Les erreurs et instabilités de l’hébergeur Blogger (Google) :

Liens internes (menus et notes maintenant inopérants sur certaines pages ; sélectionnez le point à atteindre, et recherchez la cible... Patience… ! Pour atteindre les notes (vous pouvez faire copie de la page) cherchez : ♣

Perte d’une page par Blogger, message « Désolé, la page que vous recherchez dans ce blog n'existe pas. », recherchez le titre avec lien valide ici : Nos divers documents. Si nous ne l’avons pas encore détecté nous en faire part ici orfaep@gmail.com, merci.

vendredi 29 novembre 2013

CN-2013-04 - Quelques répliques pleines de bons sens…

Du 29.11.2013. Version PDF1. Actualisé : mar. 1 mars 2016, 18.32.
Table de cette nouvelle, CN-2013-…
4 - Quelques répliques pleines de bons sens…
4.A - Entrée en matière.
4.B - Voici ces bonnes répliques.
4.B.1.a - 1945 – Il fesse de première Sa fille et Son épouse, et est félicité par elles, et l’entourage !
4.B.1.b - 1951 - Il lui donne une sérieuse fessée, c’est donc un Mari aimant !
4.B.1.c - 1952 - L’Homme tranquille, bon, bat sa femme s’il le faut !
4.B.1.d - 1954 - Si je suis loin de toi je ne suis rien, je suis ta servante !
4.B.1.e - 1956 - L’Homme a besoin d’une femme qui Lui plie gracieusement !
4.B.1.f - 1959 - Elle ne démarre bien sa journée que si elle a reçu sa volée !
4.B.1.g - 1962 - C’est une femelle, elle ne sait où aller, elle tourne en rond !
4.B.1.h - 1967 - La mégère [enfin] apprivoisée !
4.B.1.i - 1995 - Vous hésiteriez à tuer pour défendre votre famille, votre façon de vivre ?
4.B.1.j - 2010 - L’Époux doit pouvoir imposer Sa Loi à Son épouse et à Ses enfants !
4.A - Entrée en matière.
Rédigé en la fête de la Médaille miraculeuse2
le mercredi 27 novembre 2013,
publié en la Saint Saturnin,
le vendredi 29 suivant ;
ce point Leur est confié.
Chers Chefs et futurs Chefs de Famille,
Ce n’est pas de notre faute, mauvais Chefs de Famille, si vous avez offert votre cerveau à Luciabel* afin que Ses thuriféraires vous le lave de fond en comble !, et qu’ainsi vous en veniez à lutter contre l’Autorité des vrais Chefs de Famille afin de détruire leurs foyers !
Les citations qui vont suivre ne viennent pas de Saints ou de grand Auteurs très Chrétiens comme en l’ensemble de nos documents, mais il n’en reste pas moins qu’elles sont pleines de bon sens, elles n’ont pas toutes la même valeur morale ; elles vous sont données, sans commentaires, ici inutiles, pour vous montrer la descente aux enfers que les laveurs de cerveaux vous ont fait faire afin que vous en veniez à détruire vous-même et vos Familles et celles de vos semblables !, que vous en veniez surtout à vivre contre-naturellement en tout !
Ce document sera certainement complété, alors vous en serez avertis par le biais des commentaires…
Chefs et futurs Chefs de Famille, que le Bon Dieu Vous éclaire, et Vous bénisse Vous et tous les Vôtres !
Pour la Vérité,
QJSIOJC
4.B - Voici ces bonnes répliques.
4.B.1.a - 1945 – Il fesse de première Sa fille et Son épouse, et est félicité par elles, et l’entourage !
À 00:52:35 : Après avoir correctement fessé la bien récalcitrante petite Marianne (7-8 ans), celle-ci dit, les larmes aux yeux de vexation et surtout de reconnaissance, à son Père : Tu m’as battue [...] Comme les autres petites filles j’ai reçu la fessée [...] Tu sais, quant-on nous bat, c’est qu’on nous aime, alors maintenant je sais que tu m’aime...
À 01:19:55 : Et vers la fin, la non moins difficile épouse est aussi couchés sur les genoux de son Époux qui alors la fesse avec encore bien plus d’application et d’entrain sous les yeux complaisant de la petite Marianne, au milieu de nombreux autres approbateurs, qui après la punition dit Papa, t’as battu maman, ce à quoi l’Époux répond elle s’en souviendra, ce qui amène l’approbation de la petite Marianne, çà prouve que tu l’aime...
Incité en nos documents, tiré du film : La Taverne du cheval rouge (Frontier Gal), de Charles Lamont, 1945.
4.B.1.b - 1951 - Il lui donne une sérieuse fessée, c’est donc un Mari aimant !
L’Époux fessant vigoureusement son épouse constate que le Père de la donzelle marmonne en observant placidement la scène, Il demande à un troisième personnage : qu’est-ce qu’il dit !, ce dernier lui répond : Il constate que vous êtes son mari, c’est l’évidence même…
Repris de LF-2010-04, Lettre à nos filles : Vous parler d’un peuple gai, affectueux et rêveur ; point 4.A.1 - Des gens attachés à leurs coutumes, à leurs traditions
Source, film : Au-delà du Missouri, à 00:44:00.
4.B.1.c - 1952 - L’Homme tranquille, bon, bat sa femme s’il le faut !
Une grand-mère dit à un l’Époux en lui tendant un bâton : Monsieur, monsieur, attendez, attendez, voilà un bon bâton pour battre votre jolie dame ; l’épouse s’esclaffe pour la forme en disant ho !…, l’Époux se saisit du bâton en disant à la grand-mère : Merci !
Repris de DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II)…; point 6.C.13 - L’Homme tranquille, bon… bat Sa femme s’il le faut !
Source, film : L’homme tranquille, à 01:47:59.
4.B.1.d - 1954 - Si je suis loin de toi je ne suis rien, je suis ta servante !
Une femme rampe douloureusement sur une grande distance pour dire à son Homme : Moi je suis une femme, je suis faite pour porter tes enfants, faire ta cuisine, te suivre. Si je suis loin de toi, je ne suis rien.
Source, film : Bronco Apache, à 00:55:53.
4.B.1.e - 1956 - L’Homme a besoin d’une femme qui Lui plie gracieusement !
Une femme, personnage principal, dit comme reproche à une autre femme : … l’homme a besoin de la tendresse d’une femme, elle doit plier sous sa loi, comme l’arbre plie sous le vent ; elle doit le soutenir de toute sa confiance car c’est la femme qui donne à l’homme toute sa force, afin qu’il puisse la contenir !
Source : L’homme de San Carlos, à 01:11:15.
4.B.1.f - 1959 - Elle ne démarre bien sa journée que si elle a reçu sa volée !
Une femme, personnage principal, dit en parlant d’une autre femme : Pauline et Eddy [un prétendant] sont très mal assortis, Eddy est un rêveur, une sorte de poète ; Eddy vit dans l’avenir, dans le monde de demain ; Pauline a besoin d’un Homme qui lui flanque une volée chaque matin avant de boire son café !
Source : Le shérif aux mains rouges, à 00:19:06.
4.B.1.g - 1962 - C’est une femelle, elle ne sait où aller, elle tourne en rond !
Le personnage principal dit en poursuivant un rhinocéros : … à son allure c’est sûrement une femelle, elle ne sait pas très bien où aller, elle tourne en rond !
Repris de DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II)…; point 6.D.2.d - Où l’art de s’enferrer ! où le serpent se mord la queue…
Source, film : Hatari, début du film.
4.B.1.h - 1967 - La mégère [enfin] apprivoisée !
Une épouse parle à deux autres de leurs Époux, et du sien :
Fi ! fi ! détends ce front menaçant et rembruni, et ne lance pas de ces yeux-là tant de regards dédaigneux pour blesser ton seigneur, ton roi, ton gouverneur.
Cet air sombre ternit ta beauté, comme la gelée flétrit la prairie ; il ruine ta réputation, comme la bourrasque abat les plus beaux bourgeons ; et il n’est ni convenable ni gracieux.
Une femme irritée est comme une source remuée, bourbeuse, désagréable, trouble, dénuée de beauté ; et tant qu’elle est ainsi, nul, si altéré, si pris de soif qu’il puisse être, ne daignera y tremper sa lèvre ni en prendre une gorgée.
Ton mari est ton seigneur, ta vie, ton gardien, ton chef, ton souverain ; celui qui s’occupe de toi et de ton entretien ; qui livre son corps à de pénibles labeurs, et sur terre et sur mer ; veillant la nuit dans la tempête, le jour dans le froid, tandis que tu dors chaudement au logis, en sécurité et en sûreté.
Il n’implore de toi d’autre tribut que l’amour, la mine avenante et une sincère obéissance ; trop petit acompte sur une dette si grande !
La soumission que le sujet doit au prince est juste celle qu’une femme doit à son mari ; et quand elle est indocile, maussade, morose, aigre, et qu’elle n’obéit pas à ses ordres honnêtes, elle n’est qu’une méchante rebelle, coupable envers son seigneur dévoué d’une impardonnable trahison.
J’ai honte de voir des femmes assez simples pour offrir la guerre là où elles devraient demander la paix à genoux, et pour prétendre au pouvoir, à la suprématie et au gouvernement, là où elles sont tenues de servir, d’aimer et d’obéir.
Pourquoi avons-nous le corps délicat, frêle et tendre, inhabile à la fatigue et aux troubles de ce monde, si ce n’est pour que nos goûts et nos sentiments délicats soient en harmonie avec notre nature extérieure ?
Allez, allez, vers de terre obstinés et impuissants, j’ai eu le caractère aussi altier que vous, le cœur aussi ambitieux, et plus de raisons peut-être de rendre parole pour parole, boutade pour boutade.
Mais à présent, je vois que nos lances ne sont que des fétus, que notre force est faiblesse, notre faiblesse incomparable, et que nous sommes le moins ce que nous affectons d’être le plus.
Rabattez donc votre orgueil, car il ne sert de rien, et placez les mains sous les pieds de vos maris.
Le mien n’a qu’à parler ; et pour preuve de mon obéissance, voici ma main toute prête, si cela lui est agréable.
Source : 1593 (première représentation) - La mégère apprivoisée, acte V, scène II, Shakespeare.
Film : La mégère apprivoisée, de Franco Zeffirelli.
4.B.1.i - 1995 - Vous hésiteriez à tuer pour défendre votre famille, votre façon de vivre ?
Cette interrogation, interpellation plutôt, vient du Dernier Cheyenne, il vous demande, pour vous exhorter, si : Vous hésiteriez à tuer pour défendre votre famille, votre façon de vivre ?
Source, film : Le Dernier Cheyenne, à 01:25:00
4.B.1.j - 2010 - L’Époux doit pouvoir imposer Sa Loi à Son épouse et à Ses enfants !
C’est ce que dit textuellement Éric Zemmour, en une émission radio RTL : [Depuis Jean-Jacques Rousseau…] La Famille est devenue une démocratie, où le Père jadis Roy, guillotiné depuis, n’a plus la légitimité pour imposer l’intérêt général familial à sa femme et ses enfants. La Famille est devenue une super démocratie où chacun peut discuter sans fin. Dans ce contexte super démocratique la fessée apparaît comme une torture moyenâgeuse.
1Ce document existe en PDF ici : Télécharger nos PDFs
2Voir avec les réserves d’usage le lien qui suit (Attention, si vous achetez de ces médailles, il existe une contrefaçon purement démoniaque et peu détectable) : http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9daille_miraculeuse

4 commentaires:

  1. Cher QJSIOJC,

    Je prends l'occasion de commenter cet article, et de vous dire que j'ai aimé ces répliques, cela nous donne un bon aperçu de notre dégradation, rien qu'en l'espace de ces cinquante ans. D'ailleurs, les films montrent bien l'état de la société, il n'y a qu'à voir ceux d'aujourd'hui, prônant rien que par exemple l'homosexualité.
    Aussi, j'ai suivi le lien que vous m'avez transmis en privé, j'ai lu et j'ai trouvé ça vraiment intéressant. Je n'avais pas connaissance de cette explication des races par la Bible, ça me paraît très censé en tout cas. http://bibliothequedecombat.wordpress.com/2013/12/02/la-veritable-origine-des-races-humaines/

    Malheureusement, comme vous avez dû le remarquer, on trouve beaucoup de ce genre de site (comme celui-ci) qui disent bien des choses édifiantes sur presque tout les sujets, sauf évidemment quand il s'agit de parler de la nature de l'Homme et de la femme.

    L'article suivant est en cela impressionnant, le contraste choque, et autant de confusion montre à quel point en ce sujet fondamental il y a à réapprendre. C'est vraiment l'opposé du votre. Voilà le lien, que vous avez peut-être déjà lu : http://bibliothequedecombat.wordpress.com/2013/12/03/la-mission-de-la-femme-est-de-sanctifier-son-mari/

    Ce que je n'aime pas surtout, c'est qu'il détourne vicieusement de bons et même saints exemples. Il renverse tout, mais la première phrase montre pourtant clairement l'absurdité de tels propos : "Soumise à l'Homme, la femme domine l'Homme", soit cet Abbé à un humour pitoyable, soit... eh bien on comprend qu'à l'époque ils étaient déjà bien féminisés. Pourtant n'importe qui raisonnant un minimum et ne se laissant pas berner par des émotions aurait pu le reprendre...

    Avec lui, la femme s'apparente à la moral, au droit, à la raison presque, alors que l'Homme n'est que force physique, une brute sans esprit qui ne pourrait pas bien se diriger sans les enseignements de sa bonne femme. Et là il confond gravement enseignement et influence, il oublie surtout que c'est les Hommes, Pères, qui seuls peuvent engendrer des filles chastes et pieuses qui feront le plus grand bonheur de leur futur Mari. Il oublie simplement la Genèse.
    Voilà donc ce que je pense.

    Que le Bon Dieu vous garde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Sieur Luryio,

      Merci pour votre bon commentaire !

      Oui, nous avons lu cet article positivement scandaleux dont vous donnez l'adresse, et dont le titre est bien le résumé de ses luciabéliens mensonges : La mission de la femme est de sanctifier son mari.

      Merci bien pour votre sagace critique !

      Nous étions entrain de rédiger une sérieuse critique afin de bien le dénoncer, et votre commentaire va encore plus nous y pousser.

      Nous allons vous répondre en une page spéciale, pour ce, veuillez quelque peu patienter...

      Vous serez averti de notre réponse via un commentaire en cette page, et vous plus particulièrement par votre adresse...

      Que le Bon Dieu vous bénisse, vous et tous les vôtres !

      Pour la Vérité,
      QJSIOJC

      Supprimer
    2. Chers Sieur Luryio et Lecteurs,

      Comme annoncé, nous venons de publier notre réponse.

      Titre : RH-2013-09 - 9 - Sieur Luryio, les Trahitionalistes gèrent la « Bibliothèque de combat » de Luciabel !

      Lien : http://restaurationdelafamille.blogspot.fr/2013/12/rh-2013-09-sieur-luryio-les.html

      Nous Vous souhaitons une bonne lecture...

      Que le Bon Dieu Vous bénisse, Vous et tous les Vôtres.
      Pour la Vérité,
      QJSIOJC

      Supprimer
  2. Nous avons ajouté de belles répliques au point : 1945 – Il fesse de première Sa fille et Son épouse, et est félicité par elles, et l’entourage !

    RépondreSupprimer

N’étant pas membre de ce site, vous pouvez tout de même déposer un commentaire qu’un membre agréera et publiera ; pour ce, veuillez lire la procédure à suivre à l’adresse : http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2010/07/marge-suivre-pour-deposer-des.html