Les erreurs et instabilités de l’hébergeur Blogger (Google) :

Liens internes (menus et notes maintenant inopérants sur certaines pages ; sélectionnez le point à atteindre, et recherchez la cible... Patience… ! Pour atteindre les notes (vous pouvez faire copie de la page) cherchez : ♣

Perte d’une page par Blogger, message « Désolé, la page que vous recherchez dans ce blog n'existe pas. », recherchez le titre avec lien valide ici : Nos divers documents. Si nous ne l’avons pas encore détecté nous en faire part ici orfaep@gmail.com, merci.

dimanche 8 novembre 2009

CN-2009-35, Les pauvresses ‛libérées’ sont pauvres ?, loué soit Dieu pour Sa Sainte Justice !

Les pauvresses ‛libérées’ sont pauvres ?, loué soit Dieu pour Sa Sainte Justice !
Du : 08.11.2009, existe1 en PDF ici : ND. Actualisé : sam. 5 mars 2011, 16.51.
Cette nouvelle est confiée aux Saintes Âmes du purgatoire,
en ce mois de novembre qui leur est consacré.
De plus en plus de femmes sont pauvres ?, de Votre Vengeance ô Seigneur Dieu Nous Vous louons !
Voici l’origine de cette nouvelle
Tous les médias bruissent hypocritement sur un sujet prétendument alarmant : le Secours dit catholique met l’accent sur La pauvreté des femmes !
Fidèles à notre promesse2 datant de l’ouverture de ce site, en janvier 2008 :
Sans aucune, aucune langue de bois :
Nous, Nous réjouissons très franchement
de la pauvreté de ces pauvresses !
Lisons un extrait d’article :
François Desouche : La pauvreté se féminise
5 novembre 2009, 19:32 | Auteur : François
Dans son rapport annuel paru jeudi, le Secours catholique met l’accent sur la pauvreté des femmes. Selon l’association, elles représentent 54,4 % des personnes accueillies dans ses centres, en 2008. « Lentement mais sûrement », elles plongent dans la précarité. […]3
Les commentaires qui suivent, sur François Desouche :
  • Certains commentaires d’Hommes sont bien sagaces !, et à lire.
  • Les commentaires des femelles sont bien ‛dignes’ des pauvresses qu’elles sont : impureté, méchanceté, révolte ; sauf l’un ou l’autre.
  • Les commentaires des sous-femelles sont dignes de démons.
Maintenant, Nous, Chefs de Famille, allons voir que :
1) Ces pauvresses ont violé une Loi ;
2) une violation de Loi mérite vengeance ;
3) cettedite pauvreté est une vengeance ;
4) Nous, Nous réjouissions que ces pauvresses soient pauvres ;
5) il est juste de tout mettre en œuvre pour que cettedite pauvreté soit la plus radicale possible !
1) Ces pauvresses ont violé une Loi
Il existe une Loi !, la Loi de Dieu, ou pour les essentiellement négationnistes, de ladite dame nature !
Que l’on veuille ne pas y croire cela en change rien, Dieu existe et Il a Son Droit !
Ce Droit est visible notamment dans l’évidente infériorité* [Lisez-moi] de la femme qui est infrangiblement*, irrémédiablement ordonnée* à l’Homme !
Si le lecteur de ces lignes fait partie des Hommes, Il approuvera franchement ; s’il fait partie des sous-femelles, parce qu’essentiellement négationniste*, qu’il veuille bien considérer, étant donc tenant de l’affabulation dame nature*, que cette Loi divine qu’il renie est visible dans cette nature qu’il attribue malicieusement à cettedite dame nature* !
Ainsi, nous voyons, et rien ne peut changer ceci, toutes les femelles ordonnées à leurs Mâles, toutes les femelles asservies par les Mâles, ce qui nous faisait écrire :
Début extrait →
Et ainsi en va-t-il dans toute la création, le Mâle domine la femelle qui a été tirée de Lui, à cause de Lui, pour Lui, ce qui nous fait voir le Lion rugissant, et la lionne craintive et tapie devant son Mâle, sou-mise. Et ainsi que l’épouse, c’est la lionne qui dresse la table pour son maître !4
Fin extrait ~ Début extrait →
Voyez-vous, c’est comme le mot d’ordre de nos ‘Maîtres’ « il faut sauver la nature, la respecter », ainsi donc :
  • ils ‘respectent’ la nature, en admettant que la lionne se tapisse craintivement devant son Chef le Lion, et reçoive la cas échéant un coup de patte pour la remettre à sa place ;
  • mais de fait ils ne la respectent pas du tout, puisque pour l’humain, qui est le sommet de la nature, ils n’admettent pas que l’épouse craigne son Époux, et que Celui-ci la corrige afin de la contenir dans son devoir (Concile de Trente) !5
Fin extrait ~ Début extrait →
Nous avons tous deux ce besoin essentiel : la femme d’être dominée, l’Homme de dominer. Ce ‘besoin’ est tout simplement inscrit en nous par la Providence divine ou par ‘dame nature’ pour les essentiellement négationnistes. Et cette Loi, ce besoin se retrouve dans toute la nature et ainsi donc nous voyons la lionne satisfaite d’être inféodée au Lion dominant, la bufflonne docile devant son Buffle dominant, etc.
Soit nous acceptons cette hiérarchisation qui Est, ou soit nous nous révoltons ; et alors, il n’ y a qu’une question à poser, est-ce que la révolte changera la disposition de Dieu ou de ‘dame nature’ ? La réponse n’est que : non !, alors ?…6
← Fin extrait
2) Une violation de Loi mérite vengeance
Quiconque enfreint une loi, encourt vengeance !
Toute infraction à une loi, et donc à plus forte raison à la Loi divine*, est passible de représailles ; le violeur* de cette Loi divine* ou Loi naturelle* encourt vengeance !
Loi civile :
Ainsi, par exemple, celui qui viole* le code de la route* encoure la vengeance du représentant de l’ordre : contravention, ou plus selon le cas.
Loi divine :
Ainsi aussi, il en va de même pour qui viole* la Loi divine*, il mérite vengeance* du détenteur de ce Droit !
Vengeance divine ?, écoutons le Livre de la Bible :
Sélection de passages :
  • Vous recevrez donc pendant quarante ans la peine de vos iniquités, et vous saurez quelle est Ma vengeance. (Nb 14,34.) ;
  • Mais Vous, Seigneur des armées, qui jugez justement, et qui sondez les reins et les coeurs, faites-moi voir Votre vengeance sur eux; car je Vous ai confié ma cause. (Jr 11,20.) ;
  • J’exercerai sur eux de grandes vengeances, en châtiant dans Ma fureur; et ils sauront que Je suis le Seigneur, lorsque Je Me serai vengé d’eux. (Ez 25,17.) ;
  • Si quelqu’un ne veut pas entendre les paroles que ce Prophète prononcera en Mon nom, c’est Moi qui en ferai la vengeance. (Dt 18,19.) ;
  • A Moi la vengeance, et c’est Moi qui leur rendrai en son temps ce qui leur est dû; leurs pieds ne trouveront que des pièges; le jour de leur perte s’approche, et les moments s’en avancent. (Dt 32,35.) ;
  • Ne tarde point à te convertir au Seigneur, et ne diffère pas de jour en jour; car Sa colère éclatera soudain, et Il te perdra au jour de la vengeance. (Si 5,8-9) ;
  • Le juste se réjouira en voyant la vengeance. (Ps 57,11.) ;
  • Fortifiez les mains languissantes, et affermissez les genoux qui chancellent. Dites aux pusillanimes : Prenez courage et ne craignez point; voici votre Dieu qui apporte la vengeance et les représailles; Dieu Lui-même viendra, et Il vous sauvera. (Is 35,3-4.) ;
  • Il S’est revêtu de la justice comme d’une cuirasse, et Il a mis sur Sa tête le casque du salut; Il S’est revêtu de la vengeance comme d’un vêtement, et Il S’est couvert de Sa colère comme d’un manteau. (Is 59,17.)
Vengeance divine ?, écoutons la Très-Sainte Vierge Marie :
  • Les prêtres, ministres de mon Fils, les prêtres par leur mauvaise vie, par leurs irrévérences et leur impiété à célébrer les saints mystères, par l’amour de l’argent, l’amour de l’honneur et des plaisirs, les prêtres sont devenus des cloaques d’impureté. Oui, les prêtres demandent vengeance, et la vengeance est suspendue sur leurs têtes.7
Vengeance divine ?, écoutons le Saint Curé d’Ars :
  • Mais, me direz-vous, l’on nous avait toujours dit que Dieu était bon. – Il est vrai qu’il est bon ; mais il est juste : sa bonté et sa miséricorde sont passées pour vous ; il n’y a plus que sa justice et sa vengeance. […]
  • Tirons le voile, qui ne se lèvera véritablement qu’au grand jour des vengeances, où nous verrons toutes ces turpitudes sans craindre de souiller notre imagination. […]
  • Ce n’est plus un Pasteur charitable qui vient chercher ses brebis égarées, et les pardonner ; c’est un Dieu vengeur qui vient séparer pour jamais les pécheurs des justes, accabler les méchants de sa plus terrible vengeance, et ensevelir les justes dans un torrent de douceurs.8
Vengeance divine ?, écoutons Mgr Jean-Joseph Gaume :
  • Tels sont les outrages qu’on se permet, à journée faite, en paroles et en actions. Puis on se retourne vers les catholiques et on leur demande avec ironie « Où est votre Dieu ? Où sont les lois sociales dont vous parlez ? Qu’est-ce que votre Église ? » S’il y a pour nous une torture, n’est-ce pas d’entendre ainsi bafouer tout ce que nous respectons, tout ce que nous croyons, tout ce que nous aimons ? Quoi de plus désirable que de voir Dieu notre père et l’Église notre mère, vengés avec éclat ! Eh bien, cette vengeance éclatante sort des événements qui se préparent et déjà s’accomplissent.9
Vengeance divine ?, écoutons le démon Isacaron :
  • Ne voyez-vous pas que nous sommes les exécuteurs des vengeances divines ? Mais à qui est-ce que je parle, moi, Isacaron, maudit cochon infernal ? Je parle à ceux que l’infâme Satan tient dans ses griffes, à ces orgueilleux incrédules qui ressemblent en quelque sorte à celui qui les tient d’une manière invisible à son gré sans doute10.
Vengeance maritale ?, écoutons le Livre de la Bible :
  • Mais celui qui est adultère ≡ tant physiquement, que moralement ou intellectuellement ! (Re)Voyez ND : très bien ce terme adultère si important ≡ perdra son âme par la folie de son coeur. Il amasse sur lui la honte et l’ignominie, et son opprobre ne s’effacera pas; car la jalousie et la fureur11 du mari ne pardonnera point au jour de la vengeance; et il ne se rendra aux prières de personne, et il ne recevra pas comme compensation des présents, même très nombreux. (Pr 6,32-35)
Loi de ladite dame nature :
Ainsi encore, il en va tout de même pour qui viole* la loi de ladite dame nature* ; prenons rien que ces quelques exemples de vengeance de cettedite dame, ce au milieu d’une multitude d’autres :
  • l’excès de nourriture est vengé par des vomissements ;
  • l’excès de boisson est vengé par des renversements ;
  • la contre-naturalité est vengé par le sida entre-autres ;
  • l’infidélité conjugale est vengée par de multiples maladies ;
  • ladite libération de la femme* est vengée par la séparation-divorce* ;
  • cettedite émancipation de la femme* est vengée par la déchéance financière de cette pauvresse, sadite pauvreté ; etc.
3) Cettedite pauvreté est une vengeance
Ce n’est que stricte justice que ces pauvresses soient pauvres !
Alors que les femmes sont appelées à la richesse en leur juste servitude*
Notre étude n’est là que pour le prouver, (re)lisez-là !
Voici un texte reflétant bien le bonheur, la gain de l’épouse servante* de son Époux ; de l’épouse bellement et justement serve* : Ton mari est ton seigneur, ta vie, ton gardien, ton chef, ton souverain ; celui qui s’occupe de toi et de ton entretien ; qui livre son corps à de pénibles labeurs, et sur terre et sur mer ; veillant la nuit dans la tempête, le jour dans le froid, tandis que tu dors chaudement au logis, en sécurité et en sûreté.12
La femme ne trouve que la déchéance en sadite libération*
Devant être immensément riches de l’ensemencement de leurs Époux, et devant faire fructifier ces dépôts, elles ont préféré passer toutes ces richesses par dessus bord, en effet : une femme sensée bâtit sa maison et une femme insensée la renverse de ses propres mains13.
(Re)Cherchez dans ND : propres mains*.
Ayant balancé par dessus bord l’Époux, par la séparation-divorce*, elles ont ainsi balancé la source de leur richesse ! Et c’est ces insensées* qui se plaignent d’être pauvres ! Pauvresses !, oui bien !
4) Nous, Nous réjouissions que ces pauvresses soient pauvres
Ce n’est que stricte Justice que nous nous réjouissions que ces pauvresses soient pauvres !
Que ces pauvresses soient pauvres ou même très pauvres, cela ne peut que réjouir l’Homme honnête, l’Époux scandaleusement humilié, lésé, privé de tous ses biens : honneur, épouse et enfants, biens matériels, etc. !, ce conformément à ce que Nous avons lu plus hauts : Le juste se réjouira en voyant la vengeance.
Seul une plus grande, une extrême pauvreté, un extrême désarroi peut peut-être ramener ces pauvresses à la ‛raison’ !
5) il est juste de tout mettre en œuvre pour que cettedite pauvreté soit la plus radicale possible !
Ce n’est que stricte Justice que Nous, Chefs de Famille, mettions tout en œuvre pour que ces pauvresses soient radicalement, totalement pauvres !
L’Époux étant le seul législateur de Sa Maison, il est juste qu’Il mette tout en œuvre pour que la renverseuse-déserteuse soit le plus radicalement pauvre !
Avec profit : (Re)Voyez ND : DP-6D1, Femme en islam, sujet développé par l’hebdomadaire Rivarol.
Lisez bien le point commençant ainsi : Que l’on peut refuser de l’entretenir… ; où, Vous pourrez voir qu’il est très hautement légitime de tout mettre en œuvre pour que pas un kopeck soit versé à la seule et unique initiatrice* de cette séparation-divorce* ! Ainsi donc, il est louable de tout mettre en œuvre pour que rien ne lui soit versé, même au tire de pension alimentaire.
Que les irresponsables chroniques ne nous avancent pas ledit bien des enfants qu’elle aurait volé !, ce n’est pas le versement d’une pension qui les sauvera, mais bien plutôt le non versement de cette pension !
Pour conclure…
Chefs de Famille, C’est ces pauvresses qui ruinent toutes Nos sociétés !
Chefs de Famille, ce que ne Vous dit pas le Secours dit catholique, c’est que c’est ces pauvresses qui ont ruiné toutes Nos sociétés : Famille, entreprises, etc.
Voici rien que quelques conséquences de ladite libération de la femme* :
  • Ladite crise de logements, en excluant la préhension des sapeurs-étrangers*14, ce n’est que la femme révoltée ! Elle garde le logement de l’Époux ; et, l’Époux spolié de tous Ses biens doit en trouver un autre, soit deux logements au lieu d’un ; à ce, vous devez ajouter les accotés : double chauffage, double assurances, double voiture, double… etc.
  • Les enfants dits porte-clefs qui ‛sauvageonnent’ allégrement, ce n’est qu’elle ! C’est elle qui viole son devoir de porter et de surveiller les enfants de son Époux !
  • Le manque de postes de travail et les salaires tirés vers le bas, en excluant toujours les mêmes sapeurs-étrangers*, ce n’est qu’elle, la révoltée !, s’il faut développer ceci, c’est que Vous êtes ‛irrécupérables’ !
  • Les Maris volages, ce n’est qu’elle, la révoltée !, idem ci-dessus ! (tentation sur le lieu de travail, carence du devoir conjugal, etc.)
  • Ladite ‛malbouffe’, ce n’est qu’elle, la révoltée !, idem ci-dessus !
  • Chefs de Famille !, l’invasion de Notre France par les ‛gendres*’, ces sapeurs-étrangers*, c’est encore elle, la révoltée !, comme l’avouent et David de Rothschild*, et Nicholas Rockefeller*, ici : (Re)Voyez ND : CN-2009-11, Nous, Rockefeller, Rothschild & Cie, avons ‘libéré’ vos femmes pour saper vos sociétés !
  • Tous les autres désordres dans nos sociétés, c’est toujours elle, la révoltée !; et, nos contempteurs*, nous les attendons sereinement, qu’ils viennent s’enferrer ici, si leur délire les y pousse !
Les survivantes confesseront enfin qu’elle sont bien incapables de se diriger !
Sachez que certaines prophéties, une notamment de Marie-Julie Jahenny, s’adressant à ces temps que nous traversons, sont formelles, concernant les femmes (cité de tête) : elles vont, ces pauvresses, au devant d’évènements dépassant toute imagination, surtout pour elles ; elles vont voir fondre sur elles la Colère divine, qui sera implacable ; Les survivantes s’apercevront enfin qu’elles sont totalement incapables de se gouverner !
Évidemment, si Vous leurs répétiez ceci, elles Vous riraient au nez ; qu’elles en profitent, il ne leurs reste que si peu de temps avant la terrible castagne qui arrive ; et auprès de laquelle les belles raclées qu’elles devraient recevoir de leur Époux, ce depuis longtemps, leur paraitront de tendres et amoureux baisers…
2(Re)Voyez ND : DP-01, Présentation de cette étude ; point DP-1C1g, Le temps n’est plus à la romance, mais à la ré-action, à la re-conquête !
4 (Re)Voyez ND : DP-05, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (I) ; point DP-5B2h, Nous disions que la femme a été faite pour et à cause de l’Homme…
5(Re)Voyez ND : DP-05, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (I) ; point DP-5B4h, Voyons ce que librairiecatholique.com dit du livre Femme en Islam de Siblini Marwan.
6(Re)Voyez ND : DP-07, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (I) ; point DP-7B3b, La dépendance infrangible de la femme, une jouissance pour elle et pour Lui !
7(Re)Voyez : ce terme utilisé en de très nombreux points de ce document, et (Re)Voyez ND : DP-10, Les épreuves, tribulations et afflictions, l’Espérance (I) ; point DP-10F9, La Très-Sainte Vierge Marie à La Salette.
8Divers extraits des Sermons du Saint Curé d’Ars, que vous trouverez à notre page .
9Lettre XIV, La situation, de Mgr Jean-Joseph Gaume, écrit en 18..
10Paroles de Satan durant les exorcismes pour libérer Antoine Gay :
11Notez bien, et ceci a été développé dans notre étude, que la jalousie et la fureur (ou colère, ou violence), sont des sentiments légitimes.
(Re)Voyez ND : CN-2009-10, Valérie Létard veut briser le silence ?, alors secourons cette insondable insensée ! ; et plus précisément : Qu’est-ce que la violence ?
Vous avez aussi bien remarqué que cette vengeance appartient qu’à l’Époux , comme nous le disions au point 14 de (Re)Voyez ND : CN-2009-33, Michèle-Castagnette Alliot-Marie, veut être la meilleure castratrice !
13(Re)Voyez ND : DP-08, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (II) ; point DP-8D1, L’épouse insensée renverse sa Maison de ses propres mains…
14(Re)Cherchez : ni femmes ni gendres*, ou ni femmes ni étrangers*.
Ne nous lassons pas de nous répéter :
Puisque ne venons de parler d’étrangers*, nous tenons absolument à repréciser notre pensée profonde et bien respectueuse, voire même très aimante en Notre Seigneur Jésus-Christ et Notre Dame, pour ce :
(Re)Voyez ND : CN-2009-31, Le Salon Beige, E-deo & Cie : même mensonges, même maliceries, même féminisme au sujet de la Patrie ! ; et plus particulièrement le point : Le mot Patrie, d’où vient-il ?
Ici, en notre site, Nous défendons bec et ongles, toutes les Autorités de Droit divin !, et, défendant Notre Autorité sur Nos sociétés, nous défendons ainsi aussi l’Autorité de Droit divin qu’ont ces Hommes, ces Chefs étrangers* ces Mâles, sur Leurs sociétés ! Pour Eux aussi : ni femelles ni étrangers !
Quand, enfin, comprendront-ils, ces étrangers, que pour la destruction de Nos sociétés, ils ne sont que des pions ; et, qu’une fois qu’ils auront bien servi, ils seront jetés.
Le sort des étrangers et lié au nôtre ! Soit, mutuellement, nous respectons l’autre société, ou soit nous sombrerons ensembles !
Notre ennemi nous est commun ! L’invasion de nos sociétés par ces étrangers est la transposition de la malicieuse ‛lutte de classes’ aux pays ! Soit, ledit ordre par le chaos* ! Ordo ab chao ! Tout le monde est perdant, sauf ‛eux’ !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N’étant pas membre de ce site, vous pouvez tout de même déposer un commentaire qu’un membre agréera et publiera ; pour ce, veuillez lire la procédure à suivre à l’adresse : http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2010/07/marge-suivre-pour-deposer-des.html