Les erreurs et instabilités de l’hébergeur Blogger (Google) :

Liens internes (menus et notes maintenant inopérants sur certaines pages ; sélectionnez le point à atteindre, et recherchez la cible... Patience… ! Pour atteindre les notes (vous pouvez faire copie de la page) cherchez : ♣

Perte d’une page par Blogger, message « Désolé, la page que vous recherchez dans ce blog n'existe pas. », recherchez le titre avec lien valide ici : Nos divers documents. Si nous ne l’avons pas encore détecté nous en faire part ici orfaep@gmail.com, merci.

dimanche 13 janvier 2008

Contacts et liens

Pour joindre les responsables du site voici quelques adresses :

Pour toute question, demande ou offre d’aide, avis, etc. :

Propriétaire du groupe (QJSIOJC)

Pour tout ce qui touche à la gestion :

Support technique

5 commentaires:

  1. merci pour le soutien que vous apportez a notre frère enfin Dieu merci il y a des gens qui on du bon sens sa remonte le moral merci de la part de toute ma famille je n ai pas de compte googole j utilise celui de ma soeur cherifa
    HAMIDA

    RépondreSupprimer
  2. Monsieur Hamida, (compte Chérifa)

    Vous nous remerciez sans faire le lien vers ce qui vous a touché !

    D’après ce que vous nous dites, nous pensons qu’il s’agit de l’affaire Akim Seba (page : Akim Seba, harcelé pour avoir récupéré, comme de Droit, Ses propres enfants !), nous trompons-nous ?

    Si c’est bien d’Akim Seba qu’il s’agit, vous êtes donc son Frère et Chérifa sa sœur !, aidez-le le plus que vous le pouvez !

    Nous désirons en savoir plus, mais faites bien attention à ne point donner de localisation ou de renseignement permettant de localise Akim Seba !

    Il paraît d’après un certain Guillaume que la Gendarmerie surveille notre site ! Pauvre Gendarmerie descendue bien bas !, Elle fut inventée pour protéger le peuple, mais maintenant qu’Elle est au service de l’occupant, le Gouvernement illégal, elle oppresse le peuple !
    Mais à force de lire nos écrits, la Grâce divine faisant, ces pauvres Hommes peuvent se convertir, Eux qui ont le plus haut taux de suicide et de divorce en leurs rangs ! Tout est grâce, oui bien !
    Si vous voulez nous répondre faites-le en la page sus-nommée : Akim Seba, harcelé... Là, nous pourrons mieux vous répondre !, et qu’Akim Seba reçoive notre total soutien !, et l’assurance de nos ardentes prières pour Lui et tous les siens, et tous ceux qui Le soutiennent !

    Que le Bon Dieu vous bénisse tous !

    Pour la Vérité,
    QJSIOJC

    RépondreSupprimer
  3. Attention ! Il n’est plus possible de mettre des commentaires directement, pour un déposer un, veuillez suivre la procédure visible en cette page : « Marge à suivre pour déposer des commentaires », ou cliquez sur le lien visible dans le menu : « Dépôt de commentaire... » – Merci pour votre compréhension !...

    Adresse de cette page :
    http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2010/07/marge-suivre-pour-deposer-des.html

    RépondreSupprimer
  4. Si Michel B. (Paris) ayant écrit au Journal Rivarol (Sélection du n°2966 du 17 septembre 2010) lit ces lignes, nous Lui proposons d’entrer en contact avec nous (via les commentaires), nous pouvons l’aider...

    Quelle détresse..., nous prierons pour Lui...

    S’Il préfère prendre contact avec nous via notre adresse visible ci-dessus (QJSIOJC@gmail.com), nous Lui garantissons une discrétion totale...

    Voici son message :

    .../...

    RépondreSupprimer
  5. .../...


    MON ENFANT AVORTÉ HANTE MES NUITS
    Les controverses théoriques, voire théologiques, sur l’avortement n’ont rien à voir avec le vécu de la chose. Il y a quelques années, ma compagne et moi ayant décidé de nous séparer à l’amiable, nos caractères étant trop dissemblables, j’avais rencontré une jeune femme qui m’aimait et avec qui j’avais décidé de refaire ma vie en légitime mariage ; mais — terrible faute de psychologie — j’eus la faiblesse de passer deux semaines de dernières vacances avec la première pour lui faire mes adieux. Quand je revins, l’autre, dans un brusque accès de jalousie, était allée se faire avorter de l’enfant de moi qu’elle commençait à porter. Ensuite, voyant mon accablement et mon dégoût, elle alla aussitôt se faire faire un nouvel enfant par un voyou de passage. Il n’était évidemment plus question pour moi, malgré mon amour pour elle, d’aller vivre avec celle qui avait tué mon enfant, remplacé par celui du premier venu.
    Depuis ce jour, mon enfant disparu dont je ne sais même pas quel était le sexe hante mes jours et mes nuits. Après cela, les discussions sur le “droit de la femme” me font l’effet d’une brûlure. Et le Conseil d’Etat a jugé que même un mari n’a pas le doit d’empêcher sa femme d’avorter de l’enfant de lui qu’elle porte. Et on appelle ça un pays civilisé! Je ne suis pas sûr que Dieu existe, mais je pense qu’il y a un enfer pour Simone Veil.

    Source visible qu’une semaine (renouvellement hebdomadaire, mais permanente en achetant le journal) : http://www.rivarol.com/courrier.html)

    RépondreSupprimer

N’étant pas membre de ce site, vous pouvez tout de même déposer un commentaire qu’un membre agréera et publiera ; pour ce, veuillez lire la procédure à suivre à l’adresse : http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2010/07/marge-suivre-pour-deposer-des.html