Les erreurs et instabilités de l’hébergeur Blogger (Google) :

Liens internes (menus et notes maintenant inopérants sur certaines pages ; sélectionnez le point à atteindre, et recherchez la cible... Patience… ! Pour atteindre les notes (vous pouvez faire copie de la page) cherchez : ♣

Perte d’une page par Blogger, message « Désolé, la page que vous recherchez dans ce blog n'existe pas. », recherchez le titre avec lien valide ici : Nos divers documents. Si nous ne l’avons pas encore détecté nous en faire part ici orfaep@gmail.com, merci.

dimanche 13 janvier 2013

RH-2013-02, Sieur Luryio, une Âme s’abaisse, le monde entier aussi ; une seule pomme gâtée, gâte tout le panier !

Du : 13.01.2013. Version PDF1. Actualisé : ven. 10 mai 2013, 17.05.
Table de cette réponse, RH-2013-…
2 - Sieur Luryio, une Âme s’abaisse, le monde entier aussi ; une seule pomme gâtée, gâte tout le panier !
2.A - Sieur Luryio, voici notre réponse annoncée.
2.A.1.a - Merci pour votre chaleureux encouragement.
2.B - Passons à vos questions au sujet de cette contre-naturalité : la sodomie.
2.B.1 - Les sodomites et les approuvants sont dignes de mort !
2.B.2 - Émotion inversée : redouter le bûcher, et non le Bûcher !
2.B.2.a - Le sodomite, abaisse la société, la gâte !
2.B.2.b - Ainsi donc, rien n’est anodin !
2.B.3 - Encore un détournement de Parole sainte !
2.B.4 - Le Prince doit réprimer le plus radicalement possible la sodomie !
2.B.5 - La sodomie, c’est de la merde, en premier pour les Âmes !
2.C - Concluons, sauf question(s), cette réponse.
2.A - Sieur Luryio, voici notre réponse annoncée.
Publiée en la Fête de la Très-Sainte Famille,
Saints Joseph et Marie, et Jésus,
le dimanche 13 janvier 2013,
cette réponse leur est confiée.
Cher Sieur Luryio, chers Lecteurs,
Nous vous remercions encore, Sieur Luryio, pour vos deux derniers commentaires forts courtois comme les précédents, nous les retranscrivons en cette note2 pour la facilité de nos Lecteurs ; et, comme annoncé3, voici notre franche et détaillée réponse.
Attention !, afin de limiter au strict minimum les renvois ou sources, afin que cette réponse soit la plus concise possible, nous vous prions de considérer ce document comme une continuation exacte du précédent que vous devez donc avoir lu afin de bien suivre ce que nous allons écrire maintenant : RH-2013-01, Sieur Luryio, absolument rien autorise l’épouse à s’affranchir, se séparer de son Époux !
2.A.1.a - Merci pour votre chaleureux encouragement.
Vous nous écrivez : Intéressant article […] je tiens à relever ce que je crois être une faute […] en tout cas croyez en ma bonne volonté de vous aider à corriger quelques fautes.
Merci pour votre bonne appréciation de cet article ; merci beaucoup pour la faute d’orthographe révélée ; et oui, nous voulons bien que vous nous aidiez en cela, comme en tout ce que vous pouvez du reste, comme par ex. avec vos commentaires qui pour le moins nous stimulent à être plus précis, pertinents en ce qui regarde la Restauration de la Famille par l’Autorité.
Pour : votre bonne appréciation de cet article :
2.B - Passons à vos questions au sujet de cette contre-naturalité : la sodomie.
Nous avons sélectionné quelques passages où vous marquez particulièrement votre désir d’avoir une réponse …
2.B.1 - Les sodomites et les approuvants sont dignes de mort !
Votre passage : je n'avais encore jamais entendu parler de bûcher pour les sodomites
Si vous n’avez jamais entendu parler de bûcher (ou autres types de peines capitales) pour les sodomites (entre-autres !), ce n’est pas de notre faute !, mais de celle de Lucifer, Prince des menteurs, et de tous ses suppôts menteurs !, et surtout de vos prédécesseurs qui voulurent bien écouter ses flûteries et abandonner la Vérité ; où, la dégénérescence tout-à-fait époustouflante de l’être dit moderne !
De fait, pour être entièrement véridiques, en excluant leur Prince des ténèbres, leur mentor, c’est encore plus de celle de tout le clergé de l’Église catholique qui est premièrement et particulièrement coupable ! ; et pas seulement depuis ledit Vatican II, mais bien bien avant, et maintenant, dit traditionaliste ou pas, comme jamais !, ce par aphonie très prononcée (silence coupable, soit complicité, voir ensuite) et même très souvent par promotion objective, mais souvent savamment camouflée, de telles turpitudes !
Pour : tout le clergé de l’Église catholique :
DP-09, Les Prêtres de l’Église catholique ; point (tout ce chapitre !).
Que l’on vous ait tu, à vous et à tout les autres Hommes, que le bûcher pour les sodomites est leur très-Juste rémunération, cela s’appelle de fait mentir !, car relevant d’une intention évidemment mauvaise : taire une chose nécessaire, bonne !, protectrice.
C’est ce qu’on appelle un péché, véniel ou mortel (ici c’est le cas), par omission, ou : un silence (très) coupable !
C’est effectivement un mensonge, car ne disant rien, bien que le sachant pertinemment, l’on laisse penser aux autres Hommes qu’il n’y a pas danger !, ainsi donc l’on leur ment !, et ici en ce cas : très gravement.
Par ex. : l’on vous cache systématiquement et très intentionnellement, savamment, qu’il y a bien effectivement un gouffre éternel (vous entendez les prêtres vous en parler ?, et même dans ladite tradition !), et que si vous continuez insensément à vous diriger à grandes foulées vers lui, que vous y chuterez (précipité en enfer l’on dit) pour l’éternité !, eh bien, ceci est un mensonge que ceux qui savent la chose font envers vous, un mensonge par omission, silence très coupable !
L’on disait dans le temps où l’on ne mentait pas si effrontément que maintenant, par silence coupable pour le moins : La plus belle ruse du diable, c'est de faire croire qu'il n'existe pas ! (Auteur inconnu)
Donc, votre je n'avais encore jamais entendu parler de bûcher pour les sodomites, est bien la preuve que l’on vous mentait effrontément !, par silence très coupable !, donc au moins en cela, péché mortel pour les auteurs de ce silence.
Et nous, en notre réponse précédente pour vous, nous avons rectifié la chose !, en disant la Vérité : J’ai annoncé ta justice dans la grande assemblée ; Seigneur, je n’ai pas fermé mes lèvres, tu le saisJe n’ai pas caché ta justice au fond de mon cœur ; ta fidélité, ton salut, je les ai proclamés. (Graduel, St Pie X)
Et la Vérité c’est, en cas de sodomie : sont dignes de mort !, et ceux qui les font, ces telles choses, et encore ceux qui approuvent ceux qui les font !, et ce qu’on y ajoute ou y retranche, ou y interprète (relativisme) vient du Diable !
Pour : ou y interprète (relativisme) :
-Relativisme : B. − Doctrine d'après laquelle l'idée du bien et du mal, les valeurs morales, varient selon les époques et les sociétés.4
La Vérité étant d’Essence divine, Elle est intemporelle, immuable !
Le relativisme est donc un mensonge doucereux, hypocrite, l’on ne nie pas frontalement, mais l’on amortie, contourne, discutaille, par ex. : dit oisivement : c’était bon pour cette époque…, dit outrageusement : Saint Paul était excessif, etc.)
D’où la Parole de Notre-Seigneur Jésus-Christ (NSJC) : Que votre langage soit : Oui, oui ; Non, non ; car ce qu’on y ajoute vient du mal.
D’où, du reste, notre dénonciation énergique du libéralisme même pas rampant du site Les Intransigeants* !
En votre commentaire vous nous rappelez ainsi, pour vous en étonner, ce que nous avions écrit précédemment : Pour en revenir à ce qui me préoccupe plus, je me suis arrêté à ce que vous dites ici : "Lisez Les Intransigeants : La place des extrémistes sodomites est au Bûcher ! Sauf, qu’ils sont imprécis, libéraux ; en effet, ce n’est pas que lesdits extrémistes sodomites qui doivent se retrouver au bûcher, mais les sodomites tout court !, extrémistes ou pas !, et tous leurs imbéciles utiles vus précédemment ; et point, et à la ligne !, on n’en parle plus !".
Pour : ce que nous avions écrit précédemment :
Nous confirmons !, pourquoi, Lesdits Intransigeants, rien que les extrémistes sodomites […] au Bûcher ?, alors que même ceux qui approuvent ceux qui les font, sont dignes de mort !, alors, pensez donc pour les sodomites dits non extrémistes !
Relisons Saint Paul : ceux qui font de telles choses sont dignes de mort, et non seulement ceux qui les font, mais encore ceux qui approuvent ceux qui les font !, et ce qu’on y ajoute ou y retranche, ou y interprète vient du Diable, conformément à la Parole de NSJC : Que votre langage soit : Oui, oui ; Non, non ; car ce qu’on y ajoute vient du mal.
Les gents du site Les Intransigeants sont donc, car n’étant pas intransigeants avec la Vérité : dignes de mort !
En plus, et comble, avez-vous déjà vu un sodomite qui ne serait pas extrémiste ?, ou un meurtrier, un violeur de petites filles ? Les margoulins !, ce n’est pas avec de tels raisonnements aussi incongrus que l’on pourra devenir Ministre de l’Intérieur (textuel, El Cristero en un article se prenait pour cela !) compétant du Prince que l’on appelle, certes très légitimement, de ses vœux !
Ainsi donc, cher Sieur Luryio, ressaisissez-vous !, vous êtes un Homme !, alors réfléchissez différemment qu’une femme !, soit sans émotion inversée !, ne soyez pas l’approuvant5, le benêt bien-bien-oui-oui à Lucifer !, sinon vous serez catalogué dans ceux qui approuvent ceux qui les font !, ce que, vous aimant vraiment bien, nous ne voulons absolument pas !
2.B.2 - Émotion inversée : redouter le bûcher, et non le Bûcher !
Veuillez considérer nos deux écritures du mot bûcher :
1. avec minuscule, bûcher désigne un bûcher temporaire (non permanent) : ou terrestre, feu humain allumé pour la mise à mort d’un criminel ; ou céleste, feu purificateur, purgatoire, allumé par Dieu pour purifier l’Âme, et le corps bien que non ressuscité.
2. avec une majuscule, Bûcher désigne le Bûcher gouffre éternel, feu éternel, inextinguible, consumant sans jamais consumer, aucun répit dans les siècles des siècles des siècles, soit l’enfer éternel !
Nous pourrions réécrire ce titre ainsi :
Il vaut mieux perdre la vie que la Vie !, la vie terrestre que L’éternelle !
DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II)…; point (et son contexte) 6C4a, Il vaut mieux donc qu’elle perde la vie plutôt que de perdre la Vie !
Votre passage : Je pensais que ce que l'on ne pardonne pas est l'homosexualité, mais que l'homosexuel en lui-même peut se repentir. Donc qu'il faut appliquer ce que je crois dit NSJC, qu'il faut juger les actes,les condamner(dans ce cas l'homosexualité)mais qu'on ne juge point l'homme, l'être(l'homosexuel) et qu'on doit plutôt prier pour lui.
Raisonnez !, l'homosexualité (acte) n’existe que parcequ’il y a au moins un homosexuel (acteur), n’est-ce pas ?, s’il n’y a plus de sodomite (acteur), il n’y a plus de sodomie (acte) !
Ainsi donc, ce n’est pas l’homosexualité ou la sodomie (acte) qui pose un problème, car n’existant pas sans le pratiquant (acteur) ; mais c’est l’homosexuel ou le sodomite (acteur, poseur de l’acte) qui est à éradiquer !
L’acte n’existe que par son auteur !
Comment ?, pour protéger la société, mettre l’homosexualité ou la sodomie au bûcher ?, si ce n’est en mettant le pratiquant luciférianisé lui-même sur ce bûcher, soit l’homosexuel, le sodomite !, l’acteur, celui qui pose l’acte !
Vous dites, l'homosexuel en lui-même peut se repentir, or, s’il est converti, il n’y a plus d’homosexuel, et donc pas de sodomite à mettre au bûcher !
Aussi, que les sodomites se convertissent très vite, incessamment, avant que l’on les découvre et les prenne !, ce, lorsque notre Seigneur Dieu, devant notre repentir, notre amendement, nous aura rendu un Prince digne de ce Nom !
Que les sodomites se convertissent infaussement6 ! Nous voulons bien croire au repentir, mais …, très très grande Prudence !, en effet, parfois, c’est une conversion tactique, du genre : rentrez le périscope !, immersion !
Pour : très grande Prudence :
La prudence est une vertu chrétienne !, l’on dit du reste, car les sept (7) vertus sont chrétiennes : Prudence est mère de toutes les vertus !
Voici quelques passages du nouveau testament :
→ Et il marchera devant Lui dans l’esprit et la vertu d’Élie, pour ramener les cœurs des pères vers les enfants, et les incrédules à la prudence des justes, de manière à préparer au Seigneur un peuple parfait.7
→ Or la prudence de la chair c’est la mort, tandis que la prudence de l’esprit c’est la vie et la paix.8
→ C’est en Lui que nous avons la rédemption par Son sang, la rémission des péchés, selon les richesses de Sa grâce, qui a surabondé en nous, en toute sagesse et prudence, pour nous faire connaître le mystère de Sa volonté, selon Son bon plaisir, par lequel Il S’était proposé en Lui-même, dans la dispensation de la plénitude des temps, de réunir toutes choses dans le Christ, soit celles qui sont dans le Ciel, soit celles qui sont sur la terre, en Lui-même.9
→ Voici que Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme des serpents, et simples comme des colombes.10
Si on les prend alors qu’ils sont pratiquants !, ce n’est que justice, pour eux en premier et pour toute la société ensuite, qu’ils soient radicalement éradiqués !, ou comme Saint Paul l’a dit, sans complaisance luciférienne donc : sont dignes de mort !
Quand la peine de mort, de très heureuse mémoire, existait, si un assassin était pris !, et si ensuite, en prison, il se convertissait honnêtement, il n’échappait pas pour cela à la peine de mort prononcée contre lui !, par la voix du Prince. L’on lui pardonnait qu’à ce prix !
Si vous confessez une faute, en plus de la réparation (rendre ce que vous avez volé par ex.), il y a la satisfaction, c’est à dire des peines à subir ici-bas (amendes, prison, etc.), et très souvent dans l’au-delà en plus : peines du purgatoire.
Pour : la peine de mort, de très heureuse mémoire :
Encore une malicieuse œuvre d’un de la coterie11 ennemi de tous les Hommes* (EdtlH), c’est en effet le Robert Badinter12 qui mit à mort, ou plutôt assassina la saine peine de mort !, cette action hautement criminelle est appelée très hypocritement : Abolition de la peine de mort !
Et, comble luciférien, dans le même temps, la Simone Veil, faisant partie de la même coterie, donna naissance à la peine de mort pour les enfants à naître, elle a fait passer unedite loi disant autoriser l’extermination des enfants à naître !, véritable holocauste fait sur les autels de Luciabel !, elle !, elle qui aurait tant souffert… dudit Holocauste* (voir notre réponse précédente) ! Cet ordre génocidaire bien réel, et là nous avons toutes les traces écrites de la donation de l’ordre !, est appelé IVG, soit en clair : Infanticide Volontaire de Goy !
Nous ne sommes pas dedits antisémites, terme du reste carrément stupide et indéfinissable (les Perses, par ex., sont sémites aussi !, et de plus, l’état fondamentalement illégal d’Israël est lui-même hautement antisémite car prévoyant attaquer un peuple sémite : les Iraniens ! Et que font-ils contre les Palestiniens, si ce n’est de l’antisémitisme forcené ? Etc.), mais seulement et déterminément anti-Ennemis-de-tous-les-Hommes ! Ou, l’inversion accusatoire des EdtlH !
Toutes les idées dites modernes et inventions mortifères, toutes les lois criminelles les imposant, touchant la Famille (et le reste !) sont juives, cherchez, et vous saurez, si vous le voulez bien :
→ école obligatoire (embrigadement), et enseignement mixte ;
→ pilules contraceptive ou abortive (et autres machins à même finalité), et pilule de fait imposée aux petites filles contre l’Autorité des parents ; et avortement ;
→ dite éducation sexuelle (apprentissage de la débauche), et en tout ceci en cas d’opposition de parents, l’on enlève les enfants ;
→ télévision et pornographie ;
→ abaissement de ladite majorité sexuelle dès 10 ans pour des Daniel Cohen Bendit & cie.
→ libération obligatoire de la femme, sinon, elle va en hôpital psychiatrique si elle accepte ou veut l’Autorité de son Époux, et Lui en prison pour esclavagisme pour le moins ;
→ séparation et divorce ;
→ échangisme et toutes les autres turpitudes de même odeur sulfureuse ;
→ sodomisme et autres perversions (pédophilie, zoophilie, etc.), avec en dernier, pour couronner le tout, le péché contre nature d’État, ledit mariage pour sodomites ;
→ etc., etc., etc !
Vous avez évidemment remarqué l’œuvre mortifère des EdtlH, rien qu’avec ces points précédents pris au milieu d’une myriade d’autres, et regardez bien la concomitance des dates :
→ l’un des EdtlH met à mort la peine de mort pour les grands criminels, malfaisants à nos sociétés ! (1981)
→ l’autre des EdtlH a cochonné la peine mort pour les grands innocents !, bienfaisants à nos sociétés ! (1975)
Pour : regardez bien la concomitance des dates :
Ajoutez le premier point (1981) à la liste réalisée ici : RH-2013-01, Sieur Luryio, absolument rien autorise l’épouse à s’affranchir, se séparer de son Époux !; point 1.C.1.d, Achevons ce point, reprenons, résumons.
Ce que nous écrivions au sujet de la peine de mort :
(Il y a plus d’un an, en considérant sa suppression…)
Et c’est pour cela qu’il est doublement criminel d’avoir malicieusement supprimé la peine de mort (corps) pour les crimes majeurs, parce que :
1. le criminel reste à la charge de la société, risque de s’enfuir (maintenant on les libère pour qu’ils puissent poursuivre carrière !), etc. ;
2. mais surtout, voyant la date de son exécution approcher au galop, souvent, il méditait sérieusement sur son Jugement éternel qui serait infiniment plus sévère s’il ne s’amendait pas et n’offrait pas sa mort comme juste réparation…
Pour : l’autre des EdtlH a cochonné :
Cochonner : A.− Vieilli, emploi intrans., ZOOL. [En parlant de la truie] Mettre bas. La truie a cochonné. Elle cochonnera bientôt (Ac.1798-1878).13
Le sodomite, vaut-il mieux qu’il brûle sur un bûcher temporaire afin d’échapper au Bûcher éternel ?, oui ou non ?, pas d’émotion inversée !, et, ce qu’on y ajoute vient du Malin !
Donc, en condamnant le sodomite au bûcher terrestre, vous lui donnez une sérieuse chance de se convertir !, et, s’il la saisit réellement, s’il a donc bien sincèrement regretté et confessé publiquement sa faute, par cette mort généreusement offerte en réparation de son (ses) crime(s) : du bûcher terrestre, passant presque certainement par le bûcher temporaire céleste (purgatoire), échappant donc au Bûcher éternel (enfer), il ira à la Béatitude éternelle, le Ciel !
Pour : vous lui donnez une sérieuse chance :
Sauf, nous ne voulons pas pousser au désespoir, mais la Vérité est à ce prix, que la sodomie est manifestement un péché contre l’Esprit* !, c’est le refus manifeste du discernement !
C’est le refus frontal de discerner : le Bien du mal !, le Naturel du contre-naturel !, considérant particulièrement la sodomie : l’endroit de l’envers ou l’entrée (vagin) de la sortie (anus) !, le Beau du laid (merde) !, La Vérité ou Lumière du mensonge ou ténèbres !, etc !
Le refus de discerner est un refus frontal et caractérisé d’utiliser notre discernement afin de choisir Dieu et Ses Biens !
Le Discernement, ou Esprit de discernement, est le Bien que l’Esprit-Saint nous donne par infusion !
Pour : que l’Esprit-Saint nous donne par infusion :
-Infusion : ♦ THÉOL. Manière dont sont infuses certaines grâces surnaturelles. On prêtait aux apôtres le don de savoir, par infusion divine, tous les idiomes (Renan, Apôtres,1866, p. 65).Infusion de la grâce. ,,Acte par lequel Dieu communique librement sa grâce à l'homme`` (Foi t. 1 1968).14
C’est le péché de Malice !, le péché de Luciabel !
Saint Alphonse-Marie de Liguori dit : « Le péché de malice, dit saint Thomas, est celui qui se commet avec une pleine et entière connaissance de causeS-1. » « Ce péché-là, dit-il autre part, est un péché contre le Saint-EspritS-2. » Or nous lisons dans saint Matthieu que le péché contre le Saint-Esprit ne sera remis ni en ce siècle ni au siècle à venirS-3 ; c’est-à-dire qu’il est fort difficile d’en obtenir le pardon, à cause de l’aveuglement dans lequel on tombe par suite du péché de malice.
DP-09, Les Prêtres de l’Église catholique ; point 9C9, ±1727 - Saint Alphonse-Marie de Liguori, les mauvais prêtres…
Saint Paul dit : C’est pourquoi Je vous dis : Tout péché et tout blasphème sera remis aux hommes ; mais le blasphème contre l’Esprit ne sera pas remis.15
DP-10, Les épreuves, tribulations et afflictions, l’Espérance (I) ; point 10B3e, La séparation des époux, un péché qui ne sera jamais remis !
2.B.2.a - Le sodomite, abaisse la société, la gâte !
Notre titre, Sieur Luryio, une Âme s’abaisse, le monde entier aussi ; une seule pomme gâtée, gâte tout le panier !, est formé de deux sentences, maximes, dont nous avons très bien le souvenir les répétant régulièrement à nos fréquentations, mais dont nous n’avons plus les saintes et saines sources, les voici citées de tête :
Sentence 1 :
Une Âme s’abaisse, et le monde entier s’abaisse ; une Âme s’élève, et le monde entier s’élève !
D’où le terme communion des Saints ! Si un membre faiblit ou trahit, tout la communauté en pâtit ; et inversement, si un membre s’élève, et c’est ce que vous essayez de faire visiblement Sieur Luryio, comme nous ici en l’ŒRFAEP, c’est toute la communauté qui s’élève !
Alors, au travail courageusement !, tout pour la Gloire de Dieu !, la Vérité !
Sentence 2 :
Un jeune enfant mit dans un panier de fort belles pommes, et au milieu d’elles, par inadvertance, une gâtée ; plus tard, lorsqu’il revint les voir, elles étaient toutes pourries !, enfants, enfants, méfiez-vous si fort des mauvaises compagnies !
La pomme gâtée figure le membre, de la personne ou de la société, qui est malin et qui ne faut pas laisser nuire !, et si vous le laissez rien qu’un peu dans le panier, c’est tout le corps, de la personne ou de la société, que vous verrez pourri en très peu de temps !
Pour : le membre […] qui est malin :
-Malin, -igne, adj. : Souvent employée en lieu et place de " cancéreux ", ce terme souligne et indique le caractère grave de la maladie - ou de la tumeur - et ne peut donc être employé qu'après des examens complets.16
De fait, c’est le Malin, Satan ou Luciabel, qui rend malins les corps et malignes les Âmes ! Malin veut dire malade !, et le péché est la pire des magnilités17, maladies, car touchant l’Âme.
Cette phrase, vous avez dû l’entendre ou la lire, dite un peu comme ceci : Monsieur, il faut vite couper la jambe avant que la gangrène ne se répande dans tout le corps !, ou alors, l’on ne pourra plus rien pour vous, vous serez perdu… [notre cru]
Vous considérerez très honnêtement ces deux sentences, avec votre cœur éclairé par votre Raison, votre Conscience ; et en relisant, si nécessaire, ce que dit Saint Paul de tels pervers ; puis vous reviendrez près de nous pour nous dire que vous avez compris, parce qu’ayant sonné tout différemment d’une femme, soit comme un Homme (en principe !, si non féminisé donc !) raisonne !
Pour : sonné comme une femme :
Nous faisons allusion à notre commentaire (5 janvier 2013 10:02) où nous avions écrit : Nous avons corrigé !, merci beaucoup. Nous pourrions penser que c’était de l’humour involontaire !, qui aurait voulu dire en clair : « Résonnez !, non comme des bonnes femmes, donc raisonnez ! », en effet, la femme (tête creuse !, l’on dit.) ne pense (doit penser, et pense effectivement) que par la parole qui lui est servie : soit elle résonne (reproduit) de la raison légitime de son Père, Époux, etc. ; ou elle résonne (reproduit) de la déraison (raison illégitime) du prêtre, dudit conseil, télévision, etc.
2.B.2.b - Ainsi donc, rien n’est anodin !
Un sodomite, avec un Homme ou une femme, ou …, abaisse fatalement et très dangereusement le monde, et ô combien, lui !, comment ?, en :
1. contaminant fatalement et pour le moins son entourage !, rappelez-vous, si vous l’avez lu : faites-le et cela se fera, dites-le et cela se dira !
Pour : rappelez-vous, si vous l’avez lu : faites-le :
2. faisant encourir la terrible foudre du Seigneur Dieu à toute la société qui abrite en son sein un tel pervers, car ne l’ayant pas (complicité objective : encore ceux qui approuvent ceux qui les font) très radicalement rejeté très loin d’elle ! Pensez à Sodome !, rappelez-vous notre avertissement à Paris et à la France pour le moins !
2.B.3 - Encore un détournement de Parole sainte !
Votre passage : Donc qu'il faut appliquer ce que je crois dit NSJC, qu'il faut juger les actes,les condamner(dans ce cas l'homosexualité)mais qu'on ne juge point l'homme, l'être(l'homosexuel) et qu'on doit plutôt prier pour lui.
Cher Sieur Luryio, de vous, nous savons qu’il n’y avait pas de malice, vous connaissant un peu maintenant, et vu aussi votre ton humble visible dans l’ensemble de vos commentaires, et de plus, nous devons considérer, sachant votre jeune âge, que vous n’avez jamais rien connu d’autre que ce marécage totalement luciférien d’où vous essayez bien courageusement de vous extirper …
C’est donc avec très grande compassion et affection que nous vous répondons !
La réponse que vous désirez, vous l’avez pile en ces pages qui suivent, si elle ne devait pas vous suffire, revenez près de nous et nous compléterons cette réponse.
CN-2010-13, Du détournement de paroles saintes, et diverses autres escroqueries !; point 13B1, La tarte à la malicerie : Tu ne jugeras pas !
2.B.4 - Le Prince doit réprimer le plus radicalement possible la sodomie !
Votre passage : par rapport à la justice de la société, si il n'y a pas de crimes, d'actes qui nuiraient à celle-ci […] les hommes n'auraient pas à s'en mêler.
La réponse est bien visible notamment au point précédent : 2.B.2.a, Le sodomite, abaisse la société, la gâte !
2.B.5 - La sodomie, c’est de la merde, en premier pour les Âmes !
[Ne soyez pas choqués de ‛c’est de la merde’, attendez la suite !]
Votre passage : pour un couple homme-femme et marié, ce serait certes mal vu [la "sodomite"], mais je ne vois pas en quoi c'est contre-nature pour le coup. Bon ça vise autre chose que la fin naturelle qui est la procréation, mais si il y a aussi des rapports normaux, et que ça n'est pas une perversion … […] Enfin, les faire brûler vifs quand même. Je pourrais même rajouter, si le mari veut essayer cette pratique, c'est le devoir de sa femme d'y cèder pour lui, donc dans ce cas elle ne peut échapper au bûcher.
Comme notre réponse à un de vos commentaires précédents et ce commentaire auquel nous répondons actuellement se sont croisés, vous avez la réponse à votre très grave égarement, visible dans votre passage que nous venons de lire, ici :
→ 1.E.3.b, Clarifions ce qu’est la sodomie !
→ 1.E.3.d, Qu’elle est donc la rémunération du sodomite ?
Puissiez-vous vous rappeler comment la ville de Sodome finit !
Pour : comment la ville de Sodome finit :
Ne confondez pas Sodome et Gomorrhe !, ces deux villes situées autour de la mer morte furent identiquement détruites par le même feu du ciel (d’où cette mer morte !) déclenché par la Très-Juste Colère du Seigneur Dieu devant leurs très nombreux et très graves péchés, elles furent détruites à cause de :
Sodome : sa contre-naturalité, homosexualité, d’où les mots : sodomie, sodomite, etc.
Gomorrhe : sa très grande débauche, licence des mœurs, échangisme, etc.
Voyez livre de la Genèse18, particulièrement :
13, 13 : Or les habitants de Sodome étaient devant le Seigneur des hommes perdus de vices ; et leur corruption était montée à son comble.
18, 20 : Le Seigneur ajouta ensuite : Le cri de Sodome et de Gomorrhe s’augmente de plus en plus, et leur péché est monté jusqu’à son comble.
19, 24-25 : Alors le Seigneur fit descendre du Seigneur qui est au Ciel une pluie de soufre et de feu sur Sodome et sur Gomorrhe, et Il perdit ces villes, et tout le pays d’alentour, et tous les habitants des cités, et tout ce qui avait quelque verdure sur la terre.
19, 28 : Et regardant Sodome et Gomorrhe, et tout le pays d’alentour, il vit des cendres enflammées qui s’élevaient de la terre comme la fumée d’une fournaise.
Considérez, au sujet de Paris (de la France différemment : fleuves de sang dans presque toutes les villes, etc., Marseille complètement submergé sur des dizaines de kilomètres en arrière de ses murs nord !), que d’après plusieurs prophéties, le sort de Sodome et Gomorrhe serait presque enviable par rapport à ce qui attend Paris sous très peu de temps semble-t-il. Le feu du ciel (descendant, foudres, etc.) et de la terre (montant, volcans, etc.) doivent s’associer pour anéantir le très grand Paris qui sera complètement rayé et toutes ses pierres consumées.
Une, parmi d’autres prophéties : Durant ce bouleversement épouvantable qui sera général et non pour la France seulement, Paris sera entièrement détruit. La destruction sera si complète que, vingt ans après, les pères se promèneront avec leurs enfants sur les ruines ; pour satisfaire à leurs questions, ils leur diront : « Mon fils, il y avait ici une grande ville. Dieu l’a détruite à cause de ses crimes ».19
Une autre plus précise : La terre connaitra des températures excessives… [ce qui est de plus en plus le cas, en Australie plus que +50°, en Russie plus que -50° !] Dans ces évènements, les bons n’auront rien à faire, car ce seront les républicains, les méchants qui s’écharperont entre eux… Les bouleversements seront épouvantables. La religion sera persécutée et ses ministres seront obligés de se cacher dans bien des endroits, au moins momentanément, les églises seront fermées encore un peu de temps… Le sang coulera dans les villes par torrents au Nord et au Midi… Après qu’une nouvelle république sera alors proclamée, mais qui durera peu, vous verrez trois partis en France, deux mauvais et un bon. Les deux premiers se feront beaucoup de mal dans Paris qui sera détruit… Paris sera traité avec une rigueur sans pareille, comme le centre des crimes et de la corruption. Paris sera détruit au milieu de toutes ces calamités, tellement détruit que la charrue y passera…20
Rappelez-vous, ce que vous avez dû lire en notre dernière parution : sont dignes de mort, et non seulement ceux qui les font, mais encore ceux qui approuvent ceux qui les font.21
Comment pouvez-vous dire, sans frémir, Sieur Luryio, que pour un couple homme-femme et marié, ce serait certes mal vu [la "sodomite"], mais je ne vois pas en quoi c'est contre-nature pour le coup.
Pour : pour un couple homme-femme :
Voyez l’ampleur du lavage de cerveaux !, vous dites pour un couple homme-femme, mais notre pauvre Sieur Luryio, un couple ne peut qu’être formé que d’un Mâle et d’une femelle !, sinon, si le sexe n’est pas à distinguer ou qu’il est identique, l’on dit une couple !
C’est une lubie ?, une invention ?, une toquade ?, non !, c’est la Vérité !, l’on dit par ex. : mettez-moi une couple d’œufs dame crémièreSieur Bertrand, je viendrai demain avec une couple de bœufs pour labourer votre champJe n’ai qu’une couple d’enfantsJ'ai ouï dire aussi que tu aimes [affectionne, privilégie, sélectionne] une couple de bons chiens22une couple d’amis me serviront de témoinsJe vous rendrai visite dans une couple de joursune couple d’heures me séparent de sa visite – etc !
Donc !, en cas dedit assemblage de pervers, l’on dit : une couple !
Lisez une reprise d’une de nos publications :
Nous venons de dire dans le couple, or on nous présente une paire, formée d’un pervers et d’un autre pervers comme étant un couple, ce qui est absolument faux, c’est une couple !
L’importance des mots ! Voici les deux définitions du mot couple (Pt Robert 1967) :
-COUPLE [kupl(a)]. n. (Copte, 1190 ; lat. copula « lien, liaison »).
I. N. f. • 1° Vén. Lien servant à attacher ensemble deux ou plusieurs animaux de même espèce. • 2° Vx. Deux choses de même espèce. « Une bonne couple de soufflets » (SÉV.). Je m’arrêterai « à Nancy une couple de journées » (DUHAM.).
II. N. m. • 10 (xne). Le mari et la femme, un homme et une femme réunis…
Et donc, s’il s’agit d’un Homme et d’une femme, dites bien un couple ; mais ne dites certainement pas un couple pour un assemblage de pervers, dites une couple, ainsi les choses seront claires !
Aussi, ne dites pas le couple Franco-Allemand lorsque vous parlez du ‘moteur de l’Europe’, mais la couple Franco-Allemand !
Parce que pour vous, l’anus de la femme c’est une voie naturelle !?, pour déféquer, certes !, pour évacuer la merde, certes !, mais pour faire entrer la Semence !, ce Don si particulier de Dieu, participation à la Vie divine !, dans de la merde !, non !, mais rendez-vous compte de ce que vous dites … !, de grâce !
Ô mon Dieu ! quel égarement criminel !, confusion des Esprits !
Vous savez très bien que ni l’impureté et ni la vulgarité ne trouvent le chemin de notre bouche, mais ici, ce sont les faits qui nous obligent à utiliser ce vocabulaire, en imitant ce brave noir dont nous avons parlé précédemment, voici : L’on peut dire que la relation contre-nature, c’est une merde rentrant dans de la merde !, et cela pour emmerder tout le monde !
L’on est aux antipodes de l’Amour !, c’est sa négation radicale par des luciférianisés !
La sodomie, c’est des déchets se recherchant !
Pitié plus qu’improbable pour l'homosexuel,
impitié certaine pour l'homosexualité !
Ne dit-on pas qui se ressemble s’assemble ?, la sodomie c’est une merde, soi-disant Mâle, recherchant une autre merde pour se coquiner avec elle !, s’assembler avec une autre merde dont le genre (Mâle, femelle ou bestiau) n’a aucune importance !, et ni du reste la couleur et ni la forme et ni l’odeur ; car, emmerdé, l’on ne peut plus discerner ce que l’on fait !, et, l’on ne peut plus discerner (Esprit-Saint, Esprit de discernement vu précédemment) le Bien, le Beau, le Vrai !
Et, toujours la contradiction interne !, vous dites, et entendez-vous parler voyons !, ce serait certes mal vu [la "sodomite"] ; et, dans la même foulée, phrase, vous poursuivez en disant je ne vois pas en quoi c'est contre-nature !
Si ce n’est pas contre-nature, pourquoi donc serait-ce mal vu selon vous !, entre un Homme et une femme ? Est-ce mal vu de connaître Sa femme honnêtement ?, non ! ; par contre, malhonnêtement, contre-naturellement, oui, c’est très mal, très mal vu de Dieu en premier !
Convertissez-vous très urgemment !, formez-vous !, restaurez-vous !
2.C - Concluons, sauf question(s), cette réponse.
Cher Sieur Luryio, nous espérons sincèrement vous avoir bien aidé par ce texte, certes très énergique, mais de fait très affectueux, croyez-le bien. Nous avons confiance en Vous, vous sachant Homme !
Nous pouvons le développer selon votre honnête demande, ou celle de Lecteurs.
Ce jour de publication, fête de la Très-Sainte Famille, le dimanche 13 janvier 2013, est le cinquième anniversaire (En la même fête (fête mobile), aussi un dimanche, le 13 janvier en 2008) de la fondation de l’Œuvre pour la Restauration de la Famille par l’Autorité ; de l’Époux, du Père. (ŒRFAEP) et son site Restauration de la Famille par l’Autorité !
Cher Sieur Luryio, et chers Lecteurs de Bonne Volonté, nous prierons ce Jour saint très spécialement la Très-Sainte Famille pour Vous tous, Saints :
→ Joseph, le Chef de cette Famille, patron des Chefs (et futurs Chefs aussi !) de Famille et des artisans ;
→ Marie, Son épouse toujours virginale et très docile, modèle pour les femmes désirant la paix familiale, mère de Jésus et de nous tous par adoption, médiatrice de toutes les Grâces, canal de nos prières ;
→ Jésus, trois fois Saint, Fils du Père éternel selon l’Esprit, et du Très-Saint Esprit selon la chair, Vrai Dieu et Vrai Homme, notre Aîné par adoption et notre Rédempteur.
Cher Sieur Luryio, chers Chefs et futurs Chefs de Famille, que le Bon Dieu Vous bénisse tous, Vous et Vos Maisons !
Pour la Vérité,
QJSIOJC
1Ce document existe en PDF ici : Télécharger nos PDFs
Intéressant article, j'aimerai avoir des éclaircissements à propos d'une chose, mais avant je tiens à relever ce que je crois être une faute : Au point 2.A.3.d vous dites "Résonnez !, non comme des bonnes femmes donc :", je me disais que le sens voulu dans cette phrase s'accordait plus avec le mot "raisonner". Donc je ne sais pas si je fais erreur, mais en tout cas croyez en ma bonne volonté de vous aider à corriger quelques fautes.
Pour en revenir à ce qui me préoccupe plus, je me suis arrêté à ce que vous dites ici : "Lisez Les Intransigeants : La place des extrémistes sodomites est au Bûcher ! Sauf, qu’ils sont imprécis, libéraux ; en effet, ce n’est pas que lesdits extrémistes sodomites qui doivent se retrouver au bûcher, mais les sodomites tout court !, extrémistes ou pas !, et tous leurs imbéciles utiles vus précédemment ; et point, et à la ligne !, on n’en parle plus !".
Je n'ai pas pris le temps de lire ce que disent les Intransigeants, mais je n'avais encore jamais entendu parler de bûcher pour les sodomites. Je pensais que ce que l'on ne pardonne pas est l'homosexualité, mais que l'homosexuel en lui-même peut se repentir. Donc qu'il faut appliquer ce que je crois dit NSJC, qu'il faut juger les actes,les condamner(dans ce cas l'homosexualité)mais qu'on ne juge point l'homme, l'être(l'homosexuel) et qu'on doit plutôt prier pour lui. Après par rapport à la justice de la société, si il n'y a pas de crimes, d'actes qui nuiraient à celle-ci comme par exemple: l'exibitionnisme, le viol, la pédophilie, ce genre de choses; ce serait normalement à la justice de Dieu qu'ils(les sodomites)seraient opposés, par rapport à la Vérité, et les hommes n'auraient pas à s'en mêler. En plus dans le terme "sodomite", il n'y a pas que les homosexuels qui y soit compris, pour un couple homme-femme et marié, ce serait certes mal vu, mais je ne vois pas en quoi c'est contre-nature pour le coup. Bon ça vise autre chose que la fin naturelle qui est la procréation, mais si il y a aussi des rapports normaux, et que ça n'est pas une perversion … Enfin, les faire brûler vifs quand même. Je pourrais même rajouter, si le mari veut essayer cette pratique, c'est le devoir de sa femme d'y cèder pour lui, donc dans ce cas elle ne peut échapper au bûcher.
Bref ce n'est pas très clair pour moi, et je pense que vous pouvez comprendre mon incompréhension, mais j'espère que vous ne serez pas obligé de faire tout un article pour répondre à ça. Parceque je pense que je vous donne déjà assez de travail comme ça ^^ .
Je tiens juste à préciser (j'ai oublié de le faire dans mes précédentes réponses) que je n'ai que dix-huit ans, ce qui est plutôt jeune et qui explique aussi le pourquoi de mes questions, vu que je ne suis pas marié, et donc pas chef de famille. De plus mon jeune âge fait que je suis normalement moins au courant des divers désinformations et subvertions, bien que fort heureusement j'ai reçu une bien bonne éducation et qui plus est, très rare par les temps qui courent.
Voilà, c'est tout ce que j'avais à dire, j'attends avec impatience la réponse prochaine de ce Blog.
Cher Sieur Luryio,
Nous revenons maintenant à votre commentaire ci-dessus !
Que d’erreurs !, que d’émotions inversées !
Où l’on voit, même à travers Vous qui êtes si bien disposé, ce que Lucifer peut réaliser comme dégâts avec son libéralisme, son féminisme si mortifères, etc !
Nous Vous rappelons que Vous êtes un Homme !
Plus courtement que notre dernière publication, où de fait la réponse à vos questions est au moins en germe, nous allons vous répondre spécialement en une page.
Vous serez personnellement avisé de cette future publication, sous quelques jours …
Veuillez croire en notre amitié en Notre-Seigneur Jésus-Christ et Notre Dame !
Que le Bon Dieu Vous bénisse, Vous et tous les Vôtres.
Pour la Vérité,
QJSIOJC
5Approuvant(s), voici un ex. d’utilisation : les approuvants vont s'asseoir d'un côté, généralement du côté où se trouve l'auteur de la proposition (pedibus ire in sententiam cliquant ; cliquent ou aliquam sententiam sequi), les autres de l'autre (in alia omnia ire, aliquem relinquere)
7Évangile selon Saint Luc, 1, 17. Nouveau Testament que vous trouverez ici : Livres & sources.
8Épître de Saint Paul aux Romains, 8, 6. idem ci-dessus.
9Épître de Saint Paul aux Éphésiens, 17, 10. idem ci-dessus.
10Évangile selon saint Matthieu, 10, 16. Idem ci-dessus.
11Coterie : B.− Usuel – 1. Société restreinte de personnes entretenant de très étroites relations fondées sur des intérêts communs.
S-1 [Note de l’ŒRFAEP : ces notes S-1-… sont des notes de la source] Scienter eligitur. l. 2. q. LXXVIII. a. 1.
S-2 Omne peccatum ex malitia, est contra Spiritum Sanctum. De Malo. q. III. a. 14.
S-3 Non remittetur ei, neque in hoc saeculo, neque in futuro. Matth. XII. 32.
15Évangile selon saint Matthieu ~ Ch. 12, 31-32. Nouveau Testament que vous trouverez ici : Livres & sources.
17Ex. d’utilisation, en le titre d’un livre : Place de la chirurgie endoscopique dans la prise en charge des tumeurs ovariennes à la limite de la magnilité ou tumeurs borderline de l'ovaire
18Ancien Testament que vous trouverez ici : Livres & sources.
21Épître de saint Paul aux Romains, I. Nouveau Testament que vous trouverez ici : Livres & sources.

7 commentaires:

  1. Nous avons fluidifié, clarifié le paragraphe commençant par "D’où, du reste, notre dénonciation énergique", jusqu'à celui qui précède "Relisons Saint Paul".

    Nous sollicitons votre indulgence...

    RépondreSupprimer
  2. Nous avons ajouté ceci : [ce qui est de plus en plus le cas, en Australie plus que +50°, en Russie plus que -50° !]

    RépondreSupprimer
  3. Je viens de lire cet article, je pense comprendre en globalité et je reconnais à présent les bétises que j'ai pu écrire. C'est vrai qu'il faut être absolument intransigeant avec la Vérité, et je ne pourrai jamais m'éloigner de cette idée là.
    En tout cas je ne connaissais pas du tout l'existence de "une couple", et effectivement ce serait plutôt ce mot là que j'aurai dû utiliser, mais ne le sachant pas...
    Je me demande si ce mot existe toujours ? Parceque de ce que je connais on l'a vraiment remplacé de partout par "un couple", même si le sens est resté ça prête toujours à confusion. Par exemple en mathématique, il existe un objet qui s'appelle un "couple", et qui est (et là je devrais dire) (une) couple de nombres. Donc "un couple" ne désigne rien que et strictement un homme et une femme, et en plus mariés ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Sieur Luryio,

      Très rapidement...

      Merci pour vos deux commentaires bien agréables de ce jour...

      Au sujet du mot couple, Masculin ou féminin : http://www.cnrtl.fr/definition/couple (Le lien avait été donné)

      L’on dit ‛un couple’ lorsque l’on distingue deux êtres, humains ou animaux, donc mammifères, comme POUVANT et/ou DEVANT être accouplés :
      - ces fiancés forment un futur beau couple (pouvant, devant)
      - mon Ami a une bonne épouse, c’est un beau couple (peut, est)
      - ce couple de chiens donnera une belle lignée (peut, est),
      - mon couple semble bénit de Dieu (peut, est)...

      L’on dit ‛une couple’ lorsque l’on distingue deux êtres ou choses comme NE POUVANT PAS ou NE DEVANT PAS être accouplés, mais pouvant être associés :
      - j’ai une couple d’enfants, un Gars et une fille (NE DEVANT PAS, et par là donc NE POUVANT PAS)
      - j’ai une couple de bœufs (NE POUVANT PAS, car castrés, et NE DEVANT PAS, ce n’est pas l’intention du paysan de les associer en dehors du joug)
      - le gouvernement actuel hautement illégal et de par là-même forcément pervers, vient de voter unedite loi disant autoriser ledit Mariage de ces contre-nature, ceux-ci forment rien de plus qu’une couple (NE POUVANT PAS, bien qu’obstinément le disant) de sodomites, ce avant ou après leur mascarade appelée Mariage, ils sont à mettre sur les bûchers ! Humour : en attendant l’exécution, l’on pourra à titre de travaux forcés les associer (l’on dit aussi dans ce cas là qu’ils sont accouplables !, voyez : http://www.cnrtl.fr/definition/dmf/accouplable) sous le joug à bœufs afin de labourer les jardins des pauvres...

      Que le Bon Dieu Vous bénisse, Vous cher Sieur Luryio et nos Lecteurs, et tous les Vôtres.

      Pour la Vérité,
      QJSIOJC

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage !, le commentaire ci-dessus était si intéressant, si bien construit, tout plein d’intelligence..., mais nous n’avons pas pu le publier à cause du non respect de la procédure.

      Quand ?, les obstinés, comprendrez-vous que pour voir publier votre commentaire, vous devez impérativement suivre le procédure visible en cette page : Dépôt de commentaire...

      À l’adresse : http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2010/07/marge-suivre-pour-deposer-des.html

      Nous la répétons succinctement ici :
      ------------------------------------------------------
      Pour voir vos commentaires agréés, et publiés, voici la procédure à suivre :
      Envoyez un message (mail) à l’adresse : ORFAEP@gmail.com, (votre adresse restera strictement confidentielle, elle ne sera jamais publiée !) comportant trois (3) éléments :
      1 - Votre pseudo ; ex. : Pseudo
      2 - La page où vous désirez voir publié votre commentaire ; ex. : Oui !, nous disons radicalement non à tous les ‘oui mais non’ !
      3 - Votre commentaire proprement dit ; ex. : Messieurs, vous dites que… (Vous pouvez aussi mettre : QJSIOJC, vous dites que… Tout autre adressage sera refusé, car loufoque, ou insultant, ou provocateur, etc….)

      Supprimer
  5. Noue avons précisé et fluidifié, actualisé, le point : Pour : la peine de mort, de très heureuse mémoire :

    RépondreSupprimer

N’étant pas membre de ce site, vous pouvez tout de même déposer un commentaire qu’un membre agréera et publiera ; pour ce, veuillez lire la procédure à suivre à l’adresse : http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2010/07/marge-suivre-pour-deposer-des.html