyée par cette autorité aux communautés juives du Bassin méditerranéen. L’original en était en espagnol, langue véhiculaire des juifs autour de la Méditerranée, même de ceux de Constantinople, qui remontaient peut-être à ceux chassés d’Espagne par les Wisigoths.
37Cité par Mgr L. Meurin S. J., Archevêque de Port Louis in "Philosophie de la Maçonnerie. ", édition espagnole, Madrid, 1957, pp. 222 à 224.