Les erreurs et instabilités de l’hébergeur Blogger (Google) :

Liens internes (menus et notes maintenant inopérants sur certaines pages ; sélectionnez le point à atteindre, et recherchez la cible... Patience… ! Pour atteindre les notes (vous pouvez faire copie de la page) cherchez : ♣

Perte d’une page par Blogger, message « Désolé, la page que vous recherchez dans ce blog n'existe pas. », recherchez le titre avec lien valide ici : Nos divers documents. Si nous ne l’avons pas encore détecté nous en faire part ici orfaep@gmail.com, merci.

jeudi 20 mai 2010

CN-2010-08, Burqa camouflage, feuille camouflage, et toujours camouflet pour l’Époux !

Du : 20.05.2010, existe1 en PDF ici : ND. Actualisé : sam. 7 mars 2015, 16.10.
Table de cette nouvelle, CN-2010-…
8 - Burqa camouflage, feuille camouflage, et toujours camouflet pour l’Époux !
8.A - Très courte rétrospective…
8.B - Chefs de Famille, envahisseurs ou envahis !, ne vous entredétruisez pas !
8.C - Pourquoi : burqa camouflage ?
8.D - Pourquoi : feuille camouflage ?
8.E - Pourquoi : toujours camouflet pour l’Époux ?
8.E.1.a - Une condamnation des insensées Malika et Marie-Jeanne A. (Aulnay) !
8.E.1.b - Quelle charité des Époux musulmans que cette burqa !, quelle délicatesse !
8.F - La vraie Église catholique impose aussi la burqa !
8.F.1.a - La burqa dans les ordres religieux catholiques
8.F.1.b - La burqa dans les sociétés chrétiennes ou autres que musulmanes
8.G - L’hallali lancé contre ladite oppression des Époux musulmans, et des autres
8.G.1.a - Dits envahis et dits envahisseurs, prenons les armes, et, côte à côte…
8.G.1.b - Puis, dits envahisseurs, nous poserons nos épées sur la table et palabrerons…
8.H - Concluons
8.A - Très courte rétrospective…
Publiée en la fête de Saint Bernardin de Sienne,
le jeudi 20 mai 2010,
cette nouvelle Lui est confiée !
Chefs de Famille,
………, puis, ils instaurèrent ledit libéralisme, économique, moral, etc., ce qui permit au nom de ladite liberté de circuler, d’organiser des déplacements monstrueux de populations, la substitution de populations qui est de fait la dépossession des biens et des terres en premier ; et ce, autant pour lesdits envahisseurs abandonnant (ou expulsés, comme en Palestine) leurs propres terres d’origines, que pour les envahis devant plutôt plus que moins partager les leurs !
C’était la mise en esclavage de ceux qui maintenant dans leurs chaînes continuent à se bêler libres, c’était le dépouillement complet de tous !, envahisseurs et envahis !
Mais cela ne leur suffisait pas encore !, ils veulent maintenant que nous nous exterminions !, certainement, pour ‘eux’ : solution finale à ladite surpopulation mondiale. En effet, après les guerres fratricides, ils nous imposent maintenant le choc de civilisations, des guerres civiles !
8.B - Chefs de Famille, envahisseurs ou envahis !, ne vous entredétruisez pas !
Chefs de Famille, ne vous entredétruisez2 !, bien au contraire !, ne vous trompant pas d’ennemi, unissez-vous, et n’hésitez surtout pas à neutraliser notre ennemi qui nous est bien commun, pour défendre Vos Familles ayant toutes le même intérêt, la même volonté de survie !
Pour : surtout pas à neutraliser notre ennemi :
Chefs de Famille, Hommes de bonne volonté d’ici ou d’ailleurs, forcés à être envahis ou forcés à envahir, vous n’avez, de fait, pas une façon différente de vivre, contrairement à ceux qui essayent de nous opposer ; regardez donc bien, rien qu’en Vos Maisons :
→ Vous voulez être dans la totale possession de Votre Autorité de Droit divin en Votre Famille et sur tous Vos biens ;
→ Vous voulez, surtout, que Votre épouse Vous soit délicatement et amoureusement soumise en toutes choses ;
→ Vous voulez légiférer, sanctionner en Vos Maisons sans aucune interférence extérieure ; etc.
Envahis, votre ennemi n’est pas ledit envahisseur !
Envahisseurs, votre ennemi n’est pas l’envahi qui veut seulement vous voir aussi heureux que lui, mais chez-vous !
Notre, Votre ennemi n’est que celui qui tapi dans la pénombre de ses temples tire les ficelles, sape toutes nos sociétés, pousse nos épouses à se ‘libérer’, pervertit tout, corrompt tout.
8.C - Pourquoi : burqa camouflage ?
Burqa camouflage, est le titre choisi par Rivarol à une lettre d’un de ses lecteurs.
Mais le titre qu’aurait très certainement voulu la pauvresse de Marie-Jeanne A. (Aulnay) est celui-ci :
Ils imposent le voile intégral à leur femme pour dissimuler les coups qu’ils leur donnent !
Lisons le courrier que cette insensée* Marie-Jeanne A. (Aulnay), cette renverseuse* de Maison envoya au journal Rivarol* :
Burqa camouflage - De Marie-Jeanne A. (Aulnay)
J’ai eu pendant près de vingt ans des voisins algériens, d’ailleurs très convenables. Ils ont marié l’une de leurs filles, devenue française, à un “cousin du bled” (devenu français à son tour) et, après leur départ à la retraite, le jeune couple a repris l’appartement. Quelle ne fut pas ma surprise de voir un jour Malika, que j’avais toujours connue délurée et très coquette, en long manteau et hijab étroitement serré. Comme je m’en étonnais, elle est venue chez moi en pleurant et m’a montré ses jambes et ses bras. Couverts de bleus ! J’aimerais savoir combien de maris musulmans, même peu pratiquants, imposent le voile intégral à leur femme pour dissimuler les coups qu’ils leur donnent. Comme dit la blague arabe : “Bats ta femme tous les jours. Si tu ne sais pas pourquoi, elle, elle le sait…”3
Bête et méchante, convaincue de devoir porter main forte à une autre subversive, une autre renverseuse* de Maison !
Toutes unies contre l’Autorité, et ce depuis Ève !
Il est vrai que pour nous, Fils de ces terres qui furent un jour Catholiques, la burqa n’est pas vraiment notre idéal d’esthétique ; mais le défilé de prostituées, ce que sont presque toutes les femmes actuellement par leur dévêtement4 et leurs mœurs délictueuses, et de fols qui malicieusement et contre-naturellement s’embrasse devant des monuments qui furent sacrés, qui déambulent déhanchément en nos villes et même nos campagnes, est certainement aucunement notre idéal !
Cette nouvelle est chaleureusement dédiée5
au pauvre Époux de Malika !
8.D - Pourquoi : feuille camouflage ?
Voyons qui est responsable du port de vêtement :
La femme considéra donc que le fruit de cet arbre était bon à manger, qu’il était beau à la vue, et agréable à contempler. Et en ayant pris, elle en mangea, et elle en donna à son mari, qui en mangea aussi. En même temps leurs yeux furent ouverts à tous deux; ils reconnurent qu’ils étaient nus, et ils entrelacèrent des feuilles de figuier, et s’en firent des ceintures.6
Ainsi, c’est Ève qui pécha, transgressa*, et c’est parce que Adam ne compatit* pas à Sa femme, en ne la disciplinant pas, que le monde entier chuta ; c’est à cause d’Elle qu’ayant honte de notre nudité et souffrant des rigueurs vengeresses de la nature (froid, chaleur, pluie, etc.) nous sommes, Hommes et femmes, obligés de nous couvrir ; d’où : feuille camouflage.
Pour : Adam ne compatit* pas à Sa femme :
DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II) ; point DP-6C5, Saint Bernard : Adam n’a pas discipliné Ève, il ne l’aimait pas !
Pour : des rigueurs vengeresses de la nature :
Dieu dit aussi à la femme: Je multiplierai vos maux et vos grossesses. Vous enfanterez dans la douleur: vous serez sous la puissance de votre mari, et il vous dominera.
Il dit ensuite à Adam: Parce que vous avez écouté la voix de votre femme, et que vous avez mangé du fruit de l’arbre dont je vous avais défendu de manger, la terre sera maudite à cause de ce que vous avez fait, et c’est à force de travail que vous en tirerez de quoi vous nourrir pendant toute votre vie.
Elle vous produira des épines et des ronces, et vous vous nourrirez de l’herbe de la terre.7
Ainsi, de la femme, il est vraiment mal venu de se plaindre des problèmes découlant de cet habillement qu’elle rendit par sa propre transgression : obligatoire !
De plus, une immense hypocrisie se cache derrière l’effarouchement que produit cette burqa, voyons cela ensemble :
→ Et c’est elle, la femme appuyée par des efféminés, qui se plaint de la burqa !, alors qu’à cause d’elle, dans le grand-nord où l’on souffre d’un si grand froid, l’on doit, Hommes et femmes, porter un vêtement couvrant la totalité du corps, et très souvent bout du nez compris ! (par ex. : esquimaux)
→ Et c’est elle, la femme appuyée par des efféminés, qui se plaint de la burqa !, alors qu’à cause d’elle, dans certaines régions où l’on souffre d’une si grande chaleur desséchante, l’on doit, Hommes et femmes, porter un vêtement couvrant la totalité du corps, souvent bout du nez compris ! (par ex. : Touaregs)
→ Et c’est elle, la femme appuyée par des efféminés, qui se plaint de la burqa !, alors qu’à cause d’elle, dans certaines activités l’on, les Hommes, souffre de l’hostilité de la nature au point de devoir porter un vêtement couvrant la totalité du corps, souvent bout du nez compris ! (par ex. : apiculteurs)
→ Et c’est elle, la femme appuyée par des efféminés, qui se plaint de la burqa !, alors qu’à cause d’elle-même, toutes les femmes devraient être de toutes les façons couvertes (Image 1, 2, 3, 4) comme Saint Paul le rappelle formellement : L’homme ne doit pas se voiler la tête, parce qu’il est l’image et la gloire de Dieu ; mais la femme est la gloire de l’homme. Car l’homme n’a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l’homme ; et l’homme n’a pas été créé pour la femme, mais la femme pour l’homme. C’est pourquoi la femme, à cause des Anges, doit avoir sur sa tête la marque de la puissance de l’homme.8
Et pas seulement la tête ! ; mais aussi :
→ les bras jusqu’au-dessus du poignet ;
→ les jambes jusqu’au mi-mollet au moins ;
→ le torse au-dessus du bas du coup, ou juste au-dessus du sternum, sans que cela échancre !, et permettant ainsi de voir si peu que ce soit qui ne peut qu’être vu en l’intimité de la chambre nuptiale que par l’Époux sur Son épouse.
[Paragraphe ajouté le samedi 7 mars 2015] Ci-contre femmes Portugaises en vêtements traditionnels (contribution de Jean Mahezic du 7 mars 2015 13:46, merci à Lui !) (dans l’exacte profil de cet article voir aussi cet autre : RH-2013-03, Sieur Luryio, l’épouse fidèle n’a pas de cas de Conscience ; la femme est le problème, pas la solution ! 3.B.7.a - Où il est nécessaire de considérer que les époux ne forment qu’un seul corps !)
8.E - Pourquoi : toujours camouflet9 pour l’Époux ?
Ce jeudi 13 mai 2010, jour de l’Ascension, nous avons lu le sermon du Saint Curé d’Ars, et voici ce qu’Il dit justement sur le sujet qui nous intéresse actuellement :
Il faudrait, ma sœur, être un peu plus soumise à votre mari, ne pas vous laisser monter le sang à la tête pour un rien ; il faudrait un peu plus le prévenir, et lorsque vous le voyez revenir dans le vin, ou bien ayant fait quelque mauvais marché, il ne faudrait pas vous déchaîner contre lui jusqu’à ce que vous l’ayez fait mettre dans une fureur à ne plus se posséder. De là viennent les blasphèmes et les malédictions sans nombre contre vous, et qui scandalisent vos enfants et vos domestiques ; bien loin d’aller courir les maisons pour rapporter ce que vous dit ou fait votre mari, vous devriez employer ce temps-là en prières pour demander au bon Dieu de vous donner la patience et la soumission que vous devez à votre mari ; demander que Dieu lui touche le cœur pour le changer.
Ces points sont largement développés dans tous nos documents :
→ être un peu plus soumise à votre mari ; soit en toutes choses* comme le rappelait Saint Paul !
→ ne pas vous laisser monter le sang à la tête pour un rien, et même pour plus !
→ il faudrait un peu plus le prévenir, soit le satisfaire en toutes choses !
→ il ne faudrait pas vous déchaîner contre lui jusqu’à ce que vous l’ayez fait mettre dans une fureur à ne plus se posséder ; ceci est copieusement développé en tous nos documents précédents.
→ De là viennent les blasphèmes et les malédictions sans nombre contre vous, et qui scandalisent vos enfants et vos domestiques ; c’est bien ce que nous disions par ailleurs justement !
Pour : nous disions par ailleurs justement :
CN-2008-16, Valérie Létard veut susciter une réaction ?, la voici ! ; particulièrement le point : Parfois, le seul témoin de ce que vit une femme battue est un enfant de 2 ans !
8.E.1.a - Une condamnation des insensées Malika et Marie-Jeanne A. (Aulnay) !
La Marie-Jeanne A. (Aulnay) dit bien : elle [la Malika] est venue chez moi [la Marie-Jeanne A.] en pleurant et m’a montré ses jambes et ses bras. Couverts de bleus !
Et que nous dit le Saint Curé d’Ars au sujet des épouses qui vont se plaindre, forcément à mauvais escient10 comme nous allons le confirmer ensuite ?, voici : bien loin d’aller courir les maisons pour rapporter ce que vous dit ou fait votre mari, vous devriez employer ce temps-là en prières pour demander au bon Dieu de vous donner la patience et la soumission que vous devez à votre mari ; demander que Dieu lui touche le cœur pour le changer.
C’est un devoir impératif de l’Époux de corriger son épouse !
La pauvresse de Marie-Jeanne A. (Aulnay) dit : J’aimerais savoir combien de maris musulmans, même peu pratiquants, imposent le voile intégral à leur femme pour dissimuler les coups qu’ils leur donnent ; et puisque que cette garce* de Marie-Jeanne A. (Aulnay) englobe tous les musulmans, en précisant vicieusement combien de maris musulmans, nous allons la suivre sur ce point !, mais pas pour la même finalité qu’elle !
8.E.1.b - Quelle charité des Époux musulmans que cette burqa !, quelle délicatesse !
Voyez-vous, ces Chefs de Famille musulmans pourraient très bien, dans une société non féminisée, donc non efféminée, soit comme de Droit une société d’Hommes, faire porter à l’épouse rebelle un écriteau infamant disant par exemple :
Je suis une femme rebelle,
et comme de droit j’ai le corps couvert de bleus ;
femmes, que cela vous serve d’avertissement !
Non, Ils sont bien charitables !, et après avoir discipliné leur épouse rebelle comme le rappellent (Autres citations : 11) :
→ Saint Augustin, Père de l’Église qui dit : on peut user aussi des réprimandes et des coups.
→ Saint Bernard de Clairvaux, Docteur de l’Église : Il y a trois choses, dit le Sage (Prov. XXVII, 15), qui font de la maison un désert, ce sont la fumée, la pluie et une femme acariâtre. Or, comment le négligeant pourrait-il [l’Époux !] s’en garder ? Celui [l’Époux !] qui se néglige, n’a pas soin de chasser la fumée, de corriger sa femme, et de réparer le toit de sa maison…
→ Et aussi le Concile de Trente qui dit : Enfin il doit régler sa famille, corriger et former les mœurs de tous ceux qui la composent [épouse, enfants], et contenir chacun dans son devoir.
bien charitablement, au lieu de laisser les coups apparents, ou pire y ajouter cet écriteau infamant vu ci-dessus, ces Époux musulmans font porter une burqa pour que leur épouse n’aient pas honte des bleus fatalement consécutifs aux coups donnés par compassion, comme le rappelle Saint Bernard : S’il [l’Époux] devait compatir à sa femme, il devait la discipliner12, puisqu’elle était son inférieure, car l’homme est le chef de la femme.
Voir : DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II) ; point DP-6C5, Saint Bernard : Adam n’a pas discipliné Ève, il ne l’aimait pas !
Comme l’Époux de ladite Zeïna (ladite, parce que le véritable prénom est inconnu), l’Époux de Malika est aussi martyr du Sacrement de Mariage !
8.F - La vraie Église catholique impose aussi la burqa !
Nous manquons de temps pour donner les sources ou preuves, croyez-nous sur parole, vous savez très bien que ce que nous disons est véridique !, lisez :
Nous avons bien vu, plus haut, que Saint Paul disait que la femme doit être couverte : C’est pourquoi la femme, à cause des Anges, doit avoir sur sa tête la marque de la puissance de l’homme.
Mais dans nos sociétés chrétiennes, il existe bien des cas largement apparentables13 à la burqa :
8.F.1.a - La burqa dans les ordres religieux catholiques
Certaines religieuses portent un voile couvrant toute la tête sauf tout juste la face ; et, lorsqu’une religieuse doit rencontrer une personne extérieure au couvent, recevoir une visite, elle doit remonter un des pans arrières de son voile devant son visage, et ainsi elle est totalement couverte !
[Paragraphe ajouté le samedi 7 mars 2015] Voyez ci-contre une religieuse portière (contribution de Jean Mahezic du 7 mars 2015 13:46, merci à Lui !)
Mieux !, si elle reçoit par exemple la visite d’un membre de sa Famille d’origine, même sa propre sœur, certaines de ces religieuses ne peuvent s’entretenir que dans une pièce donnée : le parloir !
Mieux !, ce parloir est partagé en deux avec une grille métallique au maillage serré.
Mieux !, ni elle et ni la visiteuse ne peut s’approcher de cette grille à moins d’un mètre !, elles ne peuvent se toucher.
Mieux !, durant tout l’entretient, au moins une autre religieuse doit rester dans cette pièce en retrait de celle qui reçoit visite !
Mieux !, la religieuse surveillante doit entendre tout ce qui se dit.
Mieux !, ces deux religieuses doivent se tenir dans une pénombre totale, la partie visiteur est éclairée (fenêtre, éclairage, etc.) ; ce qui, par le contraste évident, ne permet donc pas, même si c’est sa sœur !, de voir dans le meilleur des cas autre chose qu’une vague silhouette !, ce au point qui si c’était pas la personne désirée, mais une remplaçante, une substitution donc, il est impossible de le savoir !
8.F.1.b - La burqa dans les sociétés chrétiennes ou autres que musulmanes
Combien de textes ou gravures nous montrent les femmes fortement couvertes comme nous le décrivions plus haut (point : Pourquoi : feuille camouflage ?), mais de plus avec une mantille devant la face !
Nous manquons de temps, si certains lecteurs veulent nous donner des sources, nous compléterons cette nouvelle.
8.G - L’hallali lancé contre ladite oppression des Époux musulmans, et des autres
L’hallali lancé contre ladite oppression des Époux musulmans est de fait le dernier assaut contre l’institution sacrée de la Famille : le Sacrement de Mariage !
Sacrement de Mariage qui est exactement le même chez ces musulmans que chez les Catholiques, et en n’importe quelle autre religion pourvu qu’elle tienne à cette institution.
8.G.1.a - Dits envahis et dits envahisseurs, prenons les armes, et, côte à côte…
Chefs de Famille !, ferraillons sans hésiter.
Chefs de Famille !, n’hésitons pas à tuer pour défendre nos familles, notre façon de vivre, soit : une épouse doucement et affectueusement asservie à nos pieds, embrassant dans une crainte très amoureuse la main de son Époux juste justicier en Sa Maison !
Pour : Chefs de Famille !, n’hésitons pas à tuer :
Chefs de Famille, Chrétiens, Musulmans !,
n’attendons pas qu’il soit trop tard !,
n’hésitons pas à tuer pour défendre
Nos Familles, Notre façon de vivre !
Musulmans !, ne vous trompez pas d’ennemi !, notre ennemi nous est bien commun ! Même si ‘eux’ vous font croire que vous pourrez avoir les terres qui furent chrétiennes, vous serez, après avoir été dépossédés chez Vous de Vos propres terres (cf. la spoliation montreuse des Palestiniens), Vous serez dépossédés ici de ce que vous nous aurez dépossédé pour ‘eux’ !
8.G.1.b - Puis, dits envahisseurs, nous poserons nos épées sur la table et palabrerons…
Oui, une fois que nous aurons terrassé notre ennemi qui nous est bien commun, autour d’une table, nos épées essuyées et posées dessus, nous pourrons palabrer14 très affectueusement autour d’un verre qui pourrait être un bon thé bien corsé comme souvent Vous savez le faire !
Ces longues palabres sont nécessaires pour obtenir un résultat précis : La liquidation du passif15 qu’eux nous imposèrent à travers nos mutuelles et lamentables dépossessions ; soit, la repossession de nos terres originelles !, et de tous nos biens.
8.H - Concluons
Si un Homme de bonne volonté pouvait faire savoir notre compassion au pauvre Époux de Malika, qu’Il le fasse !
Si cet Époux de Malika voulait nous contacter, ou un de ses proches, qu’Il le fasse par notre page Accueil, vocation…, nous Lui garantissons la plus totale discrétion. Nous pouvons aussi lui ouvrir nos colonnes selon ses honnêtes désirs !
Hommes de bonne volonté, Chefs de Famille, chrétiens ou infidèles, envahis ou envahisseurs, si vous voulez soutenir ces pauvres Époux, Celui de Malika comme Celui de ladite Zeïna, et la longue cohorte des Époux spoliés de tous leurs biens, vous pouvez aussi signer, si ce n’est pas encore fait, notre protestation publique : CN-2010-04, Restauration de la Famille par l’Autorité de l’Époux, du Père, lance une pétition-protestation !
* - Pour connaître la raison de cet astérisque et des suivants, veuillez lire : Nos documents comportent des astérisques ‘*’…
3Rivarol, courrier des lecteurs, sélection du n° 2951 du 7 mai 2010. http://www.rivarol.com/courrier.html
La-valise-ou-le-cercueil.over-blog.com, a fait écho de cette lettre :
BURQA CAMOUFLAGE (05/05/2010 ) : De Marie-Jeanne A. (Aulnay) : J’ai eu pendant près de vingt ans des voisins algériens, d’ailleurs très convenables. Ils ont marié l’une de leurs filles, devenue française, à un “cousin du bled”
4-Dévêtement : Action de se dévêtir; résultat de cette action
http://www.cnrtl.fr/definition/d%C3%A9v%C3%AAtement
5-Dédier : 2. Domaine de l’action. [L’obj. désigne une chose concr. ou abstr.; le dédicataire est une pers. ou une entité plus ou moins personnifiée] Mettre au service de quelqu’un ou de quelque chose pour lui faire honneur, pour lui venir en aide…
http://www.cnrtl.fr/definition/d%C3%A9dier
6Livre de la Genèse, 3, 6-7
7Livre de la Genèse, chapitre 3, 16-18 ; page Livres & sources
8Première Épître de Saint Paul aux Corinthiens, chapitre 11, 7-10.
9-Camouflet : 2. Mortification, affront ; échec cuisant. Infliger un camouflet à quelqu’un.
http://www.cnrtl.fr/definition/academie9/camouflet
10-Escient : Rem. Pt Rob. signale mais sans ex. la loc. à mauvais escient. « Sans discernement, à tort ».
http://www.cnrtl.fr/definition/escient
11Pour bien d’autres citations, ne manquez pas de lire au moins cette nouvelle : Voyez : CN-2008-16, Valérie Létard veut susciter une réaction ?, la voici !
12-Discipliner : a) Maîtriser (en soumettant à une règle). b) Rendre plus régulier. 2. [Une réalité psychol.] Soumettre à une règle (intellectuelle ou morale). B.− [Le compl. désigne une pers. ou un groupe] Rendre obéissant à une règle de conduite.
http://www.cnrtl.fr/definition/discipliner
-Discipliner : A. - "Soumettre à la discipline, à la règle" B. - "Châtier, tourmenter"
http://www.cnrtl.fr/definition/dmf/discipliner
-Discipliner : Instruire, régler, former. Discipliner les gens de guerre. Discipliner une Maison. Il signifie aussi, Donner la discipline.
http://www.cnrtl.fr/definition/academie4/discipliner
13-Apparentable : Qui peut être apparenté.
http://www.mediadico.com/dictionnaire/definition/apparentable/1
14-Palabrer : a) Discuter longuement en vue d’un résultat précis. Les animaux à vendre n’ont qu’une bride autour du cou. Les conducteurs chevauchent les autres et palabrent sans quitter la selle: ce sont de longues discussions qui ont de l’éclat mais peu de gestes (T’Serstevens, Itinér. esp., 1933, p.189).
http://www.cnrtl.fr/definition/palabrer
15-Passif : − Au fig. Aspect négatif d’une entreprise; ensemble des actes personnels d’une vie, des faits vécus, considérés comme négatifs.
http://www.cnrtl.fr/definition/passif

6 commentaires:

  1. Je ne croyais pas possible d'être aussi attardés en 2010.

    Vous repoussez les limites de la bêtise humaine.

    Et je suis un homme, marié et pères de 2 filles...

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme de ci-dessus,

    Uniquement par ce que vous servirez ainsi d’exemple, nous avons laissé passer votre message, en effet vous confirmez bien notre avertissement au dépôt de messages !
    N’ayant rien à dire contre, vous avez utilisé ce que les gens de mal ont comme seuls arguments : l’insulte et l’obscénité !
    Sauf que dans votre cas cette obscénité n’est pas, comme par accident, apparente...

    Aucun argument, aucune réfutation, rien que le vide sidéral !, ainsi vous confirmez aussi la Parole de Notre Seigneur Jésus-Christ :
    Je vous donnerai une bouche et une sagesse auxquelles tous vos adversaires ne pourront résister et contredire.

    Ayant relu cette nouvelle afin d’essayer de deviner ce qui aurait pu heurter un Homme de bonne volonté, nous sommes tombé sur une faute d’étourderie que nous avons corrigée : « abrasant » au lieu de « embrassant » ; soyez pour cela au moins : remercié !

    Anonyme de ci-dessus, que le Bon Dieu ait pitié de vous !
    Pour la Vérité,
    QJSIOJC

    RépondreSupprimer
  3. Vous êtes sans doute l’Anonyme de ci-dessus dont nous venons d’épingler l’insulte, la grossièreté...

    Aussi, ne pensez-vous pas que vous auriez pu commencer par « Je vous prie très sincèrement de bien vouloir excuser le ton, la méchanceté et l’insulte visibles en mon premier message... »

    De fait, comme demandé, ne croyez vous pas que pour que votre message soit agréé ici, vous auriez dû commencer par « Untel » (et non « Unetelle » !) ; et si le pseudo ou le prénom est équivoque, par ex. « Dominique », le faire suivre par : « (Mâle) » ; nous volons bien considérer que vous avez dit être Père de deux filles.

    Avant de poursuivre avec vous, nous attendons votre demande d’excuse ; nous vous demandons aussi de parler comme un ‘Homme de bonne volonté’, et non comme un émasculé, et dévirilisé, un efféminé !

    Pour la Vérité,
    QJSIOJC

    Notez : que votre message a été agréé afin que vous soyez informé de notre réponse ; il a été ensuite supprimé conformément à nos dispositions.

    RépondreSupprimer
  4. L’Anonyme de ci-dessus vient d’envoyer encore un message bien grossier (« Si vous avez des c... ») et agressif, nous l’avons refusé.

    Il nous dit « Vous voulez mon nom », ce qui est faux et vérifiable !, nous avons demandé un pseudo, ou un prénom qui peut être d’emprunt !, mais celui-ci ne doit pas être équivoque quant-à l’appartenance au sexe masculin, ou dans le cas contraire il doit être suivit de ‘Mâle’ !

    Il nous dit aussi « Non je n'ai pas à m'excusr. », dont acte !

    Dans ce refus de politesse, nous ne nous ferrons même plus l’écho de ses messages.

    Pour la Vérité,
    QJSIOJC

    RépondreSupprimer
  5. Je me permets de vous écrire ce message pour contribuer à cet article que je viens récemment de relire (très bon par ailleurs, comme toujours). Vous parlez de femmes chrétiennes, en particulier des sœurs, se couvrant le visage d'un voile, sans exemple visuel. Je vous apporte donc des photos qui permettent d'appuyer vos déclarations, la première d'une religieuse et l'autre d'un costume traditionnel du Portugal il me semble :

    https://i2.wp.com/farm9.staticflickr.com/8512/8518077384_590bff060b_z.jpg

    https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/d0/e8/03/d0e803cbfe46948409682111d036d333.jpg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. [Ce commentaire remplace le précédant afin de rectifier un pseudo ainsi : Luryio]

      Cher Sieur Jean Mahezic,

      Combien ?, de fait si si peu, ont dit ‘très bien’, ‘bravo’, ‘comment pouvons-nous vous aider’, ‘pouvez-vous répondre à cette question’, etc., et que l’on ne revit jamais !, ce, sauf l’une ou l’autre exceptionnelle exception, ce qui du reste est encore plus à leur honneur, ce comme notre Sieur Luryio, dame Isabelle principalement...

      Alors, merci de Vous avoir revu ici et merci pour Votre belle appréciation et Votre bon encouragement, et merci aussi pour Votre appropriée contribution, que du reste nous allons incorporer dans l’article ci-dessus sous peu...

      Vous n’avez pas agi pour avoir bénéfice, sauf pour là où ni voleurs et ni parasites ne vivent et sévissent, soit en l’Éternité bien-heureuse où nous Vous voulons comme nous Nous y voulons aussi, mais tout de même de Vous Vous allez bénéficier d’une belle prière à Vos intentions...

      Cher Sieur Jean Mahezic, revenez sans tarder !, et que le Bon Dieu Vous bénisse, Vous et tous les Vôtres !

      Pour la Vérité,
      QJSIOJC

      Supprimer

N’étant pas membre de ce site, vous pouvez tout de même déposer un commentaire qu’un membre agréera et publiera ; pour ce, veuillez lire la procédure à suivre à l’adresse : http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2010/07/marge-suivre-pour-deposer-des.html