Les erreurs et instabilités de l’hébergeur Blogger (Google) :

Liens internes (menus et notes maintenant inopérants sur certaines pages ; sélectionnez le point à atteindre, et recherchez la cible... Patience… ! Pour atteindre les notes (vous pouvez faire copie de la page) cherchez : ♣

Perte d’une page par Blogger, message « Désolé, la page que vous recherchez dans ce blog n'existe pas. », recherchez le titre avec lien valide ici : Nos divers documents. Si nous ne l’avons pas encore détecté nous en faire part ici orfaep@gmail.com, merci.

jeudi 7 octobre 2010

CN-2010-15, Hommes, ils Vous ont rééduqués afin de Vous dépouiller entièrement ! II


Du : 07.10.2010, existe1 en PDF ici : ND. Actualisé : mar. 23 sept. 2014, 13.00.
Table de cette nouvelle, CN-2010-…
15 - Hommes, ils Vous ont rééduqués afin de Vous dépouiller entièrement ! II
15.A - S’en étant laissés accroire, les Hommes se sont dépossédés de tout !
15.B - Voyons cette dépossession en la sphère religieuse
15.B.1.a - Le Sacrement de Mariage est bel et bien tripoté par tous les prêtres !
15.B.2 - Correspondance avec B.O., le 17 janvier 2010 21:53
15.B.3 - Votre Père est fou, quittez-le, et soutenez votre mère !
15.C - Voyons cette dépossession en la sphère civile
15.C.1 - François Mitterrand : “il y a quelque chose de logique dans le racisme”
15.C.2 - Semaine du Patrimoine : foulard obligatoire pour les filles d’une école publique de Lorraine
15.C.3 - Revenons au « Papy René Galinier »
15.C.3.a - René Galinier est le seul et unique responsable de ce qui lui arrive
15.D - Voyons cette dépossession en la Famille
15.D.1 - La politique doit se soucier des mères ?, rien de plus faux !
15.D.2 - Les enfants appartiendraient aux deux parents, mais elle seule a droit sur eux, et même de mort !
15.D.2.a - Même un mari n’a pas le doit d’empêcher sa femme d’avorter !
15.D.2.b - Chantal Brunel, encore une garce à qui il faudra enfin clouer le bec
15.A - S’en étant laissés accroire, les Hommes se sont dépossédés de tout !
Publiée en la Notre Dame du Très-Saint Rosaire,
le jeudi 7 octobre de l’an 2010,
cette nouvelle Lui est confiée.
Dans la première partie de cette nouvelle nous avions dit que les Hommes, les Mâles donc, accroyant gourmandement tous les mensonges que ‘eux’ leur flûtent par médias interposés, S’étaient de fait dépossédés eux-mêmes de tous Leurs biens : épouse, enfants, Maison, cité, pays, etc.
Nous allons voir d’autres faits confirmant cette dépossession qui ne fut possible que parce que les Hommes sont les complices de leurs grugeurs par l’accroyance*,2 dont nous avons déjà bien parlé précédemment…
15.B - Voyons cette dépossession en la sphère religieuse
Voyons cette dépossession en la sphère religieuse, principalement en ladite Église catholique, et plus particulièrement en ladite Tradition*
Dans notre dernière Lettre à nos filles nous disions au point La raison profonde de leurdite remarque, la voici, ceci : Car enfin, posez cette question à ces pervers : pourquoi la Très-Sainte Vierge Marie (TSVM) à La Salette vous a-t-Elle dénoncé avec ce qualificatif si dur, si précis : cloaques d’impureté* ?
Eh bien voici encore des faits qui confirment bien notre dénonciation de la très haute putréfaction toute luciférienne de tous les prêtres, nous disons bien tous, oui, insistons : de tous les prêtres.
Les deux faits qui vont suivre se passent non en ladite Église catholique, celle qui dit L’être alors qu’elle éclipse La véritable Église catholique et dont les prêtres sont évidemment tout à fait hautement corrompus, mais en ladite Tradition faite de toute pièce pour faire accroire aux gogos qu’Elle serait la garante des traditions séculaires ; ces faits se passent donc en la Grande Fraternité du Goupillon Malicieux (GFGM*) !
Rappel : la TSVM a dit à La Salette : Les prêtres, ministres de mon Fils, les prêtres par leur mauvaise vie, par leurs irrévérences et leur impiété à célébrer les saints mystères, par l’amour de l’argent, l’amour de l’honneur et des plaisirs, les prêtres sont devenus des cloaques d’impureté. Oui, les prêtres demandent vengeance, et la vengeance est suspendue sur leurs têtes3.
Insistons bien !
A-t-Elle dit, la TSVM à La Salette, apparition reconnue par l’Église catholique :
→ Certains prêtres ?, non !
→ Presque tous les prêtres ?, non !
→ Les prêtres, sauf (prévoyant sa venue) ceux de la Tradition ?, non !
→ Les prêtres sauf, un tel ou un tel ?, non !
Elle a dit : Les prêtres, ministres de mon Fils, soit n’importe quel prêtre, soit tous dans leur totale totalité, soit le prêtre en tant que tel !
A-t-Elle dit : les prêtres étaient et sont des cloaques d’impureté ?, non, ne s’agissant pas du passé ; mais s’agissant du présent et du futur (nous attendons Sa contre-information), Elle a dit : les prêtres sont devenus des cloaques d’impureté.
Ainsi donc, maintenant, tous les prêtres sont des cloaques d’impureté !, mais qu’est-ce qui pourrait donc bien réunir tous ces prêtres dans une seule et même corruption ?, dans un seul et même cloaque ?
→ La messe ?, non les uns pensent la dire avec les modifications annulatives dudit Vatican II, les autres disent la dire en suivant la codification de Saint Pie V !
→ Est-ce le fait de dire la messe en union (una cum) avec le pervers dit Benoît XVI ?, non, car lesdits sédévacantistes la disent ‘non una cum’ ?
Qu’est-ce que touchent donc tous les prêtres en dehors de la messe et qui pourrait les réunir, sans pouvoir y échapper, en un même cloaque d’impureté ?
15.B.1.a - Le Sacrement de Mariage est bel et bien tripoté par tous les prêtres !
Oui, le viol du Sacrement de Mariage, son tripotage est bel et bien le trait d’union de tous ces cloaques d’impureté !
Faites rien que cette vérification auprès de ces prêtres :
Demandez auxdits durs de durs, lesdits Traditionalistes ; demandez à ceux de la :
→ FSSPX* = Fraternité Sacerdotale Saint Pie X, recherchez ce sigle largement utilisé dans notre étude.
→ FSSP* = Fraternité Sacerdotale Saint Pierre, idem que la FSSPX, sauf qu’elle se prétend plus à l’intérieur de ladite Église catholique.
→ FdlT* = Fraternité de la Transfiguration, idem FSSPX.
→ multiple d’autres sous-sectes de la GFGM* = Grande Fraternité du Goupillon Malicieux.
→ aux gourous de ces mouvances qui se disent ‛opposées’ les unes aux autres, distinction toute ‛commerciale’ pour mieux gruger au plus large possible ;
→ à ceux qui se disent les vrais durs, les vrais Traditionalistes !, tels les sédévacantistes de tout acabit : les abbés de Sodalitium, lesdits ‛italiens’ ; les abbés Paul Schoonbroodt & Cie ; les abbés Hervé Belmont et Philippe Guépin & Cie ; les abbés Roger et Xavier Grossin et Cie ; les abbés Joseph Vérité et même acabit ; etc., etc., etc.
demandez donc à ces pervers de prêtres : L’épouse peut-elle abandonner son Époux, se séparer de Lui, si… ?!
Tous ces pervers de prêtres ont tous, sans aucune exception, que l’on vienne donc nous détromper !, bien réellement un point commun, tous disent, ou laissent dire et faire, soit complicité objective, et plus ou moins active, sans aucune exception : Oui, dans certains cas, disent-ils très hypocritement, l’épouse peut quitter son Époux, si…
Si vous deviez connaître ne serait-ce qu’un seul prêtre disant que jamais, jamais, au grand jamais l’épouse ne peut se séparer de son Époux, soit comme Notre Seigneur Jésus-Christ le dit : Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare point4 !, n’hésitez pas à venir nous le dire, nous le publierons sans aucunement hésiter !, après vérification évidemment !
Car enfin, notre accusation est très grave !, même extrêmement grave !, et vous n’avez pas le droit, il n’est pas Droit chers lecteurs, de nous laisser dans l’erreur !, vous devez tout mettre en œuvre pour que la Vérité soit connue !
En attendant, continuons à vérifier cette affirmation, comme quoi tous les prêtres, oui nous disons bien tous les prêtres, sans donc aucune exception si petite soit-elle, ont un lien commun qui les réunit bel et bien dans un seul et même cloaque d’impureté : le tripotage de l’Autorité de l’Époux absolument tout aussi infrangible* qu’inaliénable*, inamissible* qu’inabdicable* ! ; le viol du Sacrement de Mariage !
15.B.2 - Correspondance avec B.O., le 17 janvier 2010 21:53
Nous allons vous parler d’une correspondance hors commentaires via notre adresse électronique5 avec un Chef de Famille, donc un Homme, un Mâle, que nous appellerons B.O., n’ayant pas eu la permission d’utiliser cet échange…
En cette correspondance voici le passage qui nous intéresse, au sujet de cette très grande corruption de tous les prêtres, véritables cloaques d’impureté*, touchant ce que nous disions : l’épouse peut-elle se séparer de son Époux en certaines circonstances ?, vous verrez la confirmation de ce que nous disions :
→ Nous Lui écrivions : … Demandez à un de ces pervers si ‛dans certains cas l’on peut se séparer’, insistez bien, dramatisez une situation, par ex. : Mari alcoolique, violent, voulant mettre les enfants dans de ‛mauvaises écoles’, ne voulant plus que l’épouse aille à la messe, ou à ladite bonne messe, vous verrez ! Donnez-nous la réponse !…
→ B.O. nous répondit : … Par ailleurs, sur ce que vous me demandez à la fin de votre message, la réponse est de quitter son mari et une énorme majorité de prêtres seront d'accord là-dessus…
→ Nous poursuivîmes ainsi : … Vous vous trompez, non point une énorme majorité de prêtres, mais la totale totalité !…
→ Ainsi donc, vous voyez que B.O., fidèle d’une chapelle non des moindres de la secte FSSPX, confirme bien que même les pervers de ladite Tradition (De fait B.O. a eu peur de voir !, Il a des yeux mais ne voulut point voir de peur de voir, ainsi Il dit : une énorme majorité de prêtres) préconisent, ‘dans certains cas’ ajoutent ces hypocrites, la séparation des époux !, ce en opposition frontale et totale à l’Ordre de NSJC :
Ce que Dieu a uni,
que l’homme ne le
sépare point !
Bien sûr, ces pervers disent : dans certains cas voyez-vous…, ce qui veut donc bien dire : dans certains cas voyez-vous, l’on peut faire fi de ce que NSJC a dit !
Si vous les acculez, ces pervers de prêtres vous répondront très hypocritement, comme de vrais scribes et pharisiens6 qu’ils sont : Mais non, nous ne désobéissons pas, nous ne poussons pas à la désobéissance, nous ne fermons pas les yeux sur une désobéissance, car en effet cette Parole de NSJC est à ‘comprendre’, à interpréter !
Oui !, ils désobéissent tous frontalement et totalement à Celui qu’ils prétendent représenter en tant que prêtres !
Subsidiairement !, leurs critères sont personnels, totalement arbitraires, ils ne peuvent aucunement et en quelque circonstance que ce soit intervenir en le foyer où l’Époux a l’Autorité la plus absolue existante sur terre : Il est revêtu de la double autorité du sacerdoce et de l’empire ; et, Il régnait parmi eux [son épouse et ses enfants] Souverainement : il y exerçait toutes les fonctions de la puissance publique et aussi de l’autorité sacerdotale7.
Subsidiairement encore, que nous diraient-ils, ces cloaques d’impureté, si nous nous mêlions dans la petite cuisine interne ?, certainement ceci : vous n’avez pas le droit de critiquer le prêtre ; il est Chef en son église ; vous n’avez pas les compétences voulues ; etc.
15.B.3 - Votre Père est fou, quittez-le, et soutenez votre mère !
Voici le deuxième fait, directement connexe au premier, puisqu’il s’agit bien du Sacrement de Mariage, de la Famille, mais maintenant, ce n’est pas directement l’épouse qui est le sujet, mais l’enfant, un Gars.
Ce tout jeune Homme d’une de nos connaissances, a été violemment victime du crime de Sa Mère, la séparation-divorce*, validé évidemment par les prêtres de ladite Tradition, mais ce brave Gars, commençant à ouvrir les yeux, et constatant leurs contradictions internes, leur dialectique toute luciférienne dénonça le crime de Sa mère tout en se remettant comme de Droit sous l’Autorité de Son Père.
Pour : leur dialectique toute luciférienne :
Du style : Elle doit obéir en toutes choses, sauf… ; ou : l’Époux est le Chef de l’épouse, mais c’est le prêtre qui contrôle, valide… ; etc.
Dernièrement, bien qu’ici nous avions insisté pour que le Père interdise à son Fils la fréquentation de ces pervers de prêtres, Celui-ci crut bon tout de même de laisser Son Fils aller se confesser chez l’un de ces faux prophètes, qui viennent à vous sous des vêtements de brebis, et qui au dedans sont des loups ravisseurs8.
Ce gars, ce Fils revint voir son Père et Lui raconta que le prêtre, après la confession, demanda à Lui parler, et Lui dit que Son Père était fou, que Sa mère, que ce pervers confessait !, avait bien raison de quitter son Époux, qu’Il ne devait plus voir Son Père, mais soutenir Sa Mère !
Pour : et Lui dit que Son Père était fou :
NSJC : celui qui lui dira : Fou, méritera d’être condamné au feu de la géhenne9 !
Quand dites-vous !?
Et, ne venez surtout pas nous dire que ce prêtre avait certainement ses raisons !, de plus, si vous connaissiez le cas !, oui, tout boursouflé d’orgueil ce pervers de prêtre a ses déraisons, ses démangeaisons* à opposer à NSJC qui a dit : Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare point !
Pour : pervers de prêtre a […] ses démangeaisons :
Ce, comme précisément nous en avait averti Saint Paul : Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront plus la saine doctrine ; mais ils amasseront autour d’eux des docteurs selon leurs désirs ; et éprouvant aux oreilles une vive démangeaison, ils détourneront l’ouïe de la vérité, et ils la tourneront vers des fables. (Tim. II, 4, 3-4)
Pour : à opposer à NSJC qui a dit :
DP-10, Les épreuves, tribulations et afflictions, l’Espérance (I) ; point 10B, Non non, je ne divorce pas, je me sépare !, et 10C, L’Église catholique et ladite séparation matrimoniale…
15.C - Voyons cette dépossession en la sphère civile
Là, nous n’allons pas trop nous étendre…, ce n’est guère utile, voyons ces quelques anecdotes.
15.C.1 - François Mitterrand : “il y a quelque chose de logique dans le racisme”
Voici une vidéo à voir, elle est un bon complément à ce que vous avons dit dudit racisme en la première partie10, au point Au sujet dudit racisme, extensions…
Voit qui a des yeux pour voir, entend qui a des oreilles pour entendre !
Nous n’ajouterons que ceci, en effet qui ne veut pas voir ne voit pas : Car le cœur de ce peuple s’est épaissi, et ils ont péniblement entendu de leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, de peur qu’ils ne voient de leurs yeux, et qu’ils n’entendent de leurs oreilles, et qu’ils ne comprennent de leur cœur, et qu’ils ne se convertissent, et que Je ne les guérisse11.
Qui veut accroire est de fait bel et bien son propre grugeur !
15.C.2 - Semaine du Patrimoine : foulard obligatoire pour les filles d’une école publique de Lorraine
Et tous de se scandaliser !, bande d’hypocrites !, bande de catins qui jouent aux vierges effarouchées !
Il nous souvient, que voici encore même pas cinquante ans, quiconque rentrait dans une Église, s’il était femme, se couvrait, Catholique ou pas ! Ce par respect pour un lieu saint.
À une telle enseigne que se trouvait au fond des églises des corbeilles de foulards ou mantilles pour celles qui auraient été ‘imprévoyantes’ !, et ce même pour une simple visite touristique du lieu ! ; en cas d’infraction, les prêtres n’hésitaient pas à rappeler à l’ordre ; et le cas échéant, le bedeau était prié de faire sortir la récalcitrante !
Maintenant, il n’y a plus que les musulmans pour avoir encore ce courage !
Certes, c’est scandaleux que nous ayons des mosquées en nos pays qui étaient voici peu très Chrétiens, mais à qui la faute ?, pas à eux !, mais à nous !, par qui ce scandale fut possible !, car nous avons accru qui fallait…, pour…, faire rentrer ces gents…
Chapeau bas devant ces Musulmans qui tiennent bien fermement ce pan de la Loi naturelle, et qui demandent le respect qu’est dû à un lieu saint !
Oui, le scandale n’est pas qu’ils imposent comme de Droit aux femmes un foulard en leurs mosquées, mais que lesdits Chrétiens ne l’imposent plus depuis belle lurette (et même luttent contre !) à leurs femmes, épouses ou filles, en leurs églises, et même du reste à partir du moment où elles quittent la Maison !
15.C.3 - Revenons au « Papy René Galinier »
Nous avions parlé de lui et fait des réflexions sur cette affaire tout à fait symptomatique, en ce point de la première12 partie : C’est comme l’histoire du « Papy René Galinier »
Nous avons voulu dans la première partie défendre sans réserve René Galinier, car à travers ce fait il s’agissait de défendre un principe : le Droit de tuer pour défendre Sa Famille, Ses biens, Sa façon de vivre.
Pour : le Droit de tuer pour défendre Sa Famille :
Mais maintenant, s’agissant de la personne, nous allons aller carrément à contre-pied de la première partie !
15.C.3.a - René Galinier est le seul et unique responsable de ce qui lui arrive
En cette période de grèves une réflexion qui nous semble de bon sens ne vient à aucun, semble-t-il !
Contre qui manifestent ces gogos qui accroient protester contre le patronat alors que celui-ci porte les mêmes objets de luxe (par ex. la fameuse montre d’une valeur de 54’000 euros de Julien Dray), utilisent les mêmes filles lors de mêmes beuveries, à bord des mêmes yachts, et font partie des mêmes sociétés secrètes et lucifériennes que les dirigeants syndicaux ?
Ils manifestent, ces grugés qui ne demandent que le changement de la couleur de la veste du fouetteur qui les fait ployer13, finalement : que contre eux-mêmes !
C’est exactement comme ceux qui accroient que de passer de ladite droite (FN compris !) à ladite gauche change quelque chose !, pauvres heureux d’être grugés, c’est copain cochon tout cela !
Le problème ne vient de celui qui gouverne pour ‘eux’ mais uniquement du système installé par ‘eux’ : la grugerie par excellence : la démocratie* !
Il est bien certain que ce pauvre René Galinier a été faire sondit devoir citoyen en allant voter ; ainsi donc il a objectivement installé Lui-même les gents qui ont fait rentrer ces personnes totalement inassimilables, tout au moins de la façon dont la chose est menée.
René Galinier est donc objectivement :
→ la personne qui a attiré ces deux pauvresses qu’Il eut la faiblesse de manquer ;
→ Il est donc son propre cambrioleur ! ;
→ Il est ledit Juge qui Le fait embastiller ;
→ Il s’est donc mis Lui-même en prison ! ;
→ Il est Son propre geôlier qui le garde entre ces quatre murs ! ;
→ etc.
On ne peut pas installer un système purement démoniaque et ensuite crier à l’injustice : démocratie ; égalité des sexes et des races ; liberté de la femme ; appartenance des enfants aussi à l’épouse ; droit aux crimes que sont la contraception-avortement ou la séparation-divorce, etc. 
Oui, René Galinier, il y a une justice immanente !
Car voyez, c’est comme certains de nos commentateurs de ce site qui veulent et soutiennent toutes les turpitudes que nous dénonçons en nos documents, ce parce que pour l’instant Ils en tirent undit profit tout à fait illusoire du reste ; mais lorsque le Malicieux cessera de les flatter, et que le sort s’acharnera sur eux, ils crieront à l’injustice, exactement comme le René Galinier !
Lorsque vos frères vous appelaient au secours car on les poursuivait criminellement pour avoir mis au pas leurs épouses par exemple, vous vous moquiez d’eux en les traitant de tyrans, de moyenâgeux, et même pire vous apportiez vos cris de soutient à ces Juges iniques !
Mais lorsque heureusement le Bon Dieu mettra un terme à votre pouvoir de nuisance et faisant retomber le Mal sur vous, ce par un très juste retour des événements, alors les justes se tiendront debout, pleins d'assurance, en face de ceux qui les ont opprimés et qui, pour leurs souffrances, n'avaient que mépris. A leur vue, ceux-ci seront troublés par une peur terrible, stupéfaits de les voir sauvés contre toute attente. Ils se diront contre eux, pleins de remords et gémissant dans leur âme angoissée : « Les voilà, ceux que jadis nous avons tournés en dérision, outragés de nos sarcasmes. Insensés ! Nous avons traité leur vie de folie et leur mort d'infâme. Comment sont-ils comptés parmi les fils de Dieu ? Comment partagent-ils le sort des saints ?14
15.D - Voyons cette dépossession en la Famille
15.D.1 - La politique doit se soucier des mères ?, rien de plus faux !
Lisez cet article particulièrement mensonger de Le Salon Beige*, site vieux routier de la subversion que nous avons déjà bien épinglé : La député européenne italienne Licia Ronzulli (35 ans, membre du PPE) est venue à la séance plénière du Parlement européen à Strasbourg en portant contre elle son bébé d'un mois. Elle a reçu les applaudissements de ses collègues avant de revendiquer des meilleurs droits pour les femmes.
"Je suis ici symboliquement avec ma fille Vittoria pour penser à toutes les femmes qui ne peuvent pas concilier sereinement grossesse et emploi, vie professionnelle et vie familiale. Je souhaiterais que les institutions européennes soient plus engagées à ce sujet, à commencer par le Parlement européen, pour que nous puissions toutes mener à bien ces deux vies"15.
Toujours la même chose, l’on ne veut pas lâcher le désordre que est à l’origine de ses malheurs, ici : le travail de la femme !
Et pour se faire accroire que l’on lutterait pour le bien, l’on réclame l’aménagement nécessaire à la poursuite de ses turpitudes, exactement comme ce que nous disions en une autre Lettre à nos filles !
Non !, ce n’est nullement la politique (ou l’État) qui doit se soucier des mères !, c’est à son Époux !, et rien qu’à Lui !
Par contre, l’État doit donner les moyens nécessaires à l’Époux pour qu’Il garde bien fermement Sa femme en Sa Maison, et qu’Il puisse subvenir décemment à toutes les nécessités de Sa Maisonnée, Sa Famille…
Et si la Licia Ronzulli se soucie vraiment des enfants de son Époux, qu’elle demande à celui-ci de la rebrider*, et tout ira bien à la Maison !
Pour : qu’elle demande à celui-ci de la rebrider :
DP-11, Les épreuves, tribulations et afflictions, l’Espérance (II) ; point 11C9, Reprenons : la Famille est l’ unique Base de toutes les sociétés ! ; et 11C, Tant que l’on ne l’aura pas rebridée, rien, rien n’ira !
15.D.2 - Les enfants appartiendraient aux deux parents, mais elle seule a droit sur eux, et même de mort !
Maintenant parlons d’une lettre envoyée au Journal Rivarol et dont nous nous sommes fait le relais en nos commentaires16.
Michel B. (Paris) a écrit au Journal Rivarol (N° 2966 du 17 septembre 2010, ‘Droit aux lettres’) ceci :
Mon enfant avorté hante mes nuits
Les controverses théoriques, voire théologiques, sur l’avortement n’ont rien à voir avec le vécu de la chose. Il y a quelques années, ma compagne et moi ayant décidé de nous séparer à l’amiable, nos caractères étant trop dissemblables, j’avais rencontré une jeune femme qui m’aimait et avec qui j’avais décidé de refaire ma vie en légitime mariage ; mais — terrible faute de psychologie — j’eus la faiblesse de passer deux semaines de dernières vacances avec la première pour lui faire mes adieux. Quand je revins, l’autre, dans un brusque accès de jalousie, était allée se faire avorter de l’enfant de moi qu’elle commençait à porter. Ensuite, voyant mon accablement et mon dégoût, elle alla aussitôt se faire faire un nouvel enfant par un voyou de passage. Il n’était évidemment plus question pour moi, malgré mon amour pour elle, d’aller vivre avec celle qui avait tué mon enfant, remplacé par celui du premier venu.
Depuis ce jour, mon enfant disparu dont je ne sais même pas quel était le sexe hante mes jours et mes nuits. Après cela, les discussions sur le “droit de la femme” me font l’effet d’une brûlure. Et le Conseil d’Etat a jugé que même un mari n’a pas le doit d’empêcher sa femme d’avorter de l’enfant de lui qu’elle porte. Et on appelle ça un pays civilisé! Je ne suis pas sûr que Dieu existe, mais je pense qu’il y a un enfer pour Simone Veil.
Nous n’allons pas accabler ce pauvre Père, bien au contraire, Il a déjà bien souffert ainsi…, nous voulons au contraire nous pencher sur Lui, Le réconforter. La douleur, les épreuves sont permises par le Bon Dieu pour nous aider à nous rapprocher de Lui, elles sont pour notre bien.
Ainsi, nous faisons l’impasse sur son papillonnage… ; dont nous pourrions Lui parler privément17 pour l’aider, s’Il le veut…
Ce dont nous voulons parler est ceci :
15.D.2.a - Même un mari n’a pas le doit d’empêcher sa femme d’avorter !
Nous avons dit que Michel B. était un pauvre Père, ainsi, ne connaissant que l’existence d’une seule procréation, ceci veut bien dire que nous considérons que dès la première fraction de seconde de la fécondation de l’œuf par l’Homme, le fruit est un enfant, un être vivant ayant une Âme éternelle qui coûta à Elle seule tout le Très-Précieux Sang de notre Sauveur, Notre Seigneur Jésus-Christ.
Nous avons une très grande compassion pour la douleur de ce pauvre Père…, et Il peut quelque chose pour l’Âme de cet enfant, nous pouvons l’y aider…
L’Époux possédait le ventre de l’épouse,
et la Vie en jaillissait ;
l’épouse enflammée par sa révolte,
tel Moloch fait régner la mort en ses flancs !
Oui, c’était ainsi, lorsque l’Époux imposait, durement si nécessaire, Sa Loi à Son épouse, le bien commun familial était préservé, et la Vie jaillissait des flancs de Son épouse (Famille nombreuse, saine et souvent Sainte), et maintenant que nous sommes passés d’une société d’Hommes à une société moins que féminine, en effet, c’est soit l’une ou soit l’autre, et aucun ‘milieu’ (30, ou 50, ou 60 %) n’est possible ; soit à une société monstrueuse d’efféminés, c’est la mort qui comme dans les flancs de Moloch règne dans ceux de la femme débridée par son Époux !
Pour : mort qui comme dans les flancs de Moloch :
Voyez-vous, il faut vraiment être obstiné pour accroire, et le bêler à tous vents, que les enfants appartiendraient aux deux parents !
Avant, lorsque les enfants appartenaient au Père seul, l’épouse n’avait d’autre choix, en ne regardant que ce point, que de rester avec son Époux si elle voulait jouir très légitimement de ce qu’elle eut l’honneur de porter pendant neuf mois pour son Époux ; mais maintenant que les enfants appartiendraient aux deux époux, il faut vraiment être débile et positivement malicieux pour ne pas voir qu’il n’y a en effet aucun milieu possible :
→ En cas de séparation-divorce* les enfants sont systématiquement donnés aux femmes !
→ En cas de grossesse, l’épouse seule a le droit de vie (pour pouvoir voler l’enfant ensuite) et de mort (pour se révolter ou se venger) sur l’enfant, et ce même contre la volonté de son Époux (ou géniteur) comme nous le fait remarquer Michel B.
Ainsi, vous ne pourrez plus jamais penser et prêcher, ce seulement si vous êtes honnêtes avec vous-même, que les enfants appartiendraient aux deux parents !
15.D.2.b - Chantal Brunel, encore une garce à qui il faudra enfin clouer le bec
Chantal Brunel : vient de pondre, non un charmant Torchonnet18, elle en est certainement incapable, mais un monstrueux torchon intitulé : Pour en finir avec les violences faites aux femmes19.
En ce torchon maléfique, cette garce de Chantal Brunel reprend un mot qui est attribué à une autre représentante de cette engeance hautement nuisible et qui est à éradiquer par tous les moyens, la Benoîte Groult : Le féminisme n'a jamais tué personne, le machisme tue tous les jours.
Réponse à ces deux mensonges éhontés, lucifériens :
→ Le féminisme n’a jamais tué personne ?, faux ! Le féminisme ne peut que semer la mort : destruction du foyer par séparation-divorce ; destruction de la vie par contraception-avortement ; destruction de toutes les sociétés par efféminisation-spoliation ; etc.
→ Le machisme tue tous les jours ?, tout aussi monstrueusement faux !, comme tous nos documents le prouvent !, nous attendons toujours avec la même impatience le premier contradicteur avançant des arguments autres que l’insulte et compagnie !
La réponse à ces deux mensonges éhontés se trouve en tous nos documents, mais particulièrement ici : CN-2008-16, Valérie Létard veut susciter une réaction ?, la voici !
* - Pour connaître la raison de cet astérisque et des suivants, veuillez lire : Nos documents comportent des astérisques ‘*’…
2Exemple d’utilisation de ‘accroyance’, tiré de « LE NOUVEAU SIECLE DE L’AFRIQUE - Espoirs et interpellations de jeunes gens de Kinshasa » : Cette attitude de n’avoir pas foi en ce qu’on sait, le ‘avoir en’, je rappelle ‘accroyance’, qui est en même temps un péché contre le ‘savoir’ et le ‘croire’.
3(Re)Voyez : ce terme utilisé en de très nombreux points de ce document, et Voyez : DP-10, Les épreuves, tribulations et afflictions, l’Espérance (I) ; point DP-10F9, La Très-Sainte Vierge Marie à La Salette.
4Voyez : DP-10, Les épreuves, tribulations et afflictions, l’Espérance (I) ; point DP-10B, Non non, je ne divorce pas, je me sépare !, et DP-10C, L’Église catholique et ladite séparation matrimoniale…
6Malheur à vous (exactement la même expression que la TSVM à La Salette !), scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, et qu’au dedans, vous êtes pleins de rapines et d’impureté (Comme la TSVM : cloaque d’impureté !). Pharisien aveugle, nettoie d’abord le dedans de la coupe et du plat, afin que le dehors devienne pur aussi. Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous êtes semblables à des sépulcres blanchis, qui, au dehors, paraissent beaux aux hommes (comme tous les prêtres de maintenant, ces loups déguisés en brebis (Mat. 7, 15-16), paraissaient beaux à l’extérieur avec leur soutane en peau de brebis…), mais qui, au dedans, sont pleins d’ossements de morts et de toute sorte de pourriture. (Mat. 23, 25-27)
7Voyez :
→ DP-04, Le Mariage, définition, célébration, règles et usage… ; point DP-4B3e, L’Homme est l’officiant, forcément unique, du Sacrement de Mariage.
→ Idem ; point DP-4E1a, Seul l’Époux n’aurait pas les moyens de son Autorité ?
→ DP-05, Restaurer l’Homme, l’Époux, le Père, sa Puissance (I) ; point DP-5C7, Le Chef n’est pas revêtu de l’Autorité, elle lui est inhérente.
→ Idem ; point DP-5C9, L’autorité du père est la plus complète : sacerdoce et empire.
8Notre Seigneur Jésus-Christ (NSJC) dit, afin de nous prémunir d’errances, d’aveuglements, de tromperies ou fourvoiements : Gardez-vous des faux prophètes, qui viennent à vous sous des vêtements de brebis, et qui au dedans sont des loups ravisseurs. Vous les connaîtrez par leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des ronces ? Ainsi, tout bon arbre produit de bons fruits ; mais le mauvais arbre produit de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut produire de mauvais fruits, ni un mauvais arbre produire de bons fruits. (Saint Matthieu, 7, 15-18.)
9NSJC : Mais Moi Je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère, méritera d’être condamné en jugement ; et celui qui dira à son frère : Raca, méritera d’être condamné par le conseil ; et celui qui lui dira : Fou, méritera d’être condamné au feu de la géhenne. (Matthieu 5, 22)
11Évangile selon saint Matthieu ~ Chapitre 13, 15.
14Fête de sainte Domitille, Epître tirée du livre de la Sagesse. Triomphe du martyr aux yeux stupéfaits de ses persécuteurs.
Vous pouvez lire ces deux autres articles tout aussi débiles et venant du même site de désinformation :
→ Eric Woerth refuse de reconnaître le travail des mères de famille :
→ Marine Le Pen s'oppose au nouveau coup contre la famille :
17Par le moyen de l’adresse que nous Lui avons proposée en notre commentaire précité, revoir la note 16.
18En référence à un livre de sa consœur en garcerie : la comtesse de Ségur.
→ Pour le nom Torchonnet voir :
→ Pour le terme garcerie voir :
→ Pour la garce de comtesse de Ségur voir :

6 commentaires:

  1. Dans le prolongement de ce dont nous parlions au point :
    « Les enfants appartiendraient aux deux parents, mais elle seule a droit sur eux, et même de mort ! »

    Voici de Saint Curé d’Ars :
    « Pour aujourd’hui, M.F., nous ne dirons rien de ces pères et mères, dont je ne pourrais dépeindre en termes assez vifs et assez énergiques, la noirceur et l’horreur du crime. Ils fixent, avant Dieu même, le nombre de leurs enfants, ils mettent des bornes aux desseins de la Providence, et s’opposent à ses volontés adorables. » (sermon du 20ème dimanche après la Pentecôte, 1er sermon : Devoir des parents envers les enfants)

    RépondreSupprimer
  2. Il est vraiment dommage que certains s’obstinent à vouloir mettre des commentaires sans suivre la procédure visible en haut de cette page, ou en haut à gauche : « Dépôt de commentaire » ; ce, au prétexte que nous demandons en celle-ci une adresse de courrier électronique.

    Bien plus des 2/3 des sites, forums, etc., demandent celle-ci, par ex. :
    – Les Intransigeants : E-Mail (will not be published) (required) – http://www.intransigeants.com/
    – François Desouche : Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par * – http://www.fdesouche.com/
    – E-deo : (Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.) – http://e-deo.typepad.fr/
    – Christ-Roi : Votre email. Visible uniquement par l'auteur du blog. (Compatible Gravatar) – http://christroi.over-blog.com/
    – Le Salon Beige : Adresse Email: – http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/
    – Anti-impérialisme : Mail (ne sera pas publié) (requis) – http://www.anti-imperialisme.com/
    Etc., etc., etc.

    Mis à part certains commentateurs ‘exclus’, encore que !, vos commentaires honnêtes (polis, propres, posant de vraies questions, demandant des précisions ou en apportant, citant des faits, etc.) seraient publiés, et répondus le cas échéant !

    Nous pensons que le ‘flicage’ qu’un commentateur pointa par le fil ‘par défaut’ est une accusation quelque peu irréfléchie...

    Merci pour votre compréhension..., et vos commentaires.

    RépondreSupprimer
  3. [Note de la rédaction : ‘notre’ fameux Louis a envoyé, encore !, un commentaire que nous avons accepté pour les raisons que vous allez comprendre ensuite, toutefois, ce commentaire a été réécrit très partiellement, le voici ensuite...]

    [corrigé] QJSIOJC,

    Tu continue à te comporter comme un imbécile. Non je corrige , tu es imbécile, nuance...

    Tu délire complètement dans tes analyses. En passant tu n'a jamais répondu à mes questions :

    1: Serais-tu prêt à accepter que tes filles se fassent violées par leur conjoint?

    2: Acceterais-tu que tes filles se fassent battre par leur conjoint?

    3: Es-tu homosexuel?

    Donc, si tu es si brave et courageux comme tu le laisses entendre, publie les réponses à ces 3 questions.

    [corrigé] Bonne chance !

    RépondreSupprimer
  4. Sieur Louis,

    Comme vous le voyez, nous avons publié votre commentaire, et nous allons lui répondre tout spécialement (même avant dame Isabelle !), pour ce nous vous demandons de patienter quelque peu...

    Que Notre Dieu d’Amour nous, et vous éclaire, qu’Il ait pitié de nous !

    Pour la Vérité,
    QJSIOJC

    RépondreSupprimer
  5. Nous venons de publier la réponse annoncée en cette page : Si seulement les Bons avait la pugnacité de ‘notre’ Louis !

    adresse : http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2010/11/si-seulement-les-bons-avait-la.html

    RépondreSupprimer
  6. L’abbé Joseph Vérité, en Vérité, un bel et bien cloaque d’impureté !

    Ci-dessus nous disons que tous les prêtres sont, depuis bien longtemps, très certainement des cloaques d’impureté comme les définissait très explicitement la Très-Sainte Vierge-Marie à La Salette.

    Nous vous faisons remarquer qu’aussi, lorsque nous les coincions, alors ils se défaussaient sur celui d’à-coté : c’est pas pour moi mais pour l’autre !, c’est pour le moderniste !, ou pour le raillé à ladite Rome !, ou pour ledit sédévacantiste !, ou pour etc. !

    Voici un commentaire que vous vous recopions et qui vient du site « Le CatholicaPedia Blog » que notre sympathisant Luryio a épinglé aussi en dernier (MS-2014-02 - Le CatholicaPedia Blog, l’erreur est certes humaine, y persévérer bien diabolique. ; adr. : http://restaurationdelafamille.blogspot.fr/2014/02/ms-2104-02-le-catholicapedia-blog.html).

    Ce commentaire vient d’un nommé « Cave Ne Cadas », daté ainsi : du septembre 18, 2013 (http://wordpress.catholicapedia.net/malgre-tous-ceux-qui-sy-voudront-opposer/#comment-14196)

    Voici ce qu’il dit, ce sans voir l’énormité de ce qu’il avance : « Bien dit cher Chalosse ! [...] notre cher Abbé Joseph Vérité, d’heureuse mémoire, nous disait souvent que « les cloaques d’impureté dont parlait la Très Sainte Vierge à La Salette n’étaient pas seulement une question de mœurs, mais bien aussi une question de doctrine ! »… »

    Ce pervers d’abbé Joseph Vérité dit donc de fait, de façon détachée soit donc hypocrite « oui... les prêtres sont devenus des cloaques d’impureté..., mais il ne s’agit pas de moi, puisque moi... je prêche la sainte doctrine n’étant pas moderniste, étant même sédévacantiste ! »

    Voyez-vous, chacun de ces prêtres dit « c’est pas moi !, c’est l’autre ! »

    Or, que disons-nous au-dessus en notre article, au sujet du « point commun » reliant tous ces pervers, au point 15.B.1.a : Le Sacrement de Mariage est bel et bien tripoté par tous les prêtres !

    Ainsi donc s’agissant du Sacrement de Mariage, nous pouvons déclarer le crime de ce prêtre (que nous connaissons bien depuis 1972 !) à travers au moins un dossier parmi de nombreux autres et qui nous fut transmis, ainsi : le pervers de Joseph Vérité, dit abbé, a détruit sciemment un Sacrement de Mariage, un Époux, une Famille, privé les enfants de leur Père, bafoué l’Honneur de ce pauvre Homme et ainsi l’a privé de tous ses autres biens, en disant pouvoir appuyer formellement une épouse révoltée à quitter son Époux !, évidemment pour toujours les mêmes raisons forcément mensongères, sachant toutefois et de plus que l’Église ne peut aucunement affronter l’ordre de Notre-Seigneur Jésus-Christ : Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare point !

    À Bon entendeur, salut !
    Pour la Vérité, QJSIOJC

    RépondreSupprimer

N’étant pas membre de ce site, vous pouvez tout de même déposer un commentaire qu’un membre agréera et publiera ; pour ce, veuillez lire la procédure à suivre à l’adresse : http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2010/07/marge-suivre-pour-deposer-des.html