Les erreurs et instabilités de l’hébergeur Blogger (Google) :

Liens internes (menus et notes maintenant inopérants sur certaines pages ; sélectionnez le point à atteindre, et recherchez la cible... Patience… ! Pour atteindre les notes (vous pouvez faire copie de la page) cherchez : ♣

Perte d’une page par Blogger, message « Désolé, la page que vous recherchez dans ce blog n'existe pas. », recherchez le titre avec lien valide ici : Nos divers documents. Si nous ne l’avons pas encore détecté nous en faire part ici orfaep@gmail.com, merci.

mercredi 1 juillet 2009

CN-2009-16, Retraites & escroquerie au sujet d’un taux de fécondité…

Retraites & escroquerie au sujet d’un taux de fécondité…

Du : 01.07.2009, existe1 en PDF ici : ND. Actualisé : sam. 5 mars 2011, 16.34.

En la Fête du Précieux Sang de N. S.,
le mercredi 1er juillet 2009.

Depuis déjà fort longtemps, et frénétiquement en dernier, l’on nous bassine avec le : qui paiera nos retraites ?

Et d’une encore, que nous allons démolir :
l’escroquerie autour du taux de fécondité !

Retraites et taux de fécondité.

Vous tapez ‘retraites et taux de fécondité’ dans Google, et ce n’est que cela ; vous ouvrez vos ‘médias’, et ce n’est que cela ; vous parlez autour de vous de ce sujet, et ce n’est que cela ! ; vous entendez : Il n’y a pas assez d’enfants pour payer nos retraites ; et, cela c’est de la faute au taux de fécondité !

Premier mensonge : c’est n’est pas le ‘taux’, mais le Semeur qui est coupable !

Mais, enfin, qui ‘fabrique’, engendre, et c’est vraiment le cas de le dire, ce taux de fécondité ?, et où avez-vous vu par exemple que l’on peut gagner son pain sans s’investir dans un travail ?

Impossible !, sauf évidemment pour les parasites !, mais d’eux normalement on s’en débarrasse !

Deuxième mensonge : ce n’est par femme, mais par Homme qu’il faut compter !

Première escroquerie : ce n’est pas un taux de fécondité par femme qu’il faut entendre, mais par Homme (revoyez toute notre étude) !

En effet, en principe ce n’est pas la terre qui est responsable de son ensemencement* [Lisez-moi], la terre étant essentiellement passive*, en attente de son ensemencement* ; le responsable est bel et bien celui qui devait préparer cette terre puis l’ensemencer* !

En effet, la terre existe, elle est là, elle attend !, et ainsi elle est : ou soit infertilisée2 ; ou soit criminellement jachérée3 ; ou même pire, stérilisée !

Quel devrait être le nombre d’enfants par Homme ?

Notre raisonnement suivant ne s’applique qu’aux Hommes en âge de se marier, soit pour simplifier de 30 à 50, soit 20 ans d’activité reproductrice.

Nous devons aussi exclure de notre raisonnement, considérant toutefois ce nombre comme fort négligeable, les Hommes en âge de se marier mais vivant chastement (sauf trahison) :

  • hors le Mariage : prêtres, religieux, etc. → vœu de chasteté définitif, ou parfois provisoire ;

  • dans le Mariage : époux → vœu de chasteté4 pouvant être relevé par l’un ou l’autre des époux.

Nous considérons donc, que tous les autres Hommes, soit 90% des Hommes, sèment leur semence, et que cette semence est ‘forcément’ efficiente en soi.

Nous considérons aussi que toutes les femmes ensemencées peuvent avoir honnêtement au moins un enfant tous les trois ans (gestation + allaitement bien prolongé), et ce sur une ‘carrière’ allant pour le moins de 20 à 40 ans soit 20 ans aussi.

Nous considérons donc que la ‘carrière’ d’ensemencement de l’Homme et la ‘carrière’ de fécondité de la femme correspondent : 20 ans chacun !

Ainsi donc, sur ces 20 ans, la ‘cadence’ de reproduction dépend quant-à la femme, de ces fameux 3 années vues précédemment ; ce cadencement doit donc nous donner au minimum : 20 ans / 3 ans = 7 enfants ! Il n’y a rien à faire, c’est ainsi !

Il convient toutefois de retrancher ceux qui vivent chastement (hors ou en Mariage), et nous avions parlé de 10%, ce qui doit nous donner, tous Hommes confondus : 7 enfants par foyer – (10% arrondis) 1 enfant = soit 6 enfants par Homme !

Retranchons encore 1 enfant pour mort accidentelle, soit 6 – 1 = 5 enfants par Homme !

Ainsi donc, à la grosse brosse, le taux de fécondité par Homme devrait être de 5 enfants dans un couple ; ou soit comme ils disent malicieusement, voulant de toutes les façons tout féminiser pour tout détruire : 5 enfants/femme !

Hors, que nous dit-on partout ?, le taux de fécondité serait par Homme (traduction pour les émasculés : par femme) et en Europe de5 1.24 à 1.88 enfant !, arrondissons à 2.

D’où vient ce différentiel, ce déficit d’enfants ?

Mais où sont donc passés ces 3 enfants ou plus ?, en effet, 5 enfants devant exister moins 2 enfants obtenus, ceci donne un déficit de 3 enfants, d’où l’absence de ces fameuses retraites !

Sachant pertinemment que tout Ensemenceur ne peut le faire qu’en une femme, ce différentiel d’enfants par Homme, entre un chiffre attendu et un chiffre obtenu vient :

  • d’Époux criminels ne voulant pas ensemencer leurs épouses, pratiquant donc diversement l’onanisme : étreinte réservée, méthode de températures, etc. ; ou

  • d’Époux criminels autorisant ou poussant leurs épouses à assassiner leur fruit : contraceptions diverses et variées, avortement, etc. ; ou,

  • d’Hommes perdus jetant leur semence dans les immondices : sodomites, etc.

Or, l’on ne récoltera que ce que l’on aura semé !

Le moissonneur, espérant être nourri par le grain escompté, ne récoltera que ce qu’il aura effectivement ensemencé au printemps ou au début de l’été !

Ainsi donc, il est juste que le retraité ne récolte que proportionnellement à ce qu’il a ensemencé au printemps et au début de l’été de sa vie ! Il ne peut être nourri (pension de retraite) que par le travail produit par les fruits qu’il aura engendrés !

Il est juste que le pécheur soit puni par là où il a péché, il est donc juste qu’il meurt de faim, n’ayant en temps voulu ensemencer efficacement !, c’est ce qui arriva du reste à la cigale :

La Cigale, ayant chanté
Tout l’Été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la Bise fut venue.
Pas un seul petit morceau
De mouche ou de vermisseau.
Elle alla crier famine
Chez la Fourmi sa voisine,
La priant de lui prêter
Quelque grain pour subsister
Jusqu’à la saison nouvelle…6

C’est justice que ces Ensemenceurs n’ayant point ensemencé ne puissent moissonner !

Combien de Pères ne se sont pas entendu dire cyniquement, les voyant au milieu de la couronne qu’Ils ont donnée à porter à Leurs épouses, soit une très nombreuse et belle ribambelle : C’est bien, vous travaillez pour ma retraite !

Que non, perverses cigales, crevez donc, Nous moissonnerons seuls ce que seuls Nous avons semé !

Ou, si vous l’entendez mieux ainsi, en prenant le langage très recherché du Grand-Mètre Élyséen : Casse-toi pauv’con, et travaille plus pour la retraite que tu n’auras jamais !

Sauf, sauf !, car à tout péché miséricorde, si, Homme trompé, Vous vouliez vraiment du fond de Votre cœur Vous amender, sachez qu’alors Vous pouvez en confessant fort haut Vos erreurs, en témoignant, trouver le pardon et le réconfort dans les Bras de la divine Miséricorde, Votre Père éternel !

Aux petits malins qui vont se pointer avec la tarte à la crème appelée ‘surpopulation’ !

À ces petits malins, nous leur disons : notre réponse-réfutation est là, dans le chapitre : Croissez et multipliez-vous, et remplissez la terre*., et contexte.

Vous le trouverez, dans :

(Re)Voyez ND : DP-04, Le Mariage, définition, célébration, règles et usage… ; point DP-4H3a, Croissez et multipliez-vous, et remplissez la terre.

4Nous avions écrit dans la version précédente : vœu de chasteté forcément provisoire et pouvant être relevé par l’un ou l’autre des époux. Or, il existe bien un exemple où le vœu de chasteté dans le Mariage ne fut pas ‘forcément provisoire’, celui de Saint Joseph et de la Vierge Marie. Que ces derniers nous pardonnent notre erreur due uniquement notre flamme. Ce vœu n’est ‘forcément provisoire’ que dans la mesure où l’un et l’autre des époux peut le relever. Si aucun ne le demande (Sts Joseph et Marie) ce vœu devient bien ‘définitif’. Une meilleure explication peut nous être donnée, elle est souhaitée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N’étant pas membre de ce site, vous pouvez tout de même déposer un commentaire qu’un membre agréera et publiera ; pour ce, veuillez lire la procédure à suivre à l’adresse : http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2010/07/marge-suivre-pour-deposer-des.html