Les erreurs et instabilités de l’hébergeur Blogger (Google) :

Liens internes (menus et notes maintenant inopérants sur certaines pages ; sélectionnez le point à atteindre, et recherchez la cible... Patience… ! Pour atteindre les notes (vous pouvez faire copie de la page) cherchez : ♣

Perte d’une page par Blogger, message « Désolé, la page que vous recherchez dans ce blog n'existe pas. », recherchez le titre avec lien valide ici : Nos divers documents. Si nous ne l’avons pas encore détecté nous en faire part ici orfaep@gmail.com, merci.

dimanche 27 juin 2010

LF-2010-01, Lettre à nos filles : accueil et vocation, conditions à leur acceptation

Du : 17.11.2010, existe1 en PDF ici : ND. Actualisé : dim. 1 sept. 2013, 08.41.
Table de la LF-2010-…
1 - Lettre à nos filles : accueil et vocation, conditions à leur acceptation
1.A - Nos filles, nos conditions d’accueil, d’acceptation…
1.A.1.a - Une réflexion qui date de plusieurs années
1.A.1.b - Pourquoi vous appeler, femmes, nos filles ?
1.A.1.c - Pourquoi ‘voiler’ l’Autorité dont vous devez dépendre ?
1.A.1.d - Un des buts, et non des moindres
1.A.1.e - Cette division, Lettres à nos filles, sera…
1.A.1.f - Votre unique interlocuteur désigné
1.A.1.g - Nos limitations à vos messages
1.A.1.h - Votre identité, votre identifiant
1.A.1.i - Concluons
1.A.1.j - P. S. :
1.A - Nos filles, nos conditions d’accueil, d’acceptation…
Votre exemple : la Très Sainte Vierge Marie.
Votre Fiat : Je suis la servante de mon Époux,
qu’il me soit fait selon Sa Parole…
Publié en le cinquième dimanche après la Pentecôte,
en la fête de Notre Dame du Perpétuel Secours,
le 27 juin 2010 !
Nos bien-aimées filles, en Notre Seigneur et Notre Dame,
1.A.1.a - Une réflexion qui date de plusieurs années
Depuis plusieurs années nous pensons ouvrir une division à ce site accessible à nos filles.
Nous avons prié le Très Saint-Esprit, nous avons consulté…
Cette division, nous allons l’appeler lettres à nos filles !
1.A.1.b - Pourquoi vous appeler, femmes, nos filles ?
Tout simplement, parce qu’avant d’être Nos épouses ou Nos sœurs, vous êtes Nos filles !
En effet, la femme fut d’abord engendrée par l’Homme, et pour Lui, et seulement ensuite vous êtes épousées ; nous développerons cela ensuite, chaque chose en son temps…
Ne craignez pas !, vous allez voir, nos filles, que cette ‘ouverture’ à vous n’est pas une reculade par rapport à nos principes découlant de la Loi de Notre Seigneur Dieu ; bien au contrainte comme vous le constaterez ensuite, c’est une grande progression !
Évidemment !, pas dans le sens que lui donne le Malicieux, soit ce que le monde appelle ‘être moderne’, mais dans le sens très chrétien du terme, soit un pas de plus vers plus de Vérité, plus de Charité !
1.A.1.c - Pourquoi ‘voiler’ l’Autorité dont vous devez dépendre ?
Dans toute l’étude que nous avons livrée à vos Hommes, Pères, Époux ou Frères, nous disons et redisons que de s’adresser aux femmes autres que celles de votre Maison, est le viol de l’Autorité dont Ils sont seuls détenteurs et sous Laquelle vous devriez être !
Pourquoi donc enfreignons-nous, semble-t-il, cette prescription ?
→ Force est de constater que notre interdit aux femmes n’est nullement respecté, il suffit de lire certains sites, pour voir comment elles se déchainent sur ce que nous disons, ce qui est la preuve qu’elles ont enfreint notre interdit.
→ Il est évident que devant le désarroi général et la démission totale de l’immense majorité des Chefs de Famille, de plus en plus de femmes sont devenues des ‘électrons libres’, des ‘électrons fous’, des femmes sans Tête ! Ainsi donc, elles ont déjà échappé à l’Autorité ! Par cette avance envers ces ‘perdues’, nous voulons tenter de les remettre sous Celle-ci !
1. Soit vous avez été perverties, et nous voulons vous donner une chance de vous convertir.
2. Soit vous êtes dans le désarroi et cherchez honnêtement à vous en sortir, voulant confusément revenir vers cette Autorité, alors nous voulons vous motiver et vous encourager.
3. Soit vous avez un Époux, Maître et Seigneur, qui a totalement capitulé, et vous cherchez des conseils pour L’encourager à se remettre sur son Trône afin de pouvoir très légitimement vous prosterner devant Lui, amoureusement et respectueusement !
4. Soit vous êtes prêtes à trahir, vous croyant opprimées, battues ou que sait-on d’autre (votre non serviam) et vous cherchez confusément des encouragements pour ne point le faire, pour neutraliser le chant de flûteurs de fables, du Malicieux
5. Etc.
1.A.1.d - Un des buts, et non des moindres
Les femmes ont une mission, pouvons-nous dire, celle qui leur est soigneusement cachée entre de nombreuses autres, c’est d’être des révélatrices d’ Héros.
Combien de femmes furent l’origine caché d’actes de bravoure d’Hommes !, combien furent l’encouragement de l’Époux à ne point se déposséder de Sa couronne de Chef, de Roy en Sa Maison !, combien ne furent la raison de spectaculaires changements en leur Seigneur et Maître ?, etc.
À travers vos commentaires, nos filles, nous allons pulvériser les maliceries, les fables castratrices d’Hommes, telles :
→ que nous mépriserions ou haïrions les femmes, vous nos filles, en voulant vous maintenir par Charité à votre place.
→ que vous seriez nos esclaves alors que nous voulons pour vous la si grande dignité de servante, tel votre Mère du Ciel, la Très Sainte Vierge Marie qui a dit : Je suis la servante du Seigneur.
→ que si nous devions, bien tristement en tout premier pour Le corrigeur2, Père, Époux ou Frère, vous ramener à la discipline, nous serions des brutes, des archaïques, des médiévaux, des musulmans, etc. ; alors que nous ne ferions que compatir à vous, comme nous le rappelait à nous Hommes, Saint Bernard : S’il [l’Époux] devait compatir à sa femme, il devait la discipliner, puisqu’elle était son inférieure, car l’homme est le chef de la femme3.
→ Etc.
1.A.1.e - Cette division, Lettres à nos filles, sera…
Uniquement pour vous nos filles, mais très légitimement sous le regard et le contrôle de vos Hommes, les Hommes ; ainsi, Ils pourront vérifier que nous ne ferons que travailler effectivement à la Restauration de la Famille par l’Autorité !
En ces pages, vos pages, nos filles, les commentaires ne seront accessibles qu’à vous !, nous ne voulons pas de débats transversaux.
Il reste évidemment, aux Hommes, le Droit de commenter (sous nos réserves habituelles) entre-eux, ou avec nous, ce qui sera dit par vous ou par nous en cette rubrique, Lettres à nos filles, mais ceci sur les pages qui leur seront toujours strictement réservées, et que vous ne devez aucunement consulter.
Nos filles, tout l’ensemble de nos documents vous reste donc toujours strictement interdit comme auparavant (idem pour la possibilité de commenter), sauf les documents qui seront repris en la rubrique : Lettres à nos filles, ou Pages, partie femmes. ; et commençant ici : « Lettre à nos filles : ». Ce qui donnera pour la prochaine lettre : « Lettre à nos filles : Réponse à Isabelle » (lettre en projet).
1.A.1.f - Votre unique interlocuteur désigné
C’est QJSIOJC qui a été désigné comme votre unique interlocuteur ; sachez qu’Il s’appuiera sur des conseilles… Redoutable, mais belle responsabilité !
1.A.1.g - Nos limitations à vos messages
Avec vous, par Charité, nous devrons être très sévères, sachant ce qu’est la femme, pour ce :
→ Aucun message vicieusement contradictoire ne sera accepté.
→ Seuls les messages interrogateurs et honnêtes seront acceptés.
→ Aucun message méchant ou insultant, obscène, tant envers nous qu’envers vos consœurs ne sera accepté.
→ Seuls les interrogations, pour autant qu’elles soient extrêmement pudiques, même ‘difficiles à exprimer’ seront acceptées.
→ Aucune adresse transversale, vers les Hommes donc, ne sera acceptée.
→ Aucune demande de précision sur les textes réservés aux Hommes, ou discours sur ce qu’auraient dit les Hommes en leurs commentaires, ne sera accepté.
→ Etc. (cette liste, comme tout ce texte, sera adaptée selon l’expérience)
1.A.1.h - Votre identité, votre identifiant
Pour pouvoir déposer des messages (commentaires), demandes de précision, interrogations, etc., voici nos conseils ou exigence de présentation :
→ Vous devez nous certifier sur l’honneur être effectivement une femme de conception (les résultats de manipulations malicieuses sont évidemment refusées).
→ Cette certification doit être faite par un pseudo non équivoque comme Dominique par exemple, dans ce cas il doit être suivi de : (fille).
→ Vous pouvez comme cela se fait ailleurs, dire par exemple : « Aurélie P. de Rouen », ou « Jehanne de Domrémy ».
→ Nous refusons que vous exposiez en clair votre patronyme, les adresses quelconques seront refusées radicalement.
1.A.1.i - Concluons
Laissez-nous encore un peu de temps, et la suite va venir, à vous, nos filles, de nous faire part de vos très honnêtes attentes, interrogations…
Cette page sera dans son ensemble adaptée au fur et à mesure, vous en serez averties…
Nos filles, que le Bon Dieu bénisse Celui sous lequel vous devriez être, Lui et tous les Siens.
Pour la Vérité,
QJSIOJC
1.A.1.j - P. S. :
Toute dernière minute…
Nous venons de recevoir un message d’un certain Pierre, nous l’agréons bientôt ; mais ce message nous inspire une réflexion, car méchamment, et évidemment bêtement, il prend à partie Isabelle (Page : Les courriers…")
Sachez, nos filles, que jamais nous n’accepterons que ceux qui se prétendent Hommes, se moquent de vous, vous salissent ; et si nous devions laisser passer un tel message comme celui de Pierre, c’est uniquement pour mieux faire éclater la Vérité, mais cela en vous défendant, en protégeant radicalement votre honneur et votre pudeur jusqu’au bout !
Eh !, c’est eux, ce Pierre ou ce Louis, ces Roger et Julien, ce ‘Mâle qui a honte’, etc., qui disent que nous haïrions les femmes, que nous les mépriserions !!!, cocasse !, non !, pathétique !
3Renvoi réservé aux Hommes : (Re)Voyez ND : DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II)…; point DP-6C5, Saint Bernard : Adam n’a pas discipliné Ève, il ne l’aimait pas !

6 commentaires:

  1. Nous avons eu des tentatives d’intrusion de pervers en cette page réservée aux femmes, nous avons supprimé toutes les traces...

    RépondreSupprimer
  2. Nous avons décidé, afin de pouvoir lui répondre, sachant de plus que cette ‘section femme’ n’existait pas alors, de copier (nous laissons l’original à la page « Les courriers » où il fut déposé) en cette page le message d’Isabelle.
    Voici la copie conforme de ce message :
    ___________________________
    Isabelle a dit…

    Veillez, je vous prie, accepter de faire une entorse à votre règle stricte car je suis une femme. Mais contrairement à certains hommes, je ne viens pas vous critiquer, bien au contraire. Je viens vous bénir au nom du Seigneur que je sers depuis l'âge de vingt ans et qui a sauvé mon âme.
    Merci de bien vouloir accepter de publier mon commentaire.

    Je vous remercie du fond du coeur pour votre courage qui vous pousse, tel un vaillant guerrier à vous opposer avec virulence à l'abjection féministe qui ravage notre temps et hélas l'Eglise . Pour ma part, je suis chrétienne évangélique et je vois combien Satan pousse la femme à usurper la place de prédicateur au nom de l'"égalité".
    Je tiens à vous dire combien je suis écoeurée de voir la lâcheté de l'homme actuel qui tombe selon moi toujours plus dans le piège de la victimisation de la femme. Plus on la victimise, plus elle prend le dessus sur lui, plus elle prend le dessus et plus elle le rejette. C'est un cercle vicieux.
    Quand la femme domine l'homme, elle perd toute admiration et tout respect pour lui.
    En cherchant à remettre chaque sexe à sa place originelle et divine, vous nous redonnez à nous femmes une occasion d'admirer de nouveau l'homme.
    J'aimerais vous dire que c'est le coeur serré que je constate, par l'Esprit Saint et également ma sensiblité féminine, toutes les injustices qui sont faites à l'homme de nos jours. On lui retire ce qui est de lui, on le dépouille de son travail, de son honneur. Si vous saviez combien il est déstabilisant pour une femme de voir cela. Si vous saviez combien la femme est attirée par le statut social de l'homme, la blouse blanche, l'uniforme, le titre ...
    Mais qu'ai-je à faire de ce que les femmes soient médecins, ceci, cela ..En quoi est-ce attirant pour nous femmmes ? Or, j'ai la triste impression que la carrière des fils au sein des familles (je n'ose dire chrétiennes ) est sacrifiée au profit de celle, injustifiée des filles. Mais Dieu voit que la bête chétive est valorisée au détriment du mâle.
    Et tandis que des insensés se saignent toujours plus aux quatre veines pour assurer une carrière "de rêve" (séduction) aux filles, les garçons, eux, se retrouvent en situation d'échec scolaire, démotivés, précarisés, dévirilisés par le chomage, intérimaire, sous payés...et nous femmes, assistons, impuissantes, à cette humiliation qui prend sa source très tôt dans le dérèglement familial. Comment, dans de telles conditions, pourront-ils encore soutenir une famille, en être le chef ? C'est tellement humiliant
    Où allons-nous cher frère ? Selon vous, de telles injustices peuvent-elles encore perdurer ?

    Que Dieu vous bénisse et vous soutienne dans votre rétablissement de la vérité. Qu'il vous entoure de sa grâce comme d'un bouclier.
    Tous vos piteux adversaires sont vaincus au nom de Jésus-Christ. Ils m'inspirent autant de dégoût que cette société qui tue nos héros sous nos yeux.

    vendredi 25 juin 2010 02:12:00 HAEC

    RépondreSupprimer
  3. Isabelle,

    Vous avez été le déclencheur de cette ‘division femme’ en ce site, division qui était en gestation, maturation depuis un bon moment, pour cela soyez bénie !

    De cette amélioration, nous nous en sommes bien expliqués ci-dessus, comme annoncé.

    Isabelle, laissez nous encore un peu de temps, et vous allez avoir une lettre qui sera pour vous, très bientôt ; et en celle-ci, notamment, nous répondrons à la question que vous nous posiez :
    « Où allons-nous cher frère ? Selon vous, de telles injustices peuvent-elles encore perdurer ? »

    Isabelle, que le Bon Dieu bénisse toute la Maison dont vous dépendez...

    Pour la Vérité,
    QJSIOJC

    RépondreSupprimer
  4. Nous avons reçu un message qui par distraction a été mis sur une page ‘Hommes’, nous l’avons déplacé sur la page où cette personne voulait le déposer..., merci pour votre compréhension...
    Voici la copie conforme de ce message :

    ___________________________
    Isabelle a dit…

    Cher frère

    Comme je vous suis reconnaissante de m'avoir accepté parmi vous ! Je vous en remercie du fond du coeur au nom de notre Seigneur. Je suis tellement touchée de ce que vous avez pris ma défense contre cette méchanceté à mon égard.
    Comme je vous l'ai écrit ,vos détracteurs masculins m'inspirent un dégoût incommensurable. Je prie pour que ,à l'instar de Christ ,notre modèle ,vous soyez toujours en mesure de leur répondre selon la vérité en renversant leurs raisonnements fallacieux et indignes. Cher frère ,prenez les armes! Défendez-nous (comme nous avons besoin d'être défendues!) et défendez l'homme mâle ! Mettez-les à terre spirituellement!
    Gloire au Seigneur Tout-Puissant qui ferme la bouche des menteurs et qui honore celui qui dit tout ce qui est conforme à sa saine doctrine.
    ___________________________
    mardi 29 juin 2010 02:24:00 HAEC

    RépondreSupprimer
  5. En la Saints Pierre et Paul, Apôtres


    Isabelle,

    Comme annoncé, nous sommes entrain de vous répondre tellement particulièrement que nous allons vous adresser une ‘Lettre à nos filles’, et rassurez-vous, vous n’êtes pas en-dessous de la pile, mais en bonne place, tout au-dessus...

    Patientez quelque peu...

    Que Saints Pierre et Paul intercède pour vous en ce jour de leur fête...

    Isabelle, que le Bon Dieu bénisse toute la Maison dont vous dépendez...

    Pour la Vérité,
    QJSIOJC

    RépondreSupprimer
  6. Attention ! Il n’est plus possible de mettre des commentaires directement, pour un déposer un, veuillez suivre la procédure visible en cette page : « Marge à suivre pour déposer des commentaires », ou cliquez sur le lien visible dans le menu : « Dépôt de commentaire... » – Merci pour votre compréhension !...

    Adresse de cette page :
    http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2010/07/marge-suivre-pour-deposer-des.html

    RépondreSupprimer

N’étant pas membre de ce site, vous pouvez tout de même déposer un commentaire qu’un membre agréera et publiera ; pour ce, veuillez lire la procédure à suivre à l’adresse : http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2010/07/marge-suivre-pour-deposer-des.html