Les erreurs et instabilités de l’hébergeur Blogger (Google) :

Liens internes (menus et notes maintenant inopérants sur certaines pages ; sélectionnez le point à atteindre, et recherchez la cible... Patience… ! Pour atteindre les notes (vous pouvez faire copie de la page) cherchez : ♣

Perte d’une page par Blogger, message « Désolé, la page que vous recherchez dans ce blog n'existe pas. », recherchez le titre avec lien valide ici : Nos divers documents. Si nous ne l’avons pas encore détecté nous en faire part ici orfaep@gmail.com, merci.

jeudi 31 juillet 2008

DP-06D2, Certes, elle doit plier, mais maintenant où tout est renversé, que faire ?

6.D.2 - Certes, elle doit plier, mais maintenant que faire ?
Du : 21.07.2008, existe1 en PDF ici : ND. Actualisé : lun. 12 déc. 2011, 17.10.
Cette nouvelle a été offerte aux Chefs de Famille ‘Les Intransigeants’ sous le nom : Certes, elle doit plier, mais maintenant où tout est renversé, que faire ?
Certes, elle doit plier, mais maintenant où tout est renversé, que faire ?
Nous, ici, et c’est ce que devrait penser quiconque, c’est la Famille qui nous intéresse car que d’Elle tout découle ! ; et donc tous les problèmes de ce pauvre monde, découlent des ‘problèmes’ de la Famille. Commençons par restaurer le Famille et immanquablement tout le reste se résoudra forcément, et comme par ‘enchantement’, ou plutôt comme par miracle !
Analysons un ‘drame conjugal’ dû à la ‘violence’ de l’Homme il va sans dire !, parmi une très longue litanie qui s’allonge, et s’allongera de plus en plus vite, lisons :
6.D.2.a - Un énième ‘fait divers’, un Époux tue son épouse, puis se suicide :
Etupes (Doubs) : Drame de la séparation
Un homme s’est suicidé vendredi à Etupes (Doubs) après avoir abattu sa femme qui, voulant divorcer, s’était présentée au domicile conjugal pour récupérer ses affaires et discuter de la garde de leurs trois enfants, a-t-on appris de source judiciaire.
Les enfants, deux fillettes âgées de 10 et 12 ans et un garçon de 7 ans, sont indemnes et ont été pris en charge par la famille du meurtrier, a précisé le parquet de Montbéliard.
L’homme, un ouvrier de 42 ans, a tué sa femme, âgée de 30 ans, au rez-de-chaussée de la maison qu’ils venaient de faire construire dans un quartier pavillonnaire d’Etupes, une commune de l’agglomération de Montbéliard.
Il est ensuite monté à l’étage avant de retourner son fusil de chasse contre lui, selon les premiers éléments de l’enquête.
La veille, il s’était présenté à la gendarmerie pour signaler le départ de sa compagne. L’avocate de cette dernière a précisé à l’AFP qu’elle avait l’intention de demander le divorce. Selon des voisins, le couple et ses enfants étaient arrivés il y a moins d’un an à Etupes.2
6.D.2.b - Le Mariage relève du Droit naturel !
Le Mariage, en son Sacrement (Sacrement de Mariage catholique particulièrement), en soit n’a rien à voir avec une culture particulière ou une religion particulière ; Il est religieux, de Droit divin : le Droit naturel !
Ne regardons donc pas le nom du ‘coupable’ que nous nommerons A. S., ne regardons pas non plus la religion ou la culture à laquelle ce Chef de Famille pourrait appartenir. Ne regardons que le Droit naturel qui doit régir chacun ici-bas, et qui est inscrit en notre Conscience par le Seigneur Dieu même.
6.D.2.c - L’origine du drame, la trahison de l’épouse.
La séparation-divorce est interdite, impossible ! en effet, physiquement et dans le sens le plus exacte possible, les époux ne font qu’une seule et même personne, qu’une seule et même chair !, renfermant donc ainsi deux Âmes.
Et même si des prêtres parmi les plus ‘sûrs’, de fait parmi les plus dangereux, corrompus, ceux de la Trahition, vous disent que l’on peut se séparer, c’est uniquement parce qu’ils font partie de la cohorte des prêtres corrompus, ces cloaques d’impureté3, tout couverts de vêtements de brebis, et qui ont des paroles de serpent4, et qui osent contredire sciemment Notre-Seigneur Jésus-Christ qui a dit : Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare point5 !
Regardons bien ce drame, comme tous les drames de ce genre du reste, ce n’est pas d’une séparation qu’il s’agit, mais d’une fuite, d’un abandon, d’une trahison ! Pourquoi ?
Quoi qu’impossible et interdite dans le Mariage, pour une séparation il faut être d’accord ! Ainsi, deux associés d’entreprise peuvent se séparer en rompant le contrat les liant, et ensuite se partager la caisse.
Mais si l’un des associés tire sa révérence ‘à la cloche de bois’ et part avec tout ou une partie de la caisse, l’on appelle pas cela une séparation ! mais bien trahison doublée d’un vol !
Donc, si une femme fuit, en emportant toujours tous les biens du reste, enfants compris, elle ne se sépare pas, mais fuit, trahit ! Donc, ne dites plus jamais ‘ils se sont séparés’, mais dites la Vérité sans peur : elle a trahi son Époux et a emporté les enfants et la caisse !
Nous n’insisterons jamais assez en rappelant encore une fois que c’est toujours la femme qui fuit et demande de tronçonner cette même chair en deux ! Les statistiques les plus ‘favorables’ à la femme disent bien : 80/20 ! Faîtes honnêtement, Vous-mêmes, un tour d’horizon, regardez autour de Vous ou dans les ‘média’, et Vous constaterez même un chiffre bien supérieur à 80% d’initiatives féminines !
La réponse épidermique, irréfléchie, que vont avancer certaines personnes, et certainement ultra-majoritairement des femmes, c’est que : bien sûr ce sont les femmes qui le demandent car c’est elles qui sont victimes des ‘violences conjugales’ !
6.D.2.d - Où l’art de s’enferrer ! où le serpent se mord la queue…
Comment se fait-il que les femmes soient victimes de ‘violences’ compte-tenu qu’elles égaleraient l’Homme ? Nous attendons toujours, ici, quelqu’un qui nous apporterait ne serait-ce qu’un début de réponse !
Il faut une bonne fois pour toutes choisir :
Soit elles égalent l’Homme et donc il n’y a pas plus de violences faites aux femmes (sous-entendu venant des Hommes) que de violences de la femme faites à l’Homme ; ou,
Soit il y a violence faites aux femmes (sous entendu venant des Hommes) alors, c’est qu’elles sont inférieures à l’Homme !
De plus, si elles égalent l’Homme :
Comment se fait-il qu’il a fallu plus de 6’000 ans (pour les ‘croyants’ en Dieu) ou plus de x (et là il n’y en a pas un qui soit d’accord avec l’autre !) millions d’années (pour les essentiellement négationnistes !) pour s’en rendre compte ? Et subsidiairement comment, égalant l’Homme, se sont-elles trouvées en position d’infériorité, soit ‘asservies’ par les Hommes ?
Comment se fait-il que dans un monde ‘éclairé’ qui vit maintenant dans le ‘soucis’ de ‘respecter’ ‘dame nature’ (toujours le même féminisme, la même inversion des valeurs) l’on ne veuille pas que la femelle soit soumise quand il s’agit de l’humain, mais que l’on est admiratif lorsque l’on voit le Lion sou-mettre sa femelle par un bon coup de patte lorsqu’elle est indisciplinée, lorsqu’elle la ramène ?
Comment se fait-il aussi que dans ce règne animal, comme pour l’humain, le Mâle est toujours plus beau, plus fort, plus grand, plus autonome, plus décidé, plus capable de s’orienter, de juger, etc. que la femelle ? Plus capable nous disions…, c’est ce qui fait dire à un personnage dans le tout début du film Hatari avec John Wayne, alors qu’ils poursuivent en Jeep un rhinocéros pour le capturer : à son allure c’est sûrement une femelle, elle ne sait pas très bien où aller, elle tourne en rond !, textuel ! Et c’est pour cela que le Bon Dieu donna à la femme une Tête, un Chef : son Époux !
Comment se fait-il que depuis que la femme est ‘libérée’ de la ‘tyrannie’ de son Époux, elle est comme jamais au grand jamais aussi asservie que maintenant : dévêtues sur les affiches ; dans les films comme en tous lieux du reste ; sur les trottoirs et commerçable dans des réseaux de ‘traite des blanches’ ; une pauvre gamine livrée à des pervers ; ou seule dans un appartement vide de bonheur paisible mais plein d’orgies sexuelles ; etc. ? Uniquement parce qu’elle est ‘libérée’. Uniquement parce qu’elle s’est révoltée et a perdu ainsi la tête, sa Tête, son Chef, son Époux, et qu’alors elle ne peut que divaguer, errer lamentablement ! en effet la femme est incapable de se gouverner, de s’orienter, tout comme la rhinocère !
Et toute cette désolation, ‘uniquement’ parce qu’elle n’est plus capable (ne veut plus) d’accepter le Gouvernement d’un Père, puis d’un Époux que Dieu voulu lui donner dans Son infinie Bonté !
6.D.2.e - Revenons maintenant à ce qu’a fait A. S.
Ce pauvre Homme a abattu6 Sa femme puis s’est suicidé. Si vous ouvrez les oreilles ou les yeux, les (dés)informations ne disent que cela, et de plus en plus, drame familial dans le cadre d’un divorce :
Le Mari a abattu sa femme qui voulait le quitter ;
Le Mari est rentré dans le commissariat qui a reçu la plainte (!) de l’épouse et a fait feu, blessant…
Le Mari a abattu les épouses de ses fils (instrumentés contre le Père), puis plus loin Sa femme, puis a tenté de se suicider.
Le Mari a tiré sur l’assistante sociale qui ‘suivait’ (manipulait) son épouse.
Le mari a abattu Sa femme et Ses enfants puis a mis le feu à la maison avant d’en ‘finir’ (de fait juste avant que la Vraie Vie ne commence !)
etc., etc., etc. !
Et cela n’ira qu’en empirant, fatalement !
Relisons, parmi tant d’autres, cette parole avouant sans honte le crime incroyable, le véritable crime, celui qui génère ledit crime des Maris :
De plus en plus de femmes se font battre !… Elles se font battre parce qu’elles résistent… Elles résistent parce qu’elles savent que nous les soutenons7 !
Par compassion, s’Il l’aimait,
Il devait la discipliner !
Un Homme sait, car c’est inscrit ‘dans ses gènes’ qu’ils disent, nous, nous dirons dans sa Conscience, que sa femme doit Lui être soumise, et que le cas échéant : Il est Droit, Il en a donc le Devoir, de l’obliger à se sou-mettre :
S’il devait compatir à sa femme, il devait la discipliner, puisqu’elle était son inférieure, car l’homme est le chef de la femme.8
Maintenant, car ‘ils’, ‘eux’, veulent briser la Famille9 selon le mot plein de haine d’André Gide (?) : Famille, je vous hais !, ils viennent empêcher les Époux de régner comme de Droit. De fait c’est une guerre totale qui est livrée par les ennemis de la Famille, et donc de toutes les sociétés (État et Église, etc.), et qui trouve bien trop souvent ses sapeurs dans nos propres rangs : et en premier Nos épouses ‘libérées’ !
Ce geste de A. S. est évidemment un geste de désespéré, inutile pour Lui comme pour la cause de Sa Famille, de la Famille. Mais de fait qui en est responsable ? Eux, nos ‘Maîtres’ et les femmes qui sapent nos Familles.
Ils détruisent tout, et en premier la base de la société, la première des sociétés, la société par excellence : la Famille.
Ils ont inventé le ‘devoir d’ingérence’ pour les pays : Irak, Iran, et autres ; mais déjà avant, leur frénésie d’ingérence s’est abattue sur la Famille. Ils veulent partout : l’ordre par le chaos ! Ordo ab chao !
Pour finir, qui est responsable, car ‘eux’ ne pourraient rien sans son aide irremplaçable : c’est elle, celle qui regarde ailleurs que sur son Époux, l’épouse qui répète le cri de son gourou en chef, Lucifer : non serviam, mon Époux !
6.D.2.f - Il est une chose dont A. S. est bien condamnable…
A. S. s’est lourdement trompé de cible, et c’est ce que nous disions en premier en cette étude10 :
Oui, le temps n’est plus du tout à la romance, mais à la réaction ; il faut absolument remettre les pendules à l’heure ! Les codes étant brouillés, il faut rétablir la Vérité. Notre Salut à nous les Hommes, et donc à Nos épouses et Nos enfants, de Notre Famille, est à ce prix !
Reconquête !,
cessons la langue de bois !
Pour A. S., ce n’est pas Son épouse (tant qu’elle n’est pas passée à l’ennemi en livrant son Époux à la gendarmerie puis en le traînant devant les tribunaux) qui est Son ennemi, mais ‘eux’ !, et c’est ‘eux’ qui devaient être pourfendus et c’est Nous, autres Chefs, qui devions nous armer pour venir à Son secours.
Votre Mariage n’est pas touché que vous croyez bêtement ; alors, dites-vous, ceci ne vous concerne pas ! Déjà, quelle lâcheté, quelle manque de charité, de solidarité !, faites bien attention : un jour alors que l’atmosphère était tendue depuis longtemps à cause de l’insoumission continuelle de Votre épouse (excitée par ‘sa’ Famille, par l’extérieur, et par des prêtres dans certains milieux de la Trahition), vous recevrez des baisers enflammés, elle vous honorera même comme rarement, le lendemain vous partirez tout rasséréné pensant que la partie est gagnée, et lorsque vous reviendrez de votre travail, plus personne, plus d’épouse ni d’enfants, elle aura tout volé !
C’est exactement et toujours le même scénario que nous entendons ici, tel celui-ci : avec moins de deux ans de Mariage et un 2ème tout nouveau-né !, chez des ‘vrais’ catholiques (?), de la Trahition ! Plusieurs jours après vous serez convoqué au tribunal pour divorce (ou ‘séparation’, ne boudons pas une petite hypocrisie), et les ‘raisons’ seront immanquablement : viol sur votre épouse11, attouchements sur vos enfants, violences physiques et psychologiques sur elle et les enfants, et nous en passons et des meilleures !
Seul, ou que deux ou trois Chefs, nous ne pouvons rien !, il en existe bien quelques autres, et même de très très nombreux dès que cela se saura, alors, faites connaître l’Œuvre de la Restauration des Familles par l’Autorité, de l’Époux, du Père.
Nous ne connaissons aucune œuvre qui agisse pour la Famille en allant tout à fait au fond du raisonnement, sans aucune langue de bois, sans concession, sans peur, et ayant comme objectif d’agir effectivement et concrètement pour restaurer la Famille. Œuvre qui irait courir au secours d’un autre Chef en détresse, et ce quoi qu’Il ‘aurait’ fait !
Refusons l’émotion, tenons-nous aux principes ! oui, et ceci est écrit (à la Saint Ignace de Loyola, le 31 juillet 2008) après que nous ayons pris connaissance de l’intérêt qu’a porté le site ‘Les Intransigeants12 à notre œuvre, ne transigeons pas avec la Loi naturelle qui régie la Famille depuis Adam. Soyons Intransigeant quant à la Puissance du Chef de Famille, seul Roy et Prêtre en sa Maison, donc seul Législateur et Bras séculier, seul Directeur spirituel de Celle-ci !
Nous devons courir au secours du Chef, sans considération d’origine ethnique ou religieuse, car il s’agit du Droit naturel, mais ce sans toutefois cacher, bien au contraire, son étendard de catholique, disons-Lui que nous venons au Nom de Notre-Seigneur Jésus-Christ !
Et ainsi par exemple, si nous aidions un musulman à sauver ou défendre Son foyer, nous en ferions forcément une Âme touchée ! Un chrétien doit être un bon samaritain, et pas seulement si le Chef roué de coups et laissé pour mort sur le bord du chemin vers la Vie a répondu favorablement à la question de sa filiation à l’Église catholique !, le reste suivra forcément !
De ne pas aider un Chef de Famille (enseignement, aide effective, réconfort, etc.) est une transgression à la Loi naturelle, à la Charité chrétienne, soyons intransigeants, comme les Vendéens, les Cristeros !
S’agissant d’une croisade, il faut un Fédérateur, un Chef des Chefs de Famille ! Organisons-nous, Chefs de Famille, pour la sauvegarde de Nos Maisons !
Reconquête !
un Chef des Chefs de Famille !
N’attendons pas : Reconquête !, il faut investir un Chef des Chefs de Familles !
6.D.2.g - Revenons au cas d’A. S.
L’épouse d’A. S. n’était pas Son ennemi, ni Ses enfants du reste, tant qu’ils étaient sous sa protection. Et c’est pour les empêcher de divaguer, dans ce monde affolé, où la femme est la plus ‘folle’, que le Concile de Trente confirmait (et non l’autorisait !, en effet, Il ne peut, ce Concile, et ce comme l’Église ou quiconque d’autre, ‛autoriser’, n’ayant aucune compétence ou pouvoir en la chose, en le Sacrement Mariage, mais uniquement constater cette puissance de l’Époux-Père) le Droit et donc le Devoir du Chef de Famille en disant : Enfin il doit régler sa famille, corriger et former les mœurs de tous ceux qui la composent, et contenir chacun dans son devoir.13
Et c’est pour l’empêcher de fuir, afin évidemment de trahir, que le cas échéant l’Époux a non pas le ‘droit14’, mais le Devoir, découlant de son Droit, de la corriger de main de Maître car l’Époux doit contenir chacun dans son devoir :
Saint Bernard : S’il devait compatir à sa femme, il devait la discipliner, puisqu’elle était son inférieure, car l’homme est le chef de la femme. Or il devait à Dieu obéissance et soumission.15
Saint Alphonse de Liguori : […] « Comment, disent-ils, je ne puis pas châtier ma femme lorsqu’elle se conduit mal ? - Vous le pouvez sans doute, mais seulement lorsqu’il y a un motif grave ; et particulièrement lorsque c’est un motif qui tient à la décence, et lorsque, après avoir été plusieurs fois avertie, votre femme ne s’est pas corrigée ; seulement alors vous pouvez la châtier ; mais il ne vous est pas permis de battre une femme pour le motif le plus frivole, comme, par exemple, pour une invective ou pour une désobéissance sur un objet de peu d’importance.…/…16
Sachant que le Chef est seul Législateur et Bras séculier de Sa Maison :
1. Il devait évidemment corriger de main de Maître son épouse comme toute notre étude le montre bien…
2. Défendre sa pauvrette d’épouse des sirènes extérieures en la coupant de toute mauvaise influence, quitte, la contre-attaque étant la meilleure des défenses, à charger et détruire les ennemis de Sa Maison.
La faute de ce pauvre Époux a donc été de ne pas connaître son Droit et donc de ne connaître son Devoir que dans un brouillard, confusément, instinctivement, les codes étant brouillés !, et ainsi, n’agissant que dans la colère non gouvernée par la Raison, car il existe une sainte colère : d’avoir non pas battu son épouse comme Il le devait, mais de l’avoir dans un geste de désespoir : abattu (et comme souvent les enfants aussi).
6.D.2.h - Reprenons l’origine de cette nouvelle : Certes, elle doit plier, mais maintenant où tout est renversé, que faire ?
Que faire ?, oui nous sommes descendus tellement bas que la cause semble humainement perdue, sauf que de mésestimer la Toute-Puissance de Dieu et Sa soif de Justice que Saint Paul nous rappelle ainsi : Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés ; mais laissez agir la colère de Dieu ; car il est écrit : « A moi la vengeance ; c’est moi qui rétribuerai, dit le Seigneur. »
Chefs de Famille dans la mesure du possible et même héroïquement maintenant, soutenez-Vous, encouragez-Vous mutuellement, ne condamnez pas Celui qui gouverne Son épouse avec les moyens qu’Il estime nécessaires : conseil ordre réprimande menace punition !, au contraire, félicitez-Le !
La Justice de Dieu ne nous demande pas de réussir (obligation de résultat), Elle ne nous demande que de mettre tout en œuvre pour réussir !, selon le mot de Sainte Jeanne d’Arc : Vous combattrez et Dieu vous donnera la victoire !
3(Re)Voyez ND : DP-09, Les Prêtres de l’Église catholique ; point DP-9.C.13, ±1846 - La Très-Sainte Vierge Marie à La Salette.
4(Re)Voyez ND : DP-07, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (I) ; point DP-7.B.6, Prenez garde à ces paroles de serpent, dit Pie XII à la femme.
5(Re)Voyez ND : DP-10, Les épreuves, tribulations et afflictions, l’Espérance (I) ; point DP-10.B, Non non, je ne divorce pas, je me sépare ! ; et DP-10.C, L’Église catholique et ladite séparation matrimoniale…
6(Re)Voyez ND : DP-03, Le Mariage, son origine, sa Mission divine ; point DP-3.C.4.d, Mais, il existe bien des maris ‘violents’…
Et voici un bon mot que Patrick Gofman a eu en parlant de Bernard Cantat, ‘mari’ violent et de son meurtre de Marie Trintignant : On t’a dit de la battre, Ducon, pas de l’abattre ! (Voir son pamphlet « Bats ta femme tous les jours »).
7Présidente de la commission à la condition de la femme, attachée au ministère de l’intérieur sur Europe I début mars (2001 ?) vers 19.05.
(Re)Voyez ND : DP-03, Le Mariage, son origine, sa Mission divine ; point DP-3.B.10.d, Lisons comment ce damné de Lucifer s’y prend :
8« Sermon Toussaint – 1153 – St Bernard », réf. page 673.
9Il suffit d’écouter les blablabla de Sarkozy lors de la visite d’Obama en France, le 25 juillet 2008 :
« L’Afghanistan est une guerre que nous ne pouvons pas nous permettre de perdre », a déclaré Barack Obama, estimant qu’il faudrait « au moins deux brigades américaines supplémentaires » même s’il « comprend que cela soit très difficile politiquement en France et en Europe ». « La décision d’envoyer des hommes pour que le Moyen-âge ne revienne pas est stratégique », a renchéri Nicolas Sarkozy, en parlant des talibans ? après les remerciements de Barack Obama pour ces renforts.
De fait, et peut-on nous aider à trouver la citation exacte, ce que Sarkozy disait était plus ou moins ceci : nous allons mettre la pâté aux talibans qui veulent imposer leur loi à leurs femmes, nous sommes sortis du moyen-âge et nous ferons tout pour ne pas y retourner !
10(Re)Voyez ND : DP-01, Présentation de cette étude. ; point DP-1.C.1.g, Le temps n’est plus à la romance, mais à la ré-action, à la re-conquête ! :
11Impossible !, sauf pour ce monde de fous. Car en effet son corps Vous appartient, comme Vous ‘appartenez’ à Votre épouse, et que de plus se refuser est un péché mortel, et c’est un crime encore bien plus grand pour l’épouse ! Ne dit-on pas du reste : le devoir conjugal ! (Re)Voyez ND : DP-3.B.10.c, Avertissement à ceux qui n’ont pas encore été touchés, croient-Ils…, et DP-4.H.5, 3ème fin - peut-on refuser l’acte conjugal ?
12http ://intransigeants.wordpress.com/ (ce site a été supprimé par WordPress depuis le 7 mars 2011, voyez : Fermeture définitive du blog les Intransigeants « La Question ...)
13« Concile de Trente - 1545 - Le Mariage », réf. page 673
14Comme les enfants qui répliquent insolemment ‘j’ai le droit !’, ils n’ont, nous avons plus que cela à la bouche, ‘j’ai le droit’ ! Non nous n’avons pas le ‘droit’, d’avorter par ex., mais le Devoir de faire ce qui est Droit ! Et ce qui est Droit pour la femme c’est d’être soumise en toutes choses [à son Époux], et ce qui est Droit pour l’Époux c’est de contenir chacun dans son devoir !
15« Sermon Toussaint – 1153 – St Bernard », réf. page 673.
16« Instruction au peuple - 1787 - Saint Alphonse de Liguori », réf. page 673.

2 commentaires:

  1. Nous donnons ensuite certains commentaires qui furent déposés sur l’ancien site ‘Les Intransigeants’ (première censure, maintenant, ce jour Ils en sont à la troisième !) lorsqu’Ils firent une reprise de cette page sous le nom : « Reconquête de la Famille, maintenant ! »

    Adr. : http://intransigeants.wordpress.com/2008/08/01/reconquete-de-la-famille-maintenant/

    -----------------------------------------------
    Robert - August 1, 2008 at 12:07 pm

    Splendide!!!
    Un bon conseil : ne quittez pas la fac avant au moins une bonne dizaine d’années!

    -----------------------------------------------
    El Cristero - August 1, 2008 at 12:28 pm

    Non, on pense à notre avenir, on aura une famille à s’occuper ;)

    RépondreSupprimer
  2. [ Note de l'ŒRFAEP, nous recopions ensuite un commentaire qui fut déposé sur le forum : Vanguard News Network Forum -- View Full Version : Le féminisme résumé en deux minutes (Adr. : http://vnnforum.com/archive/index.php/t-127053.html)]

    [ 'Alex revision' reprend un article de El Cristero de l'ancien site Les Intransigeants... Voici : ]

    alex revision April 29th, 2011, 01:39 PM

    Maris, remettez vos femmes à leur place !


    Nos amis du blog restaurationdelafamille (http://restaurationdelafamille.blogspot.com/) viennent d’ajouter un nouveau texte à leur étude sur les rapports de dominations au sein d’une famille. Etant donné qu’ils n’y sont pas allés de main morte et que cette nouvelle publication va totalement à contre-courant de l’idéologie dominante, c’est non sans plaisir que nous publions quelques extraits !

    Si vous êtes une militante féministe convaincue, merci d’éviter de lire les lignes qui vont suivre, vous risquez de faire un infar … Quant aux machos, ça va vous plaire ! [.../ lire la suite sur le forum précité.]

    RépondreSupprimer

N’étant pas membre de ce site, vous pouvez tout de même déposer un commentaire qu’un membre agréera et publiera ; pour ce, veuillez lire la procédure à suivre à l’adresse : http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2010/07/marge-suivre-pour-deposer-des.html