Les erreurs et instabilités de l’hébergeur Blogger (Google) :

Liens internes (menus et notes maintenant inopérants sur certaines pages ; sélectionnez le point à atteindre, et recherchez la cible... Patience… ! Pour atteindre les notes (vous pouvez faire copie de la page) cherchez : ♣

Perte d’une page par Blogger, message « Désolé, la page que vous recherchez dans ce blog n'existe pas. », recherchez le titre avec lien valide ici : Nos divers documents. Si nous ne l’avons pas encore détecté nous en faire part ici orfaep@gmail.com, merci.

mercredi 10 septembre 2008

CN-2008-13, Royalement insensée, Marie-Ségolène la révoltée renverse tout de ses propres mains !

Royalement insensée, Marie-Ségolène la révoltée renverse tout de ses propres mains !

Du : 10.09.2008, existe1 en PDF ici : ND. Actualisé : sam. 5 mars 2011, 12.06.

Cette nouvelle que nous avons sous le coude depuis plus de deux ans doit servir d’extension à notre étude… (Re)Voyez, ND : DP-7C2a, Femme, Marie-Ségolène Royal pense penser !

Nous allons étudier des extraits d’un article paru dans Le Monde2 et voir comment une pauvresse détruit la Maison de son pauvre Père bien édifiant, Jacques Royal, en poussant ses frères et sœurs à la révolte, ainsi que sa mère qu’elle encourage à abandonner son Époux, puis en attaquant son Père en ‘justice’ !

Nous la voyons, véritable amazone3 incapable de servir un Époux et de construire un foyer, et après avoir batifolé avec un véritable poupon consort pas mais qu’on trahit allègrement : être avide de renverser la Maison France de ses propres mains4 !

En excluant quelques clichés méchants de cette endiablée de la plume, Raphaëlle Bacqué, cet article, à qui sait décoder ou lire à rebours, n’est de fait qu’une louange à Monsieur Jacques Royal, Père de Marie-Ségolène, voici (nos commentaires sont en bleue italique, les citations en rouge droit) :

Comme de Droit, le Père ayant éduqué sévèrement ses fils, veut que les filles, elles, soient éduquées moins sévèrement. Cependant, elles n’ont pas leur mot à dire, ce conformément à ce que dit Saint Paul. Catéchisme, musique et couture. On ne leur interdit pas d’avoir du caractère, mais elles sont d’abord destinées au mariage, qui est leur mission comme le dit Saint Paul : Néanmoins elle sera sauvé par la maternité5

La morale familiale est rigide , terme, rigide, à connotation péjorative, infamante comme intransigeante du reste ; alors que cet Homme, Jacques Royal, et c’est tout à son honneur, fait partie de ces honorables et rudes pères de famille à l’autorité absolue et incontestée, gardiens fidèles de leur gens (le groupe des familles parentes), totalement dévoués au service de la chose publique ; et à leurs côtés vous les avez vues, noblement soumises, ces matrones irréprochables, consacrées aux soins de leur maison6.

Fondée sur le sens de l’honneur et les commandements religieux, rien de plus légitime !

Le dimanche, les huit rejetons forment une belle chorale et entonnent des chants grégoriens, voilà ce qui leur donne de l’urticaire, des démangeaisons, et c’est justement pour cela qu’est haïe la Famille, et c’est pour cela que l’on pousse la femme à la révolte contre l’Autorité de son Époux : pour détruire de belles Familles chrétiennes !

Sur ce petit monde, Jacques Royal règne en autocrate, qu’Il est conformément à ce que voit notre étude, et notamment ceci : Il est revêtu de la double autorité du sacerdoce et de l’empire ; et, Il régnait parmi eux [son épouse et ses enfants] Souverainement : il y exerçait toutes les fonctions de la puissance publique et aussi de l’autorité sacerdotale7.

Sans jamais montrer la plus petite marque d’affection, comment le sait-elle ?, sait-elle ce qu’est la première des affections : celle de les avoir baptisé pour leurs permettre le Ciel !, et de les y conduire ! Le reste, n’est-ce pas un viol de Sa Maison, de l’intimité ? Qu’est-elle cette femme pour juger ainsi un Homme, qui plus est Époux et Père !

Il peut se montrer charmant à l’extérieur, il est d’une dureté implacable pour les siens. Raphaëlle Bacqué dit donc que Jacques Royal serait double : une attitude à l’extérieur et une autre à l’intérieur. Mais…, de rentrer de regarder à l’intérieur de la Maison de Jacques Royal est un viol de celle-ci8 ; et si un des membres de cette Famille l’y a fait rentrer, il y a adultère ! Quand à la dureté implacable de cet Époux, pauvresse, dans ce monde tout pervers, le simple exercice de l’Autorité est une ‘abomination’ !

Lorsqu’il s’absente, la tension se relâche un peu, que des mots débiles qui tuent, quelle irresponsabilité !, paroles de boniche !

Mais sa femme, Hélène, ne se risque pas à s’émanciper des règles du couple. Mais elle ne le peut !, de Droit divin ! Voyez-vous toujours ce mot s’émanciper ! Comme Ève qui voulu s’émanciper et entraina ainsi tous les Hommes dans sa chute ! Lisons Pie XII9 : Épouses et mères chrétiennes, que jamais ne vienne à vous saisir la soif d’usurper le sceptre familial ! […] Ne vous contentez pas d’accepter et presque de subir l’autorité de votre époux à qui Dieu vous a soumises par les dispositions de la nature et de la grâce. Dans votre sincère soumission, vous devez aimer l’autorité de votre mari, l’aimer avec l’amour respectueux que vous portez à l’autorité même de Notre-Seigneur, de qui descend tout pouvoir de chef.

Puis viennent de large considérations blessantes, vicieuses, etc.

Continuons, deux de Ses filles, Marie-Odile et Marie-Nicole, se sont apparemment soumises aux diktats paternels…, diktat encore un mot qui tue ! Et si nous parlions du diktat de la ‘téloche’, des ‘médias’ qui veulent nous imposer la ‘diktature’ du ‘bien pensant’, de la démoncratie, et ce à coups de procès, d’amendes et de prison pour les ‘déviants’ ; ou à coups de bombes ‘libératrices’, ‘salvatrices’ sur divers pays afin de les ‘libérer’ ! Détruire pour libérer ! Ou selon le cri des lucifériens : l’Ordo Ab Chao !, l’‘ordre’ par la chaos…

Gérard […], jusque-là, il a paru le plus introverti de tous. "Le plus soumis", disent ses frères. Voyez la dialectique en marche, soumis égale introverti ou ce qui est sous-entendu : pervers, masochiste, déviant, etc. ! Du pur freudisme, du Freud, premier malade mental comme ceux de ceux de ce même tonneau ! Voyez-vous ce qui attend ceux qui sont soumis à la Loi divine : l’hôpital psychiatrique dont de nombreux ‘déviants’ ont déjà gouté les bienfaits ‘libérateurs’… Et ce pas en URSS dite par ‘eux’ ‘stalinienne’, mais même dans nos pays démoncrates !

Pour l’heure, cependant, Marie-Ségolène Royal, qui n’a pas encore renoncé à son premier prénom ; renoncé ! quelle hypocrisie pour ne pas dire la vérité : trahi ! Et trahi par n’importe qui, mais avoir rougi du Nom de Marie, Mère de Jésus : Car si quelqu’un rougit de Moi, ou de Ma Mère, comme dans certaines révélations, et de Mes paroles au milieu de cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l’homme rougira aussi de lui, lorsqu’Il viendra dans la gloire de Son Père, avec les Anges saints10.

Et voilà qu’Hélène, l’épouse, ne supporte plus l’autorité de son mari, ne supporte plus l’Autorité ?, donc résiste n’est-ce pas ?, lisons : c’est pourquoi celui qui résiste à l’autorité résiste à l’ordre établi par Dieu ; et ceux qui résistent attirent la condamnation sur eux-mêmes11.

Désormais, le couple vacille, il ne vacille pas, il est renversé comme la Maison : de ses propres mains d’épouse insensée (voir note 39). Hélène se rebelle, c’est clair, elle se révolte, elle dit ‘non serviam mon Époux’ et ce au nom de ses enfants, toujours le même levier démoniaque ! Le général Florian Royal, Père de Jacques Royal, n’est pas loin de penser que sa belle-fille est devenue folle. Quoi qu’il en soit, c’est lui qui conseille à son fils d’engager le rapport de forces, comme de Droit !, mais maintenant ceci est voué à l’échec12.

Puisque sa femme menace de partir, Jacques n’a qu’à lui faire peur et demander le divorce. Elle finira bien par rentrer dans le rang. Ceci n’était pas du tout raisonnable, mais l’on doit regarder la détresse de ce pauvre Époux qui ne savait certainement plus trop quoi faire, les codes étant brouillés*13 [Lisez-moi] ; et étant dans ce monde mais pas de ce monde essentiellement révolté. Révolté principalement contre la Famille, et plus particulièrement contre son centre, son pivot, son ciment : l’Époux14 !

Un matin, un huissier apporte donc une demande de séparation. Un huissier ! […] Hélène […] se sent profondément humiliée. Remarquez l’hypocrisie de ce porte-plume irresponsable, si c’était l’inverse, elle aurait dit « la pauvre femme a dû, acculée, demander le divorce ».

Aussitôt, les enfants Royal prennent fait et cause pour leur mère et rompent avec leur père, comme toujours, les enfants sont instrumentalisés, manipulés et prennent ainsi, comme dans chaque séparation-divorce : ‘spontanément’ fait et cause pour la mère. Ceci est un ‘choix’ contre-nature imposé ; soit un viol de ces pauvres petites Âmes ! Lisons ceci : Jésus dit à Ses disciples : Il est impossible qu’il n’arrive des scandales ; mais malheur à celui par qui ils arrivent. Il vaudrait mieux pour lui qu’on lui mît au cou une meule de moulin, et qu’on le jetât dans la mer, que s’il scandalisait un de ces petits15.

Jacques Royal refuse de subvenir aux besoins de celle qui porte désormais la responsabilité de la rupture, comme de Droit16 ! Il refuse aussi de payer les études des enfants, idem.

Marie-Ségolène, qui a découvert le [non-]droit, ou plutôt le ‘droit’ luciférien, le ‘droit’ des révoltés, assigne son père en justice. […] Elle obtient gain de cause, après des années de procédure. Elle attaque son Père en (in)justice, et pour moins que cela, Cham fut maudit ! Marie-Ségolène la rebelle est maudite !

Sa femme a fini par demander une séparation de corps sans réclamer un divorce, soit la même hypocrisie, séparation ou divorce c’est tout comme17 !

Les Royal ne reviendront à Chamagne qu’en 1982, pour les obsèques de Jacques, ainsi donc Son épouse et sa Marie-Ségolène n’ont pas demandé pardon ! Que n’ont-elles pas accumulé sur leur têtes d’écervelées ?

Marie-Ségolène Royal l’a toujours affirmé : elle s’est (dé)formée en réaction à cette autorité paternelle, à cette soumission maternelle, à ces valeurs "réactionnaires" de la table familiale. Où nous voyons donc bien que Marie-Ségolène est essentiellement une révoltée !

Alors irions-nous confier la France ou quoi que ce soit à une femme, et qui plus est à une femme qui ne pense qu’à renverser le Droit ?, donc une révoltée qui n’a qu’à la bouche le Nom serviam de son ‘père’ : Lucifer !

2Enquête, Ségolène Royal, la fille du lieutenant-colonel, LE MONDE | 28.06.06 | 15h44 • Mis à jour le 28.06.06 | 15h44. Raphaëlle Bacqué - Article paru dans l’édition du 29.06.06. Voir :

http://www.lemonde.fr/archives/article/2006/06/28/segolene-royal-la-fille-du-lieutenant-colonel_789232_0.html

3Les grands hommes aiment les petites femmes; les gros nez aiment les petits nez retroussés et les hommes trop féminins s’amourachent des amazones.

A. Maurois, Les Silences du colonel Bramble, 1918, p. 130. (http://www.cnrtl.fr/definition/amazone)

4D’après la Livre des Proverbes XIV, I : une femme sensée bâtit sa maison et une femme insensée la renverse de ses propres mains.

51ère Lettre à Timothée, 2, 15

6Pour les extraits de ce paragraphe : Pie XII, allocution aux jeunes mariés, 10 septembre 1941.

(Re)Voyez ND : DP-11, Les épreuves, tribulations et afflictions, l’Espérance (II) ; point DP-11C11, Et bien que Pie XII nous soit pas si cher, voici un bon texte.

7(Re)Voyez ND :

8(Re)Voyez ND : DP-05, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (I) ; point DP-5C7, Le Chef n’est pas revêtu de l’Autorité, elle lui est inhérente.

9(Re)Voyez ND : DP-03, Le Mariage, son origine, sa Mission divine ; point DP-3D1b, Ci-dessus, nous avons écrit en cas de ‘différent’.

10Évangile selon saint Marc ~ Chapitre 8, 38.

11Romains, 13,2.

13Accueil, vocation… et (Re)Voyez ND :

14(Re)Voyez ND : DP-05, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (I) ; point DP-5C1, La femme n’est que pour son époux, et non pour les enfants.

15Évangile selon saint Luc ~ Chapitre 17,1-2.

16(Re)Voyez ND : DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II) ; point DP-6D1, Femme en islam, sujet développé par l’hebdomadaire Rivarol.

17(Re)Voyez ND : DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II) ; point DP-6E2c, L’origine du drame, la trahison de l’épouse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N’étant pas membre de ce site, vous pouvez tout de même déposer un commentaire qu’un membre agréera et publiera ; pour ce, veuillez lire la procédure à suivre à l’adresse : http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2010/07/marge-suivre-pour-deposer-des.html