Les erreurs et instabilités de l’hébergeur Blogger (Google) :

Liens internes (menus et notes maintenant inopérants sur certaines pages ; sélectionnez le point à atteindre, et recherchez la cible... Patience… ! Pour atteindre les notes (vous pouvez faire copie de la page) cherchez : ♣

Perte d’une page par Blogger, message « Désolé, la page que vous recherchez dans ce blog n'existe pas. », recherchez le titre avec lien valide ici : Nos divers documents. Si nous ne l’avons pas encore détecté nous en faire part ici orfaep@gmail.com, merci.

mercredi 24 juin 2009

CN-2009-14, Valérie Létard, l’insensée renverseuse en chef, empêtrée dans la burqa, lance ses deux dernières sapes.

Du : 24.06.2009, existe1 en PDF ici : ND. Actualisé : jeu. 23 juin 2016, 16.22.
En la Saint Jean-Baptiste,
le mercredi 24 juin 2009.
Saint Jean-Baptiste, le Précurseur de Notre Seigneur Jésus-Christ, fut décollé2 uniquement pour avoir défendu le Sacrement de Mariage !
Il est Martyr du Sacrement de Mariage !
Table de cette nouvelle, CN-2009-…
14 - Valérie Létard, l’insensée renverseuse en chef, empêtrée dans la burqa, lance ses deux dernières sapes.
14.A.1 - Occupons-nous maintenant de dénoncer cette renverseuse
14.A.2 - La ‘libération de la femme’ est une escroquerie liberticide par excellence.
14.A.2.a - La liberté de la femme.
14.A.2.b - La ‘libération’ de la femme.
14.A.2.c - ‘Libération’ imposée par violence ?
14.A.2.d - ‘Libération’ imposée par violence : matraquage.
14.A.2.e - Et d’une encore !, victime d’elle-même, de son amour-propre !
14.A.2.f - Mais qui est donc ‘eux’, ‘ils’, etc ?
14.A.2.g - ‘Libération’ imposée par violence : infiltration.
14.A.2.h - Un espoir ?, ‘ils’ sont incapables de s’arrêter !
14.A.2.i - Où Valérie Létard se prend les pieds dans la burqa…
14.A.1 - Occupons-nous maintenant de dénoncer cette renverseuse
La pauvresse de Valérie Létard vient de lancer, toute pleine de sa haine pavlovienne de la Famille, de l’Époux-Père principalement, et du Mâle en général, ses deux dernières sapes :
→ Ses Brigades d’Infiltration Familiale.
→ Sa Laveuse-conditionneuse Jacques Audiard !
Comme à notre accoutumée :
Promis !, sans aucune,
mais alors aucune langue de bois !
Pour une bonne compréhension, considérez que cette nouvelle prend ses principales racines (raisonnement et sources, etc.) dans celles-ci ; (Re)Voyez ND :
La pauvresse de Valérie Létard se prend les pieds dans la burqa !; alors, en toute charité, ne tirons pas sur le tapis afin de l’achever ! Mais, continuons à secourir cette insondable insensée en lui offrant cette planche de salut : cette nouvelle !
Peut-il se trouver une bonne âme qui aurait la charité de la lui faire connaître ?
14.A.2 - La ‘libération de la femme’ est une escroquerie liberticide par excellence.
Il est impossible de concilier la liberté de la femme et la ‘libération’ de la femme !
14.A.2.a - La liberté de la femme.
La véritable et seule liberté de la femme est celle qui lui permet d’accepter la Volonté de Dieu que la veut asservie* en toutes choses*, à l’Homme en général et à son Époux en particulier ; et ce, afin de trouver, forcément, le paisible bonheur dès ici-bas, et ainsi donc l’Éternel auprès de son Dieu d’Amour : Durant le temps de la vie présente, celui qui embrasse courageusement la voie de l’obéissance est assuré de trouver la paix !
Pour : La véritable et seule liberté de la femme :
Pour : [dernière citation et son développement] :
DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II)… ; point 6.C.2 - À tout prix !, même dans le plus déraisonnable et impossible !
Or, qu’est la voie de l’obéissance pour l’épouse ?, la voici : Les femmes doivent être soumises à leurs maris en toutes choses. La femme doit obéir encore dans les choses qui lui semblent le plus déraisonnables ; et Enfin, – et ceci est le point capital dans le mariage – elles se souviendront que, selon Dieu, elles ne doivent ni aimer ni estimer personne plus que leurs maris ; etc, etc, etc !
Pour : [1ère citation, 2de et 3ème, et développements] :
DP-04, Le Mariage, définition, célébration, règles et usage… ; point 4.E - Aberrations diverses dans l’État et l’Église.
DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II)… ; point 6.C.2 - À tout prix !, même dans le plus déraisonnable et impossible !
DP-07, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (I)… ; point 7.D.4 - L’épouse ne doit rien estimer de plus que l’Époux.
14.A.2.b - La ‘libération’ de la femme.
Ladite libération de la femme est une doctrine infernale l’obligeant à un acte contre-naturel (il est vrai que c’est dans l’air du temps : ledit mariage de sodomites, etc.), soit à être dite libre, ou en Vérité infernalement enchaînée !
Ladite libération de la femme est le passage :
→ de l’asservissement toujours légitime, et le plus souvent très doux, à son Époux ;
→ à l’asservissement illégitime et forcément très violent que l’air du temps, directement insufflé des profondeurs abyssales infernales, veut lui imposer par violence !
14.A.2.c - ‘Libération’ imposée par violence ?
Oui !, ladite libération de la femme est une doctrine violente par excellence qui :
→ depuis bien plus de deux siècles, sournoisement ; et,
→ depuis plus de 60 ans, avec acharnement démoniaque par toutes les dispositions touchant à détruire la Famille (séparation-divorce, limitation de[s] naissances, égalité des sexes etdite3 coparentalité, etc.) ; et,
→ maintenant, car c’en n’est jamais assez pour eux, par viol direct et particulièrement violent, par pénétration-viol de la Famille avec l’aide de ses Brigades d’Infiltration Familiale.
Ils ne savent comment assouvir leur haine de tout ce qui est de Droit divin, et plus particulièrement de la Famille, et encore plus précisément de l’Époux-Père qui est le seul Gardien et Protecteur, Législateur de Sa Famille !
Voici un bon texte qui va bien dans le sens de notre étude : Le Salon Beige : Bonne fête des pères, gardiens naturels de la famille4.
14.A.2.d - ‘Libération’ imposée par violence : matraquage.
Ou, la vidéo malicieusement mensongère et particulièrement abject de Jacques Audiard…
La Grande Destructrice desdits tabous devant le Révolté en Chef, veut détruire tout ce qui faisait la paisibilité de l’Ordre naturel, Lui-même particulièrement défendu par la véritable Église Catholique (et non par l’apparente) ; et, dans sa haine inassouvissable elle veut faire sauter :
→ Le bel et généreux Amour humain, mais uniquement entre un Homme et une femme, et mariés ; ce qui exclu catégoriquement les simulacres démoniaques tels que PACS, placage de pervers et autres maliceries.
→ La belle et amoureuse*, et révérencieuse* soumission* en toutes choses* de l’épouse à son Époux ; et, des femmes en général aux Hommes.
→ L’appartenance* des enfants qu’au Père, et confiés en premier et par Lui-même à Son épouse ; ou, à qui bon Lui semble ensuite (précepteur, etc.) ;
→ Etc.
Survolons cette vidéo monstrueusement mensongère, lisons cet article du journal Le matin :
Violences conjugales: Mme Létard présente le court-métrage d’Audiard
La secrétaire d’État à la Solidarité Valérie Létard a présenté mercredi le court-métrage réalisé par Jacques Audiard sur les violences conjugales, qui vise à "démanteler le dernier des tabous, celui des violences verbales et psychologiques".
Lesdites violences conjugales, de l’Époux il s’entend !, serait le dernier des tabous !? Rassurez-vous pauvresse de Valérie, nous connaissons quelques tabous bien costauds et bien plus réels eux, voulez-vous les connaître, là, vous pourriez vous exciter à bon escient !
Vouloir démanteler ledit tabou de ladite violence de l’Époux, est la façon hypocrite de dire : nous voulons détruire la dernière forteresse qui nous empêche de détruire toutes les sociétés de Droit naturel !
La seule et unique, et véritable violence, Valérie, est celle que la femme fait à son Époux !, relisez bien tout cette délicieuse et bien saignante nouvelle : CN-2008-16, Valérie Létard veut susciter une réaction ?, la voici !
→ Le film de 30 secondes, diffusé à partir de jeudi à la télévision, montre une jolie jeune femme dans un centre commercial poursuivie par une voix-off masculine, qui dit: "cette femme, rien ne lui va, c’est un vrai boudin" et encore "cette femme, c’est une vraie traînée, elle fait tout pour se faire draguer".
Premier commentaire, sur : cette femme, rien ne lui va, c’est un vrai boudin. Son premier devoir, à la femme en tant qu’épouse, est de plaire à son Époux, ainsi donc si elle se néglige elle pèche gravement et doit être réprimandée, comme de Droit, par son Époux !
Lisez ces petits extraits de notre étude, vous pouvez les rechercher pour connaître le contexte et le développement :
Début de l’extrait →
Non, le que les femmes soient soumises à leurs maris, comme au Seigneur, veut dire étant le représentant du Seigneur. Cela veut dire qu’afin de plaire au Seigneur elles doivent être sou-mises et plaire à leurs Maris.
Fin de l’extrait ~ Début de l’extrait →
Saint Paul : l’homme n’a pas été créé à cause de la femme, mais la femme à cause de l’homme. (I Cor., XI, 7-9.)
Saint Jean Chrysostome : Car c’est pour la consolation de l’homme que la femme a été formée.
Saint Astère : elle se montre sa servante assidue et dévouée ; elle est attentive à satisfaire à ses moindres désirs.
Idem renvoi précédent...
← Fin de l’extrait
Deuxième commentaire, sur : cette femme, c’est une vraie traînée, elle fait tout pour se faire draguer. Ou soit cela est vrai ou soit cela est faux, mais de toutes les façons cela ne regarde que son Époux !
Et si en effet elle traîne, c’est donc bien une traînée, et évidemment si elle traîne c’est pour se faire draguer ! Et donc, pour cela, elle doit être, et comme de Droit, rossée par son Époux, et de première !
Lisez ces petits extraits de notre étude, vous pouvez les rechercher pour connaître le contexte et le développement :
Début de l’extrait →
Un autre devoir essentiel des femmes c’est l’éducation religieuse des enfants, et le soin assidu des choses domestiques. Elles aimeront aussi à rester chez elles, à moins que la nécessité ne les oblige à sortir, et même alors elles devront avoir l’autorisation de leurs maris.
Fin de l’extrait ~ Début de l’extrait →
Que les femmes sachent bien que toutes les fois qu’elles désobéissent à leurs maris elles commettent un péché mortel5.
Idem ci-dessus...
Fin de l’extrait ~ Début de l’extrait →
Que les femmes sachent bien que toutes les fois qu’elles désobéissent à leurs maris elles commettent un péché mortel.
Idem ci-dessus...
Fin de l’extrait ~ Début de l’extrait →
L’Église disait voici plus de 50 ans :
→ Concile de Trente : Enfin il doit régler sa famille, corriger et former les mœurs de tous ceux qui la composent, et contenir chacun dans son devoir.
DP-04, Le Mariage, définition, célébration, règles et usage… ; point 4E1c, Le Concile de Trente dit que l’époux doit discipliner l’épouse.
→ Saint Augustin, Père de l’Église : Le renvoi n’est pas le seul moyen de corriger l’épouse coupable de fornication [de tous genres, cherchez ce terme dans notre étude] on peut user aussi des réprimandes et des coups.
DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II)… ; point 6C9, Saint Thomas d’Aquin, Docteur de l’Église : user aussi de coups !
→ Saint Alphonse de Liguori : [Et] lorsque, après avoir été plusieurs fois avertie, votre femme ne s’est pas corrigée ; seulement alors vous pouvez la châtier
DP-10, Les épreuves, tribulations et afflictions, l’Espérance (I) ; point 6C10, Saint Alphonse de Liguori : vous pouvez sans doute la châtier… 
→ Saint Bernard de Clairvaux, Docteur de l’Église : Son Époux, s’il devait compatir à sa femme, il devait la discipliner, puisqu’elle était son inférieure, car l’homme est le chef de la femme.
DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II)… ; point 6C6, Saint Bernard : Adam n’avait pas faim et soif de Justice…
Pour encore plus de citations allant toutes dans le même sens, voyez toute notre étude, et particulièrement CN-2008-16, Valérie Létard veut susciter une réaction ?, la voici !
← Fin de l’extrait
"Cette femme, c’est la mienne", conclut enfin la voix, alors qu’apparaît à l’image le compagnon de celle-ci. Le film se termine avec une voix-off féminine qui dit: "Ne laissez aucune violence s’installer. Réagissez, appelez le 3919".
Rien de plus vrai et de plus légitime, cet Époux, si il l’est légitimement, peut dire cette femme, c’est la mienne ! Et de mettre cette assertion auprès de : ne laissez aucune violence s’installer. Réagissez, appelez…, est positivement criminel, c’est pousser le brave petit soldat à la révolte.
De dire réagissez, est la façon malicieuse de dire révoltez-vous !
Dans une société normale, un tel engagement à la révolte, à la débandade, un tel susurrement positivement démoniaque, est passible du peloton d’exécution, et ce sans jugement, par le premier Époux (comme l’officier dans l’armé) témoin !; cette insondable pauvresse mérite la peine de mort par pendaison sur la voie publique !; mais de fait, ses Maîtres occultes en premier !
Après la recension de cette vidéo, suit toute une série de chiffres très certainement monstrueusement gonflés et orientés, et de toutes les façons, s’il y a eu violence, ce n’est que de la faute de la femme !
Ne pouvant chaque fois tout réécrire, voici ce que nous disions il y a plusieurs mois avec preuves à l’appui :
Début de l’extrait →
14.A.2.e - Et d’une encore !, victime d’elle-même, de son amour-propre !
Pourquoi cette femme a-t-elle été battue ? encore qu’il faudrait vérifier la véracité de l’affirmation !, elle sait fait battre parce qu’elle n’a pas su la fermer !
Las, nous nous contenterons de renvoyer cette personne vers toute cette étude, et si elle veut voir, elle verra !
→ Plus particulièrement : [puis suit une liste]
Fin de l’extrait ~ Début de l’extrait →
Fort de ces développements renforcés eux-mêmes par tout l’ensemble de notre étude, nous pouvons dire que : Une femme ne peut jamais être en danger de se faire battre !, il lui suffit qu’elle la ferme une bonne fois pour toutes avec son verre d’eau dans la bouche, et qu’elle obéisse parfaitement, qu’elle satisfasse pleinement son Époux !
Fin de l’extrait ~ Début de l’extrait →
Et si donc elle se fait battre, c’est qu’elle s’est mise sciemment en danger, et ainsi le seul et uniquement responsable n’est pas l’Époux, mais la femme.
Idem ci-dessus.
Fin de l’extrait ~ Début de l’extrait →
Si les époux ne vivent pas en bonne intelligence, si le mariage n’atteint pas son but, qui est de procréer des enfants bons et purs, la faute en est presque toujours à la femme. Son devoir est de tout supporter et de souffrir.
← Fin de l’extrait
Voici aussi ce qu’en disait Sainte Monique, mère de Saint Augustin (Lisez cet petit extrait de notre étude, vous pouvez le rechercher pour connaître le contexte et le développement) :
Début de l’extrait →
Mes sœurs, les désagréments que vous éprouvez de la part de vos maris ne viennent pas tant de leurs imperfections que de la vôtre ; vous répondez, vous répliquez, et par là vous exaspérez leurs esprits ; mais quand je vois mon époux en colère, je ne réponds pas, je supporte ses aigreurs, et je prie Dieu pour lui, et par là je vis en paix : faites-en autant, et vous aussi vous vivrez en paix…
← Fin de l’extrait
→ Pour Jacques Audiard, "l’intention de ce film est de créer une situation insupportable"6.
L’intention de ce film est de pousser les femmes à la révolte, afin qu’elles les aident, les eux, à détruire le dernier bastion qui leurs barre la route au renversement de toutes les sociétés de Droit divin, la Famille :
Début de l’extrait →
Une femme insensée la [maison] renverse de ses propres mains !
← Fin de l’extrait
Troisième commentaire, ainsi les eux arrivent au résultat malicieusement escompté : de plus en plus de femmes osent porter plainte, dit la pauvresse de Valérie ! C’est pile ce que recherchait une autre insensée voici plusieurs années :
Début de l’extrait →
De plus en plus de femmes se font battre !… Elles se font battre parce qu’elles résistent… Elles résistent parce qu’elles savent que nous les soutenons !7
← Fin de l’extrait
14.A.2.f - Mais qui est donc ‘eux’, ‘ils’, etc ?
Nous disons eux, ou ils, sans les nommer, le devons-nous ?, voulez-vous comprendre ? Peut-être êtes-vous si peu au fait, si nunuche que vous seriez le seul à ne pas savoir qui est eux ou ils ?, alors lisez et veuillez comprendre :
14.A.2.g - ‘Libération’ imposée par violence : infiltration.
La pauvresse ne s’est pas arrêtée là, elle a lancé pour les eux, ses brigades contre la violence familiale8 !
En effet, il y a des Foyers où la téloche ne remplace par la chaire de Vérité, alors le message dit salvateur de Valérie, le spot Audiard, ne peut y apporter la mauvaise nouvelle luciférienne…
En effet, il y a des couples où aucune vague ne transparaît à l’extérieur, soit parce que l’épouse est paisible comme de Droit, ou soit parce que bien tenue comme de Droit ; alors, cela devient insupportable pour ‘eux’, il leurs faut violer ces domiciles, afin de pourvoir y constater :
→ que cette femme amoureusement soumise, est complice du crime dedit despotisme de son Époux et Maître ! Elle est consentante, donc folle et à enfermer !
→ que cette femme est amoureusement bridée par son Époux ; alors, il va falloir lui imposer malicieusement la mauvaise parole luciférienne, afin qu’elle comprenne enfin qu’elle doit passer à l’acte. Il va falloir l’éclairer des Lumières de l’Illuminati en Chef, afin qu’elle porte enfin plainte contre son Époux ! Qu’elle dise enfin : Non serviam mon Époux* !, et donc finalement : Non serviam mon Dieu* !
Pour : En effet, il y a des couples :
Couple, nom masculin, et non des couples, nom féminin
Les villes de Sodome et Gomorrhe furent détruites par le Seigneur Dieu à cause de ce péché, la sodomie, qui est un comportement aberrant et même bien répandu dans le couple :
Gn 19,4. Mais avant qu’ils se fussent retirés pour se coucher, la maison fut assiégée par les habitants de cette ville, depuis les enfants jusqu’au vieillards ; tout le peuple s’y trouva.
Gn 19,5. Alors ayant appelé Lot, ils lui dirent : Où sont ces hommes qui sont entrés ce soir chez vous ? Faites-les sortir, afin que nous les connaissions.
Nous venons de dire dans le couple, or on nous présente une paire, formée d’un pervers et d’un autre pervers comme étant un couple, ce qui est absolument faux, c’est une couple !
L’importance des mots ! Voici les deux définitions du mot couple (Pt Robert 1967) :
COUPLE [kupl(a)]. n. (Copte, 1190 ; lat. copula « lien, liaison »).
I. N. f. • 1° Vén. Lien servant à attacher ensemble deux ou plusieurs animaux de même espèce. • 2° Vx. Deux choses de même espèce. « Une bonne couple de soufflets » (SÉV.). Je m’arrêterai « à Nancy une couple de journées » (DUHAM.).
II. N. m. • 10 (xne). Le mari et la femme, un homme et une femme réunis…
Et donc, s’il s’agit d’un Homme et d’une femme, dites bien un couple ; mais ne dites certainement pas un couple pour un assemblage de pervers, dites une couple, ainsi les choses seront claires !
Aussi, ne dites pas le couple Franco-Allemand lorsque vous parlez dudit moteur de l’Europe, mais la couple Franco-Allemand !
Oui, nous sommes dans une société particulièrement bestiale et donc brutale, violeuse parce que luciférienne !
14.A.2.h - Un espoir ?, ‘ils’ sont incapables de s’arrêter !
Recherchez sur internet ces extraits de textes de cette Valérie, et lisez les commentaires, et vous vous apercevrez que même les femmes n’en peuvent plus ; elles commencent à comprendre les véritables enjeux de toutes ces campagnes : rendre impossible la cohabitation matrimoniale dans une sainte et amoureuse ordonnance, et ainsi détruire ce nid d’Amour, la Famille, le Mariage entre une Homme-Chef et une femme-servante* !
Dans ces commentaires l’on peut voir qu’elles commencent à envisager ce qu’elles ont perdu : une douce, paisible et amoureuse sujétion : En effet, l’homme n’a pas été tiré de la femme, mais la femme de l’homme ; et l’homme n’a pas été créé pour la femme, mais la femme pour l’homme. C’est pourquoi la femme doit, à cause des anges, avoir sur la tête un signe de sujétion9. (I Cor. 11, 8-10)
14.A.2.i - Où Valérie Létard se prend les pieds dans la burqa…
Bien qu’il n’aborde que l’aspect visible, et non la raison profonde, soit la sujétion de la femme à l’Homme, nous vous proposons de lire cet article publié par El Cristero du site Les Intransigeants10(clic), il est globalement remarquable : Pourquoi je suis vivement favorable au port du voile.
Note de courant mai 2016 : Le site Les Intransigeant ayant été rayé, censuré, scandaleusement par son hébergeur, cet article n’est plus visible...
* - Pour connaître la raison de cet astérisque et des suivants, veuillez lire : Nos documents comportent des astérisques ‘*’…
5Idem ci-dessus.
7(Re)Voyez ND :
→ DP-3, Le Mariage, son origine, sa Mission divine.
→ DP-6, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II)…
→ DP-7, Restaurer la dignité de la femme, par sa soumission (I)…
→ DP-11, Les épreuves, tribulations et afflictions, l’Espérance (II).
9Première lettre de Saint Paul aux Corinthiens, Chapitre 11, versets 8-10.

3 commentaires:

  1. bonjours
    j'ai visité votre blog comme prevus et je suis tres étonné.
    quand je pense que certain mon traité de mysogine je sais pas ce qu'elle dirais en lisant votre blog;
    je suis d'accord avec certaine chose mais je prefere relire pour bien comprendre au cas ou il y aurais une mauvaise comprehension.
    je voudrais savoir es que j'ai mis quelque chose dans la lecons sur la famille qui vous deplaisait?
    a bientot
    restauration biblique

    RépondreSupprimer
  2. Cher Anonyme (De ‘restauration biblique’), bonjour !

    Nous vous remercions sincèrement pour votre visite, et pour la courtoisie de vos propos.

    Les termes ‘misogyne’, ‘misogynie’, etc., sont des termes dialectiques insufflés par le Malicieux à ses suppôts. Et, si de dire la Vérité en ce qui toute à l’inféodation de la femme en général à l’Homme, et plus particulièrement en la Famille, est devenu insupportable pour les égarés, nous n’y pouvons rien !

    3. Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront plus la saine doctrine ; mais ils amasseront autour d’eux des docteurs selon leurs désirs ; et éprouvant aux oreilles une vive démangeaison,
    4. ils détourneront l’ouïe de la vérité, et ils la tourneront vers des fables.
    (Deuxième épître de saint Paul à Timothée ~ Chapitre 4 - « Nouveau Testament - Traduction catholique de Fillion »)

    Une fois que vous aurez bien relu notre étude, selon votre bon désir, nous serons heureux de répondre à vos demandes de précisions.

    En ce qui touche ‘la leçons sur la famille’, j’avoue que je l’ai lue en diagonale (nous allons le faire plus sérieusement, promis !), et suite à cette lecture j’ai bien ressenti une intention bonne, favorable à la Famille, et à la Volonté de notre Dieu d’Amour qu’en à Elle. Aussi, ce n’est qu’à titre informatif que nous avions déposé notre message vous faisant connaître notre étude ; et ce aussi, avec le désir de vous entendre évidemment.

    Tout aussi bien à vous,
    Que le Bon Dieu vous bénisse, vous et les vôtres,
    QJSIOJC

    RépondreSupprimer
  3. À qui faisons-nous peur ?, de qui reçoit ses instructions, l’insensé ‛Coco le dico’ ?

    La recherche Google de l’expression « insensée renverseuse » donne cette entrée :

    insensée : définition du mot 'insensée' dans le dictionnaire ...
    9 juin 2009 ... Valérie Létard, l'insensée renverseuse en chef, empêtrée dans la burqa, ... Mais , continuons à secourir cette insondable insensée en lui . ...
    www.cocoledico.com/.../insens%E9e,159590.xhtml - En cache

    Or, si vous accédez à la page, vous trouvez 6 positions, à « Liens externes pour "insensée" », mais point le référencement de cette nouvelle, qui se trouvait à la position 7 (à preuve, la recherche Google ci-dessus) !

    Pour confirmation, vous avez l’option « En cache » sur Google, et là vous obtenez :

    7 - Restauration de la famille par l'autorité.: valérie létard, l ...
    24 juin 2009 ... Valérie Létard, l'insensée renverseuse en chef, empêtrée dans la burqa, ... Mais , continuons à secourir cette insondable insensée en lui ...
    http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2009/06/valerie-letard-linsensee-renverseuse-en_24.html

    Le lien du cache est :
    http://209.85.229.132/search?q=cache:KNv86v2lPesJ:www.cocoledico.com/dictionnaire/insens%25E9e,159590.xhtml+insens%C3%A9e+renverseuse&cd=12&hl=fr&ct=clnk&gl=fr

    Quel courage, quel désir d’informer !

    RépondreSupprimer

N’étant pas membre de ce site, vous pouvez tout de même déposer un commentaire qu’un membre agréera et publiera ; pour ce, veuillez lire la procédure à suivre à l’adresse : http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2010/07/marge-suivre-pour-deposer-des.html