Les erreurs et instabilités de l’hébergeur Blogger (Google) :

Liens internes (menus et notes maintenant inopérants sur certaines pages ; sélectionnez le point à atteindre, et recherchez la cible... Patience… ! Pour atteindre les notes (vous pouvez faire copie de la page) cherchez : ♣

Perte d’une page par Blogger, message « Désolé, la page que vous recherchez dans ce blog n'existe pas. », recherchez le titre avec lien valide ici : Nos divers documents. Si nous ne l’avons pas encore détecté nous en faire part ici orfaep@gmail.com, merci.

samedi 15 août 2015

RH-2015-04 - Cher Sieur Jean Mahezic, vous répondre quant-à la vocation religieuse !

Du 15.08.2015. Version PDF1. Actualisé : dim. 16 avr. 2017, 12.53.
Table de ce document, RH-2015-…
4 - Cher Sieur Jean Mahezic, vous répondre quant-à la vocation religieuse !
4.A - Entrée en matière.
4.B - Quelques précisions comme à l’accoutumée.
4.B.1 - Pour régénérer l’Église catholique, il faut nécessairement La ramener à ses origines !
4.B.2 - Que veut dire l’acronyme de notre pseudo : QJSIOJC…
4.C - La vocation religieuse de la femme, et de quiconque !
4.C.1.a - Notre développement sera restreint, prudence et inopportunité obligent.
4.C.2 - Qu’est-ce qu’une vocation, peut-elle être autre que religieuse ?
4.C.2.a - Parallèle avec leurdite Direction spirituelle.
4.C.2.b - Qu’est-ce qu’une Vocation ?
4.C.2.c - Qu’est-ce que la, une Vocation religieuse ?
4.C.2.d - Réserves quant-au développement suivant.
4.C.2.e - Affirmons qu’il n’y a qu’une Vocation Religieuse Intermédiaire Principale.
4.C.2.f - La chaîne de questions est, quant-à l’institution du SM : QQOQCCP.
4.C.2.g - Quelles sont les Vocations religieuses intermédiaires secondaires ?
4.C.3 - Qui détermine la Vocation religieuse des sujets de la Famille ?
4.C.3.a - Leurdite détermination de la vocation religieuse n’est rien que drague !
4.C.3.b - C’est seul le Père de Famille qui détermine la vocation de Ses sujets !
4.D - La pathologique haine du Sacrement de Mariage des EÉc !
4.D.1.a - Le frustratoire célibat des prêtres, raison de leur haine du SM ?!
4.D.1.b - Le célibat des prêtres ?, oui, mais uniquement en dires !
4.D.1.c - Parallèle entre Nathan accusant David et notre accusation des EÉc !
4.D.1.d - Le célibat des prêtres ?, le problème !, pas la solution !
4.D.1.e - Féminisation, efféminisation, émasculation sidérante des EÉc.
4.E - Concluons, jusqu’à nouvel ordre.
4.E.1.a - Pénibilité de ce document, gravité du sujet.
4.E.1.b - Graves en encore ultimes avertissements.
4.E.1.c - Notre mise en retrait…, notre À Dieu !
4.F - Annexes diverses
4.F.1 - Autour d’exorcismes
4.F.1.a - Exorcisme de Léon XIII en français
4.F.1.b - Auguste Reine des Cieux
4.F.2 - Échange de commentaires en le site Le Grand Réveil, du Sieur Louis Dalencourt
4.F.2.a - 27 mai 2015 - 20 h 05 min L’Hirondelle
4.F.2.b - 28 mai 2015 - 9 h 54 min dalencourt
4.F.2.c - 28 mai 2015 - 10 h 29 min QJSIOJC
4.F.2.d - 28 mai 2015 - 11 h 56 min Yza
4.F.2.e - 28 mai 2015 - 16 h 05 min QJSIOJC
4.F.2.f - 28 mai 2015 - 19 h 09 min dalencourt
4.F.2.g - 28 mai 2015 - 19 h 44 min QJSIOJC
4.F.2.h - 29 mai 2015 - 9 h 40 min dalencourt
4.F.3 - Eric Pépino, ce cloaque d’impureté que l’on devrait mettre à mort !
4.A - Entrée en matière.
Commencé en la Notre Dame du Mont-Carmel,
le jeudi 16 juillet 2015 ;
publié en l’Assomption de la Sainte Vierge,
Patronne principale de la France,
le samedi 15 août 2015 ;
ce document est particulièrement confié
à la Très-Sainte Vierge-Marie assomptionnée.
Tout vient à point à qui sait attendre !, dit le proverbe…
Cher Sieur Jean Mahezic, et chers Lecteurs,
Nous vous demandons une attention particulière pour ce document qui devrait répondre, cher Sieur Jean Mahezic, comme annoncé en la première partie de ce document à votre seconde interrogation qui : … porte sur la femme consacrée…
Pour : la première partie de ce document :
Pour cette seconde partie de ce document, après avoir bien médité et prié et fait prier pour ce, nous avons décidé de ne point le publier intégralement, en effet : Il est et trop tard et trop tôt pour ce !
→ Trop tard, car les dégâts sont là et en l’état irréversibles.
→ Trop tôt, parce que le Grand Monarque et le Grand Pontife, tous deux annoncés, ne sont point encore activés par notre Seigneur Dieu…
L’intégralité de ce document (ce que nous vous livrons et ce que nous retenons) servira prochainement, et ce du reste comme tous nos autres documents !, comme pièce pour le procès que ce Prince vraiment Très-Chrétien, le Grand Monarque, ne manquera pas de faire à ces EÉc !, avant de Les empêcher de nuire définitivement !, Eux qui seront les pires ennemis de ce Grand Monarque selon des prophéties que très souvent notre Légitime Contradicteur nous rappelait, ce pour restaurer la Famille en tout premier, soit la plénitude de l’Autorité de son Chef : l’Époux-Père !, fondement unique de Celle-ci…
4.B - Quelques précisions comme à l’accoutumée.
Nous le voyons en tous nos documents, et particulièrement en la première partie de cette réponse, l’unique et terrible problème de toutes nos sociétés, toutes actuellement non seulement décadentes mais décomposées, c’est le recul criminel de l’Église catholique dont les seuls responsables de cette dramatique défection sont en Elle : les Ecclésiastiques de l’Église catholique (EÉc) !
4.B.1 - Pour régénérer l’Église catholique, il faut nécessairement La ramener à ses origines !
Le bien triste Pontife Léon XIII, qui a distrait les fidèles avec son fameux exorcisme et sa vision forcément sujette à caution, Lui qui a si bien enfossé2 l’Église avec notamment ses scandaleux ralliement à la République et ouverture au monde !, a dit en son encyclique Rerum Novarum, et alors ne boudons surtout point notre plaisir de Leur renvoyer la chose afin que ces EÉc s’appliquent cette très judicieuse médecine en tout premier à Eux-même, Eux qui sont les exclusifs responsables de la dégénérescence effarantes de toutes les sociétés en question : À qui veut régénérer une société quelconque en décadence, on prescrit avec raison de la ramener à ses origines.3
Pour : a distrait avec son fameux exorcisme :
Non point que nous soyons contre les ou des exorcismes, bien au contraire !, mais avec cet exorcisme que vous pourrez lire en les Annexes diverses, point Exorcisme de Léon XIII en français, ce Léon XIII s’est taillé un vêtement de respectabilité qui permit de couvrir tous ses crimes et errements…
Lorsque nous lisons la messe notamment, avant, nous préférons bien mieux dire la prière Auguste Reine des Cieux, que vous trouverez aussi dans les Annexes diverses.
Pour : sa vision forcément sujette à caution :
Jamais l’Église (EÉc) ne pourra se prononcer sur ses, à Léon XIII, visions, les reconnaître officiellement ; tout juste peut-Elle se taire, et donc ainsi les laisser se colporter ; et donc parfois criminellement valider par ce silence complaisant ce qu’Elle devrait condamner parfois avec la plus extrême vigueur et rigueur…
Un exemple bien frappant, cocasse : tous les EÉc, Concile de Trente en tête, disent avoir eu la vision que c’est Notre-Seigneur Jésus-Christ (NSJC) qui aurait institué le Sacrement de Mariage (SM), ce alors que pas un n’est capable de nous dire, prétendant le qui (NSJC), et ni le et ni le quand et ni le comment de cette institution (voir ensuite 4.C.2.f)
Je vous donnerai une bouche et une sagesse auxquelles tous vos adversaires ne pourront résister et contredire. (Luc 21, 15)
Les EÉc couvrent ce gigantesque mensonge aux conséquences insondables et bien mortifères, cette vison ou plutôt cette hallucination luciabélienne collective, et même le promeut très explicitement en leurs catéchismes et autres livres, ce au point d’anathématiser ceux qui contestent la chose comme nous ici !
Quel honneur et rassurement alors que d’être anathémisé par ces EÉc qui sont, comme l’a dit la Très-Sainte Vierge-Marie (TSVM) à La Salette : rien que des cloaques d’impureté !
Pour : Eux qui sont les exclusifs responsables :
Comme le dit Saint Vincent de Paul : il n’est que trop vrai que la dépravation de l’état ecclésiastique est la cause principale de la ruine de l’Église de Dieu.
DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II)… ; point 9.C.7 - ±1655 - Saint Vincent parle des mauvais prêtres.
Pour : ralliement à la République et son ouverture :
RH-2012-02, Contre-Info !, seuls les Hommes d’Église sont coupables !; point 2.A.3.a - Nous osons traiter de pervers Léon XIII, et tous les autres prêtres ?
C’est en effet ce que doit faire, d’après les prophéties, le Grand Monarque et le Grand Pontife : ramener l’Église à sa pureté doctrinale originelle, et les EÉc à la pauvreté et l’humilité !, en effet Ils sont (devraient être), de Volonté divine, au strict service des fidèles et non l’inverse !
Et, puisque nous citons ce texte, et ceci n’est nullement innocent, remarquez comment le site perfide de Le Salon Beige manipule ce texte qu’Il rapporte tous les jours en leur rubrique : C’est arrivé un… ; ce parce qu’éprouvant aux oreilles une vive démangeaison.
En effet, ne voulant nullement l’entendre Il le rapporte ainsi censuré : A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines4. Remarquez bien la falsification de la source, il manque le mot quelconque !
Le texte original de Léon XIII dit : une société quelconque en décadence, et ce site, gêné aux entournures5 écrit : une société en décadence.
Ainsi donc, si l’on dit quelconque l’on est tout à fait en droit d’incorporer la société Église (EÉc), et si l’on supprime perfidement ce mot quelconque tout en se disant catholique l’on entend donc que ce sont les sociétés décadentes sauf l’Église (EÉc) qui Elle ne pourrait dégénérer !, soit C’est pas nous mais les autres !, ou soit encore : c’est pas moi qu’y est c’est lui qu’y est !
Pour : droit d’incorporer la société Église (EÉc) :
L’Église catholique, apostolique et romaine, ou Église catholique dans le langage courant actuel, […] se définit comme une institution à la fois humaine et divine : « société parfaite en dépit de l’imperfection de ses membres », elle est l’ensemble des baptisés, elle est aussi une institution et un clergé organisés de façon hiérarchique.6
Ainsi donc, ne voulant surtout pas confondre les baptisés, dont un seul et à lui seul constitue l’Église, nous avons mis à côté du mot Église, entre parenthèse, l’acronyme EÉc, pour Ecclésiastiques de l’Église catholique !
Pour : un seul peut à lui seul constituer l’Église :
Où, nous vérifions encore et encore cette parole de NSJC citée en la première partie de cette réponse : Observez donc et faites tout ce qu’ils vous disent ; mais n’agissez pas selon leurs œuvres, car ils disent, et ne font pas.
4.B.2 - Que veut dire l’acronyme de notre pseudo : QJSIOJC…
Dans la première partie de cette réponse, peu avant de vous quitter, nous vous disions : nous vous révélerons aussi ce que veut dire l’acronyme de notre pseudo : QJSIOJC
Chose que nous allons faire alors maintenant…
Acronyme indéchiffrable, visiblement ; en effet, pas un ne l’a percé.
→ Les Bons se contentaient de l’utiliser en se demandant bien ce qu’il voulait dire, mais confiant ils restaient dans la charitable expectative…
→ Les mauvais éructaient et éructent toujours !, et firent et font toujours des menaces quant-à l’intégrité de nos personnes, ils tentèrent même de remonter jusqu’à elles
Alléluia, alléluia. J’étais pour beaucoup un problème ; mais tu fus mon ferme refuge. Alléluia. (Alléluia, St Jean Léonardi)
Eh bien, ces derniers ne seront guère avancés, et même encore plus bloqués par l’énoncé de ce que veut dire ce pseudo, ce par la Main divine qui nous tient très particulièrement en Elle !
Ce pseudo, QJSIOJC, devrait de fait s’écrire, en respectant la casse7 : QjsiôJC !
Un des derniers à gamberger8 sur lui fut le très peu sérieux et flûteur Louis Dalencourt du site Le grand réveil, Il a dit très finement, répondant à un de nos parcimonieux commentaires en son site : Sieur QJSIOJC au nom imprononçable…, alors que dans le même temps Il flatte des personnes au pseudo loufoque, voir même parfois fort incorrect, et souvent imprononçable. Pour les méchants en effet la moquerie tient lieu de raisonnement, étant incapables de monter un argumentaire.
Pour : la moquerie tient lieu de raisonnement :
En les Annexes diverses, au point Échange de commentaires en le site Le Grand Réveil, du Sieur Louis Dalencourt, nous vous proposons de mesurer la puissance phénoménale de la théologie de ce Sieur Louis Dalencourt et de voir sa grande malhonnêteté, ce à travers l’institution du SM ; et tout cela afin d’absolument conserver son aura de gourou sur son parterre de commenteurs sidérés et baladés.
Il faut tout de même ne pas être si futé que cela pour voir que visiblement le pseudo QJSIOJC est un acronyme ! Alors, comment vouloir et pouvoir prononcer un acronyme ?, par ex. SNCF, ou RATP, ou bien PTT !
Un acronyme ne se prononce pas !, il s’épelle !
Qu’exprime donc ce pseudo QJSIOJC ?
Ce pseudo QJSIOJC est l’acronyme de : Que Je Sois Ignoré Ô Jésus-Christ !, ou, en respectant bien la casse : Que je sois ignoré ô Jésus-Christ !
Ce pseudo comporte intentionnellement sept lettres, ce afin d’honorer notre Dame des Sept Douleurs qui nous est très particulièrement chère…
Nous désirons être ignoré pour deux raisons :
1- afin de nous protéger des méchants, bien que nous nous sachions de toutes les façons couvert par la Main de Dieu.
Si vous saviez le nombre de commentaires haineux et vicieux que nous recevons sans évidemment les publier, avec menaces très appuyées de nous trouver afin de faire une descente chez-nous pour s’en prendre à nos personnes et biens ; nous recevons même des menaces de mort pour QJSIOJC particulièrement et les siens !
2- Mais aussi parce que si l’on devait nous faire gloire de nos pauvres écrits, nous désirons être ignorés des Hommes ; seule la plus grande Gloire de notre Seigneur Dieu d’Amour nous importe !
Ainsi ce pseudo est une double prière, supplique :
– appel de la protection de Dieu sur nos pauvres têtes, et celles des nôtres ;
– appel à être méconnus, n’étant rien que de vils outils en Ses Mains !
4.C - La vocation religieuse de la femme, et de quiconque !
Vous nous aviez demandé des précisions sur les vocations féminines que nous avions concisées9 ainsi : La vocation des femmes, oui certes, mais laquelle ?
4.C.1.a - Notre développement sera restreint, prudence et inopportunité obligent.
Toute notre réponse quant-à la Vocation religieuse est bien épurée, nous avons laissé que ce que nous pouvons dire actuellement, nous gardons pour mémoire, sous le coude donc, le reste de notre développement !
La réponse est très difficultueuse, non point que nous ne sachions quoi dire, et bien au contraire !, mais pour aller plus loin que ce que nous allons vous donner, ceci est encore un peu prématuré, il nous manque un élément déclencheur qui se profile bien fort à l’horizon : nous attendons que notre Seigneur Dieu active Son Lieutenant, le Grand Monarque !
Nous allons tout de même vous donner de sérieux éléments…
4.C.2 - Qu’est-ce qu’une vocation, peut-elle être autre que religieuse ?
4.C.2.a - Parallèle avec leurdite Direction spirituelle.
Comme nous l’avons vu en la première partie de cette réponse, au sujet notamment de la perfide expression utilisée par les EÉc, expression pourtant en soi toute honnête, toute droite (il est Droit que…) si réalisée par l’Homme de la Maison, leurdite Direction spirituelle ; nous allons voir que pour la vocation de la femme particulièrement, mais aussi pour les Hommes, ils utilisent tout aussi malicieusement et donc à dessein tout aussi pervers l’expression pourtant en soi toute aussi honnête si elle est déterminée par l’Homme de la Maison : Vocation religieuse.
Pour : leurdite Direction spirituelle :
RH-2015-03 - Cher Sieur Jean Mahezic, confession des femmes ?, dites simplement oui ou non ! ; point 3.C.5.b - Au fait !, direction spirituelle ?, qu’ils disent !
Vous allez voir que ces EÉc ont fait intentionnellement un distinguo bien grossier pour les vigilants qui cherchent à voir ! et bien vicieux pour ceux qui ne veulent plus voir entre la bien réelle Vocation religieuse que quiconque a et leurdite vocation religieuse !
Alors vaillamment nous n’allons raisonner comme des boniches, mais uniquement en répondant à des questions simples simplement par un simple oui ! ou un tout aussi simple non !
4.C.2.b - Qu’est-ce qu’une Vocation ?
La Vocation est l’appel, ou l’impulsion que l’on ressent à exercer quelque chose…, c’est une voie qui vous est offerte parce que tracée…
C’est l’appel de Dieu à suivre une Voie, à faire une telle chose…
Avec bien des réserves, définition de vocation10 !
L’on dit État aussi, et cet État l’on ne le choisi pas, en effet c’est le Bon Dieu qui nous Le marque, et à cet État incombe des devoirs, d’où l’expression : faire son Devoir d’État !
La Vocation est donc l’Appel que Dieu fait à une Âme pour l’amener à prendre une Voie, un État !, quelqu’il soit.
Pour : pour l’amener à prendre une Voie, un État :
L’État, ici, est, dit le dictionnaire, la Situation d’une personne du point de vue de l’ordre social11, par ex. : marié, célibataire, clerc civil ou religieux, moine, etc.
Le Devoir d’État est la somme des obligations que l’on a de par cet État :
→ Époux, gouverner, protéger et fournir Sa Maison, etc. ;
→ épouse, les services et l’amoureuse et révérencieuse soumission, etc. ;
→ enfants, soumission et honoration de ses parents, etc. ;
→ prêtre, aider les Chefs de Famille (Hommes, Époux ou Maris, donc pas les femmes !), à réaliser leur devoir d’état notamment, etc. ;
→ etc., etc., etc.
Le Devoir d’État, dit le Catéchisme de Saint Pie X, c’est les obligations particulières que chacun a par suite de son état, de sa condition, et de la situation qu’il occupe ».12
Du Devoir d’État, ce même catéchisme dit : On ne saurait se soustraire à ses exigences professionnelles, familiales ou civiques : l’étudiant doit étudier du mieux possible, les parents doivent éduquer leurs enfants du mieux possible, l’entrepreneur doit gérer son entreprise du mieux possible, le religieux doit prier du mieux possible. Ces exigences sont tellement importantes qu’elles ont valeur d’obligations morales. On parle ainsi de « devoirs d’état ».13
Vocation : voici notamment ce que dit le Dictionnaire de l’Académie Françoise (1740) : Mouvement intérieur par lequel Dieu appelle une personne à quelque genre de vie. On appelle encore, vocation, un certain ordre de la Providence que l’on doit fuivre. Ce Prince fait, remplit fa vocation en s’appliquant fortement à la conduite de fon État.14
Dans le temps, où un tel choix n’était pas vicieux, l’on parlait par exemple de vocation de médecin, précisant souvent honorablement : de campagne…
4.C.2.c - Qu’est-ce que la, une Vocation religieuse ?
Ayant vu ce qu’est une Vocation, voyons maintenant ce qu’est une Vocation religieuse…, et mieux, peut-Elle être autre que religieuse ?
Décortiquons ce qu’est une Vocation religieuse :
→ Vocation : Dans vocation il y a voie, c’est un appel à suivre une voie !, ainsi donc, à l’Apôtre Saint Thomas, Jésus lui dit : Je suis la voie, la vérité et la vie. Personne ne vient au Père, si ce n’est par Moi. (Jean 14, 5)
→ Religieuse : (religion) L’Homme est essentiellement un animal religieux parce-que doué de raison et que cette raison qu’Il tient de Dieu, faite à Son Image, est forcément orientée vers Dieu son Créateur !
Pour : qu’Il tient de Dieu, faite à Son Image :
Revoir au moins la première partie de cette réponse…
Notez : pour conciser15 nous utiliserons ces sigles :
VR = Vocation religieuse dans son ensemble.
VR-F = VR finale, soit le Ciel.
VR-I = VR intermédiaire, pour atteindre le Ciel.
VR-IP = VR-I première, croissez et multipliez-vous !
VR-IS = VR-I seconde, prêtre, médecin, boulanger…
Ainsi donc, sur terre, la Vocation religieuse (VR) de quiconque ne peut qu’être que de suivre la Voie tracée par Celui qui a dit Je suis la voie !,
La VR de quiconque c’est de se sauver afin de jouir infiniment de Dieu et de ses Biens comme cohéritier de NSJC, c’est sa finalité !, soit sa VR finale (VR-F)…
Ainsi donc nous venons de parler et de Vocation et de religion et de fins dernières (finale, finalité)…
Maintenant, sachant que tout acte est (doit être) religieux, puisque tout doit être fait, orienté en vue de plaire à notre Dieu d’Amour (justification), comme par ex. se marier, malaxer sa pâte, panser une plaie, pour les Vocations intermédiaires dont nous allons parler nous dirons Vocation religieuse intermédiaire (VR-I)…
Donc !, tout Homme, et la femme rien qu’à travers son Homme du moment (Père, Frère, Époux, Fils, Tuteur…), a une VR-F : aller au Ciel !, et celui qui n’est pas fidèle à sa VR-F va en enfer pour y subir infiniment la colère inépuisable de son Dieu de toute Justice  !
Nous sauver est (doit être) donc notre unique VR-F, les autres Vocations que nous allons voir sont des Vocations moyens !, ou intermédiaires (VR-I)…
Ainsi, des EÉc, de parler de leurdite Vocation religieuse en l’opposant à la Vocation matrimoniale par ex. est perfidie et bien digne de la malignité de Luciabel !
4.C.2.d - Réserves quant-au développement suivant.
Les EÉc disent rabâchement, lancinement qu’il y a trois vocations : 1- la matrimoniale, 2- la sacerdotale, 3- la consacrée (conventuelle ou monacale, etc.) ; or ceci est absolument faux !
Ceci est absolument faux, nous l’affirmons péremptoirement !
Par contre ceci est fort difficile à développer, aussi nous ne ferons qu’effleurer la question, donner rien que des pistes, parce que :
1- cela étendrait trop ce document ;
2- il y a eu tellement de poussières mises sous le tapis depuis au moins le Concile de Trente par les EÉc qu’il en devient comme impossible de la remuer ; de plus,
3- ceci provoquerait de bien stupides réactions pavloviennes, surtout où maintenant les ennemis de l’Église utilisent parfois les mêmes arguments (voir ensuite célibat des prêtres) non pour ramener l’Église à ses origines comme le disait le cocasse Léon XIII (4.B.1), mais pour encore plus La confusionner afin de mieux achever de La détruire… qu’ils espèrent bien désespérément !
Je bâtirai Mon église, et les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle. (Mat. 16, 18)
4- nous devrions avoir une aide, des conseillers, afin de pouvoir mieux cerner et développer la solution ; et vue qu’il n’y a plus personne de compétent, l’Église étant présentement complètement exsangue, éclipsée…
4.C.2.e - Affirmons qu’il n’y a qu’une Vocation Religieuse Intermédiaire Principale.
VR-IP, le Mariage la Famille → VR-F, le Ciel !
Ayant vu ce qu’est notre VR-F, voyons maintenant la seule et unique VR-I principale (VR-IP), Elle fut donnée par le Seigneur Dieu en l’Éden à Adam et non à l’être féminin inexistant : Croissez et multipliez-vous, remplissez la terre, et assujettissez-la (Gn 1,28) !
Cette VR-IP découle de cet Ordre divin, le Croissez et multipliez-vous !, c’est la mission de la Famille fondée par l’acceptation par Adam de l’être que le Seigneur Dieu Lui proposait comme épouse, soit le SM !
4.C.2.f - La chaîne de questions est, quant-à l’institution du SM : QQOQCCP.
Ce point est une légère digression, mais où mieux le placer !
Rappelez-vous !, que nous disions plus haut (4.B.1), parlant de l’hallucination (vision) collective réalisée par Luciabel sur les EÉc, comme quoi NSJC aurait institué le SM : alors que pas un n’est capable de nous dire, prétendant le Qui (NSJC), et ni le et ni le Quand et ni le Comment de cette institution.
De fait le processus de raisonnement ou de recherche est généralement donné ainsi : sigle QQOQCCP, pour Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Combien ? Pourquoi ?16
Quant-à l’institution du SM, ceci donnerait donc…
Mensonge des EÉc, leur prétendu QQOQCCP :
→ Qui ?, NSJC !
→ Quoi ?, le SM !
→ Où ?, mystère et boule de gomme !
→ Quand ?, chut, circulez !
→ Comment ?, faut être vicieux pour vouloir vérifier !
→ Combien ?, évidemment qu’une fois !
→ Pourquoi ?, pour établir une union brisable (séparation de corps) selon notre humeur à nous !
Véritable institution, le véritable QQOQCCP :
→ Qui ?, Dieu le Père !
→ Quoi ?, le SM !
→ Où ?, en l’Éden !, le paradis terrestre.
→ Quand ?, après la naissance d’Eve, avant la chute originelle !
→ Comment ?, prise par Adam de la femme proposée par le Seigneur Dieu !
→ Combien ?, évidemment qu’une fois !
→ Pourquoi ?, pour établir une union inséparable (pas de séparation de corps) en vue de peupler la terre !
Reprenons rien qu’avec la QOQC :
Nous, n’ayant besoin en la circonstance que des Qui ? Où ? Quand ? Comment ?, nous avons mis QOQC.
Ainsi donc, pour connaître la fondation du SM, il nous faut répondre au moins aux QOQC !, soit : Qui (par qui), Où (lieu, situation), Quand (époque), Comment (action).
Résumé de l’établissement du SM :
Au 6ème jour, à la toute fin de la création (apothéose, Chef d’Œuvre) en l’Éden (le  !), l’Homme fut façonné par le Seigneur Dieu et insufflé (vivification) par Son Esprit, puis là Il fut nommé par son Créateur : Adam.
Après le 7ème jour (le Quand !) l’être féminin fut tiré (accouchement) du côté d’Adam son géniteur ce sans diminuer Ce dernier : Et le Seigneur Dieu forma la femme de la côte [du côté d’Adam] qu’il avait tirée d’Adam, et il l’amena à Adam. ( Gn 2,22)
Ce féminin, par le Seigneur Dieu fut nommé la femme, et fut présenté (proposé, proposition du SM) par le Seigneur Dieu (le Qui !) à Adam comme épouse.
Pour : par le Seigneur Dieu fut nommé la femme :
DP-03, Le Mariage, son origine, sa Mission divine ; point 3.B - L’Homme, engendre la femme, Il est son Maître.
Adam accepta (validation du SM, invention de celui-Ci, le Comment !) cette femme comme épouse : Alors Adam dit : Voilà maintenant l’os de mes os, et la chair de ma chair (Gn 2, 23)
Ils furent chassés (expulsion) par le Seigneur Dieu du Paradis terrestre parce qu’Ève, et elle seule, transgressa l’Interdit divin et parce qu’Adam a cédé à son épouse, début de la mortifère libération de la femme : Parce que vous avez écouté la voix de votre femme (Gn 3, 17)
Alors à l’extérieur du Paradis terrestre, Adam renomma la femme Son épouse : Ève !
Pour : Adam renomma la femme Son épouse : Ève :
Idem ci dessus ; point 3.C.4 - Adam qui a tout pouvoir sur sa femme, la renomme Ève
4.C.2.g - Quelles sont les Vocations religieuses intermédiaires secondaires ?
VR-IS, les services → VR-IP, la Famille → VR-F, le Ciel !
Toutes les autres VR-I sont secondaires (VR-IS) et sont au service strict de la VR-IP qu’est le Mariage fondation de la Famille qui Elle est le tremplin principal pour atteindre notre VR-F : le Ciel !
Services spirituels : Les EÉc en tout premier sont (devraient être !) au strict service des Chefs de Famille, et que d’Eux !, pour les aider spirituellement à atteindre leur finalité, leur FR-F : le Ciel !
Pour : pour les aider spirituellement à atteindre :
Trois fois !, NSJC a dit à Saint Pierre, et à travers Lui à tous les EÉc : Pais Mes agneaux (et brebis aussi). (Jean 21, 15-17)
Ainsi il est bien évident que le finalité est le troupeau, et que donc Saint Pierre et tous les EÉc sont (devraient être !) au strict service du troupeau des Chefs de Famille, et non l’inverse !, et ce donc pour le compte de NSJC !
Ce n’est donc point les EÉc qui commandent, mais les nécessités ici spirituelles, et idem donc pour les Princes quant-aux matérielles, qui commandent aux EÉc de se mettre au strict service des Chefs de Famille !
C’est les Chefs de Famille (le troupeau, les agneaux) qui commandent aux EÉc de leur fournir ces aides spirituelles !
Les Chefs de Famille ne sont pas au service des EÉc, mais l’inverse bien oui !
Services matériels : les Princes et toutes les organisations (sociétés) doivent seconder les Chefs de Famille, telles que la Justice, la Force publique, les Métiers et les Commerces divers, etc. Ils sont tous au strict service des Chefs de Famille pour les aider matériellement à réaliser leur Mission de Droit divin : le développement de leur Famille !
Lorsque nous disons au strict service des Chefs de Familles, il est évident, et ceci est une très grande constante en tous nos documents, qu’il s’agit bien du seul Chef de Famille, l’Époux-Père, et que ces aides spirituelles et matérielles s’arrêtent à Lui et interdisent donc absolument toute ingérence en la Famille ! Et qu’à Lui donc, à ce Chef de Famille, revient, ayant seul Pouvoir discrétionnaire en Sa Famille, de distribuer, de dispenser comme bon Lui semble ces diverses aides à ceux de Sa Maison !, ce sans aucun dit droit de regard quelqu’il soit et de quiconque !
4.C.3 - Qui détermine la Vocation religieuse des sujets de la Famille ?
Évidemment et sans conteste, cette détermination de la VR des sujets d’une Famille ne revient qu’au Chef de Famille, qu’à l’Époux-Père !
Oui, oui, ou non, non, est-ce l’Époux-Père, qui doit régler sa famille, corriger et former les mœurs de tous ceux qui la composent, et contenir chacun dans son devoir ?, ce comme le rappelle le Concile de Trente pour le moins.
Oui, oui ! qu’au Chef de Famille revient de diriger en tout !, comme nous l’avons bien vu et revu en la première partie de ce document, les membres de Sa Famille, par notamment la Direction spirituelle et donc de fixer les Vocations religieuses intermédiaires : la VR-IP et la VR-IS !
Pour : bien vu et revu en la première partie :
RH-2015-03 - Cher Sieur Jean Mahezic, confession des femmes ?, dites simplement oui ou non !; point 3.C.5 - Qui doit, en sa Maison, guider, recevoir la confession et absoudre ?
4.C.3.a - Leurdite détermination de la vocation religieuse n’est rien que drague !
L’évidente finalité de leurdite Direction spirituelle, à ces pervers d’EÉc, celle tant dénoncée en la première partie de ce document, c’est de mettre, ce après l’avoir mise sur Nos épouses, leur main profanatrice sur les jeunes sujets de la Famille : nos enfants !
Et Il [Jésus] leur dit : Suivez-Moi, et Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. Et eux aussitôt, laissant leurs filets, Le suivirent. (Mat 4, 19-20)
Voyez-vous, en effet comme NSJC l’a dit, Ils doivent jeter leurs filets afin de faire des pêches miraculeuses : devenir pêcheurs d’hommes !
D’Hommes est-il dit !, et évidemment que le féminin est inclus dans le Masculin, ce n’est certainement pas nous ici qui dirons le contraire, mais NSJC dit bien : d’Hommes !, et non point d’Hommes et de femmes !, Il dit d’Hommes comme lorsque le Seigneur Dieu fit la prime interdiction !, qu’à Adam sachant qu’Il inclurait Lui-même la femme encore inengendrée…, ou comme le rapportent notamment Saints Jean et Mathieu et Marc : Jésus dit donc : Faites asseoir ces hommes. Or il y avait beaucoup d’herbe en ce lieu. Ils s’assirent donc, au nombre d’environ cinq mille hommes.
Pour : sachant qu’Il inclurait Lui-même la femme :
DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II)… ; point 3.A.6 - Dieu donne à Adam d’enseigner la femme encore inexistante…
Pour : notamment Saints Jean et Mathieu et Marc :
Nous n’avons cité que Saint Jean ; pour obtenir la référence et les autres citations et le développement comme quoi nous sommes dans une société d’Hommes et rien que d’Hommes et donc point d’Hommes et de femmes, veuillez lire : DP-11, Les épreuves, tribulations et afflictions, l’Espérance (II) ; point 11.C.8 - Rien à faire, nous sommes dans une société d’Hommes !
Le royaume des Cieux est encore semblable à un filet jeté dans la mer, et ramassant des poissons de toute espèce. Lorsqu’il est plein, les pêcheurs le tirent, et s’étant assis sur le bord du rivage, ils choisissent les bons et les mettent dans des vases, et rejettent les mauvais. (Mat 13, 47-48)
Que croyez-vous qu’Ils susurrent mielleusement, ces Raminagrobis, ces prédateurs, ces rapaces de haut vol en leurs confessionnaux où ils enchaînent allégrement les viols de la conscience, ici, de nos enfants ?, et même que ces EÉc enchaînent plus si affinité !, comme l’on dit…
Pour : ces EÉc enchaînent plus si affinité :
C’est ce qu’illustre parfaitement, vous la lirez en nos Annexes diverses, l’affaire que nous commentons ensuite d’Eric Pépino, ce cloaque d’impureté que l’on devrait mettre à mort !, et qui vient tout juste de ressortir !, car ce pervers et contre-nature d’EÉc vient (13 juillet 2015) d’être dit blanchi par leurdite Justice !
Genres de conversation qu’Ils ont avec nos enfants :
→ Vous voulez vous sauver ?, alors la voie la plus sûre est pour vous la prêtrise, la vie monacale, etc., ce selon la proie du moment !
→ Vous voulez vous marier ?, savez-vous que le meilleur moyen de vous sauver est la vie consacrée, soit consacrée à Eux donc !, ou… voulez-vous perdre ?
→ Vous cherchez femme ?, vous cherchez donc à vous perdre !, la voie du Mariage est la voie la plus sûre pour se perdre…, pour l’Éternité !, n’est-ce pas, notamment !, les divers abbés qui nous connaissons si bien comme faisant partie de la coterie de la GFGM : YM, HB, PA, etc.
Pour : faisant partie de la coterie de la GFGM :
CN-2009-29, Exclusivité : la FSSPX & Cie et Rockefeller, Rothschild & Cie ont passé un accord secret !; point 29.A.1.b - Précisions très importante sur des composantes de la Grande Fraternité du Goupillon Malicieux.
DP-04, Le Mariage, définition, célébration, règles et usage… ; point 4.K.4.b - Où l’on en vient à reparler d’un cloaque d’impureté, l’abbé Hervé Belmont
Si seulement vous vouliez savoir comment :
→ Ils fricotent allégrement avec nos enfants, ce afin de les détourner de notre Autorité pour pouvoir ensuite mettre leurs mains criminelles sur eux !
→ Ils, ces EÉc, ont littéralement enlevés, et ce pour ne parler que de ladite Tradition, parfois jusqu’à cinq gars vers 1975 en un temps record à la sortie d’unedite retraite spirituelle, en une même Famille pour les envoyer dans leurs couvents !, et comble, ce à l’encontre de leurs propres règles !, bien que pourtant invalides !
Pour : ce à l’encontre de leurs propres règles :
Dites règles que de toutes les façons nous récusons le plus énergiquement et légitimement possible.
Notamment : – ne pas être marié(e) ou promis(e) – être libre de tout contrat par ex. contrat d’apprentissage – ne pas être racolé(e) par celui qui a prêché ladite retraite spirituelle – attendre une période de probation d’au moins six mois avant d’entrer en religion, comme ils disent – etc.
→ Ils, ces EÉc de la FSSPX, manipulent nos enfants pour remplir contre toute raison leurs officines (séminaires) luciabéliennes, et comment nombre de ces dites vacations sacerdotales finissent irrémédiablement dans la déshérence spirituelle la plus profonde au point de se jeter sous un train, ou de finir en asile, ou comme dit Pape, ou bien pire encore !
→ Ils, ces EÉc, de tout genre conventuel racolent nos enfants afin d’atteindre par ex. un certain nombre (si bonne mémoire 80 moines) qui leur permettrait selon leurdite règle d’essaimer et qu’ainsi le gourou puisse prétendre à être dit Père-abbé (évêque) !, n’est-ce pas ledit Père Augustin ?, ce au point de transformer certains de ses groupies (moines) arrachés aux Familles (tout à fait la méthode desdits Témoins de Jéhovah du reste !), en serpillières décérébrées qui finissent dans des hôpitaux psychiatriques !
→ Ils, ces EÉc de la GFGM, et particulièrement de ladite FSSPX, poussent une épouse à la séparation de corps afin de pouvoir notamment capter les enfants (couvent, séminaire, etc.) que le Père maintenait fermement sous Son Autorité forcément de Droit divin et par la même forcément inaliénable !
→ Etc., etc., etc !
Voyez-vous !, il se fait que nous en connaissons un sérieux rayon sur cette racaille luciabélienne appelée par la TSVM : cloaques d’impureté !
Oui !, cher Sieur Jean Mahezic, oui, nous disant Je me permets de poser ces questions car à plusieurs reprises vous avez mentionné les femmes consacrées, soit en tant qu’enseignantes de filles ou en tant que soignantes ; oui ! nous en avons parlé, et ce notamment pour dénoncer très énergiquement les enseignantes !, garces parmi les garces !
Pour : dénoncer énergiquement les enseignantes :
RH-2013-03, Sieur Luryio, l’épouse fidèle n’a pas de cas de Conscience ; la femme est le problème, pas la solution !; point 3.D - Troisième préoccupation, rééduquer par les femmes !?
Pour nous étendre et nous entendre sur ce, et aussi sur lesdites soignantes, là vous devrez attendre l’élément déclencheur précité et bien supplié par nous : le Grand Monarque !
Ils devront sous très peu rendre gorge de nos enfants !
[La fin de ce point a été ajoutée en la Saint Gille, le 1er septembre ; et a été réalisée grâces aux bienveillantes et sagaces recherches de notre commenteur et correspondant Sieur Luryio !, que le Bon Dieu le Lui rende au centuple.]
Ce que vous allez lire, tiré de l’Ancien Testament, confirme magistralement tout ce que nous disons en nos documents : jamais l’Époux-Père n’est lié par ce qu’une femme réaliserait, promettrait ou jurerait à son insu, donc contre Son Autorité !
Pour : tout ce que nous disons en nos documents :
Notamment ici où du reste nous épinglons le grotesque prêtre dit Docteur Sexe dont nous allons parler ensuite : DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II)… ; point 6.A.3 - Le Chef peut nouer et annuler les vœux de toute sa Maison.
Lisons ce passage de l’Ancien Testament, tiré de Les nombres :
Lorsqu’une femme aura fait un vœu, et se sera liée par un serment, si c’est une jeune fille qui soit encore dans la maison de son père, et que le père, ayant connu le vœu qu’elle a fait et le serment par lequel elle a lié son âme, n’en ait rien dit, elle sera tenue à son vœu ; et elle accomplira effectivement tout ce qu’elle aura promis et juré.
Mais si le père s’est opposé à son vœu aussitôt qu’il lui a été connu, ses vœux et ses serments seront nuls, et elle ne sera point obligée à ce qu’elle aura promis, parce que le père s’y est opposé.
Si c’est une femme mariée qui ait fait un vœu, et si la parole, étant une fois sortie de sa bouche, a obligé son âme par serment, et que son mari ne l’ait point désavouée le jour même qu’il l’a su, elle sera obligée à son vœu, et elle accomplira tout ce qu’elle aura promis.
Que si son mari l’ayant su la désavoue aussitôt, et rend vaines ses promesses et les paroles par lesquelles elle aura lié son âme, le Seigneur lui pardonnera. (Nb 30, 4-9)
Ainsi donc, et ce conformément à tout ce que nous avons écrit, tous les vœux principalement de nos filles, faits sans notre expresse assentiment, sont invalides !, et sont imputables comme crimes de lèse majesté aux EÉc : peine de mort !
Nous vous laissons tirer les logiques conclusions quant-à nos épouses, et nos Gars !
« En temps voulu j’agirai vite ! », a dit le Seigneur.
Ô notre Dieu de Justice, jusqu’à quand patienterez-Vous toujours ?!, combien de temps encore laisserez-Vous ces criminels de prêtres saccager le SM, nos Familles ?!
4.C.3.b - C’est seul le Père de Famille qui détermine la vocation de Ses sujets !
[Tout ce point est fort restreint par nécessité, comme dit au début…]
C’est L’Époux-Père seul qui, de Droit divin, détermine la VR-I des sujets de Sa Maison !, VR-IP et VR-IS.
Survolons tout de même quelque peu le sujet…
Quant-à l’épouse :
VR-IP : Pour l’épouse, sa VR-I a été fixée en temps par son Mariage ; c’est son Père qui fit ce choix en l’accordant tout aussi infrangiblement qu’inaliénablement à son Époux, Celui qui la demanda en Mariage au Père de celle-ci…
VR-IS : C’est évidemment en premier le service en tout de son Époux ; sachant que Celui-ci peut demander à son épouse de servir les clients de Sa boulangerie ou de L’aider à rentrer le foin ; ou de rendre des services à des nécessiteux ou à la fabrique d’Église si elle est bonne brodeuse par ex. ; etc… Époux soyez alors très vigilants !, ne la relâchez jamais votre surveillance…
Quant-aux enfants, les Gars :
VR-IP : C’est toujours, évidemment, le Père qui La décide, ce comme de Droit en consultant charitablement Son Fils : – Mon Fils tu peux maintenant subvenir à une Famille, il est temps que tu choisisses femme !, à moins que tu y aies déjà pensé ?
Pour : en consultant charitablement son Fils :
Une consultation est une consultation !, consulter ne veut pas dire être lié par ce que le Fils dirait !
Pour rappeler que tout doit se faire sous le regard de Dieu, nous avons dit charitablement !
Et dans cette même charité, le Fils, ayant fait avec moult respect l’une ou l’autre suggestion, se pliera de très bon cœur, plein de confiance en la Providence divine, à la décision de son Père !
VR-IS : C’est bien sûr le Père qui La décide, en consultant pareillement son Fils : – Je te propose, mon Fils de reprendre dans quelques temps mon atelier de tannerie, qu’en penses-tu ?, et ce Fils de répondre : – Mon Père je pensais, avec votre bénédiction, être médecin car notre contrée en a si peu…, ou : – Je désirais… nous ne pouvons aller plus loin, voulant parler de prêtrise (VR-IS) bien que marié (VR-IP), voir ensuite (4.D).
Quant-aux enfants, les filles :
VR-IP : Les filles sont soumises en tout au Père ou à Celui à qui elles ont été données… Préféremment le Père consultera ses filles, leurs inclinations.
VR-IS : C’est le Chef, Père, Époux…, de cette fille qui la fixe… Si mariée ou pas, elle peut être en plus des tâches du Foyer de son Époux ou Père (VR-IP) de venir aider (VR-IS) son Époux médecin ou Père boulanger à faire des pansements ou à servir les clients de la boulangerie…
4.D - La pathologique haine du Sacrement de Mariage des EÉc !
4.D.1.a - Le frustratoire célibat des prêtres, raison de leur haine du SM ?!
Dans la première partie de ce document (RH-2015-03) nous avions le point 3.C.5.c nommé ainsi sous forme d’interrogation que nous nous serions posée : Êtes-vous Catholiques pour avoir une telle haine du prêtre ?
Évidemment que c’était provocatoire17, et à cette provocation, après développement, nous avions conclu ainsi : Nous vous répondrons exactement lorsque vous nous aurez répondu à ces questions : [voir ce point 3.C.5.c]
N’ayant pas eu de réponse, et n’en attendant bien sûr point, car ces EÉc ne seront jamais y répondre, nous posons maintenant une autre question tout aussi provocante : Pourquoi, EÉc, avez-vous une telle haine du SM ?
Il faut en effet ne point Les avoir fréquenté pour ne point avoir été confronté à leur haine viscérale du SM !
Eux, ces cloaques d’impureté qui prétendent pouvoir ingérer en la Famille… ; alors !, juste retour des choses, et alors que de plus c’est Eux qui sont au service de la Famille et non l’inverse, qu’Ils supportent que l’on remue leurs immondices (cloaques d’impureté) comme l’a si bien dit la TSVM à La Salette !
Nous, nous n’aurons aucune peine à prouver leur haine morbide du SM !, due certainement aux frustrations que leur imposent leur auto-obligation au célibat.
4.D.1.b - Le célibat des prêtres ?, oui, mais uniquement en dires !
Nous passerons sur tous les scandales innombrables et nauséabonds qui entachèrent la pourtant immaculé Église, licences de mœurs, rapines, honneurs achetés, chantages divers, commerce avec les démons, etc., qui régulièrement parcoururent les vingt siècles que l’Église devait pourtant édifier et amener au Ciel de notre Père, comme cohéritiers de NSJC, qui a dit Lui-même de ces EÉc : Du temple de leur âme, de la sainte Eglise qui est un jardin, ils ont fait un repaire d’animaux. […] Tous répandent l’infection de leurs pêchés mortels !
DP-09, Les Prêtres de l’Église catholique. ; point 9.C - Les mauvais prêtres, accablante majorité avant Vatican II…
Parlons seulement des plus récents, et seulement sur ces toutes dernières années et rien que de certains, au milieux de tout aussi innombrables : de ladite Tradition !
Nous connaissons bien ces cas, ces scandales :
→ Il y a de cela plus de 20 ans, un curé de campagne qui avait jusqu’à cinq femmes chez Lui, et trois en permanence, et une jeunette de 15 ans à peine et ce jusqu’à sa mort !, dormant toutes dans sa cure…
→ Un autre qui disait avoir sauvé une femme de son Époux, soit qu’Il l’a bien chauffée à blanc afin de la faire se révolter, et qui l’hébergea charitablement, charité d’un parfais Raminagrobis !, en sa maison, et qui lui sert de servante…
→ Un autre encore qui après avoir joué des heures entières via le téléphone à des jeux de rôles ayant comme thème Winnie l’Ourson, ce sur plusieurs années pendant que l’Époux était au travail, a fini par accueillir (séparation-divorce) l’épouse et les enfants parce que l’Époux voulu mettre un terme radical à ce délire démoniaque qu’Il surprit enfin un certain jour ! Voyez leurdite Direction spirituelle : le pervers d’abbé jouait un personnage de Winnie l’Ourson qui ferait du catéchisme par téléphone (et même parfois chez l’Époux pendant des heures alors qu’Il était absent !) à une pauvresse littéralement envoûtée, subjuguée par ce pervers.
→ Un suivant qui après avoir débauché une épouse, évidemment pour la sauver d’undit tyran, cela va sans dire, qui l’ayant chez lui à demeure, 24 heures sur 24, la faisait conduire pour sondit ministère car ainsi pendant le voyage Il pouvait lire son bréviaire… Et dans les grandes surfaces, vu que ce ne serait pas sain que le prêtre y ailla, Il attendait dans la voiture pendant qu’elle faisait les courses ! Si rentrés tard ils allaient tous deux au restaurant ! La dévergondée ayant abandonné son Époux, faisait les repas de ce cloaque d’impureté, son ménage et son lit, et peut-être même le chauffait… ?, car voyez-vous, sait-on ce qui se passe une fois la porte close ?
→ Un autre toujours, justement le fameux Docteur sexe !, oui oui c’est comme cela qu’Il était appelé en ladite Tradition !, qui avait continuellement plusieurs femmes, avec rotation s.v.p. !, chez Lui !, ce au point que même ses compères pourtant larges en étaient gênés, non à cause de la chose car la pratiquant tous, mais à cause de l’absence totale de complexe de ce cloaque d’impureté ! Il est vrai que ceci dut fort l’inspirer pour la réalisation de sadite Catéchèse catholique du mariage !
Pour : justement le fameux Docteur sexe :
DP-06, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (II)… ; point 6.A.3 - Le Chef peut nouer et annuler les vœux de toute sa Maison.
Pour : réalisation de sadite Catéchèse catholique :
Il est vrai qu’alors ne ne pourrions pas écrire à son sujet ce que nous avons écrit ailleurs : Pire, Ils veulent légiférer sur quelque chose qu’Ils, ces Hommes d’Église, ne pratiquent pas, Ils ne sont même pas ‘expérimentalement parlant’ au courant des problèmes auxquels est confronté le Chef en Sa Maison. Et ainsi, dans ce qu’Ils essayent de ‘définir’, Ils sont dès le premier mot en contradiction caractérisée avec Eux-mêmes comme nous allons le voir.
DP-04, Le Mariage, définition, célébration, règles et usage… ; point 4.E.1.d - Leur définition du Mariage, est une redoutable bombe à retardement.
→ Etc., etc., etc. Vous en voulez combien d’autres ?
Ils sont célibataires !, oui, mais si si peu ! ; si si peu qu’il leur faut une ou même plusieurs femmes dites bonnes ou gouvernantes de curé, et toutes soustraites à la très légitime et infrangible Autorité de leurs Époux ou Pères respectifs qui Eux n’ont que leurs yeux pour pleurer celles qui devaient être leurs bien-aimées épouses ou filles, car pour ces pervers point de problème avec la polygamie au moins apparente et bien probablement réelle !
4.D.1.c - Parallèle entre Nathan accusant David et notre accusation des EÉc !
Ce que nous venons de dire ci-dessus, leurs Époux ou Pères respectifs qui eux n’ont que leurs yeux pour pleurer celles qui devaient être leurs bien-aimées épouses ou filles, nous rappelle bien ce reproche cinglant fait par Nathan à David, voici l’histoire :
Le Seigneur envoya donc Nathan vers David. Et Nathan, étant venu le trouver, lui dit : Il y avait deux hommes dans une ville ; l’un riche, et l’autre pauvre.
Le riche avait un grand nombre de brebis et de bœufs ; mais le pauvre n’avait rien du tout qu’une petite brebis, qu’il avait achetée et nourrie, qui avait grandi parmi ses enfants, en mangeant de son pain, buvant de sa coupe, et dormant dans son sein ; et elle était pour lui comme une fille.
Un étranger étant venu voir le riche, celui-ci ne voulut pas toucher à ses brebis ni à ses bœufs pour lui faire un festin ; mais il prit la brebis de ce pauvre homme, et la donna à son hôte.
David entra dans une grande indignation contre cet homme, et il dit à Nathan : Vive le Seigneur ! celui qui a fait cette action est digne de mort.
Il rendra la brebis au quadruple, pour avoir agi de la sorte, et pour n’avoir pas épargné ce pauvre.
Alors Nathan dit à David : Cet homme, c’est vous-même. Voici ce que dit le Seigneur Dieu d’Israël : Je vous ai sacré roi sur Israël, et vous ai délivré de la main de Saül.
J’ai mis entre vos mains la maison et les femmes de votre seigneur, et Je vous ai rendu maître de toute la maison d’Israël et de Juda. Que si cela paraît peu de chose, Je suis prêt à faire beaucoup plus encore.
Pourquoi donc avez-vous méprisé Ma parole, jusqu’à commettre le mal devant Mes yeux ? Vous avez frappé du glaive Urie l’Héthéen ; vous lui avez enlevé sa femme, et l’avez prise pour vous, et vous l’avez tué par l’épée des enfants d’Ammon.
C’est pourquoi l’épée ne sortira jamais de votre maison ; parce que vous M’avez méprisé, et que vous avez pris pour vous la femme d’Urie l’Héthéen. (II S 12,1-10)
C’est exactement l’histoire de cette multitude d’Époux qui ont perdu leurs épouses bien-aimées par l’exclusive faute de ces EÉc qui inventèrent (Concile de Trente pour le moins) ledit droit d’ingérence (direction, confession) et la séparation de corps, ce en susurrant mielleusement du fond de leur boite à fornication (confessionnaux) leurdite Direction spirituelle à nos pauvresses d’épouses envoûtées par ces démons de la terre : Vous n’avez pas à obéir pour ce, ou vous pouvez et même devez demander la séparation-divorce, etc., etc., etc.
Pour : ledit droit d’ingérence :
RH-2015-03 - Cher Sieur Jean Mahezic, confession des femmes ?, dites simplement oui ou non ! ; point 3.C.3 - À qui doivent-elles, les femmes confesser leurs fautes ?
Chacun de la multitude de ces Époux très criminellement et douloureusement spoliés de leur épouse peut dire : J’ai acheté à son propriétaire (demandé à son Père, SM) une jolie petite brebis bien aimée, qui a grandi parmi mes enfants que je lui ai donné de porter, qui mangeait mon pain, buvait en ma coupe, dormait dans mon sein ; et ces EÉc me l’ont volée, et c’est pourquoi l’épée ne sortira jamais de la maison des EÉc parce qu’ils ont méprisé le SM de notre Seigneur Dieu en manipulant nos femmes par leursdites Direction spirituelle et confession, et par leur autorisation de se révolter par leurdite permission de se séparer ! Vive le Seigneur ! les EÉc qui ont fait (soit tous !) ces actions sont digne de mort ! [Notre cru]
Oui !, la clef du drame de la détérioration sidérante des toutes nos sociétés se trouve dans leur, celle des EÉc, profanation de SM, l’épée ne sortira jamais de leur maison, et Ils devront rendre gorge de leurs crimes !
4.D.1.d - Le célibat des prêtres ?, le problème !, pas la solution !
Là, nous ne nous étendrons pas ! Comme annoncé au début, rappelons toutefois cette parole vue plus haut et qui échappa visiblement à Léon XIII : À qui veut régénérer une société quelconque en décadence, on prescrit avec raison de la ramener à ses origines.
Pour régénérer l’Église absolument décadente, il faut la ramener à ses origines !
Quoi qu’en disent des tartuffes comme le site "Sédavacantiste", pour rester catholique18, l’obligation du célibat des prêtres qui n’existait pas à l’origine, et peut être annulée car elle n’est nullement dogmatique, mais uniquement disciplinaire, et de plus très hautement dangereuse comme nous le constatons expérimentalement !
Pour : dogmatique, mais uniquement disciplinaire :
Pour aller plus loin, voir :
→ sans réserves : CN-2012-01, Tous cesdits bien-pensants, Civitas et Cie, tous sacrilèges !, subversifs. ; point 1.C.3.g - Disposition disciplinaire quant-au Mariage des prêtres.
→ avec réserves : Célibat, catholicisme.20
En effet, puisque nous épinglons la jouissance du prêtre causant adultérinement à une femme en confession ou ailleurs, comme vu en la première partie de ce document, il serait bien plaisant de les voir réagir au fait que, si mariés alors, leur femme serait manipulée par un concurrent aussi ensoutané !
Évidemment, l’épouse en ce cas, étant dite libre de choisir son Directeur spirituel, s’empresserait d’aller voir un autre prêtre !, histoire de faire de la concurrence à son Époux et d’ainsi l’entraver drastiquement.
Ainsi ce pervers de prêtre goûterait au plaisir d’avoir une autre soutane qui partagerait son épouse !, voire même le lit.
Et ainsi il aurait le délicieux privilège de voir son épouse lui jeter à la face : – Tu n’as pas le droit de me commander ceci comme me l’a dit mon directeur spirituel !, ou alors – Tu n’as pas le droit de m’embrasser intimement comme ceci !, etc.
Alors assommé mais encore debout, ce cloaque d’impureté tenterait la parade : – Dis-moi qui est ton confesseur que j’aille le voir !, et l’enférocée de répliquer : – Même de dire le nom du confesseur relève du secret de la confession !, et d’ajouter : – de plus il m’a dit qui si tu ne voulais pas te soumettre que je pouvais demander la séparation de corps et qu’il était prêt à m’aider pour ce, voire même à m’accueillir chez lui !
Ah !, que ce serait enfin bon qu’ils y goûtent, ces pervers d’EÉc !
Ah ! qu’Ils aient écouté la sage Parole de notre Dieu !
[La fin de ce point a été ajoutée en la Saint Gille, le 1er septembre.]
Qu’Ils aient en temps, ces pervers, écouté la Parole de notre Dieu d’Amour, et ainsi Son épée vengeresse (cf. 4.D.1.c) ne serait certainement point entrée en leur maison ecclésiale (EÉc) !
Voyons rien que certains textes…
Voici ce que le Seigneur Dieu dit, sous forme d’interdit :
→ Ce que vous seriez fâché qu’on vous fît, prenez garde de jamais le faire à autrui. (Tob 4, 16)
Voici ce que NSJC dit, sous forme de commandement :
→ Selon Saint Luc : Et ce que vous voulez que les hommes vous fassent, faites-le-leur vous aussi, pareillement. (Luc 6, 31)
→ Selon Saint Mathieu : Ainsi, tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous-mêmes pour eux ; car c’est là la loi et les prophètes. (Mat. 7, 12)
Pourquoi donc s’acharnent-Ils, ces pervers, à faire subir aux Époux ce qu’Ils voudraient surtout pas qu’on leur fit s’Ils étaient mariés Eux aussi !
Eux !, qui alors ne voudraient absolument pas qu’un autre Homme, en ce cas ecclésiastique, tripota pour le moins intellectuellement (confession, Direction spirituelle, etc.), leurs épouses !
Pauvres EÉc !, lorsque les très espérées Foudres divines vont fondre impitoyablement sur Vous !, sur Vous qui faites aux Époux ce que Vous ne voudriez surtout pas que l’on Vous fit !
Ah ! si ce que disait Saint Paul à Timothée était appliqué !
[La fin de ce point a été ajoutée en la Sainte Rose de Viterbe (ou Rosalie), le 4 septembre.]
Nos recherches nous ont permises incidemment de tomber sur une perle !
Voici ce que dit Saint Paul à Timothée, et qui prouve encore qu’évidemment le célibat des prêtres est non dogmatique (dépôt de la Foi) comme les tartufes que nous avons épinglés plus haut (cf. 4.D.1.a) le disent, mais uniquement disciplinaire, et d’une disciple des plus absurdes, car n’ayant pas d’épouses sous la main (satisfaction) ces EÉc affamés en viennent à tripoter et violer (dite Direction spirituelle et confession, etc.) Nos épouses et Nos filles, et Nos Gars (ou viande fraîche, cf 4.F.3) !
Lisons cette parole de Saint Paul qui est très explicite, et très certaine parce que faisant partie du Dépôt de la Foi :
Cette parole est certaine : si quelqu’un désire l’épiscopat, il désire une œuvre excellente.
Il faut donc que l’évêque soit irréprochable, mari d’une seule femme, sobre, prudent, grave, chaste, hospitalier, capable d’instruire ; qu’il ne soit ni adonné au vin, ni violent, mais modéré, éloigné des querelles, désintéressé ; qu’il gouverne bien sa propre maison, qu’il maintienne ses fils dans la soumission et dans une parfaite honnêteté. (I Tim 3, 1-4)
Saint Paul dit bien, et sa parole est certaine !, que l’EÉc, peut (ou doit !?) être un mari !, soit donc marié !, soit donc évidemment non célibataire !
Nous devons remarquer au passage, et ceci est très important pour nous qui défendons le principe de la polygamie, que Saint Paul dit bien, et sa parole est certaine, que l’évêque soit … mari d’une seule femme ! Ce qui donc de facto justifie (il est Juste que !, il est Droit que !), entre nombreuses autres développements que nous avons faits, pour les autres Hommes, laïcs ou clercs : la polygamie !
Car si quelqu’un ne sait pas gouverner sa propre maison, comment prendra-t-il soin de l’Église de Dieu ?
Saint Paul dit bien, de façon certaine, qu’Il, l’EÉc, sache bien gouverner sa propre maison, soit Son épouse et Ses enfants !, afin de pouvoir prétendre à bien gouverner l’Église !
Qu’il ne soit pas un néophyte, de peur qu’enflé d’orgueil, il ne tombe dans la même condamnation que le diable.
Il faut encore qu’il ait un bon témoignage de ceux du dehors, afin de ne pas tomber dans l’opprobre et dans le piège du diable. (I Tim 3, 1-7)
Oui !, leur criminelle auto-obligation au célibat les a fatalement conduits à chercher des plaisirs pourtant légitimes en soi de façon la plus illégitime possible auprès de Nos épouse et filles, et Gars !, ce qui a conduit à leur haine pathologique du SM, et conséquemment à la destruction de l’Église que nous voyons flagramment depuis au moins ledit Vatican II pour les moins clairvoyants, et ainsi donc à la déliquescence de toutes nos sociétés !
Pour : à chercher des plaisirs pourtant légitimes :
Saint Jean Chrysostome rappelle que c’est pour la consolation de l’homme que la femme a été formée !
DP-04, Le Mariage, définition, célébration, règles et usage… ; point 4.H.5.f - Revenons sur la consolation de l’Homme :
Oui ! l’épée vengeresse (cf. 4.D.1.c) de notre Dieu de Justice ne sortira jamais des flancs de leur maison ecclésiastique (EÉc) tant que ces crimes ne cesseront !
Eh oui encore !, comme nous le disions (point 4.B.1), derrière Léon XIII : Pour régénérer l’Église catholique, il faut nécessairement La ramener à ses origines !, soit à l’état décrit par Saint Paul comme nous venons juste de le voir ! ; soit les EÉc mariés !
Ce afin qu’Ils n’aient pas la tentation bien diabolique de baver devant nos femmes !, qu’Ils n’aient plus à les capter par leurs prétendues direction spirituelle et confessions toutes deux déshabillage de conscience pour le moins !, soit voyeurisme, viols et adultères…
4.D.1.e - Féminisation, efféminisation, émasculation sidérante des EÉc.
Ceci ne nous écarte guère du sujet : savez-vous à quel point les EÉc sont féminisés ?, savez-vous que plusieurs couvents d’Hommes (moines), et ce depuis bien plus d’un millénaire, sont positivement inféodés à des couvents de femmes !, et donc dirigés en tout par unedite Abbesse !, et ce validé et couvert par tous les Papes depuis !, monstruosité !, contrenaturalité !
Voilà où mène l’escamotage et la violation d’une des paroles de Saint Paul (Dépôt de la Foi !!!) par ces minets nommés Raminagrobis par nous et cloaques d’impureté par la TSVM à La Salette, qui prétendent diriger le troupeau et pouvoir violer au moins intellectuellement (confession-direction) nos épouses : Je ne permets point à la femme d’enseigner ni de dominer sur l’homme (I Tim. II, 12).
Pour : ces minets nommés Raminagrobis par nous :
→ DP-05, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (I)… ; point 5.B.5.b - La femme, elle, ne peut ni commander, ni diriger.
Pour : prétendent diriger le troupeau :
Diriger le troupeau de femmes, afin d’avoir maille ainsi sur leurs Hommes !, ces minets sont incapables d’atteindre seuls les Hommes !
Les EÉc ?, pour imiter Sacha Guitry, ces EÉc disent de fait, disant être astreints au célibat : Je l'ai dit, je le dis, et je le répète : les femmes, je suis contre… tout contre.21
Ils jouent aux p’tits Mâles pour violer nos épouses et nos filles, pour débaucher nos Fils même, et s’écrasent devant des femelles dites Abbesses !, soit toute l’attitude de parfaits minets !
Nous n’avons guère de temps pour rechercher (l’on peut nous aider !) la citation, mais nous savons que dans l’Écriture Sainte il est dit nettement que d’être sous la domination d’une femme est une punition divine !, que le Bon Dieu pour punir des Hommes les livre au gouvernement de femmes !, donc, lesdits moines de Fontevraud sont livrés à la domination d’unedite Abbesse par punition du Seigneur Dieu !, et il n’y a pas à parader, à s’en vanter !, pauvres émasculés de Fontevraud !
C’est du reste ce qui arrive aussi dans la vie civile, la femme domine partout toutes les sociétés et propage comme une folle les pires turpitudes que des Hommes n’auraient même pas oser imaginer : dites avocates ou dites juges et toujours sans jugeote, dites docteuresse ou mairesses, dites professeures ou chercheuses, etc.
Pauvre Église (EÉc) contrenaturée22, féminisée, efféminée !
Oui, non pour le très très tout petit carré de Bons, mais pour le tout venant, applaudissant à toutes mains ces modernités férocement démoniaques, c’est bien justice que cesdits Hommes soient drastiquement sous la puissance de celles à qui le Seigneur Dieu les a livré pour les punir de leurs péchés, principalement celui d’avoir libéré leurs femmes qui de fait ne le réclamaient même pas !
Pauvres sociétés contrenaturées23, féminisées, efféminées !
4.E - Concluons, jusqu’à nouvel ordre.
4.E.1.a - Pénibilité de ce document, gravité du sujet.
De coutume nous écrivions Concluons rien que pour l’instant, et maintenant nous venons d’écrire, Concluons, jusqu’à nouvel ordre, oui, cela fait plusieurs fois qui nous vous disons que nous désirons faire retraite…
Ce document fut le plus pénible que nous ayons eu à écrire, ce tellement le sujet est grave et sensible… et encore nous n’avons pas publié tout ce que nous pourrions dire sur la question !
À qui veut régénérer une société quelconque en décadence, on prescrit avec raison de la ramener à ses origines. (précité)
Oui !, répétons-le inlassablement, la situation mondiale on ne peut plus alarmante parce que dégénérée par Luciabel et son innombrable horde de démons de la terre, trouve son origine unique en la dégénérescence de fait encore plus alarmante de l’Église catholique, partie EÉc !, et cette décadence trouve son origine très certaine en les tripotages profanatoires du Sacrement de Mariage de ces mêmes EÉc ! ; et plus que probablement cette haine, car il convient d’appeler les choses par leur nom, vient de leur coupable célibat…! Nous ne disions point que tous les EÉc devraient se marier…
Au lieu que l’Église catholique (EÉc !) incorpora amoureusement ce SM institué par le Seigneur Dieu Père en l’Éden à ses Sacrements en effet institués par NSJC, Elle, ces EÉc, voulue mettre sa haute main impure sur ce SM, et pour cela prétendit qu’Il avait été institué par NSJC !
Répétons inlassablement : nous attendons toujours que ces EÉc nous disent, prétendant le Q, le OQC !, vue plus haut (4.C.2.f)
Plusieurs personnes, privément mais venant de par le site, et notre Légitime contradicteur aussi, nous ont dit : Vous savez, vous avez tout dit qu’en au SM, l’essentiel ; et ce qui en reste à dire ne regarde que des cas particuliers, alors ceux qui veulent savoir, qu’ils lisent, et les autres qu’ils meurent !, éternellement…
4.E.1.b - Graves en encore ultimes avertissements.
Plusieurs fois nous vous avons avertis, Lecteurs, des événements graves et cruels qui arrivent, ils dépasseront de loin tous les cataclysmes précédents, ce au point que l’on pourrait les comparer à de petites contrariétés !
Car il y aura alors une grande tribulation, telle qu’il n’y en a pas eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais. (Mat 24, 21)
Comme bons Chrétiens, nous devrions supplier le Bon Dieu de mettre un terme à cette chute infernale qui s’approche de plus en plus à une vision d’enfer.
Et si ces jours n’avaient été abrégés, nulle chair n’aurait été sauvée ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés. (Mat 24, 22)
Il semble très certain que le Bon Dieu ait bien annoncé un Grand Monarque dont souvent nous vous avons parlé, priez, prions alors afin que le Bon Dieu abrége ce temps d’attente…, demandez et vous obtiendrez : Et Moi [NSJC], Je vous dis : Demandez, et on vous donnera…! (Luc 11, 9)
« En temps voulu j’agirai vite ! », a dit le Seigneur.
Nous avons une grande certitude que ce temps est là, immédiatement à la porte, rappelez-vous du temps des vendanges dont nous vous avions parlé, soit septembre !, et très très probablement de cette année qui devrait être sainte : 2015 !
Pour : des vendanges dont nous vous avions parlé :
RH-2015-02 - Cher Sieur Paul, comment se comporter avec son Père une fois marié ?, aucune difficulté !; retrait : Pour : à grands coups de cimeterre ou de machette :
4.E.1.c - Notre mise en retrait…, notre À Dieu !
Bien-cher Sieur Jean Mahezic, ce document vient, nous l’espérons fort, répondre au moins dans les grandes lignes à votre très légitime interrogation ; il est certes perfectible.
Nous devrons le relire une fois un peu reposés, et, sauf fautes d’orthographe, si nous devions y apporter des corrections vous en serez avertis par les commentaires…
Chers Sieur Jean Mahezic et Lecteurs, les Bons évidemment, nous vous demandons de prier pour nous, sachant bien que vous êtes assurés de nos ardentes prières pour vous !
Attendant ardemment le Grand Monarque qui ne serait plus tarder, le Lieutenant de NSJC, nous voulons nous consacrer à la prière, la méditation et la lecture, et aussi un peu au repos…
Que le Bon Dieu Vous bénisse tous, Vous et tous les Vôtres !
Que je sois ignoré ô Jésus-Christ !
Pour la Vérité,
QJSIOJC
4.F - Annexes diverses
4.F.1 - Autour d’exorcismes
4.F.1.a - Exorcisme de Léon XIII en français
Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, Ainsi soit-il.
Petit exorcisme
Saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat
Saint Michel, prière à
Saint Michel archange, de votre lumière, éclairez-nous, Saint Michel archange, de vos ailes, protégez-nous, Saint Michel archange, de votre épée, défendez-nous.
Saint Michel, consécration personnelle à
Ô grand Prince du Ciel, gardien très fidèle de l’Église, saint Michel archange, moi, N…, quoique très indigne de paraître devant vous, confiant néanmoins dans votre spéciale bonté, touché de l’excellence de vos admirables prières et de la multitude de vos bienfaits, je me présente à vous, accompagné de mon Ange gardien ; et en présence de tous les Anges du ciel que je prends à témoins de ma dévotion envers vous, je vous choisis aujourd’hui pour mon protecteur et mon avocat particulier, et je me propose fermement de vous honorer toujours et de vous faire honorer de tout mon pouvoir. Assistez-moi pendant toute ma vie, afin que jamais je n’offense les yeux très purs de Dieu, ni en œuvres, ni en paroles, ni en pensées. Défendez-moi contre toutes les tentations du démon, spécialement pour la foi et la pureté, et, à l’heure de la mort, donnez la paix à mon âme et introduisez-la dans l’éternelle patrie. Ainsi soit-il.
Saint Michel Archange, priez pour nous, pour l’Église et pour la paix
Saint Michel, premier défenseur de la Royauté du Christ, priez pour nous.
Exorcisme
Contre Satan et les Anges révoltés.
Publié par ordre du Pape Léon XIII.
Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, Ainsi soit-il.
Saint Michel Archange, prière à
Très glorieux Prince des armées célestes, saint Michel archange, défendez-nous dans le combat, contre les principautés et les puissances, contre les chefs de ce monde de ténèbres, contre les esprits de malice répandus dans les airs 24. Venez en aide aux hommes que Dieu a faits à son image et à sa ressemblance, et rachetés à si haut prix de la tyrannie du démon 25. C’est vous que la sainte Église vénère comme son gardien et son protecteur ; vous à qui le Seigneur a confié les âmes rachetées, pour les introduire dans la céleste félicité. Conjurez le Dieu de paix qu’il écrase Satan sous nos pieds, afin de lui enlever tout pouvoir de retenir encore les hommes captifs, et de nuire à l’Église. Présentez au Très-Haut nos prières, afin que, bien vite, descendent sur nous les miséricordes du Seigneur ; et saisissez vous-même l’antique serpent, qui n’est autre que le diable ou Satan, pour le précipiter enchaîné dans les abîmes, en sorte qu’il ne puisse plus jamais séduire les nations 26.
Exorcisme
Au nom de Jésus-Christ, notre Dieu et Seigneur, avec l’intercession de l’Immaculée Vierge Marie, mère de Dieu, de saint Michel archange, des saints Apôtres Pierre, Paul et de tous les saints [et appuyés sur l’autorité sacrée de notre ministère] (27) nous entreprenons avec confiance de repousser les attaques et les ruses du démon.
Psaume 67 (On le récite debout)
Que Dieu se lève et que ses ennemis soient dispersés ; et que fuient, devant Lui, ceux qui le haïssent.
Comme la fumée s’évanouit, qu’ils disparaissent ; comme la cire fond devant le feu, ainsi périssent les pécheurs devant la face de Dieu.
V. Voici la Croix du Seigneur, fuyez puissances ennemies !
R. Il a vaincu, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David.
V. Que votre miséricorde, Seigneur, soit sur nous.
R. De même que nous avons espéré en vous.
Nous t’exorcisons, esprit immonde, qui que tu sois, puissance satanique, invasion de l’ennemi infernal, légion, réunion ou secte diabolique, au nom et par la vertu de Jésus-Christ , notre Seigneur, sois arraché et chassé de l’Église de Dieu, des âmes créées à l’image de Dieu et rachetées par le précieux sang du divin Agneau . Désormais, tu n’oseras plus, perfide serpent, tromper le genre humain, persécuter l’Église de Dieu, ni secouer et cribler, comme le froment, les élus de Dieu . Il te commande, le Dieu Très Haut , auquel, dans ton grand orgueil, tu prétends encore être semblable. Lui qui veut que tous les hommes soient sauvés et arrivent à la connaissance de la vérité 28. Il te commande Dieu le Père . Il te commande Dieu le Fils . Il te commande Dieu le Saint-Esprit . Il te commande le Christ, Verbe éternel de Dieu fait chair  qui, pour le salut de notre race, perdue par ta jalousie, s’est humilié et rendu obéissant jusqu’à la mort 29, qui a bâti son Église sur la pierre solide et promis que les portes de l’enfer ne prévaudront jamais contre elle, voulant demeurer avec elle tous les jours, jusqu’à la consommation des siècles 30. Ils te commandent le signe sacré de la Croix  et la vertu de tous les mystères de la foi chrétienne . Elle te commande, la puissante Mère de Dieu, la Vierge Marie , qui dès le premier instant de son Immaculée Conception, par son humilité, a écrasé ta tête trop orgueilleuse. Elle te commande, la foi des saints Apôtres Pierre, Paul, et des autres Apôtres . Ils te commandent le sang des Martyrs et la pieuse intercession de tous les Saints et Saintes .
Or, donc, dragon maudit et toute la légion diabolique, nous t’adjurons par le Dieu  vivant, par le Dieu  vrai, par le Dieu  Saint, par le Dieu qui a tant aimé le monde, qu’il lui a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas, mais ait la vie éternelle 31 ; cesse de tromper les humaines créatures et de leur verser le poison de la damnation éternelle ; cesse de nuire à l’Église et de mettre des entraves à sa liberté. Va t’en, Satan, inventeur et maître de toute tromperie, ennemi du salut des hommes. Cède la place au Christ, en qui tu n’as rien trouvé de tes œuvres ; cède la place à l’Église, une, sainte, catholique et apostolique, que le Christ Lui-même a acquise au prix de son sang.
Humilie-toi sous la puissante main de Dieu, tremble et fuis, à l’invocation, faite par nous, du saint et terrible Nom de Jésus, que les enfers redoutent, à qui les Vertus des cieux, les Puissances et les Dominations sont soumises, que les chérubins et les séraphins louent sans cesse dans leurs concerts, en disant : Saint, Saint, Saint est le Seigneur, le Dieu des armées.
V. Seigneur, exaucez ma prière.
R. Et que mon cri s’élève jusqu’à vous.
V. Le Seigneur soit avec vous.
R. Et avec votre esprit.
Oraison
Dieu du ciel, Dieu de la terre, Dieu des anges, Dieu des archanges, Dieu des patriarches, Dieu des prophètes, Dieu des apôtres, Dieu des martyrs, Dieu des confesseurs, Dieu des vierges, Dieu qui avez la puissance de donner la vie après la mort, le repos après le travail ; parce qu’il n’y a pas d’autre Dieu que vous et qu’il ne peut y en avoir si ce n’est vous, le Créateur de toutes les choses visibles et invisibles, dont le règne n’aura pas de fin ; avec humilité nous supplions votre glorieuse Majesté de daigner nous délivrer puissamment et nous garder sains de tout pouvoir, piège, mensonge et méchanceté des esprits infernaux. Par le Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.
Des embûches du démon, délivrez-nous, Seigneur.
Que vous accordiez à votre Église la sécurité et la liberté pour vous servir ; nous vous en supplions, exaucez-nous.
Que vous daigniez humilier les ennemis de la sainte Église ; nous vous en supplions, exaucez-nous.
(On asperge d’eau bénite l’endroit où l’on se trouve).
4.F.1.b - Auguste Reine des Cieux
Historique de la prière
Le 13 janvier 1864, le père Louis Cestac (fondateur de la Congrégation des "Servantes de Marie" décédé en 1868), accoutumé aux bontés de la Très Sainte Vierge, fut subitement frappé comme d’un rayon de clarté divine. Il vit les démons répandus sur la terre, y causant des ravages inexprimables. En même temps, il eut une vision de la Très Sainte Vierge. Cette bonne Mère lui dit qu’en effet les démons étaient déchaînés dans le monde, et que l’heure était venue de la prier comme Reine des Anges et de lui demander d’envoyer les Légions saintes pour combattre et terrasser les puissances de l’enfer.
Ma mère, dit le prêtre, vous qui êtes si bonne, ne pourriez-vous pas les envoyer sans qu’on vous le demande ? - Non, répondit la Très Sainte Vierge, La prière est pst une condition posée par Dieu même pour l’obtention des grâces - Eh bien ma Mère, reprit le prêtre, voudriez-vous m’enseigner vous-même comment il faut vous prier ? Et il reçut de la Très Saint Vierge la prière : "Auguste Reine".
Mon premier devoir, écrit l’abbé Cestac, fut de présenter cette prière à Mgr Lacroix, évêque de Bayonne, qui daigna l’approuver. Ce devoir accompli, j’en fis tirer 500 000 exemplaires, j’eus soin de les envoyer partout.
Nous ne devons pas oublier de dire que, lors de la première impression, les presses se brisèrent par deux fois.
Imprimatur
Cameraci (Combrai), die 26 februarii 1912 A. Massart, vic. gén.
Pour aider à la diffusion, envoyez vos dons à Monsieur CATTEAU
3, rue de la Gloire - 11250 Saint Hilaire
Prière de la Vierge
Remède contre les « esprits des ténèbres » et les forces de haine et de peur.
Prière
Auguste Reine des Cieux, souveraine maîtresse des Anges, vous qui, dès le commencement32, avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission d’écraser la tête de Satan, nous vous le demandons humblement, envoyez vos légions saintes, pour que, sous vos ordres, et par votre puissance, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l’abîme.
Qui est comme Dieu ?
Ô bonne et tendre Mère, vous serez toujours notre amour et notre espérance.
Ô divine Mère, envoyez les Saints Anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi.
Saints Anges et Archanges défendez-nous, gardez-nous.
Renseignements
Prière indulgenciée par Pie X le 8 juillet 1908.
Texte authentique de la prière dictée par Notre-Dame au père Cestac, le 13 janvier 1864. Il est recommandé de l’apprendre par cœur.
4.F.2 - Échange de commentaires en le site Le Grand Réveil, du Sieur Louis Dalencourt
Un certain commenteur écrit…
4.F.2.a - 27 mai 2015 - 20 h 05 min L’Hirondelle
Lorsque vous parlez de mariage, est-ce seulement devant Dieu ? Je suis séparée de mon mari, nous étions mariés civilement, donc qu’en est-il ?
Et d’une façon plus large, dans les pays où le mariage et la famille ne sont pas comme en occident (je pense à l’Afrique principalement), les nouveaux convertis font comment ?
Dalencourt lui répond…
L’Hirondelle, l’enseignement de l’Eglise catholique a été porté sur les 5 continents et il est le même dans tous les pays du monde. Le mariage est l’union d’un homme et d’une femme sur toute la terre, quel que soit le pays et la civilisation, et nul ne peut les séparer selon l’enseignement du Christ.
Mais se trompe lourdement en cette seconde partie…, chose que nous corrigerons ensuite.
Le seul mariage qui soit valable est le mariage religieux (selon le rite catholique), le mariage civil est une institution humaine qui doit obligatoirement être validée religieusement, et dont on pourrait très bien se passer s’il n’y avait eu (en France) la déplorable loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat.
Notre commentaire avait été validé, la preuve est donnée ensuite par ce que nous écrivons, et surligné en jaune : veuillez voir le commentaire ci-dessus à dame L’hirondelle (28 mai 2015 – 10 h 29 min) ; mais après coup il fut lâchement supprimé, en effet !, Sieur Louis Dalencourt, lorsque l’on est incapable de réfuter une chose évidente l’on fait taire l’opposant !
Dame L’hirondelle,
Bien que ce site soit originellement dédié qu’aux Hommes, mais puisque vous semblez de bonne volonté, nous vous proposons de consulter notre étude quant au Sacrement de Mariage, quant à la Famille : http://restaurationdelafamille.blogspot.fr/
Ne soyez pas ébouriffée par ce que vous y lirez, en effet ceci sera alors inspiré par le Malin qui depuis longtemps nous a malicieusement déshabitué à la Vérité, à raisonner.
Vous y verrez notamment que le Sacrement de Mariage existe tant chez les Chrétiens que chez les infidèles (Léon XIII confirmant notamment Innocent III et Honorius III), et qu’Il ne nécessite pas qu’Il soit réalisé devant un prêtre ou en une église !, mais devant Dieu et les Hommes !
Sachant toutefois que nous refusons les polémiques, les insultes ou les méchancetés (mais de vous cela ne semble pas être), nous sommes tout à votre disposition, comme à celle de quiconque du reste, pour vous répondre sur notre site (par les commentaires ou en direct à notre adresse QJSIOJC@gmail.com) afin de vous aider à vous rétablir sous l’Autorité de Droit divin de votre Époux !, en effet votre Salut éternel en dépend !
Pour la Vérité,
QJSIOJC
Dans la foulée un autre commenteur intervient…
Peut-on se marier uniquement religieusement, sans en passer par le civil? J’ignore si l’Eglise l’accepte. Je connais quelqu’un qui pour des raisons personnelles n’envisage que ce mariage là. Autre question, si j’ai bien compris quelqu’un marié civilement et non religieusement est comme un célibataire qui vit en concubinage?????
Nous répondons à ce commenteur…
Sieur Yza,
Se marier (génération du Sacrement de Mariage) est forcément religieux (devant l’Église ou pas du reste, et ledit Maire ou autre dignitaire civil ou religieux n’est qu’une caisse enregistreuse ! et l’on peut donc tout-à-fait s’en débarrasser ô combien !), et ce que l’on soit Catholique ou pas, pour aller plus loin veuillez voir le commentaire ci-dessus à dame L’hirondelle (28 mai 2015 – 10 h 29 min), et contactez-nous alors comme y expliqué.
Ainsi vous aurez aussi la réponse à votre seconde question…
Nous sommes tout à vous, ce comme à quiconque du reste pour autant qu’il soit de bonne volonté !
Pour la Vérité,
QJSIOJC
Le Sieur Dalencourt se moque de notre pseudo, en se trompe lourdement ensuite, voir les parties surlignées…
Sieur QJSIOJC au nom imprononçable, se marier est effectivement religieux mais pas devant n’importe quelle religion car comme il n’y a qu’un seul Dieu, il y a une seule religion, celle qu’il a fondée, la religion catholique.
Il n’y a pas d’autre alternative.
Alors nous répondons au Sieur Dalencourt, et, voulez-vous le remarque, malgré sa méchanceté (nom imprononçable)…, mais ce commentaire fut tronqué scandaleusement :
Commentaire déposé :
Sieur Dalencourt,
Premièrement, toujours le même procédé, chercher à discréditer ! ; mais qu’a à voir que le nom, de faite un acronyme !, soit imprononçable ou pas, et pourquoi à ce compte ne pas épingler les autres pseudo parfois loufoques ?, quel argument majeur dans une question si sérieuse !, sainte : le Sacrement de Mariage ! Subsidiairement certains noms propres de certains pays pour nous forts étrangers sont difficiles voire même impossibles à prononcer, allez-vous vous moquer aussi de ceux-ci ?
Secondement, visiblement vous n’avez pas voulu savoir (cherchez et vous trouverez), mais comme un bon pavlovien vous avez réagit, alors voici la citation un peu plus complète dont nous parlions à dame L’hirondelle, ceci est de Léon XIII, entre de nombreux autres arguments, en sa lettre encyclique Arcanum Divinae Sapientiae du 10 février 1880, dit : : [11] … En effet, puisque Dieu lui-même a institué le mariage, et puisque le mariage a été dès le principe comme une image de l’Incarnation du Verbe, il s’ensuit qu’il y a dans le mariage quelque chose de sacré et de religieux, non point surajouté, mais inné, qui ne lui vient pas des hommes, mais de la nature elle-même. C’est pour cela qu’Innocent III (c. 8 de divort.) et Honorius III (c. 11 de transact.), Nos Prédécesseurs, ont pu affirmer sans témérité et avec raison que le sacrement du mariage existe parmi les fidèles et parmi les infidèles. (voir : DP-04, Le Mariage, définition, célébration, règles et usage…, adresse : http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2008/05/le-mariage-dfinition-clbration-rgles-et.html)
Troisièmement, bien probablement que vous répétez tout aussi mécaniquement que le Sacrement de Mariage a été institué par Notre-Seigneur Jésus-Christ (NSJC), alors, dites nous où, quand et comment !, bonne chance !, et de grâce ne répondez pas n’importe quoi et ensuite nous éjecter afin que les autres commenteurs croient que vous nous auriez cloué le bec ! Nous, en notre étude, nous démontrons et affirmons que ce Sacrement de Mariage fut institué par Le Seigneur Dieu (Dieu le Père) en le paradis terrestre et qu’Il aurait dû avoir en effet comme défenseur indéfectible l’Église de NSJC, l’Église catholique !
De mettre ce commentaire sous le boisseau est en effet de votre responsabilité dont vous aurez un compte redoutable à rendre tant à votre Jugement particulier qu’au Jugement général ou tous verront que vous auriez alors enfermé Vérité (sauf de démontrer le contraire) !, et ainsi contribué à égarer des Catholiques et des gents cherchant la Vérité !
Nous avons avancé des choses charitablement, donné des liens pour les vérifier, et n’avons proféré aucune erreur sauf de nous en convaincre !
Pour la Vérité,
QJSIOJC
Partie tronquée et validée :
Vous remarquerez qu’il commence par une minuscule du reste…, soit sortie d’un contexte.
Sieur Dalencourt,
voici la citation un peu plus complète dont nous parlions à dame L’hirondelle, ceci est de Léon XIII, entre de nombreux autres arguments, en sa lettre encyclique Arcanum Divinae Sapientiae du 10 février 1880, dit : : [11] … En effet, puisque Dieu lui-même a institué le mariage, et puisque le mariage a été dès le principe comme une image de l’Incarnation du Verbe, il s’ensuit qu’il y a dans le mariage quelque chose de sacré et de religieux, non point surajouté, mais inné, qui ne lui vient pas des hommes, mais de la nature elle-même. C’est pour cela qu’Innocent III (c. 8 de divort.) et Honorius III (c. 11 de transact.), Nos Prédécesseurs, ont pu affirmer sans témérité et avec raison que le sacrement du mariage existe parmi les fidèles et parmi les infidèles. (voir : DP-04, Le Mariage, définition, célébration, règles et usage…, adresse : http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2008/05/le-mariage-dfinition-clbration-rgles-et.html)
Le Sieur Dalencourt avoue sa censure…
Merci à Ragnar et à QJSIOJC pour ces précisions.
Message personnel pour QJSIOJC : je n’ai conservé de votre message que ce qui était intéressant. Pour le reste, un peu d’humilité vous ferait du bien et un beaucoup de théologie également. Le Christ a bien dit « qui m’a vu a vu le Père » donc le Christ est autant fondateur du mariage que le Père ; et, ne vous en déplaise, l’Eglise catholique s’appuie sur les paroles très claires du Christ en Matthieu 19 3-6 comme texte fondateur du sacrement du mariage.
Il est assez cocasse de se voir conseiller l’humilité et la théologie par Sieur Dalencourt :
→ en ce qui touche l’humilité il aurait été souhaitable pour notre édification qu’Il nous montra où nous aurions péché par orgueil afin que nous puissions demander pardon et nous corriger…
→ en ce qui regarde notre manque de théologie, sachant de plus que la pleine théologie ne pourra être atteinte qu’au Ciel !, et qu’ainsi donc tout le monde manque de Théologie !, ceci est encore plus comique, en effet Il cite du Saint Mathieu (19, 3-6), où nous lisons, et que nous connaissons parfaitement l’ayant tant utilisé : Alors les pharisiens s’approchèrent de Lui pour Le tenter ; et ils Lui dirent : Est-il permis à un homme de répudier sa femme pour quelque cause que ce soit ? Il leur répondit : N’avez-vous pas lu que Celui qui créa l’homme dès le commencement, créa un homme et une femme, et qu’Il dit : À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, et il s’attachera à sa femme, et ils seront deux dans une seule chair ? Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Que l’homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni.
En ce texte nous ne voyons absolument pas la plus petite énoncée de la supposée institution du SM !
De plus en ce texte NSJC rappelle de fait que c’est bien Dieu le Père qui a institué ce SM, en effet Il dit : N’avez-vous pas lu que Celui [donc Dieu le Père] qui créa l’homme dès le commencement, créa un homme et une femme, et qu’Il [donc Dieu le Père] dit : À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, et il s’attachera à sa femme, et ils seront deux dans une seule chair ? En voulant absolument nous prouver que NSJC aurait institué ce SM, ce Dalencourt nous apporte la preuve que c’est le Père qui L’a institué !, cocasse !
Puis le Dalencourt, en bon théologien qu’Il se dit donc, nous avance aussi comme preuve supplémentaire comme quoi NSJC aurait institué le SM : Que l’homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni.
C’est en effet NSJC qui parle !, mais il est à remarquer, sauf d’être particulièrement obtus ou fondamentalement vicieux, que NSJC ne dit pas : Que l’homme ne sépare donc pas ce que J’ai uni.
DP-10, Les épreuves, tribulations et afflictions, l’Espérance (I) ; point 10.B.3.b - Quelle Personne, de ce Dieu d’Amour, a uni les époux ?
4.F.3 - Eric Pépino, ce cloaque d’impureté que l’on devrait mettre à mort !
Voici une affaire parmi de milliers d’autres, fruit forcé de leurdite Direction Spirituelle !, si l’on a une femme ou bien une autre sorte de viande fraîche sous la main…
Peine de mort pour ce pervers d’Eric Pepino ?, s’agissant d’un acte contre-nature, avec un garçon, un jeune Homme ou un Homme mûr…
Si vous vous étonnez c’est que vous êtes bien loin de la Vérité, alors, seulement si vous voulez voir, lisez ceci : RH-2013-02, Sieur Luryio, une Âme s’abaisse, le monde entier aussi ; une seule pomme gâtée, gâte tout le panier !; particulièrement le point 2.B - Passons à vos questions au sujet de cette contre-naturalité : la sodomie.
Du reste, aussi peine de mort si cela était avec une femme, toute jeune fille ou mûre, car ce pervers à des circonstances aggravantes :
1) sa position dominante, Il a profité de sa fonction,
2) bafouement particulier de l’Église catholique immaculée en utilisant sa prêtrise comme capteur.
3) ces faits ont au moins trouvé leurs prémices en des lieux (église, confessionnal, sacristie, etc.) qui devraient être saints : profanations multiples !
Si vous faites des recherches sur lui, vous verrez ce que l’on sait de lui : Messe royale, liturgies en latin et port de la soutane33, voyez notamment Eric Pépino, la face cachée du curé royaliste - Société …34
Corruption de mineur : un non-lieu en faveur du prêtre Eric Pépino
Il faut être femme pour écrire ce que vous allez le lire !
Par Anne Rivière
Publié le 22/07/2015 à 12:25
Accusé de "corruption et atteinte sexuelle sur mineur" en mai 2014, le prêtre lyonnais Eric Pépino a été blanchi par la justice le 13 juillet dernier. Si il a reconnu avoir eu des relations sexuelles avec un jeune fugueur de 14 ans, l’ex-curé de l’Immaculée Conception niait avoir eu connaissance de son âge au moment des faits.
Ben voyons, il avait pas vu que cet enfant avait 14 ans !
En mai 2014, le père Eric Pépino était mis en examen pour "atteinte sexuelle et corruption sur mineur" sur un jeune garçon de 14 ans. Alors qu’il officiait à la paroisse de l’Immaculée Conception dans le 3e arrondissement de Lyon, le prêtre avait eu plusieurs relations sexuelles avec le jeune homme, en fugue au moment des faits. Tous deux auraient commencé à dialoguer via un site de rencontres homosexuelles.
Donc, visitant des sites contre-nature, l’on ne peut pas dire qu’il s’est égaré !, il a cherché la chose !
A l’époque, une enquête avait été ouverte et le cardinal Philippe Barbarin avait immédiatement démis Eric Pépino de ses fonctions. Si lors de l’instruction, le curé avait reconnu "un acte sexuel consenti" à son domicile, il avait nié connaître l’âge exact de l’adolescent. Risquant jusqu’à 5 ans de prison, le père Pépino s’était réfugié au domicile de ses parents dans le Beaujolais.
Le 13 juillet dernier, le juge d’instruction a prononcé un non-lieu, reconnaissant que l’adolescent avait menti sur son âge et paraissait beaucoup plus vieux au moment des faits.
Désormais blanchi aux yeux de la justice, l’ex-homme d’Eglise reste au coeur d’une polémique. Réintègrera-t-il ses fonctions après avoir eu des relations sexuelles avec un homme mineur ? L’avenir demeure incertain pour le curé.35
Contrenaturalité avec un Homme mineur ou pas : peine de mort !
RH-2013-02, Sieur Luryio, une Âme s’abaisse, le monde entier aussi ; une seule pomme gâtée, gâte tout le panier !; particulièrement le point 2.B - Passons à vos questions au sujet de cette contre-naturalité : la sodomie.
1Ce document existe en PDF ici : Télécharger nos PDFs
2--Enfosser : Mettre dans une fosse, enterrer profondément.
9b) Conciser, verbe trans. Empl. pronom. réfl. avec le sens de « se réduire à ». L’éclat des fruits ne se concisant pas en des points lumineux (Huysmans, L’Art mod., 1883, p. 115). c) Concisé, ée, part. passé employé adjectivement. Un dessin concisé mais titubant (Huysmans, L’Art moderne, 1883, p. 176).
Emploie de concisé(e) :
→ La première comprend une grammaire fort bien concisée. La seconde…
→ Les grandes œuvres, me disait-il, sont celles qui vivent par la pensée qui est contenue en elles, qui y est concisée, comme aussi par la science qui s’y trouve…
→ La fable doit être « une ample comédie aux cent actes divers; » dans l’Inde, elle était devenue un roman moraliste; en Grèce et à Rome, on l’avait concisée en …
13Idem…
17Provocatoire : ayant l’apparence d’une provocation.
24 Eph., I
25 Sag., 2-1, Cor., I
26 Apoc. XX
27 Les laïcs suppriment les mots placés entre crochets.
28 I Tim., II
29 Phil. II
30 Matth. 28, 20
31 Jean, 3
32Je mets une inimitié entre toi et le serpent) et la Femme, entre ta postérité et sa postérité : elle te brisera la tête et tu l’attaqueras au talon. (Gen III, 15)

6 commentaires:

  1. Bonjour,

    Merci pour cette étude remplie de Vérité. J'en ai lu une bonne partie avec grand intéret et je la finirai, cela est certain. Pour ma part je pense sincèrement que vous êtes dans la Vérité, et donc en Jésus-Christ qui est le Verbe de Dieu et donc la Seule et Unique Vérité.

    Connaissez-vous MHFM (http://www.la-foi.fr/index.aspx pour la France) ? J'aurais aimé connaitre votre avis, si vous connaissez.

    Que Dieu vous bénisse !

    Pour la Vérité, en Christ par Marie.

    Avec la Très Sainte Vierge Marie, en Elle, par Elle et pour Elle, pour la plus Grande Gloire de Dieu.

    Stéphane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Sieur Stéphane,

      Merci beaucoup pour votre message qui nous encourage bien fort ; et qu’il plaise à Notre Seigneur Dieu que jamais nous, vous et nous, trahissions la Vérité.

      Vous nous demandez que penser de cette mouvance (terme pas forcément péjoratif !) appelée « MHFM (http://www.la-foi.fr/index.aspx pour la France) ».

      Nous avons vu plusieurs vidéos des frères Dimond ou de l’MHFM, ou ÉGLISE CATHOLIQUE ROMAINE, UNE, SAINTE ET APOSTOLIQUE..., et ce quant-à l’apostasie de l’Église catholique apparente et non La vraie, et de Europe aussi, nous n’avons, bien que ne les ayant pas spécialement scrutées, rien à redire..., elles sont honnêtes !

      Ceci ne fait pas de nous, car eux l’étant, des sédévacantistes, nous nous contentons d’être rien que Catholiques !

      Alors que penser d’eux ?, et bien c’est simple !, il vous suffit, selon nous, de leur poser ces questions dont vous ne manquerez pas de nous donner les réponses afin que nous puissions en parler ensuite, les voici :

      1 - Institution du Sacrement de Mariage :
      Par Qui, et Où, et Quand, et Comment a été institué le Sacrement de Mariage (SM) ?

      2 - Lien matrimonial, et inséparabilité :
      L’Église catholique prétend pouvoir (Concile de Trente pour le moins) dire permettre et même imposer la séparation de corps des Époux, comment, et ce sans « oui mais non ! » concilier ceci avec Mat. 19, 6 : Que l’homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni.

      Vous leur direz que pour avoir les éléments nécessaires à ces réponses, ils, lesdites Frères Dimond, devront pour le moins lire ces deux pages :

      - RH-2015-03 - Cher Sieur Jean Mahezic, confession des femmes ?, dites simplement oui ou non !
      Lien : http://restaurationdelafamille.blogspot.fr/2015/07/rh-2015-03-cher-sieur-jean-mahezic.html

      - RH-2015-04 - Cher Sieur Jean Mahezic, vous répondre quant-à la vocation religieuse !
      Lien : http://restaurationdelafamille.blogspot.fr/2015/08/rh-2015-04-cher-sieur-jean-mahezic-vous.html

      Voyez-vous, cher Sieur Stéphane, nous, nous ne nous faisons guère d’illusions quant-aux réponses, si seulement ils répondent !, ainsi nous pourrons de toutes les façon donner réponse à votre question : que penser d’eux ?!

      Leur obsession Luciabélienne c’est leurdite crise en l’Église qu’ils font remonter audit Vatican d’Eux !, or non !, le problème est la violation du SM par les Ecclésiastiques de l’Église catholique (EÉc) depuis avant cedit Concile de Trente, et l’épée ne sortira jamais de l’Église tant que ils ne répondront pas correctement à ces précédentes questions et qu’ils ne prendront pas les mesures qu’imposeront les honnêtes réponses !

      Faites-le bien, et voici leur lien de contact : http://la-foi.fr/contact.aspx, et vous et nous attendons patiemment...

      Sachez que bien que désirant nous mettre en retrait, nous sommes, comme ce commentaire le prouve, toujours à votre disposition pour répondre à vos bonnes demandes.

      Cher Sieur Stéphane,
      Que le Très-Sainte Vierge-Marie (TSVM) nous, vous et nous, tienne bien sous Son tout-puissant manteau !
      Que le Bon Dieu vous bénisse, vous et tous les vôtres...
      Que je sois ignoré ô Jésus-Christ !
      Pour la Vérité,
      QJSIOJC

      Supprimer
  2. Nous venons de prolonger deux points de ce document, ils sont bien marquants !, veuillez rechercher :

    1er : Ils devront sous très peu rendre gorge de nos enfants !
    2d : Ah ! qu’Ils aient écouté la sage Parole de notre Dieu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous venons de prolonger un point de ce document, il est très marquant !, veuillez rechercher :

      Ah ! si ce que disait Saint Paul à Timothée était appliqué !

      Supprimer
    2. Nous venons :

      - d'apporter une petite précision : (ou Rosalie)

      - d'ajouter deux paragraphes qui se suivent, le premier commence par : Eh oui encore !

      Supprimer
  3. En cet article nous écrivons : Que croyez-vous qu’Ils susurrent mielleusement, ces Raminagrobis, ces prédateurs, ces rapaces de haut vol en leurs confessionnaux où ils enchaînent allégrement les viols de la conscience, ici, de nos enfants ?, et même que ces EÉc enchaînent plus si affinité !, comme l’on dit…

    Nous exagérons ?, sommes obsédés ?, alors, si vous êtes honnêtes lisez ce que rapporte ce site entre de nombreux autres de fait, où il s'agit de ladite Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX), ledit fleuron de ladite Tradition, lisez tout :
    Site : Scandales sexuels chez les traditionalistes
    Lien : http://www.stop-pedos-trad.is/wp/

    Lisez au moins :
    Page : Abbé Philippe Peignot : un prédateur en liberté depuis près de 30 ans ?
    Lien : http://www.stop-pedos-trad.is/wp/index.php/2015/09/10/abbe-philippe-peignot-un-predateur-en-liberte-depuis-pres-de-30-ans/

    Et ceci aussi :
    Page : Abbé D. : une préparation très concrète au mariage
    Lien : http://www.stop-pedos-trad.is/wp/index.php/2015/09/10/abbe-d-une-preparation-aux-aspects-tres-concrets-du-mariage/

    Et ensuite, venez nous contredire !

    Pour la Vérité,
    QJSIOJC

    RépondreSupprimer

N’étant pas membre de ce site, vous pouvez tout de même déposer un commentaire qu’un membre agréera et publiera ; pour ce, veuillez lire la procédure à suivre à l’adresse : http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2010/07/marge-suivre-pour-deposer-des.html