Les erreurs et instabilités de l’hébergeur Blogger (Google) :

Liens internes (menus et notes maintenant inopérants sur certaines pages ; sélectionnez le point à atteindre, et recherchez la cible... Patience… ! Pour atteindre les notes (vous pouvez faire copie de la page) cherchez : ♣

Perte d’une page par Blogger, message « Désolé, la page que vous recherchez dans ce blog n'existe pas. », recherchez le titre avec lien valide ici : Nos divers documents. Si nous ne l’avons pas encore détecté nous en faire part ici orfaep@gmail.com, merci.

mercredi 1 avril 2009

CN-2009-07, Le Salon Beige : Favoriser le Bien Commun au niveau local.

Le Salon Beige : Favoriser le Bien Commun au niveau local.

Du : 01.04.2009, existe1 en PDF ici : ND. Actualisé : sam. 5 mars 2011, 16.25.

Nous venons de lire ceci (30.03.2009) sur Le Salon Beige2 se faisant l’écho Civitas3 :

Dans un entretien accordé à Présent, Alain Escada, secrétaire général de l’Institut Civitas, présente "un projet de grande envergure" […] Nous lançons un appel à la reconquête du pouvoir local. C’est à l’échelon local qu’il nous faut commencer à œuvrer. En nous organisant de façon à influencer la vie culturelle, associative et politique des municipalités. Voilà un objectif qui, sans être démesuré, offre de nombreuses perspectives intéressantes, notamment dans les petites communes4.

Nous aurions pu mettre ce message en commentaire sur le site précité, mais un précédent message fut effacé au bout de quelques heures, bien qu’il ne comporta comme à notre habitude aucun propos injurieux ou déshonnête ! Voici donc notre réaction à cet article précité.

Bien ‘vrai’ Alain Escada !, encore faut-il aller jusqu’au bout du raisonnement pour être vraiment cohérent, crédible, il faut commencer par la Famille qui est bien le Bien Commun le plus basique et le plus local possible (pour la bonne compréhension voyez toute étude).

Pour faire la reconquête du pouvoir local, de cette Base de toutes les sociétés, la Famille, il faut restaurer Son Chef, l’Époux et Père, unique Base et raison d’être de Celle-ci !

La Reconquête de l’Autorité de ce Chef de Famille est bien un projet de grande envergure !, puisqu’à travers la restauration de ce Chef l’on restaura la Famille qui est un Échelon on ne peut plus local !, la Famille est bien la plus petite commune !

Puis du Chef de cette première commune, la communauté appelée Famille, on passera aisément à la première association des Chefs de Famille : les villages ; ou comme dit Alain Escada : les petites communes ; ce qui permettra, de contagions en contagions, d’atteindre l’État ! Oui, restaurer le Chef de Famille de façon à influencer la vie culturelle, associative et politique des municipalités !

Reconquête de l’Autorité la plus basique :
le Chef de Famille !

L’Institut Civitas a bien raison !, pour restaurer la société dans son ensemble, il faut commencer par la base, par ce qui est de fait le plus important ! Or papillonnant en chemin, Alain Escada oublia son objectif final, il s’arrêta à l’avant-avant-dernière étape : les petites communes !

Alain Escada, cessez d’être la tête dans les étoiles, sortez votre esprit du brouillard, la tête du sable, votre cerveau de la laveuse-conditionneuse ! et là, vous verrez qu’il reste encore deux Échelons à pratiquer : la Famille, puis le Chef de Famille !

Voyons cela :

  • La Base de toutes choses c’est la Parole de Notre Seigneur Jésus-Christ :

Et quiconque entend ces paroles que Je dis et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé, qui a bâti sa maison sur le sable5.

  • La Base de toutes sociétés, et plus particulièrement Église et État, c’est l’avant dernier Échelon :

La famille n’est pas seulement la plus ancienne des sociétés, elle est encore, dans un sens du moins, la plus importante. Et d’abord, elle est la base de toutes les autres, la base de l’État et de l’Église. En effet, qu’est-ce que l’État ? sinon la réunion d’un certain nombre de familles sous l’autorité d’un chef commun, pour la conservation et le développement de leur existence et de leur bien-être. L’Église elle-même, qu’est-ce autre chose ? que la réunion de toutes les familles chrétiennes sous l’autorité d’un Père commun, pour la conservation et le développement de leur vie spirituelle. Ainsi, ce que la racine est à l’arbre, la source au fleuve, la base à l’édifice, la famille l’est à l’État et à l’Église : des mains de la famille le premier reçoit ses citoyens, la seconde ses enfants.

Dans un sens plus intime encore et pour une raison plus profonde, la famille doit être appelée la plus importante des sociétés6.

Mais la Base de cette Base, la Famille avant-dernier Échelon, la réunion d’un Homme et d’une femme évidemment !, c’est le denier Échelon :

  • son Chef, l’Homme : Car l’homme n’a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l’homme ; et l’homme n’a pas été créé pour la femme, mais la femme pour l’homme7.

  • son Chef, l’Homme : Le centre de la famille est le père ; la mère est son associée, sa subordonnée ; les enfants sont la conséquence, et non le centre. La femme est pour son époux et non pour les enfants comme fin première [de la femme]8.

Ainsi la Base de base, l’Échelon de base, est non : les petites communes, mais : le Chef de Famille !, ce qui donne :

  • La communauté appelée État, posée sur →

  • Les communautés appelées provinces, posées sur →

  • Les communautés appelées cantons, posées sur →

  • Les communautés appelées villages, posées sur →

  • Les communautés appelées Familles, posées sur →

  • La Base la plus basique : les Chefs de famille, centre et unique raison d’être de Celles-ci !

Ainsi donc, pour conclure, nous répondons tout-à-fait favorablement à l’appel de l’Institut Civitas qui dit : Nous lançons un appel à la reconquête du pouvoir local.

Oui ! à la reconquête du pouvoir local, uniquement dans la Vérité, soit : les Chefs de Famille !

Comme promis !,
sans aucune langue de bois !

Et la première mesure symbolique de cette reconquête, devra être : évincer Jeanne Smits qui a co-recueillit cet appel !

Oui, sans complexe et en Vérité, soit de Droit divin, et gaillardement nous en convenons : bobonne présente non en ce journal Présent où elle pontifie, ce qui est révolte !, mais à sa place, soit rebridée9 aux fourneaux, comme : St Paul enseigne : « Que les femmes se taisent dans les assemblées » (I Cor. XIV, 34) et « Je ne permets point à la femme d’enseigner ni de dominer sur l’homme » (I Tim. II, 12).  parce que la femme doit être soumise à l’homme, comme on le lit dans la Genèse (Gen. 111, 16).  St Thomas ajoute : « les femmes qui ont reçu le don de sagesse et de science peuvent faire usage pour l’enseignement privé, mais non pour l’enseignement public » (ad.3)10.

5Mat. 7, 26.

6Idée générale de la Famille. -Son origine. -Son importance. -Ses caractères primitifs. « Histoire société domestique – 1844 – Mgr Gaume », Chapitre premier, réf. ici Livres & sources.

8(Re)Voyez ND : DP-05, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (I) ; point DP-5C1a, Voyons donc ce que ce prêtre disait, voici des notes prises par l’un de nous.

9Pour la bonne compréhension de ce mot bien pesé et bien mesuré, attendez un peu !, vous ne serez pas déçus à la lecture du prochain chapitre de notre étude devant paraître fin avril 2009.

10(Re)Voyez ND : Erreur : source de la référence non trouvée, La petite Sainte Thérèse, une femme !, docteur de l’Église… ; ou : La petite Sainte Thérèse, une femme !, docteur de l’Église….

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N’étant pas membre de ce site, vous pouvez tout de même déposer un commentaire qu’un membre agréera et publiera ; pour ce, veuillez lire la procédure à suivre à l’adresse : http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2010/07/marge-suivre-pour-deposer-des.html